mardi 15 mars 2016

Solidarité, oui... mais avec les habitants du XVIème arrondissement de Paris !



Cet après-midi, l'hystérique de Matignon s'est dit choqué par les vociférations entendues à l'encontre du projet d'implantation d'un centre d'accueil pour SDF et réfugiés dans le XVI ème arrondissement de Paris. Il n'était pas content du tout, notre Sinistre Premier, qu'hier soir, la réunion organisée sur le sujet dans le quartier ait du être interrompue tant les opposants à cette implantation s'y sont manifestés bruyamment. Il se dit même que les représentants de l'Etat, organisateurs de cette réunion, et ceux de la Mairie de Paris aient eu un peu chaud aux miches... Enfin bref, la réunion a été écourtée et donc point de dialogue et de concertation.

Le député socialiste Carresche que l'on peut supposer de ne pas habiter dans le XVI puisqu'il est élu du 18ème s'est ému à l'Assemblée de ce bordel, du manque de solidarité, de " la vulgarité " et de " l'égoisme borné " des gens du quartier qui refusent cette implantation alors que, parait-il, " partout dans le pays des Français font preuve de solidarité notamment en faveur des réfugiés ".

Bien...

Et bien pour commencer, je ne savais pas que partout dans le pays, je dis bien partout, comme l'a dit Carresche, des Français faisaient preuve de solidarité vis à vis des réfugiés. Ils en font preuve, sans doute, là où par la force des choses, ils ont été obligés d'en accepter.

Ensuite, pourquoi devrait-on installer un lieu d'hébergement dans l'un des rares quartiers de Paris à être relativement préservé - prostiputes mises à part - tant sur le plan environnemental que sociétal. Par souci d'égalitarisme, de justice, de... solidarité ? Que c'est couillon, que c'est socialiste, que c'est gauchiste ! Nananère, moi j'ai des sdf et des réfugiés dans mon arrondissement alors de gré ou de force, tu vas en prendre dans le tien, soldarité obliqe et y a pas de mais qui tienne ! Ben voyons ! Et pourquoi n'en mettrions nous pas sur les Buttes-Chaumont, dans le parc de Vincennes ou au jardin du Luxembourg, c'est chouette ça aussi comme endroits ! Dans les jardins de Notre-Dame tant qu'à faire ! Dieu que ces gauchistes sont cons ! Il en faut absolument dans le XVIème, forcément, comprenez, dans l'esprit du gauchiard de base, le XVIème arrondissement, c'est celui des riches, des bourgeois, des grands patrons, des parvenus ou des vieilles familles. Bref, ces gens-là doivent prendre leur part, c'est tellement évident ! Non ? Égalitarisme à la con !

Et bien, non ! Moi si j'habitais dans le XVIème, je ferais un maximum de barouf, je crierais, manifesterais contre cette future verrue et peut-être même insulterais-je, et doublement, en réalisant qu'en plus on ne m'avait même pas demandé mon avis pour implanter un centre d'hébergement pour 200 personnes. Oui, je gueulerais pour qu'on ne vienne pas me faire chier avec des SDF ou des réfugiés. Si j'habitais le XVIème, c'est que j'aurais choisi d'y être: des beaux arbres, de belles avenues, un quartier relativement propre et des loyers, comme les impôts locaux, suffisamment élevés pour que le smicard, la racaille, la diversité et autres chances pour la France ne viennent pas  côtoyer ma femme et mes enfants. Oui, c'est cela être un privilégié: avoir les moyens de vivre là où espère pouvoir vivre sans être emmerdé par ceux que l'on ne veut pas fréquenter ! Merde tout de même !

Viendez donc nous installer dans mon petit coin de verdure, banlieue nord, un centre pareil et vous verrez de quel bois les gens du coin sont fait.. Parce que si d'aventure la chose devait se produire, nous aurions les mêmes réactions que tous ceux qui, hier soir, ont mis le bronx à cette réunion.

Égoïsme, absence de solidarité, pas accueillant, snobisme de classe, indifférence aux malheurs des autres, etc.. Au choix, je n'en ai rien à cirer ! Si j'habite là, comme je le suppose les habitants du XVIème habitent le XVIème parce qu'ils ne veulent pas habiter à Barbès ou à Château Rouge, c'est pour être tranquille, peinard et pas pour qu'on m'impose un voisinage dont on sait, pour l'avoir vu ailleurs, comment il est capable de te pourrir l'ambiance et le quartier en un temps record !

Alors solidarité, absolument; toute ma solidarité, pour le coup, aux habitants du XVIème arrondissement de Paris !


Folie passagère 3098.
Afficher l'image d'origine
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

60 commentaires:

  1. Je pense que c'est la proximité du lieu avec le consulat d'Afghanistan qui a justifié ce choix... :-)
    Nul doute que ce "provisoire" et "limité" va durer et s'étendre; et pendant qu'ils détruisent le bois, ils lancent plein de projets "participatifs" pour "végétaliser" Paris.
    Du grand n'importe quoi.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droopyx: ne me dis pas que ce grand n importe quoi parisien t'étonne.
      provisoire, ben voyons, on va construire un truc, accueillir des tas de gens etc, etc, et au bout de trois ans, on rase tout, mais qui peut croire à ça ?

      Supprimer
    2. Immonde, vous êtes immonde. Vous me donnez envie de vomir. Quelle vision de l'humanité, vous êtes pitoyable, petit et populiste.

      Supprimer
    3. @anonyme: Soit, mais par pitié, allez vomir ailleurs merci

      Supprimer
  2. alors là, pour une fois, pas d'accord avec toi ! d'abord aux Buttes chaumont, t’inquiètes pas, y'en a, certes pas dans les buttes mais bien autour ! et, je ne vois pas pourquoi, alors que la grande majorité des gens des " beaux " arrondissements nous les cassent bien avec le côté " je suis solidaire" dans les manifs avec les artistes et acteurs de tout poils et sur tous les plateaux de télé et de radios, ils n'en auraient pas aussi chez eux, et puis avec ton raisonnement, ça veut dire quoi ? que ceux du 18 et 19 eme, ils sont bien assez ploucs et pauvres pour supporter tout seuls le merdier ambiant ? tu connais nos arrondissements, il n'y a pas QUE des gens qui n'ont pas envie d'être aussi tranquilles, avec des beaux arbres, des beaux jardins et des rues propres , actuellement, tout est sur le nord est parisien, et bien partageons aussi avec le Marais, le beau 11 eme, les 6 et 7 eme chicos et le 5 eme, tiens même devant les jardins de l'assemblée, de Matignon, pas de raison et puis après, ils vont comprendre les gens et ils vont se dire que toutes ces chances pour la France, ben dans le fond, c'est pas tellement des chances, mais pour ça , faut qu'ils les voient et qu'ils les supportent, comme nous quoi ! parce que pour l'instant, pas de ça chez nous, ben voyons ! moi,je suis pour, et qu'on rigole un peu, que ça bouge vraiment mais pour ça , faut faire Calais dans le 16 eme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec Boutfil.

      Supprimer
    2. @Boutfil: Mais bien sur que si que nous sommes d accord ! c'est évident. prend le problème différemment: t habites un quartier chouette ou un petit coin de campagne sympathique pas atteint par la fureur de la ville, ou, pourquoi pas une vielle baraque rénovée au fin fond de l'Aveyron. Tu sais bien qu il y a de la misère de par le monde, mais tu as eu la chance de te créer ( ou de payer ) ton petit coin peinard, et puis un beau jour, on te dit: bon ben voila, on a pensé qu il n y avait pas de raison que tu ne prennes pas un peu ta part dans tout ce merdier alors, on a décidé, sans même t en parler, parce que de toute façon on ne te demande pas ton avis, oui, on a décidé qu on allait te mettre un centre d hébergement pouvant accueillir 200 personnes et attention, il va de soi que ce ne sera pas la crème, hein, 200 sdf ou réfugiés, compris ? et quand bien même t aurai pas compris,c'est le même prix ! Ok, tu fais quoi, là Boutfil ? Hein ? Et bien tu gueules et tu injurie et tu crie bien fort que tu n en veux pas ! c'est aussi simple que cela ! non ?

      Supprimer
    3. @Boutfil: et ainsi tu vois que la réaction des gens de Boulogne n'est pas que une question de pognon, de bobos ou d'acteurs friqués ou d artiste " peace & love ", juste une question de préservation d'un espace auquel ils tiennent exactement comme je tiens au mien. Je ne dis pas qu il faudrait tout le temps que ce soit les mêmes qui trinquent et qui accueillent, de gré ou de force, je dis juste que quand on aime son coin, on n a pas envie de se le voir piquer surtout par des gens avec qui on a rien à voir.

      Supprimer
    4. D'autant plus que ceux du XVIème sont déjà bien plus solidaires que la moyenne, vu le taux marginal d'imposition moyen, taux duquel découle le montant de la taxe d'habitation.
      Ils paient, 1 fois, 2 fois, 3 fois. Vu qu'ils consomment plus que la moyenne, TVA intéressante.
      Si l'Aveyron n'était pas si pollué par les écolos, je leur recommanderais bien l'immigration.
      Et on s'étonne du nombre de Français qui quittent le pays.
      Et à l'Hotel de Ville, il y a plein de salles de réception hautement futiles.
      Même le bureau du Maire, gra^ce à un seul petit PC, 4M2 suffiraient. CCLM

      Supprimer
    5. je comprends tes remarques mais je ne suis toujours pas d'accord, au nom de quel égoïsme les habitants privilégiés vont venir me dire, nous dire, vous habitez dans un quartier de merde, nous on a de belles demeures tranquilles, on a mis des sous pour être dans un bel environnement, vous, on s'en balance, vous gardez les traines misère, et on est contents que vous soyez solidaires plus que nous, ben non , si Paris est solidaire, alors c'est partout , je conçois que ça va les déranger, comme ça nous dérange nous aussi, mais quand je passe vers la Chapelle je me dis que les habitants du quartier on ne leur a pas non plus demandé leur avis et personne, jusqu'à présent s'est soucié appartements de ce que ces gens, modestes, eux, ont investis dans leurs petits " sam suffit" en tous les cas, je n'ai pas entendu les gens de Boulogne s'en soucier, pas plus qu'ils ne ce soit souciés des autres quartiers envahis

      Supprimer
    6. @Boutfil: j ai un peu plus potasser le dossier et il apparaît que Goasguen est totalement opposé à ce projet d un centre d hebergement au lieu imposé par Hidalgo à savoir allée des fortifications. Cette implantation, à cet endroit, imposerait selon le projet déposé par Hidalgo la fermeture de l'allée en question, la suppression d une piste cyclable sans compter l'abattage d une vingtaine d arbres, le tout pour un coût, rien que pour le centre, de 5 millions d euros. Ainsi, en fouillant, on s aperçoit que Goasguen n'est pas contre un centre d hébergement et qu il a même proposé d'autres endroits dans le 16 eme, 5 pour etre précis dont, de mémoire, l ancien musée des traditions populaires ou de je ne sais plus quoi qui pouvait etre rénové à moindre cout. Il réaffirme encore ce matin ne pas etre contre ce centre a condition d etre implanté sur un des lieux qu il a proposé et pas celui choisi unilatéralement par Hidalgo.

      La question est donc de savoir pourquoi Hidalgo cherche a tout prix à imposer ce lieu précis et n accepte pas ceux proposés par la mairie du XVI. A ton avis ? Et bien juste, impossible de le comprendre autrement, pour marquer le coup, donner des gages de gauchisme à la partie de sa municipalité coco ( Brossat et consorts ) et faire " chier " le bourgeois !

      Ainsi donc, il apparait que les habitants du 16e ne sont pas opposés à ce projet, ils veulent juste qu il soit implanté ailleurs dans le 16

      Supprimer
  3. Est-ce qu'un TROLLS est quelqu'un qui propose des idées différentes aux propositions ?
    Personnellement je n'arrive pas à accorder un soupçon de reste d'humanité aux bêtes qui habitent en des cités ou ça grouille sous terre comme des rats. Après quelque soit les noms ou les numéros d'arrondi, ils sont tous au même niveau et à éviter avec grand soin.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. temps: que nenni, un trolls c'est une personne qui parcourt les blogs et qui prend malin plaisir à faire chier le monde en laissant tout plein de messages à la con.

      Supprimer
  4. Géo

    Bonsoir

    Et bien,Corto,le commentaire de Boutfil ne me parait pas dénué de bon sens.

    Ceci à part,ce carresche n est que grande menterie,car même des gens de quartiers populaires et pas Blancs commencent à manifester quelque hostilité envers des "migrants" pas toujours capables de bien articuler le français et qui leur posent souci.
    Ils n ont pas envie de voir les problèmes des pays d origine de leur famille venir les rattraper et commencent à ressentir que leur propre stabilité est menacée ,donc l avenir de leurs enfants,de leurs proches.
    C en arrive même à des menaces en certaines occasions.
    Ce type et son Valls feraient mieux de côtoyer les populations au lieu de s empiffrer sur leur dos.
    En outre,en prennent ils beaucoup à côté de chez eux,des "migrants", ces deux là?
    Sont ils prêts à abandonner une part de leurs émoluments et privilèges au profit de ces nouveaux arrivants?
    Non?
    Alors,qu ils la bouclent,ou qu ils mettent leurs actes en accord avec leur propos.
    On veut voir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: bien sur qu il n'est pas dénué de sens, je n ai pas de copine insensée moi monsieur ! :) mais lis la réponse que je lui ai fait et tu verras qu elle ne peut etre que d accord avec moi, toi aussi. Non ?

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Effectivement,je ne peux que reconnaitre que tes arguments sont très valables et moi-même serait très mécontent et décidé à réagir(selon les limites que chacun pose).
      Mais il serait bien que tous ces donneurs de leçons montrent l exemple.
      "La classe dans l abîme"de Roland Topor,est un chef d oeuvre d humour grinçant.Un car scolaire tombe dans l abîme et le prof décide de faire quand même la classe.
      Je pensais à ce conte car ces politiques corrompus et nuisibles continueront à faire leur leçon idéologique débile au bord du gouffre même quand la France sera au fond!
      Jusqu à ce que ce peuple se décide enfin à leur choper un bras pour les plonger dans l abîme dans lequel ils auront oeuvré à le faire choir durant tout ce temps.

      Supprimer
  5. La solidarité imposée n'est pas de la solidarité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: surtout quand cette solidarité imposée l est plus par idéologie que par altruisme

      Supprimer
  6. N'est-ce pas Manolito qui avait demandé qu'on le débarrasse des SDF dans sa rue parce que ça incommodait sa femme ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j ai un cousin qui a vécu dans le 11ème juste à 2 rues de chez Manolito pas un sdf que du bon !! un petit quartier tout tranquille et d après lui très bien surveiller pou ne pas en avoir!!!! s est beau la solidarité chez les autres ..... DONC GILLY s est exact je n en est pas vu 1 et lui en 3 ans non plus a+

      Supprimer
  7. Dans l'esprit dérangé de ceux qui nous gouvernent, la formidable richesse que représente les "réfugiés" doit profiter à tout le monde...même à ceux qui se sentent assez riches sans elle !
    Si économiquement le désastre est bien là et n'a pas su faire réagir les Français en masse, le désastre migratoire mobilisera peut être enfin un pays qui ne veut pas crever...Est-il illusoire de l'espérer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Non la part de rêve et l'espoir font vivre !
      cette histoire d implanter un centre pour sdf et réfugiés ds ce quartier est purement idéologique: aller faire chier les riches pour parler cru et faire simple.
      Quand au désastre migratoire, il servira dans un premier temps a faire gagner quelques points au FN , après...

      Supprimer
    2. Géo

      @Nana

      Juste un avis:
      A mon sens,ils sont payés pour détruire l identité nationale et l idéologie n est qu un prétexte donné en pâture à leurs idiots utiles de la base pour s assurer leur militantisme.

      Supprimer
  8. Hors sujet (quoique !) :

    "Le 24 mars, le général de corps d’armée Bertrand Soubelet publiera, chez Plon, un ouvrage intitulé "Tout ce qu’il ne faut pas dire".
    Si le titre annonce la couleur, le sous-titre est encore plus clair: "Insécurité, justice, un général de Gendarmerie ose la vérité"."
    Source : L'Essor de la Gendarmerie Nationale

    Le Général revient de l'Outre-Mer où on l'avait placardisé après son audition qui n'avait pas plu à Manu La Mâchoire et à la Taube...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: il me semble avoir lu quelque part que son bouquin était déjà premier au classement des réservations-précommandes d'Amazon et de la FNAC

      Supprimer
    2. gilly merci pour l info un bon bouquin qui fait chier manolo ça me dit bien

      Supprimer
    3. Bonjour, votre texte ne suscite pas du tout de curiosité déplacée chez vos amis. Bravo. Ceci dit, n'étant pas votre amie, je suis ravie que vous habitiez dans un beau quartier, c'est vraiment passionnant...calme etc...

      Supprimer
  9. Je demeure pas loin de chez ma Hidalgo, pas beaucoup de migrants.
    Très peu aussi dans le 7 eme ou dans le 8.
    Cette affaire de "petit Calais" dans le XVIE n'est qu'une simple punition pour avoir mal voter.

    RépondreSupprimer
  10. Perso je préfère les savoir au bois de Boulogne ici nous avons ,comme les hirondelles , une arrivée massive de traine savate à l'arrivée des beaux jours , sans oublier les roms et les gens du voyage , ce qui se rapprocherait du XVIème serait qu'ils fassent un lieu d'hébergement à Trousse chemise sur l'ile de Ré , les Jospin et consort feraient triste figure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: donc tu es comme les gens du 16e, tu préfères les voir ailleurs qu en bas de chez soi :)

      Supprimer
    2. @corto74 exactement , je comprends leur réaction :)

      Supprimer
  11. L'invasion du XVI eme arrondissement fait grand bruit parce que l'on s'attaque aux "beaux quartiers". Mais cela aurai du faire grand bruit à partir du moment où ces salopards qui nous gouvernent ont commencé à imposer ces gens dont nous ne voulons pas dans tout les coins du pays. Parce que , franchement, quel est le pourcentage de la population qui désire avoir des gens qui n'ont pas du tout envie de s'adapter à nos coutumes, à nos mœurs, à notre civilisation?
    Combien sont installés chez, je dis bien "chez" nos élus????

    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Combien ? je n en sais rien mais j imagine que la mère Hidalgo a fait en sorte de ne pas en avoir en bas de chez elle, quant a Valls il a fait le necessaire pour qu ils dégagent de sa rue, cela incommodait madame

      Supprimer
    2. Géo

      Ben...d après ce que j ai bel et bien entendu et vu(aurais je la berlue?)Valls ne veut que des "white et des blancos".
      Donc,habiter dans sa rue ou celle de ses copains est une garantie de protection contre l invasion.

      En tapant un truc du genre:" YouTube,Valls ne veut que des white et blancos",zorez les preuves!��

      Supprimer
  12. Ouais, mais les gens du XVIe le sont-ils, solidaires, eux ?

    Parce que les chances pour la France, il y a bien des gens qui ont choisi de les faire venir. Schengen et le tutti quanti européiste, il y a bien eu des gens qui ont pesé de tout leur poids pour le mettre en place puis le maintenir et l'élargir.

    Et ces gens ont quand même une certaine chance de se trouver, aussi, parmi les avocats, magistrats, hauts fonctionnaires, lobbyistes patronaux, idéologues libéraux qui logent dans le XVIe.

    Alors, qu'on leur mette le nez dans leur crotte, ce sera peut-être le début de la sagesse, qui sait ?

    RépondreSupprimer
  13. C'est curieux, tout de même, mon cher Corto, ces habitants du XVIème qui acceptent des prostitués au Bois de Boulogne mais pas des migrants !
    Pour le reste, je suis d'accord avec ce que dit Boutfil. Il n'y a aucune raison pour que les plus de soixante-dix centres de réfugiés, migrants et SDF, ne soient pas répartis équitablement dans tous les arrondissements de Paris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais qui vous dit qu ils acceptent les prostitués ? Pour connaitre un peu le pb, ils ne souhaitent qu une chose, ne plus les voir, ne plus en avoir. ET aujourd'hui, il y en a , il parait , 50% de moins qu il y a deux ou trois ans.

      Comme Boutfil, je crois que vous n avez pas suivi mon raisonnement, que les sdf et autres réfugiés soient repartis équitablement, why not, mais mettez vous a la place des gens du 16 et de ce quartier pour l instant préservé, je comprends parfaitement qu ils gueulent et ferait exactement de même si d aventure on venait m en imposer coté de chez moi.

      Hier ou avant hier, un reportage Tv sur cette histoire. Un riverain, visiblement aisé, montrait la vue qu il avait de son salon: superbe, vert, des arbres, dégagée et ils devrait se la fermer parce qu on va lui mettre, au nom de la solidarité, des espèces de préfabriqués qui lui défigureront l essentiel de son paysage ?

      Supprimer
    2. @Marianne: Voir aussi le dernier commentaire que j ai laissé plus haut à Boutfil

      Supprimer
  14. S'il y avait vraiment une volonté politique, à droite, de mettre les choses au point sur l'immigration, la situation se présenterait très différemment au moins dans les médias.

    On serait comme le Japon sur ce point, ou sur d'autres. Dans les années 1970/1980, la France et ses grands groupes étatiques performants était par exemple comparée au Japon.

    Puis, il y a eu des choix politiques délibérés, faits par de beaux enfoirés de gauche et de droite, qui ont saboté tout cela.

    Une partie des enfoirés de droite responsables de ces choix habite dans le XVIe, et je ne vois vraiment aucun inconvénient à ce qu'on leur mette le nez dans leur crotte, ainsi qu'à leurs enfants.

    RépondreSupprimer
  15. En tout cas, a lire les commentaires, c'est vraiment la foire aux stereotypes. J'habite a 500 M du futur lieux d'emplacement des ces cabanons.

    Ca n'a vraiment aucun sens d'installer ces refugies a l'oree du bois. Ce bois est magnifique, pourquoi le defigurer de la sorte alors d'autres propositions offrant les memes capacities d'acceuil on ete faites par Goasguen ?

    C'est purement une operation de com politique, il est tellement marrant de punir les horribles bourgeois du 16ieme, petris d'egoisme et tellement "veille France".

    Personne ne vote PS dans le 16eme, ca ne mange pas de pain et ca galvanise l'electorat de gauche.

    Quant a la physionomie des habitant du 16ieme, un peu de subtilite svp. Ca fait longtemps que le 16ieme n'est plus l'apanage des decideurs politiques ou des capitaines d'industrie.Beaucoup comme moi, sont des familles de cadres moyens, attires par la proximite du parc et la qualite de l'enseignement.

    D'accord pour une repartition de cette "charge" mais pas n'importe comment et en evitant de defigurer ce joyaux qu'est le bois de Boulogne.

    Le Zebre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Zèbre: Je confirme après avoir un peu fouillé: Goasguen a bien proposé au moins 5 autres solutions, certaines à moindre cout que la solution Hidalgo à plus de 5 millions d euros, et que toutes ses propositions ont été rejetées. C'est donc que le 16eme n'est pas opposé et que la position de Hidalgo et consorts est bien elle politique pour ne pas dire idéologique

      Supprimer
  16. Bonjour,

    écoutez cette chronique du terrible Thomas Legrand sur ce thème:

    http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-politique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Cheréa: du grand gauchiste ! au micro de la grande radio d'Etat et en plus ce Legrand semble ne pas etre au courant du dossier dans son ensemble comme le fait, par ex, que le 16eme a proposé d'autres endroits que celui imposé par Hidalgo

      Supprimer
  17. Sans compter que Hidalgo et consorts ne jurent que par l'écologie, les espaces verts et les petits oiseaux:
    - Ils emmerdent les automobilistes avec leurs pics de pollution, leurs normes à la con et leur circulation alternée (qui ne gênent pas les bobos à vélo ni les -riches- possesseurs de 2 voitures aux numéros pair et impair).
    - Mais ils sont prêts à construire dans un espace vert, classé et inconstructible !
    La loi, c'est bon pour les ploucs. Eux, dans le camp du bien, s'en affranchissent allègrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: Hidalgo et sa clique sont les rois à paris, elle fait ce qu elle veut ! et n est pas a une contrariété près

      Supprimer
  18. Contrairement à ce que prétend M Brossat (consiller de Paris communiste), il y a bien empiétement sur un espace vert protégé. Et ce n'est hélas pas le premier. Riverain du bois de Vincennes, je constate qu'il y a beaucoup d'enclaves destinées à des usages divers (l'emplacement où a lieu la foire du trône prés de la porte dorée par exemple)sans parler des campings sauvages de sdf plus ou moins tolérés dans ce qui devrait être un espace purement laissé à la nature...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kampfbereit: Brossat ... communiste ! en 2016 ! on se marre

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "On se marre"

      Et pourquoi diantre?
      Nous avons bien des musées avec des salles réservées à la paléontologie.
      Et personne de sérieux n en rigole.

      Supprimer
  19. Bien sûr, solidarité totale!
    Nous avons affaire à des fous dangereux et
    il faudrait se laisser faire!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: ne pas se laisser faire surtout quand on apprend que Gosguen a proposé d autres endroits tous refusés sans même etre pris en considération par Hidalgogo

      Supprimer
  20. Géo

    Quelle bonne idée pour tous les partisans des droits de l homme si on lançait une vaste campagne nationale:
    "Parrainez votre migrant".

    Le parrain du migrant devrait l accueillir,le vêtir,le nourrir,payer tous ses frais,se porter juridiquement garant de tout errement légal du migrant,devrait répartir sa famille,lors de regroupement familial,entre les membres de sa famille,etc...
    Les listes des parrains seraient centralisées dans les préfectures,les identifications bien préparées,les parrains devraient venir accueillir leur protégé dans les centres d accueil.
    Les parrains pas assez aisés se regrouperaient en associations de parrains,afin de se répartir les frais afférents à leur migrant préféré.
    Un carnet de vaccination établi pour chaque migrant(charge au parrain,bien sur,de régler les frais afférents.)
    Une police serait montée parmi des migrants sélectionnés pour maintenir l ordre parmi leur population et sévir en cas de dérapage.
    (On leur donnerait de beaux uniformes.)

    Nous verrions ainsi qui serait vraiment altruiste et humaniste.
    Ce pourrait être l aube dorée d une nouvelle ère de l humanité quand les parrains auraient à gérer personnellement les conséquences de leur choix

    RépondreSupprimer
  21. Bien-sur qu'il faut défendre son lieu de vie et la proposition de Monsieur Goasguen est pleine de bon sens. Puis les riches il ne faut pas trop leurs taper dessus parce qu'eux ils ont les moyens de faire leurs valises et aller dans des pays qui les accueillent à bras ouverts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nadezda: Sauf que la proposition de Goasguen n a pas eu l heur de plaire à la reine Maire, elle préfère ce lieu protégé, beau, vert, histoire de marquer le coup et de plaire a sa gauche , décision purement idéologique

      Supprimer
    2. Géo

      Ces politiques sont vraiment des nuisibles sur tous les plans!
      Non contents de détruire l identité d un pays auquel ils doivent tout,du fait que leur incapacité à construire quoique ce soit les aurait clochardisés rapidement en d autres lieux et circonstances,il faut aussi qu ils détruisent le patrimoine naturel des lieux qu ils infestent!

      Supprimer
  22. Corto: je comprends et ta réaction ( nulle envie d'avoir un camp au bout de mon jardin...) et celle de Boutfil: les lieux sympas (dans les grandes villes) sont souvent habités par des bobos qui ont la solidarité (chez les autres) un peu facile...et à qui cela ferait le plus grand bien de réaliser ce qu'est vraiment la mixicité...
    Ceci etant,il est bluffant que la dinde du Poitou et ses troupes n'aient pas hurlé : ce site est hyper protégé, classé, truffé d'insectes et bébêtes protégées. ..Ou sont les bâtiments de France,les écolos, voire les Zadistes? Faisons du Bois de Boulogne un second Notre Dame des Landes!
    N.B. : ;) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Géo

      @Gridou

      La dinde faisandée du Poitou laisse abattre des platanes sur le canal du midi,sous prétexte qu ils sont malades,alors qu un traitement a été mis au point.
      (Pétition sur site mesopinions.com)
      Elle a laissé faire aussi vers Rouen,parait il.
      Quantité de platanes ont été abattus en bord de routes,soi-disant aussi,pour que les gens roulant trop vite ne se les prennent pas dans la bouille.
      Alors,l écologie,encore des emplois fictifs,comme l educ nat,le chômage,l intérieur,la justice,les finances,le 1er sinistre,la présidence etc...etc..
      En revanche,le "métier"d escroc est amplement convoité et nullement fictif,lui.

      Supprimer
    2. Géo

      @Gridou

      Et,de surcroit,les migrants aussi sont reconnus bébetes protégées!

      Supprimer
  23. Geo: je n'y avais pas songé. ..Le binz,c'est qu' 'il faut souvent finir par éradiquer les espèces protégées allochtones...qui prolifèrent par trop...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique