mardi 28 avril 2015

Allez, encore un petit effort Président et bientôt, ils seront 6 millions !


Comme une litanie, les chiffres du chômage sont tombés hier; faut-il croire que nous nous habituons à cette triste rengaine puisque demain nous n'en parlerons plus... jusqu'au mois prochain. Ils sont tombés donc, comme un coup supplémentaire que l'on nous assène chaque mois, et ils ne sont pas bons. Pas bon du tout. La barrière symbolique, nous dit-on, de 3 500 000 chômeurs ( Cat. A) a été franchie. C'est déjà ce que l'on nous disait lorsque nous franchîmes le cap du million, des deux millions, des trois millions. A quand le cap symbolique des 4 millions. Voilà au moins un domaine où les symboles évoluent... C'est toujours ça de pris.

Il paraît qu'il y a des signes encourageants, que la baisse de la hausse est encourageante, que des " signaux " devraient nous donner plus d'espoir, que heureusement, il y a des catégories, des tranches d'âges où qu'ça diminue, alors patientons pour les autres, ça va viendre, Marcel, ça va viendre...

3 509 800 chômeurs de catégorie A soit 0,4% de plus qu'en février. 

5 590 600 chômeurs, catégories A, B, C confondues, Dom-Tom compris. Encore un petit effort Pépère, le mois prochain, on devrait pouvoir franchir le cap symbolique, lui aussi, de 6 000 000 de chômeurs ! En voilà un chiffre qui pète, qui pique aux yeux: 6 000 000 ! Même pas mal, qu'il a dit Rebsamen, ça augmente mais moins vite, " Ce rythme de progression est près de quatre fois moins élevé que celui observé en 2014 "; tu parles d'une consolation ! 
Elle devait s'inverser la courbe, Président, nous l'avait autant promis que répété. 615 000 chômeurs de plus depuis qu'il est " en responsabilité " ! Elle était amorcée cette inversion qu'il nous avait dit Michel Sapin. Mais l'un comme l'autre se sont plantés alors qu'ils imaginaient sans doute qu'en criant très fort et en tapant dans leurs mains, comme par magie, le chômage diminuerait. Et bien non, y a pas de magie là dedans, quand on prend les bonnes mesures, dès que possible, il y a de l'espoir mais quand on attend tels des tortues-piquets ou des disciples de Coué que la croissance revienne, ça ne marche pas. Ça ne marchera pas. 

Qu'est-ce qu'elle disait la Ségolène en 2011 ? " Le chômage a encore augmenté, la France n'est ni présidée, ni gouvernée " ! Tiens donc. Et qu'est-ce qu'elle nous dit aujourd'hui ? " L'année 2015 doit être l'année de l'inversion de la courbe du chômage ". T'inquiètes Ségo, on saura s'en souvenir ! Et qu'est-ce qu'il nous dit aujourd'hui Président ? Ben rien. Silence radio. Oups, pardon, il a annoncé la création de 7 centres de service militaire adapté qui pourront accueillir chacun 100 jeunes chômeurs. 700 chômeurs de mpoins, dans six ou douze mois, le temps d'ouvrir ces 7 centres, c'est toujours ça de pris et c'est pas cher, c'est l'Etat qui paye...

1 an à faire du mariage pour tous, deux ans à faire des CICE, des pactes de machins et des pactes de trucs qui ne sont toujours pas " en efficacité ", des lois Micron, des contrats aidés qui plombent nos dépenses publiques et des contrats de génération qui font un bide... mais ça va viendre, ça va viendre... Bande de Pieds Nicklelés même pas drôles.

615 000 chômeurs de plus en 3 ans. 17 000 de plus chaque mois. 600 de plus chaque jour. Il est là ton bilan Pépère. " La France n'est ni présidée, ni gouvernée " !

5 590 600 chômeurs auxquels on rajoute enfants, conjoints, familles et entourage ...  En tout, Président, ça fait combien de personnes " en détresse ", dans la mouise, la galère et l'angoisse?

Se souvient-il président de ce qu'il disait dans l'entre deux tours en 2012: " L'explosion du chômage est une injustice ". Sans doute que non, il a d'autres chats à fouetter, il commémore, il inaugure, il reçoit... Bref, il vaque à ses occupations...

Folie passagère 2753.
Résultat de recherche d'images pour "françois hollande"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr 

38 commentaires:

  1. Autre exemple de "big fail" gouvernemental à la française : http://h16free.com/2015/04/17/38460-lechec-fumant-du-compte-personnel-de-formation

    "Compte Personnel de Formation : en 3 mois, sur 23 millions de bénéficiaires potentiels,1 seule personne a pu bénéficier d'une formation"

    RépondreSupprimer
  2. Le malheur des autres glisse sur eux comme l'eau sur les plumes d'un canard...Attention, je ne parle de ce qu'il disent ( avec des larmes dans la voix...) mais de ce qu'ils ressentent vraiment...à part l'impact que cela peut avoir électoralement...
    La courbe n'est pas à la veille de s'inverser vu que toutes leurs décisions ont l'effet inverse...que voulez-vous on ne peut quand même pas leur demander de changer une méthode qui perd...
    Les socialistes sont les fossoyeurs de l'économie, de l'école, de la famille, de la civilisation...que restera-t-il après leur passage ? Espérons que ceux qui viendront derrière ne seront pas juste des "socialistes de droite"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et voilà ce qui pourrait m inquiéter: que ceux qui viennent soient des socialistes de droite, des Juppé,quoi !

      Supprimer
  3. Ah! C'était vraiment le moment d'agiter les factures de taxis d'Agnès Saal... Résultat :une chomeuse de plus... J'espère que vous vous sentez lourdement coupable! Mais arrêtez de fouiller dans les archives de la madone du Poitou, on y trouve tout et son contraire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: arreter de chercher , de fouiller, ah ben que non, à la guerre comme à la guerre, on ne lache rien et on utilise tous les moyens possibles pour montrer a quel point ces gens là ont entubé les Français. :)

      Supprimer
    2. Je vous rassure sur son sort, à moins qu'elle ait démissionné de la fonction publique vous continuerez à la rémunérer au titre de son corps d'origine.

      Droopyx

      Supprimer
    3. Je sais, et c'est vraiment l'un des aspects scandaleux de la fonction publique, cette quasi impossibilité de sanctionner...

      Supprimer
  4. Quelle bande de tristes minables,bien aidés par les médias...Comme tu dis c'est déja oublié,jusqu'au 26 ou 27 du mois prochain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen aztec: j ai même été étonné par TF1 ce soir, 20 secondes sur le chômage et deux reportages nous montrant que tout allait aller bien mieux d ici peu, on allait même créer 900 000 emplois d ici 2025 !

      Supprimer
    2. c'est de la propagande
      anne

      Supprimer
  5. Souhaitons quand même que le chômage baisse. Je l'espère en tout cas pour tous ceux qui cherchent du travail.
    Ce qui est scandaleux c'est que si cela fini par arriver le gouvernement n'hésitera pas à s'en attribuer tout le mérite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: mais tout le monde souhaite que le chômage baisse. je n occulte pas cependant que les rares signaux qui soient au vert, ce n'est pas au gouvernement qu on les doit et je ne sais pas si toutes les mesures prises ( pacte de ceci et de cela) seront efficaces. dans 3 ou 4 ans peut etre mais pas à brèves échéance. Et ce qui interresse ceux qui rament, ce sont justement les échéances de fin de mois

      Supprimer
  6. Le chômage se rit des politiques qui promettent de le faire baisser depuis longtemps (avant même les ateliers nationaux de 1848, déjà des emplois aidés!). Promettre de le faire baisser est une escroquerie électoraliste dont le principal dommage collatéral a été que les gens ont fini par croire que c'était possible dès l'élection passée. D'où le mécontentement. Le chômage a deux composantes: l'une démographique (du très long terme si on veut y toucher), l'autre économique (le système d'une part, l'environnement d'autre part). Il est quasiment impossible d'agir sur l'environnement et extrêmement difficile d'agir sur le système, du moins rapidement).
    Attaquer Pépère sur ce sujet et Sarko avant lui, c'est bien proche de la démagogie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss; et c'est bien ce que je re^proche à nos gauchistes: avoir attaqué Sarko là dessus alors qu il essuyait une des pires crise économique jamais subie depuis la guerre ( 2008 ) et avoir promis, qu avec eux, le changement et toussa , l inversion de la courbe. j ai toujours sous le coude cette fameuse profession de foi de Président, entre les deux tours, un modèle de démagogie a peu de frais.

      Supprimer
  7. on entends de plus en plus parler par ceux qui ont des salaires de ...ministres.. de la baisse du smig, des salaires trop élevés , bande de charognards ! enfin, il parait , selon une étude encore à la con, qu'en 2022 on pourrait créer 200 000 empois, voilà qui fait sourire les chômeurs longue durée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: si on parle de la même étude, entendu sur TF1 ce soir, c'est de 900 000 emplois dont il s agit. ce même TF1 qui a tenté de nous démontrer par A + B que le moral des français allait beaucoup, beaucoup mieux.

      Supprimer
    2. N'avait t' il pas déjà dit que les robots feraient perdre 3 millions d'emploi. Il faudrait qu'ils se mettent d'accord.

      Supprimer
    3. @mirra19: un jour ceci, un jour cela, c'est hélas le propre de l homme politique de nous dire tout et son contraire, de faire tout et son contraire au gré des circonstances.

      Supprimer
  8. Toutes les Lois d'allègement ou d'aides" sont basées sur "faîtes un dossier et vous aurez un crédit dans 1 ou 2 ans" (si on ne change pas d'avis d'ici là, à moins qu'on ne vous redresse ou peut-être les deux) ou sur la notion "d'engagement pour l'emploi à x années" en oubliant que ça dépend du carnet de commande.

    En plus, finalement on ne va pas toucher aux seuils sociaux (il suffit pourtant de regarder les stats de L'INSEE pour voir qu'il y a masse de PME juste avant ces seuils sociaux ou les J.T. [à chaque fois la PME géniale est à 45-48 personnes, mais on n'arrive pas à nous en montrer à 52-55 salariés).

    On supprime le délégué syndical (qui n'a jamais été élu par personne mais désigné par des copains qui ne travaillent pas dans la boite), on autorise les accords en CE ou DP, on supprime le monopole des mêmes organisations syndicales au 1er tour des élections dans l'entreprise et je pense que non seulement le dialogue social s'en portera mieux (et même beaucoup mieux) mais que les embauches repartiront.
    Mais pour ça il faudrait mettre les pieds dans des PME, rencontrer leurs patrons (houh les vilains!) ou bêtement regarder les stats de l'INSEE en se posant des questions simples sans filtre idéologique (impossible pour un énarque!).

    La preuve le passage des compétences et des fonds de l'apprentissage des C.C.I. [pas forcément terribles] vers les Conseils Régionaux [forcément presque nuls, personne ne vient des PME! ou des R.H. ]

    J'ai vécu le cas en tant que DRH de cette belle planification étatico-locale sur 4 dossiers de congé formation de salariés (4 départements différents) en situation de plan social : affligeant (et même abject quand je pense à leurs espoirs légitimes, à la pertinence de leur demande, aux motifs d'acceptation ou de refus et aux pubs du gvt.de l'époque !!)

    Avec quelques modifications sur le régime d'apprenti concoctées en plus par l'EdNat. le résultat est là : "264.580 C'est le nombre de nouveaux contrats d'apprentissage signés en 2014. Une baisse de 3,2% par rapport à 2013 qui confirme la chute enregistrée entre 2012 et 2013 (-8%).". Le Figaro
    C'est vrai que l'enfant de zélu-ou-fontionnaire-hors-cadre n'est pas sensé relever de ce régime.

    S'ils n'étaient pas si idiots et surs d'eux, au lieu de consulter des syndicats patronaux ou salariés, ils iraient voir 100 PME par tranches de seuils sociaux !!!

    De toutes façons, il suffit de regarder le nombre de prlementaires présents à cette commission d'enquête pour se rendre compte de l'intérêt que portent nos zélites aux PME (et pourtant le DG est dépassionné et passionnant). Ils sont pourtant beaucoup plus nombreux à assister pour les "grands" managers :
    http://videos.assemblee-nationale.fr/video.5692.2057582.exil-des-forces-vives--m-antoine-leboyer-pdt-de-gsx--m-pascal-faure-dg-fr-la-direction-genera-7-juillet-2014

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Regardé cette vidéo :complètement affligeant!

      Supprimer
    2. @Droopyx: j ai regardéé ta vidéo. Comme dit Gridou affligeant mais comment etre étonné ?

      Supprimer
  9. Comme l'écrit Laurent Obertone : Hollande est "l'aboutissement d'une inversion de tout, l'anéantissement organique d'un régime, d'une époque, d'une nation."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: C'est assez bien dit, même très bien dit. Les Français s'en rendent-ils compte ? Oui, un peu, si j en juge les déculottées électorales,

      Supprimer
  10. Avec son tour de taille, c'est la seule courbe qui augmente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Granpas: le avant et l après est en effet stupéfiant. la soupe est bonne.

      Supprimer
  11. Tu rentres de 5 jours de régime grossissant , tu branches ton pc et ploufplouf il bug , t'écoute les infos et ils t'annoncent que tout va allez très bien SI il y a reprise et comble de l'horreur je m'aperçois que je suis sur Antenne2 .
    Sinon ayant bien festoyer avec quelques amis chefs d'entreprise il en ressort que : non , la reprise est aux calendes grec et que le chômage restera tel qu'il est , en trois ans trop de promesses qui tournent en eau de boudin en quelques heures .Navigation à vue en attendant 2017 .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: si tu as 40 minutes, regarde la vidéo en lien dans le commentaire de Droopyx à propos des contrôles fiscaux, de la façon dont l administration " gère " ses relations avec " ses clients ", les exils d entrepreneurs, etc, etc...

      Fran2Tv, le journal de 13h ? Avec Elise ?: Tout va aller mieux ! Avec elle on nage en pleine propagande .

      Supprimer
    2. Pour reprendre le mot juste AFFLIGEANT !

      Supprimer
  12. J'ai mal à ma France
    j'ai pitié pour les français
    quel avenir offrons nous à notre jeunesse qui n ' aura jamais été aussi pessimiste qu actuellement?
    croyez vous que les petites filles rêvent d ' être "aide à domicile" et les petits garçons "nettoyeur de carreaux"?
    Quand la jeunesse d ' un pays n ' a plus d ' espoirs et de rêves ... que fait on?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angele64: je plains la jeunesse d aujourd'hui effectivement.
      Que fait elle cette jeunesse ? soit elle rame, galère et souffre soit elle se démerde, cette dernière ayant compris qu elle ne pouvait compter que sur elle.

      Supprimer
    2. Je la plains aussi, Corto. Le règne du précaire s' installe, impossible de se bâtir un avenir avec une succession de petits boulots, nul espoir de crédits sans caution des parents ( et encore... )Trois voies: la résignation, la révolte, ou l'exil...
      Et ce n'est pas la litanie de repentirs et de commémorations diverses qui peut redonner quelque espoir que ce soit!

      Supprimer
    3. @Angele "Quand la jeunesse d'un pays..." que fait ont ?"
      Etant donné que notre pays est foutu, Corto a omis une autre solution : s'expatrier.
      Bien entendu je parle de ceux qui, quel que soit leur milieu social, se sont bougé le c.. et les neurones durant leurs années d'études.
      Ils pourront tenter leur chance dans des pays où les forces vives ne sont pas prises en otage pour "entretenir" ceux qui gouvernent et nous administrent, faisant en sorte d'entretenir et favoriser leur clientèle et leurs "obligés" en nombre croissant.


      Supprimer
  13. Le pire est à venir en matière de communication-propagande. Un jour, le chômage cessera de progresser, obligatoirement (à 6, 7 millions?...) et la courbe se stabilisera ou s'infléchira. Et ce jour là, attendez vous à un battage médiatique sans précédent: "nous avons gagné la guerre contre le chômage", "la gauche et président ont tenu leur engagement", "nous vous avions bien dit que notre politique était la meilleure"...
    Et la masse de Français-moutons oubliant le point de référence d'avril 2012, tombera une nouvelle fois dans le panneau.
    Le Page.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Page: Bien sur que ce jour viendra puisque l économie fonctionne par cycle. Je crains cependant que ce ne soit pas à brève échéance qu il diminuera. Toute la question pour nos pieds nickelés est de savoir si l inversion se fera suffisamment tot avant 2017 pour en bénéficier électoralement. Ils croisent les doigts.

      Supprimer
    2. Le Page tout à fait d'accord avec vous .... le scandale dans ce pays au dela du chômage c'est la main mise du pouvoir sur l'information, la justice et l'éducation .. bientôt la loi sur le renseignement pour vérifier que vous êtes un bon citoyen apte à penser socialiste ... Comment le peuple ne voit-il pas cela venir.... C'est très inquiétant et depuis la naissance de l'esprit Charlie le pouvoir en place sait qu'il peut compter sur cet effet mouton pour rester en place

      Supprimer
  14. Le chômage ? quel chômage ? 20 secondes par ci, 1 minute par là sur les chaines du sévices publics.
    En revanche rares sont les soirées sur les mêmes chaines d'abrutissement où l'on a pas droit aux séances de rééducation politique. Hier soir nous avons eu droit à une redif "d'apocalypse" sur l'avènement du National Socialisme. Sur LCP s'était le FN et son président, roi de la provoc, qui était devant les juges. On se demande si Hitler n'a pas une part de responsabilité dans le chômage qui refuse de dégringoler dans notre beau pays *.
    J'ai l'impression de revivre le début des années 60 en Allemagne ou tous les matins on avait droit à des torrents de cours de dénazification y compris sur les terrains de camping.
    * Vous avez remarqué que je n'ai pas écrit "ce pays". Ceux qui le font me révulsent au plus haut "poing", dans la tronche évidemment.
    Bonne journée quand même.

    RépondreSupprimer
  15. Ce qu'il y a de bien avec la Gauche, c'est la prévisibilité : on sait ce qui va se
    passer, en gros le contraire de ce qu'ils promettent...et ce qu'il y de bien avec
    les électeurs c'est qu'à chaque fois ils se font couillonner.
    On appelle cela l'alternance : après ceux qui foutent tout en l'air arrivent ceux
    qui essaient de remettre un peu d'ordre...ce dont les premiers s'acharnent à les
    empêcher. La démocratie, quoi...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  16. .../...
    "L’agriculture préfigure le monde industriel de demain

    Comme je vous le disais, nous rentrons dans une phase où nous pouvons et savons produire quasiment sans intervention humaine et il s’agit de la même situation que celle que nous avons vécue dans l’agriculture qui occupait 60 % de la population active et qui a réussi, grâce à la mécanisation, non seulement à décupler les rendements et la production mais en n’employant plus que 2 % de la population.

    D’ici 5 ans, nous saurons produire encore plus, sans emploi. Nous relocaliserons… sans emploi. Nous pouvons anticiper une vague de destruction d’emplois industriels sans précédent.

    C’est particulièrement logique et d’ailleurs c’est l’essence même du sens du progrès technique qui, depuis la nuit des temps, vise à libérer l’homme de la nécessité de travailler pour vivre ou survivre.

    C’est donc l’ensemble des paradigmes de l’économie, à commencer par la répartition des richesses via le travail, qu’il conviendra de revoir de fond en comble.

    Le rapport France Stratégie Dares est l’expression de la pensée ligne Maginot !

    Ce nouveau rapport remis mardi au ministère du Travail par France Stratégie Dares « juge que « de nombreux postes seront à pourvoir en raison de l’arrivée en fin de vie active des générations du baby-boom » pour la période 2012-2022 ».

    Comme toutes les fois précédentes, c’est totalement faux et ce sera aussi faux demain que cela l’a été hier ou avant-hier. D’ailleurs, un simple coup d’œil à la pyramide des âges de notre pays vous apprendra que les baby-boomers partent déjà à la retraite, là, maintenant, tout de suite et massivement. Tellement massivement d’ailleurs que les caisses de retraite n’arrivent même pas à suivre la cadence, ce qui provoque des mois de retard pour des jeunes retraités sans pension versée pendant presque 1 an !!"
    .../...
    Charles Sannat/Le Contrarien

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP