lundi 28 mars 2016

Certains ont vu la vierge, d'autres découvrent Molenbeek


C'est drôlement cocasse de voir et d'entendre nos politiciens parler ouvertement de Molenbeek. Mieux d'en entendre certains qui osent dire en employant le présent de l'indicatif " qu'il y a en France des quartiers qui présentent des similitudes avec Molenbeek " quand d'autres, moins téméraires, utilisent le conditionnel: " il y aurait en France des quartiers qui... "

Patrick Kanner, ministre-idiot de son état et élu du nord depuis des lustres, a reconnu " qu'une centaine de quartiers en France présentent des similitudes potentielles avec Molenbeek. Mais il y a une différence énorme aussi (...), nous prenons le taureau par les cornes dans ces quartiers ". Avant d'ajouter: " Molenbeek c'est quoi? C'est une concentration énorme de pauvreté et de chômage, c'est un système ultra-communautariste, c'est un système mafieux avec une économie souterraine, c'est un système où les services publics ont disparu ou quasiment disparu, c'est un système où les élus ont baissé les bras. " Il reconnait même que les émeutes de 2005 en France ont permis un développement du salafisme en France...

Guillaume Larrivé et Bruno Le Maire, élus Les Républicains, ont eux aussi parlé des Molenbeek français. " Des Molenbeek en France ?, un diagnostic lucide de Patrick Kanner " qu'il a déclaré Mariton.

D'autres, comme le maire PS de Sarcelles ou celui LR d'Argenteuil, refusent que l'on parle de Molenbeek à la française car se serait stigmatiser leurs villes. Yves Jégo, lui aussi maire d'une ville, trouve que le discours de Kanner est anxiogène mais déclare: " L'immense majorité de ceux qui vivent à Molenbeek ou dans nos banlieues sont des citoyens comme les autres qui respectent les lois et les valeurs de l'Europe ". Julien Dray qui parle de " misère sociale ", de " ghettoïsation, de problèmes ethniques " et Cambadelis s'y mettent pour condamner les propos de Kanner, mais tous deux prononcent le mot devenu infamant de Molenbeek.

Bref, ils parlent tous ou évoquent nommément Molenbeek et, ce faisant, ils font de ce nom une sorte d'étalon, de moyen de comparaison. Il y des Molenbeek en France, ma ville n'a rien à voir avec Molenbeek, etc... Ils reconnaissent donc aujourd'hui qu'il y a des quartiers où ça craint, où les muzz sont partout, en trop grande proportion, des quartiers où les salafistes font la loi, des quartiers défavorisés qui deviennent des repaires de futurs djihadistes, des cités où les jeunes sont des proies faciles pour être recrutés, des zones où des gamines portent le voile par obligation ou pour ne pas être montré du doigt,  des halls d'immeuble où il ne fait pas bon être blanc-blanc, etc...

Comme d'autres, un beau jour, ont vu la vierge, nos politiciens font mine aujourd'hui  de découvrir qu'il y aurait, par chez nous, des molenbeeks...

Les cons, ils étaient où depuis des années ? Miracle de Pâques, les aveugles voient? Envolées les œillères ?

Et pour qu'ils retrouvent la vue, il aura fallu  Merah, Charlie, les Kouachi, Coulibally, Paris, Bruxelles... N'évoquons pas Lahore, c'est trop loin et ce ne sont que des chrétiens, pour la plupart des femmes et des enfants, qui ont été zigouillés.

Ils ont donc découvert; pardon, ils osent donc maintenant parler de nos molenbeeks. Et bien oui, il y en a en France des molenbeeks, la carte en a été dessinée... Ils le savaient depuis longtemps, ils ont même joué avec ces quartiers ou payé pour que ces zones de non-droit ne fassent pas trop parler d'elles, normal, il y avait des voix, des électeurs dans ces chaudrons.

Mais rassurez-vous, vous qui me lisez, aujourd'hui ils nous parlent de nos molenbeeks, laissons passer l’orage et ils n'en parleront plus, le cirque et le jeu de dupe recommenceront et personne n’osera aller toucher les cornes du taureau... dans à peine un an, il faudra aller aux urnes.

Folie passagère 3114
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

36 commentaires:

  1. Ne stigmatisons-pas nos banlieues! N'oublions pas que Molenbeek est en Belgique et pas en France où nous avons un ministre de la Ville. :-)
    "La Ville", on ne fait pas plus politiquement correct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: comme tu dis " La Ville "politiquement correct à souhait, une création, de mémoire de Mitterrand

      Supprimer
  2. Ils ont été touchés par la grâce (avec accent circonflexe!) Les Cons!
    En revanche pas de pleurniches ni de petites bougies pour Lahore???
    Pas de Tour Eiffel aux couleurs du Pakistan???
    Bah alors pas de "je suis Lahore"
    Mais suis je bête (toujours avec accent circonflexe), on me dis dans l’oreillette que c'est chez les sauvages et que ce ne sont que des femmes, des enfants et quelques chrétiens donc on s'en bats les grelots mais d'une force....Hein? pas vrai les touchepasamonpote et autres assoss à la mord moi le nœud de la même (encore accent circonflexe) farine?
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: alors là t exagères ! Si comme on s y attendait Président n a pas souhaité de joyeuses Paques aux chrétiens de France, il s est tout de même fendu d un communiqué de 3 lignes pour exprimer la solidarité de la France avec le Pakistan mais, bien sur, sans citer la nature chrétienne es victimes

      Supprimer
  3. tonton flingueur28 mars 2016 à 19:04:00

    kanner cet abruti a teinture comme son maitre se trompe , il n'y a pas une centaine de moolenbbek en france, il y en a bien plus, il faut que ce sombre crétin se rende compte que rien qu'en ile de France ( ile de francistan serait le bon terme maintenant... ) la majorité des communes et département autrefois " dirigés" par la gauche sont en fait a la botte des salafistes qui ont bénéficiés de la collaboration active des élu/es par pur éléctoralisme, alors kanner ta " lucidité " soudaine et tardive tu sais ou tu peus te la coller... ce ne sont pas les gens comme lui, pyromanes qui ont allumés le feu islamiste par clientélisme et qui ont interdits depuis 25 ans d'en parler autrement qu'avec des trémolos dans la voix pour chanter les louanges du multicul et du vivre ensemble ( mourir séparement de nos jours... ), donc, pas ces dangereux pyromanes qui vont éteindre l'incendie qu'ils ont allumés et sur lequel ils ont soigneusement soufflé pour l'entretenir... et j'en ai autant pour la droite... et pour la mérdiacratie en général qui semble découvrir qu'il y aurait un léger problème mais pour qui l'ennemi principal semble etre encore et toujours l'islamophobie et l'extrème droite, comme ont l' a vu encore depuis Bruxelles ou les reporters et autres " envoyés spéciaux " se sont surpassés dans la promotion du pasdamalgam, du vivre ensemble, de la diversité trop top, ect ect, de la pure propagandstafell... d'ailleurs encore quelques attentats sanglants et les pulvar, elkrief, de malherbe, présenteront d'elles meme les news en étant voilées mais en se plaignant encore de l'inégalité hommes/femmes des sociétées occidentales qui fait qu'on ose encore écrire mademoiselle, ou madame le professeur plutot que madame LA professeure... avez vous remarqué que tout " les interwievés " belges n'étaient que paix amour et tolérance... ? plus il y aura d'attentats et plus les journalopes se plieront, se courberont, ramperont plus bas que terre pour etre raccords avec le politiquement correct 100% halal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: Crénom, je te sens énervé là ! Mais il y a tellement de vrai dans ce que tu dis ! Ce soir au JT des belges interrogés à la sortie de la veillée œcuménique, et bien les journaleux en ont trouvé un pour nous dire que l'Islam était une religion merveilleuse

      Supprimer
  4. Si "l'immense majorité de ceux qui vivent dans nos banlieues sont des citoyens comme les autres", les islamistes devraient être une infime minorité et donc facile à mettre hors d'état de nuire. Alors, qu'est-ce qu'ils attendent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: entre trouille de graves troubles à l ordre social et électoralisme, ils attendent !

      Supprimer
  5. Pour Europe 1 ce matin l'orage était bien passé, mon cher Corto, puisque le sujet proposé par Aphatie était de demander aux deux invités et aux auditeurs de dire s'ils pensaient qu'il fallait s'en tenir aux 22 ans de réclusion criminelle, pour Abdeslam, ou s'il fallait une condamnation à la perpétuité réelle ? Gare à ceux qui se prononçaient pour la
    perpétuité réelle ! On leur expliquait qu'il fallait lui laisser un espoir, qu'il devait y avoir la possibilité de rédemption, etc... J'ai éteint !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: j ai entendu quasiment la même chose sur Itélé ou BFM ce soir, je ne sais plus laquelle.

      Supprimer
    2. Voilà pourquoi il demande de revenir en France...

      Supprimer
  6. Ils découvrent ce qu'ils font semblant d'ignorer depuis bien longtemps, la politique de la ville a toujours été une vaste fumisterie, juste bonne à distribuer des subventions à des tas de gens qui ne foutent rien et expliquent avec la main sur le cœur qu'ils vont monter des " projets " faramineux, il faut y avoir participé de l'intérieur pour se rendre compte de l'hypocrisie de ces gens qui ne voient qu'une chose, les voix aux prochaines , un exemple, allez, tiens, pour le plaisir, une assos qui s'appelait " respect" propose d'aller chercher les mômes à la sortie des école dans la cité voisine, une pas facile, pour rendre service aux parents, elle a des " éducateurs " on leur file 20 000 euros pour 6 mois, puis on s'aperçoit un peu tard que c'est des salafistes qui emmènent les gosses à la mosquée, hurlements de certains parents, qu'on fait taire en les traitant de racistes, il ne leur reste plus qu'à se débrouiller pour récupérer les gosses sans passer par cette assos bien implantée dans les écoles du quartier, avec les ennuis et les pressions , c'est ça aussi la politique de la ville, alors découvrir des petits Molenmachins, je rigole ! elle a plus de 20 ans cette politique de l'autruche, ça coûte une véritable fortune et on peut compter par milliards ce qui a été distribué pour entretenir ces quartiers vérolés mais qui votent " bien "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Correction, très chère, ils font semblant de découvrir ce qu ils font semblant d ignorer depuis trop ;longtemps !

      Supprimer
  7. "Il n'y a pas de Molenbeek en France".
    Je sugère que tout responsable politique qui ose soutenir cela nous le démontre en allant, seul ou seule, traverser à pied sans escorte le dernier quartier où la police ou les services de secours auront été caillassés (il devrait avoir l'embarras du choix) ou un petit séjour touristique de 15 jours au Mirail ou à la Castellane...
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: pendant 2 ans j ai travaillé dans une boite dont le siège était en bordure du Mirail, le soir, en hiver quand la nuit tombe tôt, nous avions 2 cars de CRS qui encadraient les sorties des quelques boites qui osaient encre rester là.

      Supprimer
  8. Géo

    Bonsoir Corto

    Comme tu l écris,ces pseudo-élites oublieront vite leurs propos opportunistes du moment...jusqu au prochain attentat.

    Quant à éliminer les "islamistes",il y a problème pour elles.

    Au départ,une religion obscurantiste née d un livre qui,à la base,n était que textes liturgiques sacrés mais qu on a trafiqués pour en faire une arme de guerre,
    Un assassin,violeur,pillard,pédophile qui est érigé au rang de prophète dans un but de manipulation des foules,visant à satisfaire les instincts les plus bas de cupidité et convoitise,
    Et à les soumettre aussi par la peur...

    Car avoir peur de la liberté,de tout ce qui symbolise la féminité et des droits des gens en général,en fait de la vie,en dit long sur le niveau éthique et spirituel qui regne en ces banlieues pourries et des pays musulmans en général.
    (Notons qu ils critiquent les autres religions mais refusent la critique de la leur!Si ils veulent évoluer,ils seront forcés à revoir leur copie,c est à dire à réviser et apurer leurs textes.)

    Mais les gouvernants ont donc besoin de voix aux élections,comme tu le dis souvent.
    Et du pétrole et des sous du Qatar et des saoudiens,
    Et la volonté des cartels financiers outre-atlantique de détruire la civilisation européenne pour faire de nous leurs colonies,via l u.e.qui n est que marionnette à leur solde..
    Et de faire main basse sur les richesses du sol de pays du moyen orient et d Afrique,

    Cette volonté,relayée par nos pseudo-élites,et utilisant la présence de l islam pour arriver à leurs fins,
    exclut tout règlement de la question terroriste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: les actes terroristes se calmeront peut etre un jour, pas tout de suite. Ils se sont bien camés après les années 80, idem en Algérie, par ex ds les années 95, mais cela reviendra toujours encore et encore car ce que nos élites n osent pas dire - ils parlent de guerre contre le terrorisme - c'est que c'est bien pire, c'est une guerre de civilisation: l'occident contre l Islam, pour faire simple.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Mais la foi des gens qui nous détestent est très vacillante voire inexistante!
      Ils vivent en nos murs,en Occident ou ailleurs,dans des créations occidentales,sans se sentir souillés pour autant.
      Ce qui est assez comique,en réalité.


      Un vrai croyant refuserait de vivre de la sorte,il irait hors de ces lieux.
      Mais la bénédiction d un "prophète" autoproclamé est une excuse bien tentante pour pouvoir exercer violences,meurtres,pillages,viols...à celui qui a un esprit bien faible et auquel des religieux ou politiques pourris peuvent passer les chaînes sans même qu il en soit conscient,et lui assurer ainsi,à lui et ses descendants,des siècles de soumission et de sauvagerie.

      Il n y a pas d autre issue de secours pour eux de remettre leurs croyances en question.
      Sinon,l Histoire s en chargera,garanti 100/100.

      Il y a de grands cartels financiers mondiaux qui connaissent ces faiblesses humaines et s en servent.(eux mêmes sont enchainés à ces faiblesses)

      Supprimer
    3. Ouaip ! Aime bien les commentaires de "anonyme". Me plait bien ce petit gars... Et la solution, c'est quoi ? Par ce que là on cause, on cause et on recause; mais on fait QUOI MAINTENANT ?

      Supprimer
  9. Hors sujet mais intéressant le JT de TF1 vient de consacrer un assez long reportage à des handicapés trisomique.
    Que va dire Schramek ?
    (pour mémoire : http://tempsreel.nouvelobs.com/video/20140731.OBS5237/csa-une-campagne-sur-la-trisomie-21-fait-polemique.html
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: je l ai vu ce soir ce reportage au Jt et me souviens aussi de cette polémique.

      Supprimer
  10. Bonsoir Corto,

    Et en plus, ils continuent à nous prendre pour des c... Chez moi, la municipalité socialiste a laissé construire une mosquée dont le minaret fait 26 mètres de haut! Plus haut que la cathédrale qu'il y a dans le centre ville. Il faut être c... et bête comme un socialo, ou faire preuve d'une malhonnêteté intellectuelle absolue, pour ne pas comprendre le message. C'est désormais trop tard. Les barbus, qui étaient totalement inexistants il y a encore dix ans, sont de plus en plus présents comme les femmes voilées, les vraies. Pas de burka mais des voiles bien complets ostensiblement affichés. Pour le moment, la coexistence se passe encore bien mais pour combien de temps? Ce qu'ils oublient un peu trop facilement, c'est que ce seront eux, les socles, qui seront les premiers touchés.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: c'est quelle ville ça, avec un truc de 26 m de haut ? et les locaux ont laissé faire ?

      Supprimer
  11. Molenbeek et demain Grigny,Marseille-Nord,Les Mureaux et Sevran peut-être,deviendront un nouveau marronnier saisonnier de la presse française,après les cliniques et les établissements scolaires,si de nouveaux attentats se produisent avec la participation des p'tits gars du cru et le soutien acquis des populations locales...Puis,on pourra passer à autre chose,un clou en chassant un autre,jusqu'au suivant...

    Vendémiaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip ! Après se sera comme les dinosaures, pour nous : l'extinction de masse !

      Supprimer
  12. Les politiciens ont déjà vendu le couteau avec lequel nous serons égorgés.

    RépondreSupprimer
  13. Il faut se méfier de ces gars-là. Il y a des Molenbeek, donc...donc...

    Donc il faut en répartir la population sur tout le territoire, et pratiquer une vigoureuse politique de discrimination positive pour éviter à ces pauvres défavorisés de se radicaliser.

    De toute façon, rappelons que la loi El Connerie favorise l'implantation religieuse en entreprise pour mesurer la sincérité des uns et autres.

    Et de toute façon, la droite a effectivement fait pareil, et continuera. La discrimination positive à l'X, c'est Sarkozy et son nominé à la cour des comptes.

    Ils vont réussir à saboter ce qui marche encore en France, avec leur mélange d'entubage islamique et de volonté de copier ce qu'ils croient être le système américain.

    Sarkozy qui a par ailleurs gelé le programme de construction de prisons chiraquien pour baisser les impôts, réduit les effectifs militaires et policiers pour la même raison mais pas l'immigration africaine.

    RépondreSupprimer
  14. La marche contre la peur annulée en Belgique pour raison de sécurité... elle est pas belle celle là?
    Nos amis belges , qui sont les européens qui portent le plus haut les valeurs du "vivreensemble" et du "pasdamalgame", chers à nos socialos bobo du grand Bisounoursland, doivent être vachement déçus.
    De plus des nauséabonds identitaires sont venus rappeler qu'ils étaient chez eux ( ce qui techniquement n'est pas faux) ces hooligans ont été immediatement encerclés par les forces de l'ordre du ministre de l’intérieur Mr Jambon (ça ne s'invente pas! mais c'est quand même une drole de provocation vis à vis des tenants de la religion de paix et d'amour)
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: ah, ça, le coup de l annulation de la marche contre la peur par... peur d'un nouvel attentat, c'est de la bonne ! Ceci dit, les autorités ont eu raison de l interdire, les noeuds-noeuds locaux se seraient fait fort de demander leur démission si une bombe avait pété alors qu ils marchaient.

      Supprimer
  15. Le " vivre ensemble " commence à être dépassé , il faut dire maintenant " le vivre avec eux " pour exemple et la plus grande joie d'un village de Bourgogne de 450 habitants ils viennent d'hériter de 150 migrants , un imam viendra bien apporter la bonne parole .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: tu as le nom de ce village ?

      Pour le vivre ensemble, Cambadélis, n en démort pas : seuls le vivre ensemble et la mixité sociale pourront venir à bout des molenbeek français

      Supprimer
  16. Dans les années 1995/1996, un colonel de Gendarmerie me disait qu'il existait des zones de "non-droit" en France, ancien nom de "Molenbeek", et que ni la Police, ni la Gendarmerie n'y mettaient plus les pieds...C'était il y a 20 ans...Et nos gouvernants et politiciens "savaient déjà", mais ils n'ont rien fait pour que cela change tant ils sont préoccupés, à gauche comme à droite, par la récupération du vote musulman et tenter de "gagner" les prochaines élections.
    Pour plus amples informations, lire le livre de Malika Sorel-Sutter : "Décomposition française : Comment en est-on arrivé là ?"...Ames sensibles, s'abstenir...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean-michel Régnier: en 95, la seine st Denis, Garges, Sarcelles, pour ne parler que de ces villes proches de chez moi étaient déja quasiment des zones de non droits.

      Supprimer
  17. Ces Socialos sont décidément impayables (nous
    arrivons à les payer quand même, m'enfin...)
    C'est un peu comme le type bourré qui se soulage
    sur son paillasson et qui le lendemain gueule
    comme un veau quand il met le pied dedans...
    Désolé pour l'image mais ça parle!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: une image tout a fait parlante.
      amitiés

      Supprimer
  18. Il y a un truc qui me hérisse le poil - vu que les gauchistes disent qu'il faut encore plus imposer la "mixité sociale":
    - personne n'est obligé, aucun musulman n'est obligé de vivre dans un coin où il y a déjà beaucoup de musulman. Alors que tous les discours sous-entendent qu'"on" les a obligé. Les grandes cités hlm ont été construites dans les années 50 bien avant le regroupement familial pour les ouvriers français (voir même les cadres de l'usine peugeot pour les 3000). Et leurs enfants qui ont bénéficié des trente glorieuses se sont peu éloignés par choix familial de leurs parents en hlm. Et les enfants actuels "hlm" quand ils rejoignent la classe moyenne (on nous parle de misère sociale pour parler des terroristes sauf que la plupart ont vécu dans des pavillons proprets de la classe moyenne) ne s'éloignent guère de leurs propres parents, ce qui parfaitement logique. L'hlm de ma grand-mère est maintenant occupé par une mme said dont le fils vient d'acheter le pavillon voisin de mes parents - dont les anciens propriétaires blancs sont partis maintenant à la retraite car ils ne peuvent plus régler les taxes d'habitation et foncière délirantes (parce qu'il faut bien faire payer certains quand on construit des hlm à gogo pour se faire élire sans s'occuper de l'équilibre financier de la commune). Sauf que pour un sociologue gauchiste parisien, l'analyse sera "les blancs racistes fuient le 93, laissant les pauvres musulmans obligés de vivre entre eux, vite plus de mixité sociale!"
    - le discours des médias parisiens qui sous-entendent qu'il est bien normal que les "jeunes" des banlieues soient si mal vu qu'ils n'habitent pas Paris mais en banlieue et franchement en dehors de paris point de salut n'est ce pas? Parce que la vie normale d'un adolescent pour eux c'est de sortir prendre des cafés après le lycée, aller en boîte ou en soirée dans un grand appart à 16 ans le we en se payant plusieurs verres. Désolée mais comme des millions de gamins, je me contentais de rentrer chez moi après le lycée faire mes devoirs car je n'aurais jamais eu les moyens d'aller "prendre un verre" et encore moins d'aller en boîte. Quelle perte de valeurs terrifiantes d'entendre des gamins ne plus être conscient de la chance qu'ils ont d'aller à l'école et de devoir diner avec leurs parents le soir...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP