lundi 7 mars 2016

Je dis NON à la réunification de l'île de Chypre !


Puisque j'évoquais la Turquie dans mon précédent billet, parlons maintenant de Chypre...

Vous connaissez Chypre ? Non, et c'est assez normal, on en parle assez peu sauf quand il faut que l Union Européenne mette la main à la poche pour sauver l'économie locale. 

Pour les non-sachants, l'île de Chypre est divisée en deux. Au sud, la République de Chypre, membre de l'Union européenne avec pour monnaie l'euro. Au nord, il y a la République Turque de Chypre du Nord que seule Ankara a reconnu; sa monnaie est la Livre turque. La première est aussi membre de l'ONU alors que la seconde est membre de rien du tout. Dans ces deux " pays", la corruption est partout.

Au sud, environ 870 000 habitants, une démocratie, laïque et une population chrétienne à 95%, la présence de 3 000 à 4 000 militaires britanniques et trois langues officielles, le Grec chypriote, le Turc et l'Anglais. 

Au nord, environ 300 000 habitants musulmans pour 99% d'entre eux, un régime laïc mais autoritaire sous la coupe du voisin turc, entre 20 000 et 30 000 militaires turcs présents. Une ligne de démarcation, appelée ligne verte et gérée par les casques bleus de l 'ONU , sépare les deux républiques. Environ 700 000 chypriotes turcs supplémentaires résideraient en Angleterre, en Australie, en Turquie et pour 10 000 d'entre eux aux USA.

Régulièrement le monde s’apitoie et s'indigne qu'une si petite île toute mignonne soit coupée en deux...

En 2004, une référendum est organisé sous l'égide de l'ONU pour qu'un jour les deux Républiques ne fassent plus qu'une. 65% des chypriotes du nord disent oui, 75% des chypriotes du sud disent non. La réunification semble avoir du plomb dans l'aile surtout qu'Ankara ne reconnaît pas la République de Chypre, la partie sud. Vous suivez ?

Mais petit à petit, l'idée fait quand même son chemin et les discussions reprennent tranquilou et assez discrètement. Et si elles reprennent, c'est bien parce que Ankara le permet. Toute personne ayant été à Chypre le sait, et votre serviteur y a été, là-bas, rien ne se fait dans la partie nord sans l'aval de monsieur Erdogan.

Ainsi donc les discussions reprennent et reprennent si bien que nos experts européens pensent, et le disent, que la réunification pourrait être effective dès cette année, au pire en 2017. C'est-y pas beau ? Un vieux conflit de plus de 40 ans enfin résolu, un nouveau pays. Nous assisterions à de magnifiques scène de liesse, des familles réunies s'embrassant et tous nos nœuds-nœuds s'extasier de ce changement historique ! Un peu comme quand l'Allemagne de l'est et celle de l'ouest firent péter le mur... Du rêve !

Sauf que... on ne nous dit pas tout... Si les deux parties de l'île se réunissent, ce que Bruxelles souhaite, la première des conséquences c'est que la langue turque deviendra la 25 ème langue officielle de l'Union Européenne ! Et quel plus beau cheval de Troie que la langue pour pénétrer l'Union, Erdogan en rêvait et c'est en passe de se réaliser. Ce type est très fort, il n'arrive pas à passer par la grande porte, peu lui chaud, il passe par la petite. Avec la crise des migrants, il est sur le point d'obtenir la relance du processus d'adhésion de son pays à l'Union et grâce à la réunification de Chypre, il met de fait les deux pieds dedans ! Non seulement le Turc devient l'une des langues officielles de l'Union mais les 300 000 musulmans de la République Turc de Chypre deviennent "citoyens" européens (sans compter les 700 000 "expatriés" qui pourraient bien être tentés de revenir) ! Nouveau coup de boutoir sur nos racines chrétiennes ! L'Islam prendra une nouvelle dimension en Europe. Nos billets " euros " s'habilleront d'une mention supplémentaire " Avro " qui signifie euro en turc. Le parlement européen devra embaucher des dizaines d'interprètes, les textes européens tous traduits en turc, etc, etc, etc... Il suffira à la Turquie de patienter encore un peu pour se voir admis dans l'Union.

Pour toutes ces raisons, je dis NON à la réunification de l'île de Chypre.

Et tout cela, bien évidemment, sans que les peuples européens aient quoique ce soit à dire ! Je suis même sûr et certain que pas un lecteur de ce blog sur 10 était au courant que dès l'année prochaine, le Turc a toutes les chances de devenir langue officielle de l'Union Européenne !

Je vous le dis, il y en a un en ce moment qui doit bien se marrer, c'est Recep Tayyip Erdoğan, tout lui sourit !

Folie passagère 3085.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

26 commentaires:

  1. Géo

    Erdogan est il très fort ou l' u.e. est elle complice...ou particulièrement nullissime?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: Erdogan est très fort et l UE n'est pas spécialement nulle mais elle a une crise migratoire à gerer alors...

      Supprimer
  2. Personne ne peut s'opposer à ça en Europe ?
    Je ne peux pas croire qu'il ne soit pas possible d'empêcher ça !
    J'ai l'impression que tout part à la dérive, qu'on ne peut plus rien arrêter depuis que certains se sont mis en tête de détruire l'Europe et oeuvrent pour ça, bien aidés par nos zélites socialistes..
    Suivez mon regard vers l'ouest, de l'autre côté de l'Atlantique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: arrêter quoi ? la réunification de Chypre, ça fait des années que nos z'élites mondialistes et autres droitsdelhommistes et cie n attendent que ça. Empecher ça alors qu ils travaillent là dessus depuis au moins 40 ans, depuis l annexion du nord par la turquie ? Et Erdogan aurait tort de se priver , tous nos dirigeants européens lui font maintenant les yeux doux

      Supprimer
    2. Corto, je crois que nous devrions cesser de les appeler "nos élites mondialistes etc".
      Les "traîtres mondialistes" devrait suffire. Ou les charognes mondialistes, si tu préfères.

      Supprimer
  3. Et voilà, il y arrivent ! Le "complot", le " plan" pour nous forcer la main et nous détruire, continuent inexorablement et on assiste à cette ignominie sans broncher... Et les "chefs des Etats" semblent tout-à-fait complices, des traitres à leurs peuples ! Où va-t-on ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: Sans broncher ? oui et non, pourquoi crois-tu que le FN est aussi haut, c'est du pain béni pour lui ce genre de truc.

      Des traites à leurs peuples, penses-tu, ils sont persuadés que c'est pour notre bien.

      Supprimer
  4. Je fais parti de ceux qui ont eu du mal à situer Chypre sur la planisphère et j'ignorais sa position stratégique avec cette ouverture sur l'europe via turquie .
    Cette europe commence vraiment à me déplaire moi qui trouvait un certain avantage à pouvoir me balader à travers les pays sans faire la queue à la frontière je fais marche arrière "traité de Schengen abolition "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et tu n es pas le seul, pour l Europe. A croire que nos dirigeants sont sourds aux revendications de leurs propres peuples. A chaque fois que le FN grimpe, tu les entends nous dire: nous avons entendu et aussitôt tournée la page, isl recommence à construire un truc dont de moins en moins de gens veulent.
      Non mais attends, le Turc langue officielle en Europe, on croit rever. Ah, au fait, le problème c'est que quasi personne n est au courant

      Supprimer
  5. Bonsoir Corto,

    Ton scénario est diablement tentant. Une fois Chypre réunifié avec la bénédiction d'Ankara, je vois mal comment s'opposer à l'entrée de la Turquie au sein de la CEE. De plus, je ne crois pas que cette réunification se fera sans heurts. Reconnaissons à Erdogan un grand talent de joueur d'échec qui sait oser. Je n'en dirai pas autant de nos dirigeants.
    Un vieil et juste adage dit que celui qui emprunte est l'esclave de celui qui prête. De qui sommes-nous donc devenus les esclaves pour que nos représentants se couchent ainsi sans coup férir ?

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Cette réunification se fera sans grand dommage ni heurts, on parie ?

      De qui sommes nous devenus les esclaves... excellente question, j ai quelques idées mais je n aime pas passer pour un complotiste.

      Supprimer
  6. Tu dis Non! Je veux bien te suivre mais qui va nous écouter?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: déja, pour qu on nous écoute il faudrait qu on soit quelques uns pour se faire entendre. mais qui est au courant de ce genre de manip sur lequel je suis tombé tout a fait par hasard

      Supprimer
  7. N'est-ce pas l'inverse? Merkel décide seule de faire entrer la Turquie dans l'UE et les pro-Allemands jettent une poudre aux yeux nommée Chypre pour faire accepter cela en douceur.
    Did

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Did: c'est effectivement une possibilité mais je n y crois pas trop.

      Supprimer
  8. Chypre,si loin de Dieu,si proche de la Turquie,comme dirait l'autre...
    Une entrée de la Turquie dans l'Union serait la revanche posthume de l'Empire ottoman,alors que ce pays n'a aucune tradition européenne,sauf après avoir conquis et occupé ses marges balkaniques et soumis les peuples chrétiens des Balkans.

    Je ne pense pas qu'un futur référendum populaire sur une adhésion de la Turquie à l'Union serait une assurance tout risque,même si une majorité d'européens n'en veut pas.
    On sait,depuis le référendum européen de 2005,que lorsque le peuple a mal voté,on change quelques points du traité pour le revoter ensuite entre soi,en se gardant bien de faire appel au peuple une seconde fois.

    Et puis,pour s'imposer au condominium Merkel-Erdogan sur la question,il faudrait déjà qu'on ait un cosaque ou un cuirassier capable de parler haut et se faire respecter,pas un monsieur Prud'homme qui met les pieds dans ses charentaises quand il rend visite à sa maîtresse dans leur cinq à sept....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
  9. Le turc langue officielle de l'UE? J'avais depuis longtemps vu ça dans la tweetosphere...et n'y croyais pas trop...
    Mais le scénario que tu présentes est hélas fortement probable!
    Et,comme beaucoup de tes lecteurs, me demande dans quelle folie nous entraîne une UE devenue despotique.J'ose encore espérer que le salut viendra des états de l'est, qui commence à regimber fortement.Mais ne crois en aucun de nos partis traditionnels pour redresser la barre.

    RépondreSupprimer
  10. Géo

    Mais il y a toujours ces cartels d affaires,banquiers type Rockefeller,Rothchild et compagnie,qui ont décidé de mettre le monde en coupe réglée.
    Le plan est de rendre les États dépendants d une dette faite avec de la monnaie de singe puisque l argent emprunté n est que monnaie de singe faite à partir de rien et qui endette aussi ses créateurs par l écriture de toute ces émissions dans la colonne"dette".
    Si les USA créent des billets(créances)à partir de rien(plus de corrélation du dollar à l or depuis 1971)ils créent aussi leur dette inremboursable,garantie par ces mêmes billets,et ils achètent eux aussi nos murs avec leur p.q.
    Pour rembourser les interets de sa dette,la France,qui emprunte auprés des grandes banques via les marchés,vend donc ses murs et mendie au Qatar et aux saoudiens.
    l U.e. est endettée de plus de 12000 milliards d €.
    Une guerre permettrait aux Usa de ne pas rembourser ses bons du Trésor et de masquer leur faillite et celle du dollar.
    Leur fed(7 banques je crois,dont Goldman Sachs,Morgan Stanley...Rothschild...qui ont volé au Congrés usa droit à battre monnaie en 1913) a droit d émettre monnaie de singe mais pas les banques nationales de chaque pays européen.
    L u.e. a demandé à la Hongrie de rembourser sa dette,c est normal la Hongrie n est pas dans le rang comme pays d accueil de migrants.
    A cause de Pompidou(ex Rothschild)et de G. d Estaing,la France a au minimum 64/100 de sa dette entre mains étrangères.
    Il faudrait voir qui a intérêt à déclencher une guerre entre chrétiens et musulmans,quels pays,y compris au moyen-orient,a le plus intérêt à ce que daech existe,à ce que Syrie,Iran,Irak soient détruits.
    Quand on sait que le Tafta permettra à une multinationale de trainer un État-nation devant les tribunaux pour imposer ses règles...
    Du pain béni pour les multinationales du groupe bilderberg.
    Les peuples ne finiront ils pas par passer tous ces traitres au fil de l épée,quand ils seront ruinés et mis en esclavage,bafoués,après la faillite du système financier que les "cinglés satanistes" de Wall Street maintiennent en vie artificielle à tout prix.
    Wall street était le lieu du grand marché aux esclaves avant d être celui de la Bourse mondiale qui régit toutes les autres.
    Rien n a changé depuis ce marché,qui est toujours là.
    Quant au FMI...la commission trilatérale...c est la même clique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Geo: + 1! Je crains que ce ne soit,hélas,le bon scénario!

      Supprimer
    2. Géo

      En d'autres termes,ne pas compter sur le droit des peuples à choisir leur voie,leurs alliances en fonction de leur civilisation tant que les causes premières du mal n auront pas été éradiquées.
      Nous ne sommes plus maîtres en nos terres.

      Supprimer
    3. Géo

      @Gridou

      C est en cherchant les biographies des présidents US assassinés qu on trouve que Lincoln fut tué alors qu il avait créé une "green money".Il ne voulait plus dépendre de Rothschild qui s était enrichi en vendant armes et vivres aux deux camps sudistes et nordistes,tout en les excitant.
      Puis que Kennedy s apprêtait à retirer à la Fed son droit à battre monnaie,
      Aussi,c est Jefferson,je crois,qui eut vie sauve après avoir décidé de supprimer prérogatives d une banque privée sur l État,car la poudre des deux pistolets du tueur était mouillée.
      Puis...Mac Kinley?moins chanceux,ainsi que d autres,puis M Luther King,qui pensait se présenter comme Kennedy aux élections et commençait à dénoncer le cartel bancaire aux usa et ses actions de nuisance des peuples dans le monde...

      Et quand on voit que ces crapules de la fed battent monnaie pour le trésor us et se font payer,en garantie de leur monnaie de singe,en bons US,par l Etat,avec intérêts,svp!!!
      (=l État u.s. est endetté aussi auprès de la fed!)
      Et que ces banques ont main basse sur multinationales dont les pétrolières,des banques européennes,achètent des terres...font investir dans de l or papier(un lingot-papier pour 96 physiques à peu prés...=96 pigeons,qu ils commencent à faire cela avec les céréales et autres....)
      Que des Goldman Sachs ont leurs agents type Draghy,M.Monti et autres dans des gouvernements ou banques centrales...

      A rapprocher des propos d un Rothschild début 19eme siècle qui disait:
      "Laissez moi faire main basse sur le contrôle de la monnaie d un pays et les lois de ce pays me passeront par dessus la tête!"
      Et autres propos du genre:
      "Dés lors que les rues d un pays sont baignées de sang,j achete!"

      La théorie du complot,il est facile d en rire...
      Il faudrait parler plutôt de conquête d un empire financier,dont nous sommes des habitants de terres convoitées.
      Chypre,les migrants,toute une stratégie de l empire financier outre-atlantique pour nous mettre en coupe réglée.

      Et,les migrants,la plupart ne sont pas en haillons loin s en faut,ni amaigris...
      Maintenant,Chypre,une autre façon de s,asseoir sur les identités nationales et spirituelles.

      Celà ne peut pas se résoudre dans la concorde.

      Supprimer
  11. a propos d'entrisme et de truc tordu, que pensez vous du doodle de google aujourd'hui
    regardez en haut à droite
    et en plus elle pense culture (le livre dans la bulle)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. smco: tu as attiré mon attention là-dessus, et hop ! j en ai fait un billet !

      Supprimer
  12. Non, mille fois non, bien sûr!
    Seulement Erdogan, lui, il a l'arme des "réfugiés" pour
    tenir la dragée haute aux mollusques qui dirigent l'U.E.
    et il a bien l'intention de s'en servir au maximum, ce
    qui se trame actuellement à Bruxelles en est la preuve
    flagrante...l'Europe Islamique c'est pour bientôt!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
  13. 😁 les turcs sont deja ministres chez Merckel ( et les marocaines chez nous) .. Ceci explique cela ?
    Annette Lanonymette

    ( les chypriotes du sud prendront les armes ;) )

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Europe, ton soleil revient