lundi 20 avril 2015

Nanterre est tombée ! Encore une défaite électorale pour la gauche !


De défaites électorales en défaites, les gauchistes cumulent: Ils ont perdu le Sénat, les municipales, les départementales et 12 élections législatives partielles sur 14 disputées ! Joli score, non ? Mais comme si cela ne suffisait pas, la droite leur a encore infligé une nouvelle déculottée dont quasiment personne n'a parlé. Une défaite historique même ! Un petit enjeu, certes, mais presque une révolution: Nanterre est tombée !

Oui, vous avez bien lu la représentation syndicale étudiante de l'Université de Nanterre est passée à droite ! L'UNI, syndicat étudiant de droite, a mis une branlée à l'UNEF ! C'est-y pas beau ? Le berceau de 1968, foyer traditionnel de la contestation étudiante, a tourné la page. La fac qui vit Cohn-Bendit et Alain Geismar émerger, bastion estudiantin de gauche, pépinière de générations de responsables socialistes, a aujourd'hui une représentation syndicale estudiantine à droite !

Adieu Dany, Alain, papa Touraine, Guy Michaud, Paul Ricoeur ! Remisé aux oubliettes de l'Histoire le mouvement du 22 mars, Nanterre Université est à droite !

" A la suite de ces deux jours d’élections, les listes de l’UNI sont arrivées largement en tête chez les étudiants à Nanterre dans les deux conseils (Conseil d’Administration et Conseil Académique), se félicite l’UNI dans un communiqué. «En effet, les listes de l’UNI ont rassemblé près de 60 % des voix au CA et plus de 55 % des voix au CAC obtenant respectivement 2 sièges sur 3 et 4 sièges sur 7». "

L’UNI est désormais majoritaire à Nanterre. Une grande première pour le syndicat étudiant de droite, à double titre puisqu’il s’agissait également des premières élections de l’Université Paris Lumières, nouvelle ComUE (communauté d’universités et d’établissements) créée le 29 décembre 2014 rassemblant Paris-X «Ouest Nanterre La Défense» et Paris-VIII «Vincennes à Saint-Denis».

Nanterre Université, deuxième campus de France, est tombée !

Et dire que personne n'a parlé de cela ! 

Allez, bon lundi à tous, même en socialie !

Folie passagère 2744.
Résultat de recherche d'images pour "UNI nanterre"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

29 commentaires:

  1. Vous devriez avoir honte de vous moquer de ces pauvres révolutionnaires à rhumatismes et vergetures, qui voient s'écrouler le symbole de toute leur inutile existence !

    Je ne vous salue pas, Môssieur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: Même pas Honte ! certes, j ai un peu forcé le trait, mais non, pas honte du tout. Si même mes étudiants se mettent a voter a droite !

      Supprimer
  2. Paul Ricoeur est vraiment à part de la liste, il fut maltraité, vilipendé, humilié.

    RépondreSupprimer
  3. Puisque c'est lundi et comme disait Coluche à propos des zoum-politiques "Ils ne nous feront jamais autant rire qu'ils nous emm..." pourquoi se priver :

    "Les gens ne savent plus choir ! Ils savent s'asseoir... mais ils ne savent plus choir ! Ils s'imaginent que choir, c'est déchoir... Choir n'est pas déchoir ! Un homme qui a chu n'est pas déchu... à condition qu'il choie bien !

    Parce que Hollandouille sait ce que c'est que choir...
    Il est Auguste de "ch"oirée (soirée) dans un "ch"irq...(cirque) sous un chapiteau !
    Il fait ce que l'on appelle des entrées de chute.
    Cela consise à entrer, à se laisser choir et à crier , d'une voix de perroquet :
    - "Bonsoir, messieurs-dames... Bonsoir, messieurs-dames !"

    On l'appelle le père Choir, cet Auguste, et le pédalo va s'échouer.
    NDLR : Honteusement pompé et inspiré de qui vous savez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JJB74 : l olibrius qui nous gouverne arrive à t inspirer ?

      Supprimer
    2. En fait ce qui m'inspire et en définitive me fait rire c'est le comique de situation où se vautrent avec délectation ces pauvres politiques, sauf que les socialos sont les pires, confits de certitudes, la main sur le coeur pour mieux tromper, se parant de vertus et de candeur.

      Entre la rondouillardise du benêt aux ordres, et les "rigolotes" turpitudes de l'équipage de son bateau ivre, ne sommes nous pas fondés à penser que ces exécuteurs des basses oeuvres, activateurs du dépôt de bilan de notre pays le conduisant tout droit vers une liquidation judiciaire au profit de leurs donneurs d'ordres, dissimulent veulerie et couardise derrière de fausses barbes peu reluisantes de pitres et autres histrions.

      Se moquant en définitive de tout le monde autant que de leur image, besognant au profit d'intérêts extérieurs qui depuis bien longtemps ne sont plus les nôtres, mais sans en négliger bien sûr les leurs.

      Supprimer
  4. Encore une nouvelle qui n'intéresse pas Big Brother, mon cher Corto, donc elle n'est pas arrivée jusqu'à nous par les canaux "normaux". Heureusement que rien de rien ne vous échappe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Marianne: comment cette magnifique information aurait-elle pu m 'échapper ? :) Bon, et puis que Big ne s en vante pas, on peut comprendre, ça commence a faire beaucoup

      Supprimer
  5. MAGNIFIQUE !!!!!!!! moi qui vient de rennes fief de gauche j en reve pour ma ville de naissance !! leurs tours viendra ! a+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour moi une question obsédante. Pourquoi les Bretons, gens sympathiques, fiers de leur terre et de leur langue sont-ils, en majorité, à ce point de gauche ?
      Pourtant il n'est que de se "promener" à Brest le soir pour avoir un panorama de la diversité, (Albanais, Roumains, ...) la plus crapuleuse et la plus agressive. Mais peut-être n'est-ce pas assez ? Peut-être les enfants des cadres ne sont-ils pas encore assez brimés, suffisamment soumis?

      Supprimer
    2. @samva: la France bascule, petit à petit mais surement et c'est bien.

      @anonyme: moi non plus il me manque quelques élements pour comprendre pkoi la Bretagne est si ancrée à gauche

      Supprimer
    3. a vrai dire en bretagne il y a du travail pas partout mais il y en a et s est plus simple pour les gens qui y viennes .a rennes par exemple vous avez des chantier de construction partout la ville se développe beaucoup plis vite que rouen ou je vie par exemple ! mais ne vous tracasser pas les socialos a la mairie de rennes et a rennes metropole ont eux aussi chaud au fesses il y a quelque semaines a+

      Supprimer
    4. Ça n'a pas toujours été le cas. Etant plus âgé que vous, je me souviens d'une Bretagne plutôt conservatrice, catholique et votant à droite. Le changement s'est fait petit à petit, à partir des années 70, sans doute lié à la perte d'influence de l'Eglise.

      Supprimer
  6. Quand je pense que j'ai passé deux années, 1980 et 1981, là-bas. A l'époque, les types de l'UNEF planquaient dans un local de l'université, dans la plus parfaite illégalité, un réfugié iranien déjà sans papiers. Je m'étais amusé, au moment de la présidentielle, à bricoler des affiches en format A3, collées nuitamment dans le hall de l'amphi de droit. De la pure provoc' à la con qui aurait me coûter cher si jamais j'avais été identifié. J'avais récupéré un portait d'Hitler et j'avais titré, "Quitte à voter socialiste, votez national-socialiste". Grosse colère le lendemain, lorsque cueillis au débotté, les gauchos tombèrent sur le corps du délit, surtout que je n'avais pas épargné un mètre de panneau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: Bravo a toi ! même si c'est loin, il est temps de souligner cet acte de bravoure ! :)
      Ceci dit, quand je regarde l hystérique de Matignon, il me semble dans sa manière et ses gestes me rappeler un petit moustachu, non ?

      Supprimer
    2. Bravoure, pas sûr; inconscience, certainement. On a oublié aujourd'hui à quel point les gauchos pouvaient être réellement violents. A l'époque, je filais des coups de main pour coller des affiches, et bien nous ne partions jamais sans être équipés de matraques, manches de pioche, nerfs de boeufs, parce que les cocos eux n'hésitaient pas à nous tomber sur le poil lorsqu'ils nous croisaient en train de coller. C'est à ce genre de détail que l'on peut voir que Zemmour a raison, la société c'est dévirilisée. Non pas que je regrette les moments où on devait aller à la filoche (encore que ça fait des souvenirs et ça apprend la vie), mais tout s'est affadi, au point que lorsqu'on a une opinion claire, nette et tranchée on est regardé comme un type bizarre. Même les politocards se font des ronds de jambe lorsqu'ils croisent le fer dans les débats. Après, il y a les poseurs comme Manu Militari, mais il ne trompe personne, derrière les coups de menton il n'y a strictement rien, la différence entre autorité et autoritarisme.

      Supprimer
    3. Tu es terrifiant de bêtise....

      Supprimer
    4. @Koltchack: je peux confirmer que les cocos ne lésinaient pas pour mater les colleurs d affiche du camp d en face: Mon oncle en a fait les frais, il en est mort: 3 balles dans le buffet et une grenade sous sa voiture !

      Supprimer
  7. Etant donner que moins de 10% des étudiants votent, l'UNI représente au mieux 6% des 40.000 étudiants de Nanterre...

    J'ai passé 4 ans dans cette université et j'affirme que l'UNI n'est pas plus utile que l'UNEF (les pire étant les stalino-maoïstes de l'AGEN....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Skaandal: a vrai dire, je me fous un peu de ce que tu penses.
      Notons quand même cette belle victoire, historique, si, si et quand bien même l UNI ne représenterait que 6% des étudiants de Nanterre, elle a acquis le droit, par cette élection, de faire chier son monde aux CA. Et puis 6% c'est peu ou prou ce que représentent les syndicats en France. Donc l UNI est bien un syndicat.
      Sur ce, tu n'es pas obligé de revenir ici

      Supprimer
    2. ??? "Sûr ce, tu n'es pas obligé de revenir ici" : Cette réponse est idiote.. Skandal n'a fait que rappeler que les syndicats, qu'ils soient de gauche comme de droite, n'ont pas la légitimité qu'on leur accorde. Et vous l'envoyez balader de manière vulgaire..
      Ou est la cohérence lorsque vous affirmez par ailleurs, pourtant avec raison, que lorsque 30 députés sur 577 suffisent pour voter la loi santé et celle sur le renseignement, on est dans une parodie de démocratie?
      6% des députés votent : c'est moche
      10% des étudiants votent pour un syndicat : là c'est représentatif?

      Supprimer
    3. @Julien: De quoi je me mêles ? Sais tu au moins pourquoi je l envoie balader ? Non alors. Ce monsieur pourrait laisser tous les commentaires les plus sensés que je l enverrais paître de la même manière

      Supprimer
  8. C’est bon signe et 6% c'est déjà ça !
    Félicitations à ces jeunes qui viennent saper le moral des gauchos progressistes. Vue l’évolution des choses et des évènements qui viennent fragiliser leur discours, il se pourrait, que nos propagandistes du camp du bien, aient à ramer de plus en plus dur pour rester crédibles, avec le risque croissant, de passer pour de fieffés menteurs, ou idéologues béats suicidaires.
    Je ne présente pas mes condoléances à « Dany le rouge » et ses complices pédagogistes de l’EN, qui ont abondamment œuvré en gâchant au moins, deux générations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: il y a des petits plaisirs comme ça dont on ne doit pas se priver.

      Supprimer
  9. Rien a voir,mais merde quand même,merde:
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/04/20/25002-20150420ARTFIG00191-valls-pense-a-integrer-l-art-de-l-improvisation-que-porte-jamel-debbouze-a-l-ecole.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @zen aztec: j ai vu ça, oui, corroboré par Belkacem. Bah, au point ou en est l'EN, pkoi pas, ne dit-on pas qu il faut toucher le fond pour avoir une chance de remonter ?

      Supprimer
  10. L'UNEF doit l'avoir mauvaise car, à Nanterre, elle faisait un peu ce qu'elle voulait. Je me souviens que dans les années 80, au moment des inscriptions, les mecs de l'UNEF accueillaient les petits lycéens qui venaient d'avoir le bac et qui étaient tout naïfs. Il leur faisaient remplir un dossier d'adhésion et les faisaient raquer tout en leur laissant croire qu'il s'agissait de l'inscription à la fac... Quels salauds.

    RépondreSupprimer
  11. bonne nouvelle, corto..
    anne

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP