jeudi 2 avril 2015

Jeune Nation, don du sang et déviants sexuels...


Que l'on soit pour ou contre le fait que des personnes homosexuelles puissent donner leur sang se discute. Il y aura les " pour " dont je fais partie et les "contre ". A chacun ses arguments, on doit pouvoir en débattre. Le sujet revenant régulièrement sur le tapis. C'est au tour ce matin d'un site identitaire, Jeune Nation, de s'y coller. J'ai cru comprendre qu'ils étaient contre:

" DON DU SANG : NOUVELLE OFFENSIVE DES DÉVIANTS SEXUELS MAIS AVIS DÉFAVORABLE DU CCNÉ.

Les pédérastes comme sommet de l’évolution égoïste bourgeoise


S’il fallait une preuve que l’homosexualisme est une maladie des sociétés dégénérées et « l’apogée » de l’égoïsme bourgeois, l’agitation des déviants sexuels pour obtenir le « droit » (sic) de donner leur sang est exemplaire. Il ne faut pas s’y tromper : bien loin d’avoir pour objet la satisfaction d’une volonté altruiste, il s’agit de continuer à occuper le devant de la scène médiatique, de montrer que bien loin d’être des « gens comme les autres », les malades se sentent au contraire supérieurs, l’élite de leur société décadente. Leur moindre caprice, quel qu’en soit le coût social, humain, culturel, civilisationnel, doit être satisfait par le gouvernement libéral.

Alors qu’ils représentent une minorité insignifiante de donneurs de sang potentiels, les déviants sexuels s’agitent depuis des années pour obtenir le « droit » de donner leur sang. Bien loin de tout esprit social ou charitable, il s’agit, pour les plus extrémistes des associations homosexualistes, de faire « tomber une barrière », comme ils ont obtenu la destruction du mariage, de la paternité, de la filiation, de l’adoption, en attendant pire.

La dangerosité du don du sang des déviants sexuels mille fois démontrée

Les très nombreuses études médicales sur le sujet prouvent pourtant l’extrême dangerosité de ces populations à risque. Il n’est pas utile de rappeler leur participation déterminante à la propagation du SIDA dans les pays européens. (...)

Une réalité reconnue par le gouvernement:

Pour se rendre compte de la terrible réalité de l’inconscience des derniers produits dégénérés de la société moderne, il suffit de se rendre sur les sites gouvernementaux :

« En 2011, 2 400 hommes [déviants] ont découvert leur séropositivité, ce qui représente 40 % de l’ensemble des découvertes. Il s’agit de la seule population dans laquelle le nombre de découvertes a régulièrement augmenté après 2003 avec une stabilisation toutefois depuis quelques années. Ces hommes sont le plus souvent diagnostiqués suite à une prise de risque. Ils sont âgés de 37 ans en moyenne, mais la part de ceux de moins de 25 ans augmente également depuis 2003 ».

Ces gens sont un danger, ils le savent, le revendiquent, s’en plaignent, mais refusent d’en assumer les conséquences et souhaitent faire peser le risque de leur anormalité sur les populations affaiblies. Les multiples campagnes de publicité gouvernementales, les innombrables émissions, spécifiquement et quasi exclusivement à destination des pervers, n’ont eu aucun écho chez ceux qui pensent que leur personne vaut plus que tout et que rien ne doit entraver leur marche au « plaisir ».

Les pervers font d’un don, d’une action sociale désintéressée, un argument d’action communautariste. C’est l’abjecte instrumentalisation d’un acte charitable et remarquable transformé en revendication individualiste, comme s’il y avait un droit à ne pas avoir d’accident sur les routes ou un droit à n’apparaître pas comme un ignoble ramas de folles au teint cadavérique suintant la dépravation et l’abjection.

Une offensive de Marisol Touraine et de l’extrême gauche:

Or, le 17 mars, au premier jour de l’examen du projet de loi santé à la commission des affaires sociales de l’Assemblée antinationale, Marisol Touraine a annoncé une modification du questionnaire préalable au don du sang, qui vise à éviter l’accumulation de sang contaminé à cause des personnes à risque, notamment les pédérastes.

Une fois encore, le bien social, les intérêts de toute la communauté sont sacrifiés aux revendications d’un groupe de pression ayant l’oreille du gouvernement d’occupation, comme le grand patronat et l’extrême gauche – toujours – ont obtenu l’ouverture des frontières au détriment de l’emploi, de la sécurité et de l’existence même des Français, ou que l’Éducation nationale est devenue un centre de propagande juive déversant d’innombrables mensonges historiques pour satisfaire les prétentions territoriales, financières et de pouvoir d’une petite secte ethnico-religieuse.

Les pervers, chez qui le virus du SIDA est 65 fois plus répandu que parmi les hommes (hétérosexuels) et chez lesquels le nombre de nouvelles infections enregistrées chaque année est 200 fois plus élevé que parmi la population normale, ne pourront cependant pas compter sur la lâcheté du CCNÉ.

Dans une courageuse décision, rendue publique hier, le comité a demandé à la ministre de la Santé un peu de bon sens et le maintien des restrictions existantes.

« Au stade actuel des connaissances, et tant que les réflexions, évolutions et recherches demandées n’auront pas abouti, toute modification des contre-indications exposerait à des risques médicaux qui doivent être pris en considération d’un point de vue éthique »,

ont rappelé les scientifiques, précisant encore que ces risques étaient « liés aux incertitudes scientifiques actuelles mais aussi à une absence d’évolution des campagnes d’information qui permette une véritable responsabilisation [sic] des personnes qui ont eu des comportements à risques récents ». "



Vous aurez, je le pense, du moins je l'espère, apprécié le choix des mots et les qualificatifs employés pour désigner les homosexuels. Les gens qui sont derrière ce site se définissent comme patriotes Et nationalistes, prônent le retour aux milices nationales, ont une prédilection pour le gothique en police d'écriture, souhaitent la castration chimique des homosexuels, ne cachent absolument pas leur antisémitisme et confondent volontairement activistes LGBT et homosexuels lambda, oups ! pardon, déviants sexuels lambda, les mettant tous dans le même sac: " les pervers dégénérés ". Pétain est une de leur référence, confirmant ainsi ce qu'affirmait encore Jean-Marie Le Pen ce matin sur BFM: " Oui, il y a au Front National de fervents pétainistes ". Ils votent sans doute pour le Front National. 

Il y a peu, je déjeunais avec un ami qui me disait que l'homophobie ou disons plutôt la haine des homosexuels n'était certes pas une vue de l'esprit mais qu'elle était nettement moins présente qu'on voulait bien nous le faire croire. Je vous laisse juge...

Folie passagère 2720.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

50 commentaires:

  1. Je me suis pris un peu la tete avec ma soeur sur Facebook, elle est infirmiere mais ne comprenait pas que le don de sang puisse etre discriminatoire.

    Je ne pige pas cette volonte d'ignorer le risque pour des raisons politiques, seul le bien etre du receveur doit importer.

    en Australie vous ne pouvez pas donner votre sang si vous avez eu une relation homo durant les 12 derniers mois, autant dire qu'un homo ne peut pas donner ;-)

    les risques sont delirant, ( baisse d'usage de la capote ?? ) et beaucoup mentent sur les questionnaires. Si un couple arrive pour donner son sang et que l'un mente (sur le questionnaire & a son conjoint) a propos d'un coup rapide la semaine passee, dans le cas d'un couple hetero les risques de contamination sont tres tres faible, voire inexistant (le sida a disparu pour les heteros, 2000 cas sur une tres large population), l'oppose d'un couple homo.

    RépondreSupprimer
  2. Je dirais que ce n'est qu'une reaction assez normale a l'activisme nihiliste LGBT( dangereux dans ce cas).J'ai toujours eu des copains homos, vecu avec, mais j'ai du mal a voir en quoi l'homosexualite n'est pas une deviance (meme si naturelle).Le texte est un poil provoc mais realiste IMO.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: il y a des mots qui sous la plume de certains, ici "déviants" par exemple, prennent une toute autre signification. Je te pensais assez fin pour t en être aperçu. Non ? A moins que... non, pas toi, si ?

      Supprimer
    2. ils sont un peu dans la provoc mais au moins eu ne vont pas faire porter des risques mortels a des patients qui n'ont rien demande ( ma femme a recu quelques sac lors de son dernier accouchement).

      Il y aurait moins de nevroses si les gens s'assumaient.

      Rien de vraiment choquant ici en comparaison a forcer un risque sur les patients/GPA/adoptions et autres turpitudes

      Supprimer
    3. @Lowacarebr: Un peu dans la provoc ??? Je rêve ! Rien de vraiment choquant ??? bon, on ne doit pas voir les choses de la même façon.

      Supprimer
    4. @ Lowcarber
      Seriez-vous tenté par un peu de "lowréflexion" ?
      Je trouve ce texte non seulement choquant, mais injurieux et un véritable brûlot de haine infâme et infamante.

      Le fait qu'il y ait des risques n'est pas spécifique aux homosexuels. Rien n'empêche des hétérosexuels de prendre les mêmes ; et parfois en toute inconscience, eux...
      Même si le risque zéro n'existe pas, il y a désormais de très importants contrôles. Fiables. Qui, de plus, permettent parfois de diagnostiquer des maladies latentes. Où est le problème ? C'est gagnant-gagnant.
      De plus, on ne peut pas, EN MÊME TEMPS, se lamenter de l'absence de stock et du faible nombre de donneurs, ET refuser toute une partie de la population sur des a-prioris très largement exagérés.

      En tant que mère, je voudrais vous donner un témoignage personnellement vécu.
      En plein scandale du sang contaminé, mon fils, alors âgé de 16 ans, a eu un très grave accident.
      4 de tension. Transfusion immédiate ou mort rapide.
      Franchement, entre une mort certaine et imminente, et un risque potentiel de développer, dans dix ans ou plus, voire jamais, une maladie à l'époque toujours mortelle CROYEZ-VOUS qu'une Maman PUISSE HÉSITER, ne serait-ce qu'une fraction de seconde ???
      Dans l'urgence, je n'avais même pas réfléchi autant que je vous l'expose aujourd’hui. Et je n’avais même pas pensé, non plus, aux progrès constants de la science et de la médecine. Même s'ils ne sont pas toujours bénéfiques et/ou éthiques.

      Merci de bien vouloir réfléchir un peu à tous ces aspects.
      Moi, j'aurais donné n'importe quoi et pris tous les risques pour que mon fils ne meurent pas à l'instant même.
      Tout est relatif, selon qu'on est personnellement touché ou pas.

      Supprimer
    5. Sur, je ne vois pas comment l'hommosexualite pourrait etre considere comme autre chose qu'une deviance sexuelle, par definition et des psychopathes qui reclament leur droit de mettre en danger la vie d'autrui tout en assumant/connaissant leur comportements a risque, sont des pervers.

      J'ai assez peu de respect pour cet individualisme egoiste a outrance et ce rejet de l'interet general/des enfants porte par les "avancees sociales" de ses dernieres annees.

      J'ai un apriori tres positif sur les homos, une bonne moitie de mes copains en sont, mais il faut assumer et ne pas se cacher derriere son doigt, meme en vieux couple ils ne choment pas ;-)

      Supprimer
    6. @Franzi

      le stock est bas mais il l'a toujours ete, en cas de probleme il y a des tonnes d'heteros qui peuvent etre appeles a donner immediatement.

      vous posez un faux choix !.Il n'y a pas de mort en france par manque de sang.En cas de guerre ou de desastre la question du don homo ne se poserai evidement pas.

      si il y a des risques specifics aux homos, ils representent la majorite des contaminations (2,500(H) contre 2000 heteros(H/F) ) alors qu'ils sont un infime minorite.

      Les controls ne sont pas infailibles et ils sont inefficace pour 2-3 semaines.Un hetero qui ment sur son questionnaire de don, aura tres peu de chance d'avoir ete contamine, un Homo par contre, a 200 plus de "chances" de l'etre.

      Supprimer
  3. Je suis d'accord avec Corto quand il parle des mots dégradants qui sont employés.
    En revanche on ne m’ôtera pas de l'idée que les homosexuels constituent bien un groupe à risque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: dégradants, si seulement, employés ainsi, sur ce ton, on est dans l insulte, l injure et la haine de l homo.
      Ceci dit, a ma connaissance, y compris chez les activistes LGBT, jamais personne n a dit que les homos n 'étaient pas un groupe à risque.

      Supprimer
  4. Ces gens sont une infime minorité. Je ne savais même pas que les mots "jeune nation" correspondaient encore à une réalité de nos jours.
    Cela dit, le don du sang n'est pas un droit. Et si les homosexuels constituent un groupe à risque, il est absurde de faire courir ce risque à des receveurs. Certains parmi eux sont sans doute plus à risque que d'autres mais comment les détecter sur la foi d'un simple questionnaire auquel on répond ce qu'on veut et une prise de sang quand on sait que le virus n'est détectable que passé un délai de douze semaines?

    RépondreSupprimer
  5. Pardonnez-moi, cher Corto, mais, pou rune fois, même en m'accrochant bien, je n'ai vraiment pas pu lire jusqu'au bout...

    Une telle virulence, la haine qui suinte de partout, l'intention insultante et le désir de blesser, la nature des mots utilisés avec insistance et vraisemblablement volupté, bref, chaque élément de ce violent et lamentable pamphlet m’écœure et me révolte.
    Et je suppose que vous recevez encore bien pire, puisque vous n'avez pas rétabli la publication immédiate des commentaires... Il vous faut avoir le cœur bien accroché ; et une forte résistance psychologique.

    L'auteur, à mon avis grand malade à soigner d'urgence, de surcroît vraisemblablement caché derrière la haie le jour où l'intelligence a été distribuée, veut tellement convaincre, et avec tant de méchanceté, qu'il rend lui-même ses propos incompréhensibles. Mais, malheureusement, pas leur sens profond...

    Qui peut m'expliquer ce que font les assos', grassement rémunérées par nos impôts ?
    Waoucisme, discrimination, homophobie, insultes, etc... Là, ça ne marche pas ? Cépapareil ? Pourtant, ça ne ressemble pas beaucoup au vivrensemble de la bien pensance hollandienne.
    Même si, pour ma part, je préfère les mots de liberté, tolérance et respect.

    Pour cent fois moins, n'importe qui serait jugé et condamné. Mais là ? Probablement "nada". N'est-ce pas Manolito ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Ah mais attention comme le disent Lowcarber, Pangloss et jard: ce n'est pas choquant, on est juste dans la provoc, pas choquant, et pi, hein, pas grave, ils sont minoritaires nos petits gars de Jeune Nation !
      Pour ces derniers, ils sont la branche dure de l extrême droite, des forces d appoint du FN que l on peut voir chaque année par exemple au rassemblement du FN à l occasion de Jeanne d'Arc. mais curieusement, malgré leur propos, et encore là, ce n'est qu un de leur billets parmi d autres, comme ils sont d extrême droite, ils bénéficient d'une certaine indulgence de la part de gens qui sont, pour faire simple , " FN ". Une indulgence que j ai maintes fois constatée. J'ai beau être de droite, disons " droite forte " pour comparer, je ne peux cautionner ce genre de propos, quand bien même je ne serais pas " déviant ", " pervers " ou "dégénéré ", c'est à dire pour Jeune Nation, homosexuel, militant ou pas.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Bien que n'étant pas personnellement concernée, moi non plus, je ne peux pas cautionner cela. Ni même le tolérer...

      Supprimer
    3. "pas grave, ils sont minoritaires nos petits gars de Jeune Nation ! " Grave, je l'ignore, mais toxique, certainement autant que les plus métastasés (©Didier Goux) des verts ou des militants LGBT.

      Supprimer
  6. Ils sont ultra-minoritaires. Le FN d'aujourd'hui n'a même pas refusé ouvertement le mariage homosexuel.
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss et Jard: Minoritaires, ultra minoritaire ? Mais peu importe qu ils soient minoritaires. Minoritaires à combien ? 100, 200, 10, 1 000 ? N'est-ce pas ce que l on disait des djihadistes français qu'ils étaient minoritaires et qu a ce titre là fallait pas stigmatiser ? On a déjà vu des minorités bien plus nuisibles et dangereuses que des majorités. Non, mais ho, réveil les mecs ! qu ils soient 10 ou 500 je m en fous. Avez-vous bien lu ce qui est écrit ? L'important n'étant pas en l espèce qu ils aient raison ou pas sur le fait d accorder aux homos le droit de donner leur sang mais la façon dont ils s expriment ! Haine, insulte, injure, on n'est même plus dans l homophobie on est au stade largement au dessus. Minoritaires !
      Pangloss, tu ne savais pas que ça existait: tu es sérieux ou vis tu dans un autre monde ? identitaire, ça te dit quelque chose ? Mais des groupuscules minoritaires comme celui-ci, il y en a des dizaines en France avec chacun 10, 100, 1 000 gusses qui profèrent ces discours de haine !
      Quand Lowcarber écrit: ils sont dans la provoc, rien de choquant, ne me dites pas que vous pensez pareil.
      Bon Jard, de lui rien ne m étonne, il pourrait en être, mais toi Pangloss : ho réveil !
      C'est quoi cette espèce d indulgence à la con, parce qu ils seraient de droite-droite ? Ben merde, là tu me sidères ! Comme Lowcarber

      Supprimer
    2. Kif kif bourricot2 avr. 2015 à 16:25:00

      Vous écrivez la même chose que ces mecs sur les arabes, les gauchistes.... en quoi vous êtes différents de ces types ?

      Supprimer
    3. @ Kif kif bourricot
      Vous aussi vous faîtes dans la provoc ?
      Parce que, pour un arabe, si l'on en écrivait moins que le millionième, ce serait la taule direct.
      Mais peut-être avez-vous fuit ce qui fut un beau et bon pays ? Peur de la milice hollandienne et de ses nombreux réceptacle à prébendes ?

      Supprimer
  7. Je serais curieux de savoir promrne zvec ent ces sectaires appellent les hommes ayant du plusieurs partenaires sexuelles ,des ultra-deviants.
    De plus ,ils font le lit des groupes comme LGTB auxquels ils donnent du grain à moudre.
    Chez les hétérosexuels, l'ulisztion du préservatif est un minima, quel homme se promène avec sa provision de préservatifs et que l'on ne me dise sue nous tous sages une foi mariés. Sinon il n'y aurait pas autant de divorces et les hôtels Formule 1 moins encombrés entre midi et deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas et accessoirement Lowcarber: mon pauvre si tu savais le nombre de mecs mariés qui vont dans les clubs gay s'envoyer en l'air , pas toujours avec capotes, et qui le soir rentrent chez bobonne, tranquilou, et qui sait, sans doute, une fois ou deux par mois lui faire la fête ! je peux imaginer sans problème que certains de ces gars là, propres sur eux, vont même de temps en temps donner leur sang. pas grave sur la masse des donneurs, ils ne sont qu'une minorité ..;

      Supprimer
    2. Oui il y a des gays Bi, marries a des femmes, qui peuvent mentir sur leur questionnaire de donation, tout comme toi tu le peux.Rien de nouveau sous le soleil.ce n'est pas se tapper leur femmes qui en font des risques.

      Supprimer
  8. @Corto , tu as répondu à @Grandpas la com que je voulais faire , pour en revenir à Jeune Nation ,il y aura toujours des groupuscule prêtent à toutes les provocations pour déchainer la haine contre autrui . Les homos sont majoritairement plus fidèle que les hétéros , du moins ceux que je connais , et plus que moi dans ma première vie ce qui ne m’empêchait pas de donner mon sang .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude henri: plus fidèles, je n en suis pas sûr. ce qui est sûr par contre, c'est que je donnerais pas un certif de bonne conduite aux hétéros que je croise :)

      Supprimer
    2. "homos sont majoritairement plus fidèle que les hétéros, du moins ceux que je connais"
      MDR vous ne semblez pas dans la confidence ;-)

      Disons que le concept de fidelite existe tout autant mais est moins "rigide" ;-) (je suis un poil jaloux la)

      Supprimer
  9. Tu n'as pas précisé que ces "patriotes Et nationalistes" allaient à la messe tous les dimanches...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que veux tu sous entendre Anonyme du 2 avr .T'as des infos à ce sujet ,des statistiques ,des photos ...ou bien c'est juste que t'aimes pas les gens qui vont à la messe tous les dimanches.
      Décidément, mon cher Corto, quelques con tributeurs de ton blog me déçoivent fortement aujourd'hui.

      Supprimer
    2. @Amédé: bah, ce genre de parasites est hélas assez courant, des fois, je laisse passer, en principe, je squeeze. Celui là m a paru tellement caricaturale de la bêtise , je suppose, gauchiste que je l ai laissé.

      Supprimer
  10. Sur le ton du blog en question je suis persuadé qu'il reflète leurs pensées. Qui sont immondes. Pour autant je suis contre toute forme de censure et je suis contre le fait qu'il puisse être interdit comme le suggère FRENZI.
    Il est bien mieux d'avoir des discussions à son propos, et je suis très heureux que le blog de Corto lance et permette ces débats. C'est cela qui est fructueux.
    De même je suis pour la libre expression des islamistes. Ça permettrait de voir combien ils sont doux et sages, comme le pense le ministricule de l'intérieur.

    Sur le don du sang pourquoi ne pas faire confiance aux médecins de cette commission qui en savent, j'espère, un peu plus que moi ou que certains autres ici ? L'idéologie et la morale n'ont rien à voir avec le don du sang qui est anonyme et uniquement fondé sur les ... déclarations.
    C'est difficile, lorsque l'on a peur, de différencier l'individu du groupe, que l'on parle des musulmans ou des homosexuels. En revanche ne pas voir l'homme (je parle de l'espèce, hein, pas de procès en genrisme!) derrière une religion ou une sexualité est très grave, car c'est réduire quelqu'un à ses pratiques alors que ce n'est jamais si simple. Des muzz qui mangent du saucisson (en cachette, mais quand même) j'en connais.

    Ce qui est pénible c'est de toujours voir revenir sur le devant de la scène des condamnations stupides sur les personnes alors que des lobbies ou des groupes continuent à mettre en danger notre société et notre avenir.

    Quant à ce blog je m'y sens bien, bien mieux que sur beaucoup d'autres qui sont tenus par des tauliers aux moeurs orthodoxes mais aux pensées impures !
    C. Monge

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Monge: en ce qui le concerne, pas question d interdire ce genre de site, la liberté d expression que certains ont revendiqué pour Charlie doit etre la même pour tous. Après, si ces immondes veulent jouer avec la loi, qu ils prennent leur responsabilité. Bien sur que cela reflète leur pensée, j en ai croisé, et même fréquenté des comme eux, et même avec un... enfin bref. Ces types sont odieux , croient à ce qu ils disent et mettent tout ceux qui ne pensent pas selon leurs " idées " dans le même panier. Tiens, y en a même un dans la bande qui a été "binome Fn " dans le nord, un petits gars de pas 25 ans avcet croix gammée sur la poitrine et croix celtique sur le bras.

      Après pour le don du sang e qui me gene par dessus tout c'estq ue cette interdiction ne repose que sur déclaratif, autrement dit, je peux aller donner le mien, groupe sanguin très recherché, sans problème si je le voullais. Et deuxio, on nous a tellement dit que tous les contrôles étaient on ne peut plus sérieux et rigoureux que je me demande quand même où sont les risques...

      Supprimer
    2. "cette interdiction ne repose que sur déclaratif"

      Sur que c'est un probleme, je preconise une coloscopie pour tous les donneurs masculin ;-)

      Supprimer
    3. @ C. Monge

      Bien loin de moi l'idée de les museler.
      Je n'ai pas du tout "l'esprit Charlie", mais j'ai fait mienne la devise attribuée à Voltaire : "Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire".

      Ce qui ne m'empêche pas de penser et d'écrire que, sur le fond, cela dénote un esprit archaïque, étroit et obtus, pour ne pas dire indigent.
      Et sur la forme que, si ce n'est ni insultant, ni injurieux, je ne vois pas ce qui pourrait alors être qualifié comme tel...
      Quoi qu'il en soit, la tenue de tels propos est juridiquement condamnable. Et j'apprécierais que, pour une fois que cela serait justifié, cela fut fait. Mais ne rêvons pas.

      C'est pourtant infiniment plus grave que l'adorable petite guenon abominablement comparée à la vieille taupe guyanaise. Elle en a certainement été traumatisée, mais c'est la perverse greluche qui a eu gain de cause.
      Ne pas oublier que nous sommes en Hollandie, le pays où l'on marche sur la tête ; le pays où les truands sont rois, et les victimes punies de la double peine...
      Ubuesque !

      Supprimer
  11. Nous sommes face au problème de la liberté d'expression. La ligne actuelle, c'est d'aller vers l'interdiction de ce qui est moralement choquant, étant entendu que le prisme de la moralité en question tire nettement vers la gauche. Pour ma part, j'ai toujours eu la faiblesse de penser que la liberté d'expression se mesure à la capacité de laisser s'exprimer les opinions les plus choquantes. Je ne dis pas que j’approuve, mais c'est justement par la contre-argumentation étayée, c'est à dire dépouillée de toute la mièvrerie habituelle, sentimentaliste et compassionnelle, que l'on éclaire le débat et les esprits.

    Sinon, pour ma part je suis contre le don du sang par les homosexuels. Ce groupe est 20 à 25 fois plus contaminé que tous les autres, en raison d'un certain nomadisme sexuel, de pratiques non protégées, etc. Pour le reste, je ne porte pas de jugement sur les homosexuels, tant qu'ils ne militent pas dans des trucs comme Act-up, les Panthères roses, etc. et qu'ils ne tentent pas de nous convaincre que la sexualité est une identité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: perso, je suis également pour la liberté d expression y compris avec ce genre de mecs. là où cela coince c'est que face à des gens comme ça, l'argumentation étayée, c'est pas gagné, et pas qu'avec eux, j ai encore pu le constater dernièrement lors d un déjeuner, quand t es face à un mur ou à quelqu un qui ne veut pas écouter tes arguments, t es face à un mur. Comme certainement avec ces " Jeune Nation ". On fait quoi alors ? on les laisse causer ? Creuserr leur sillon malodorant ? recruter ?

      Supprimer

  12. "Dans le Gard, le candidat de l'UMP s'est retiré au profit du socialiste Denis Bouad pour contrer l'extrême droite. Le socialiste a été élu président, au grand dam du FN qui dénonce l'UMPS."

    http://www.20minutes.fr/politique/1577679-20150402-direct-departementales-francois-durovray-ump-elu-essonne-anciens-ministres-henri-emmanuelli-alain-lambert-reelus

    RépondreSupprimer
  13. Je vous rejoins sur bien des points. Et imagine que l'idée de Corto en publiant ce texte était bien d 'attirer l'attention sur la forme plus que sur le fond... Sur le fond, il est difficile de remettre en question la position des médecins, c'est vraiment un domaine où le principe de précaution prévaut. Et essayer d'écarter des dons du sang des individus présentant plplus de risques que d'autres n'est ni discriminatoire, ni insultant... En revanche, et je rejoins Corto à deux cents pour cent, les termes employés sont intolérables et traduisent la pire idéologie qui soit, celle qui conduit à la volonté d'exterminer purement et simplement tout ce qui est hors norme ou, plus simplement, tout ce qui ne pense pas comme vous...Le pire des antisémitismes (cf l'allusion à l'école! ) On peut se consoler en considérant qu'il s' agit, fort heureusement, d'un groupuscule. Mais dont il faut systématiquement contrer les propos, et il est bon que ce blog y contribue.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: merci, tu as bien saisi le sens de mon billet !
      Un groupuscule, certes, mais il y en a des dizaines comme celui-ci qui n ont rien à envier, question connerie et monstruosité aux antifas.
      Les contrer ? oui mais comment ?

      Supprimer
  14. Mon cher Corto,

    Ton texte montre, sans ambages, que la gauche et l'extrême-gauche n'ont pas le monopole de la bêtise la plus crasse. Elle est assez équitablement répartie. On en a une fois de plus un triste exemple. Ces gens-là me font pitié.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Pitié... tiens, va falloir que je réfléchisse au sens de ce mot pour le cas de ces Jeune nation

      Supprimer
  15. tonton flingueur2 avr. 2015 à 19:20:00

    assez d'accord avec toi Corto, autant sur le fond il peut y avoir matière a discussion, les opinions peuvent se discuter, il y a surement effectivement peut etre plus de précdautions a prendre en cas de conduites a risques avérées et je parles de toutes le conduites a risques ,j'en sais quelques choses puisque étant moi meme hétéro mes envies de dons du sang sont systématiquement refusées car étant honnete je dis toujours qu'il m'arrive d'avoir des rapports non protégés... ceci dit les termes employés sont ignobles, je ne considère pas l'homosexualité comme une déviance je l'ai déja dit içi la sexualité entre personnes ADULTES et CONSENTANTES ne regarde personne ... mais ceci dit , ces abrutis ne représentent probablement qu'eux meme, déja le terme "jeune nation " pour des gens qui se définissent comme identitaires... excusez moi, la France est la plus vielle nation européenne... peut etre devraient ils apprendre l'histoire... je suis patriote et jamais je ne me reconnaitrait dans cette caricature tout comme je ne serais jamais antisémite a la différence de toute une partie de la gauche qui pourtant passe son temps a parler de valeurs républicaine... ces abrutis sont a classer dans la meme catégorie de fouteur de merde que les indigenes de la république de bouteldja a l'extreme gauche qui publie des textes apppellant clairement a la haine raciale contre les "souchiens" , connards de gauche ou de droite, meme combat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: ils ne représentent qu eux mêmes, certes. mais ils sont acceptés dans certains défilés ou certaines manifestations... Extrémistes, oui, connards, absolument, mais vaut mieux pas les croiser quand ils sont en bande si ton look ne leur plait pas. Quant à Jeune Nation, c'est intentionnel de leur part. Leur " Nation " la France qu'ils souhaitent, c'est avec eux qu elle commence. Comprends tu ? :)

      Supprimer
    2. Oui, ils sont acceptés dans certaines manifs, et il serait utile que le parti organisateur des dites manifs les dénonce une fois pour toutes, on y verrait un peu plus clair... Et il est vrai que leur violence peut faire peur. Ceci étant, j'ai connu ça il y a quelques dizaines d'années avec les interventions "musclées " de groupes comme "Occident". Jeune Nation en est la résurgence, mais n'a apparemment guère plus d'audience, heureusement, que ses ancêtres! Ce qui n'empêche qu'il est toujours indispensable de stigmatiser ce genre de discours, merci pour ce débat!

      Supprimer
  16. Pour la citation : Liberté d'expression.
    Pour le don de sang : La législation française a un problème, elle ignore la notion d'échéance (exemple: la parité forcée ad vitam aeternam). Le caractère d'exclusion permanente des homosexuels est effectivement critiquable, à condition qu'on soit réaliste sur les risques.
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: je n ai rien d un militant de la cause homo, mais je pourrais écrire un gros bouquin sur le phénomène d'exclusion dont sont victimes les homos au quotidien même si je reconnais de réels progrès ces dernières années

      Supprimer
  17. Ces gens là (jeune nation) ne rendent vraiment pas service à la cause patriotique , imaginez qu'une Fourest tombe sur ce texte, elle s'en pourlécherait les babines et pourrait s'en servir pour faire toutes sortes d'amalgames. En revanche il serait intéressant qu'un jour vous vous fendiez d'un article explicant pourquoi des militants historiques de la cause homo (Laurent Dispot, Jean Luc Hocquengem, fondateur du Fhar en 1968) étaient OPPOSES au mariage gay.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kampfbereit: Dispot, connais pas, Hocquenguen, ce nom me dit quelque chose. Pourquoi étaient-ils opposés au maraige zinzin ? Je ne sais pas, peut-être pour les mêmes raisons que moi et raisons maintes fois expliquées ici du temps de La Manif Pour Tous.
      Peut etre une autre: ils avaient peut-etre l' idée du fait que l homo est un être libre bravant tous les interdits qu'il ne saurait se lier par un serment, de mariage ffut-il...

      Supprimer
  18. Au fait Corto : qu'alliez vous donc faire sur ce site immonde de cerveaux malades à peu près inconnu de tous en tout cas de moi ?
    Ils n'avaient besoin d'aucune publicité je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: Détrompes toi, ces gens et autres groupuscules du genre sont très actifs sur les réseaux sociaux. Etant sur twitter, j ai vu un tweet d un gars qui les remerciaient pour cet article, compte tenu du titre de celui-ci, j ai été voir.
      Ceci dit il m arrive d aller sur ce genre de site, exactement comme sur ceux de gauchistes, histoire de voir où ils en sont.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique