mardi 15 mars 2016

Thierry Solère, l'homme qui me fit soupirer de bon matin...



Thierry Solère est député Les Républicains des Hauts de Seine. Ses titres de gloire ? Avoir piqué la place de Claude Guéant, pourtant investi par l'UMP d'alors, à la députation en se présentant contre lui et cumuler une activité professionnelle rémunérée 13 000 euros bruts mensuels avec sa charge de député, de membre du Conseil National des Républicains et d'administrateur d'une bonne demi douzaine de machins. L'homme est certainement très organisé et surtout bien entouré puisqu'il n'a pas hésité à embaucher son épouse comme assistante parlementaire... Autre exploit à mettre à son actif: il soigne si bien son image qu'il est impossible de trouver sur Google Images une photo qui nous permettrait de se payer sa fiole

Mais Thierry Solère est bien plus que cela puisqu'il est l'homme chargé par Les Républicains d'organiser de A à Z les futures primaires de la droite et du centre. Autant dire qu'avec cette responsabilité, on attendait de lui rigueur et impartialité.

Pour ce qui est de l'impartialité, la chose est acquise: il a annoncé à qui voulait l'entendre qu'il soutenait, comme en 2011 pour l'élection à la présidence de l'UMP, Bruno Le Maire. Il est donc le grand Manitou de cette  mascarade que sont les Primaires mais il s'affiche soutien d'un des principaux prétendants.

Pour ce qui est de la rigueur, là aussi, la chose est acquise. Il a proposé et défini les règles du jeu, règles qui ont été validées par les adhérents; adhérents que l'on suppose assez partie prenante pour lire correctement les textes qu'on leur demande d'approuver... Ainsi, ceux qui ont bien lu savent que pour se présenter à la primaire, il faut, entre autres choses, obtenir le parrainage de vingt parlementaires. Sauf que le Solère et ceux qui ont approuvé les statuts ont oublié un détail, un tout petit détail... Il n'est pas précisé que ces 20 parrainages doivent provenir de parlementaires exclusivement membres des Républicains.

Ce qui nous permet d'entendre avec stupéfaction aujourd'hui, le même Thierry Solère déclarer le plus sérieusement du monde: " Oui ! Même un parlementaire de gauche pourra parrainer " ! Soupirs...

Les cons ! Ils nous auront tout fait !

Folie passagère 3097.
Résultat de recherche d'images pour "primaires de la droite et du centre"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

29 commentaires:

  1. Non mais sérieusement! Comment voulez vous que les français, je parle ici des gens normalement cortiqués capable de réflexion, puissent encore avoir un quelconque respect pour ces conards??? GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: allons, allons, pas de gros mots ici, c'est un privilège qui n appartient qu a moi ceci dit tu nas pas tout a fait tort

      Supprimer
  2. Géo

    Bonjour Corto

    A mon sens,ces primaires être une vraie corrida.
    Ça commence bien mal,en effet,et comme exemple de neutralité,de lutte contre le népotisme et d absence de compromissions intéressées,il n y avait vraiment pas mieux que ce gugusse?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      Ces primaires Vont être...

      Supprimer
    2. @Géo: ben non, il prait que pour organiser le bousin, Solère faisait l unanimité

      Supprimer
    3. Ils sont donc unanimement suicidaires. ça se comprend, vu la situation du pays. Le malade est condamné, toute velléité de réforme utile est, et sera vouée à l'échec.
      Sauf à accepter l'idée d'une guerre civile, ils préfèrent sans doute en laisser la responsabilité aux autres.
      Ils vont tout faire pour ne pas être élus. Déjà en 2012, j'avais soupçonné Sarko d'avoir volontairement laissé Moiprésident prendre le dessus. On a dépassé la fumisterie, on est dans la Comédia dell Arte. CCLM

      Supprimer
  3. Bonjour

    En ce qui concerne les primaires, je ne sais pas comment l’UMP peut résoudre autrement son énorme problème, à savoir l’absence totale de leader naturel, reconnu par tous les militants et l’electorat de droite.
    Certes, théoriquement, les primaires, c’est le premier tour (duels Giscard / Chaban, Giscard/ Chirac, Chirac / Barre et Chirac / Balladur). et le gagnant de la primaire de la droite affrontait le gagnant de la primaire de la gauche ou le candidat de la gauche unie au second tour.
    Sauf que là, le gagnant de cette primaire n’est pas du tout certain, mais alors pas du tout, d’être au second tour.

    Que ces primaires soient organisées en dépit du bon sens par ces branquignols est une autre histoire

    Un début de solution qui éviterait peut-être le déchirement du parti serait que Nicolas Sarkozy renonce à se présenter et soutienne officiellement François Fillon, qui l’a quand même fidèlement servi pendant 5 ans. Mais ceci n’est qu’un avis purement technique et totalement désintéressé.

    PhD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr ! Totalement désintéressé....

      Supprimer
    2. PHD: reconnu par tous les militants ou disons soutenus par une grande majorité, il y a un leader et il s appelle Sarko. Après pour la droite dans son ensemble, c'est effectivement une autre histoire.
      Et je ne vois pas pourquoi Sarko devrait renoncer a se présenter d'une part parce qu il ne s est pas encore officiellement déclaré et d autre part il a toute la légitimité pour le faire. Après pour soutenir Fillon, voilà qui m interpelle...

      Supprimer
    3. Bonjour

      Mon avis est désintéressé car je ne voterai pas pour ces primaires et je ne vote pas non plus pour l'UMP aux élections.
      Je m'intéresse à la vie politique, mais je regarde ce cirque comme un entomologiste regarde une colonie de fourmis.

      Nicolas Sarkozy est grillé aux yeux de l'électorat de droite, à cause de ses multiples trahisons entre 2007 et 2012, dont la nomination de Kouchner, le traité de Lisbonne, la diversitude et le métissage à grands coups de pelle dans la nuque (discours de Palaiseau), etc...
      (J'ai voté Sarko au 2ème tour en 2007, beaucoup pour faire barrage à la folle du Poitou et un peu parce que le discours et le projet de Sarko apparaissaient cohérents ; au 2ème tour de 2012, je suis resté à Lacanau Océan)
      Par ailleurs, Sarko donne toujours des boutons à l'électorat centriste : sa désignation à l'issue des primaires va immédiatement déclencher la candidature de Bayrou (ou de Juppé quand même ?) et peut-être d'un UDI.
      Il va donc lui manquer une partie de l'électorat de droite et toute une frange de l'électorat centriste : il n'est donc pas évident qu'il franchisse la barre du premier tour, surtout si le PS trouve un candidat "présentable".

      Je disais Fillon parce qu'il propose une démarche intéressante et parce que je vomis Juppé ; quant aux autres....
      Fillon me semble donc sortir un peu du lot par rapport à cette bande de clowns.
      Et j'imagine mal Sarko, s'il décide de ne pas y aller, soutenir Juppé

      Mais c'est le problème de l'UMP, pas le mien.

      Cordialement
      PhD

      Supprimer
  4. comment veux tu que l'on fasse confiance à des prédateurs pareils ! il n'est pas meilleur que ceux de gauche, c'est ce genre d'individus qui pousseras les gens à voter FN ; ces primaires vont être une vraie corrida ! dévastateur ! et c'est pour ça que gros nullos sera ré-élu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: sûr que ça va être une sacrée corrida et que les coups bas vont voler dans tous les sens mais au bout du bout, tu verras, ils se rangeront tous derrière celui qui l emportera espérant en cas de victoire qui un maroquin, qui un poste important, ç'est comme ça que ça marche.
      Je n écarte pas une réelection de Président , je commence à bien connaitre les Français.

      Supprimer
  5. La seule réponse qu'il convient d'apporter à ces gens-là, mon cher Corto, c'est le boycott pur et simple de ces primaires qui ne sont qu'une de ces manœuvres politiciennes que les Français ont pris en horreur. !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: dès lors que ce boycott n aura pas lieu car pour qu il ait lieu il faudrait qu il soit massif, genre à peine 500 000 personnes pour aller voter a la primaire, le bide total, et comme cela me semble totalement impossible, il faut donc au contraire y aller en masse en espérant que tout se déroule parfaitement et que le meilleur l emporte. Quand je dis meilleur, j entends par là celui qui sera à même de nous débarrasser des socialos

      Supprimer
    2. Il est certain, mon cher Corto, que si tous ceux qui sont "contre les primaires" en font tout de même la propagande, ce sera effectivement "l'abîme sans fin" !

      Supprimer
    3. @marianne: mais le pb n est pas de faire de la propagande ou pas, ces primaires auront lieu ( sauf cataclysme) de toute façon.

      Supprimer
  6. Solaire peut être,mais pas la lumière à tous les étages...Les députés socialistes vont se faire un plaisir de parrainer n'importe quelle buse,NKM par exemple

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: quelques députés socialos ou... écolos, et oui, c'est aussi à une drolesse comme NKM que je pense.
      Tu noteras aussi que des parlementaires centristes peuvent eux aussi parrainer ce qui serait un comble puisque que eux peuvent présenter un candidat sans parrainages !!

      Supprimer
  7. Parce que cela a été copié sur le dispositif de la présidentielle !
    Parce que ces parrainages un peu particuliers et publics ne manqueraient pas d'être pointés par la presse !

    Donc, les socialistes peuvent présenter leur propre candidat. Ce que la presse Pigasse ne manquera pas de pointer...

    Ce gars est-il aussi bête de croire qu'un dispositif électoral est une chose saine et honnête, sans chausse trappe et autres moyens de magouiller ?

    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: les socialistes n iront pas jusqu a présenter un candidat . par contre, là où c'est aberrant c'est que les centristes peuvent présenter eux un candidat sans parrainages

      Supprimer
  8. Solère soutient Le Maire et Larcher, nommé à la commission d'organisation des primaires, soutient Fillon.
    La neutralité pour les organisateurs était de toute évidence en option.

    N'importe quel socialaud, au nom de la parité, de la démocratie, ou je ne sais quelle pitrerie, pourra parrainer un Républicain mais bien pire !!!! :
    Il n'y a que les candidats des Républicains qui doivent être parrainés !
    Apparemment, ceux de l'UDI ou du parti de Poisson, peuvent se présenter sans parrainages....

    Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: Perso a la place de Solère ou de Larcher, je me serais abstenus d annoncer un quelconque soutien, ça me parait évident. Pas chez eux.
      Et oui, Poisson, déjà déclaré ou un centriste peut y aller sans parrainages. C'est vérifiable dans les statuts des Républicains.

      Supprimer
  9. Bon il va falloir chercher ailleurs que Les Républicains et consort car la tambouille à la sauce foutage de gueule il y en a marre on s'en mange depuis 4 ans .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: oui sauf que question choix , y a pas grand chose d autre... :) Rien en tout cas qui me permette de signer les yeux fermés alors on fait avec

      Supprimer
  10. Aux primaires, je vais voter Sarko, d'abord pour éliminer Ali Juppé, puis pour voir si, en cas de second tour LR vs FN, les socialauds pousseront le reniement jusqu'à voter pour Sarko.
    Désintégration garantie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @isabelle C: et tu verras qu ils le feront ! garanti !

      Supprimer
  11. Merci de m'avoir fait connaitre cette belle âme une raison de plus de rester dans mon lit douillet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @balerofr: c'est une solution comme une autre, solution que je n approuve pas mais comme dirait l autre, t'es libre ! :)

      Supprimer
    2. il vous a fait soupirer?
      hé !
      on peut comprendre....il a un peu la tête à borloo.....

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique