vendredi 13 février 2015

Elections départementales: Un parti musulman passe à l'offensive


Voilà qui fait le buzz: un parti politique, l'Union des démocrates musulmans de France, va présenter quelque candidats aux élections départementales de mars prochain, à priori dans 4 départements, le 92, le 93, le 78, le 13 et peut-être à Strasbourg. Ce petit mouvement compterait 900 adhérents et 8 000 sympathisants. Pour l' UDMF, " Il s'agit toucher un public de Français de confession musulmane pour la plupart, qui ne se reconnaissent pas dans l'offre politique. Aujourd'hui, dans un contexte dramatique comme celui que nous connaissons, nous avons davantage besoin d'entendre nos voix trop longtemps noyées dans le silence ". Son programme est simple comme bonjour et tient en gros à:

- Promouvoir la finance islamique car elle est éthique (sic), un bon moyen donc de combattre la méchante finance internationale,

- Développer le business halal, créateur d'emplois; la preuve, je cite: " en France, ce sont des régions entières qui vivent de ce seul secteur ",

- Développer l'enseignement de la laïcité (sic) et de la citoyenneté à l'école, écoles dans lesquelles, l'enseignement de l'arabe serait promu, le port du voile autorisé et le devoir de mémoire entretenu, en particulier pour ces HLPSDNH que furent la guerre d'Algérie et la colonisation,

- Dans le domaine de la santé: mieux s'occuper " de nos aïeux " et recentrer les budgets sur l'hôpital publique afin de limiter l'entrisme américain dans ce secteur...,

- Soutenir la famille traditionnelle et le droit des enfants,

- Naturellement, instaurer le droit de vote pour les étrangers aux élections locales,

- Défendre (ne riez pas) le droit des femmes; " Libérer la femme en lui redonnant sa souveraineté " car après tout: " un état dit Démocratique et laïc, interdisant à une élève voilée d'avoir accès à la connaissance, à une nounou portant le voile de garder des enfants, est en total contradiction avec ses valeurs présumées. ",

- Faire en sorte que les familles aisées s'installent loin des villes et les pauvres au centre,

- Viser à terme une représentation musulmane au parlement européen  afin de lutter contre la montée des partis islamophobes ( suivez mon regard ),

- Intégrer la Turquie dans l'UE et obtenir la reconnaissance officielle de la Palestine comme pays membre de l'ONU.

A aucun moment, dans ce projet, pourtant de confession musulmane, n'apparaît le mot charia. Nous voilà rassuré...

Voilà, c'est tout pour le moment, pour un peu, on se croirait dans Soumission.

Nombreux s'élèvent contre ce " parti ", la République laïque ne saurait accepter des partis ouvertement confessionnels. D'autres disent " et pourquoi pas ? ", Christine Boutin a bien son Parti Démocrate Chrétien même si celle-ci, selon moi, se défend assez maladroitement : Nous au PCD, cépapareil.

Et bien moi, je suis pour que l' UDMF puisse se présenter à ces élections. C'est vrai quoi, les Muzz ont des mosquées, des imams, des centres cultuels et culturels, des quartiers pénitentiaires bientôt dédiés, quelques terroristes, un ministre de l'Intérieur qui considère que prôner le Djihad n'est pas un délit, un Institut financé par nos impôts, des quartiers entiers de certaines villes, des relais de complaisance dans les médias et les cercles du pouvoir, des films, des vedettes du showbizz, des sites internes de rencontres coquines, des fouteballeurs, des commerces, des services bancaires haram dédiés, des têtes de gondoles dans les hypers, quelques députés et quelques sénateurs de confession mais adhérents aux partis traditionnels, etc... Pas de raisons qu'il n'y ait pas de candidats officiellement muzz à offrir en choix aux élections à la population musulmane. Non ?

Et puis, ça nous permettrait de voir si la démocratie à la française, ça les intéresse vraiment, s'ils sont prêts à jouer le jeu démocratique et si nous sommes prêts à les financer avec nos impôts, s'ils réussissent à convaincre leurs frères en religion avec leurs arguments et ce magnifique programme. On pourra voir ainsi si ils sont capables de dépasser les 1% de suffrages exprimés et sur qui, pour peu qu'un journaliste curieux s'en préoccupe, vers qui ils se tournent pour le second tour.

Non, c'est bien leur truc parce qu'après, y a pas de raison, on pourra voir fleurir des tas d'autres partis: Les Juifs Démocrates de France, Les Cathos pour la République, Ensemble pour une Démocratie Boudhiste, Protestants & Démocratie... Et qui sait, peut-être qu' un jour la concurrence s'installera entre tous ces gens, nous verrons alors apparaître Démocratie & Wahhabisme ou bien encore Les Républicains Salafistes... Pourquoi pas, nous y sommes si bien préparés, si complaisants, si... couillons, si soumis.

France, ta laïcité (la vraie) fout le camp, tu le sais et tu te tais !

Folie passagère 2657.
Résultat de recherche d'images pour "musulman de france"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. Ben voilà, la réalité rattrape la fiction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mat: on en est loin mais la voie semble tracée...

      Supprimer
    2. deguager vite..........

      Supprimer
  2. Ces Musulmans, mon cher Corto, ils n'ont même pas la reconnaissance du ventre ! Terra Nova qui avait préconisé d'abandonner l'électorat populaire pour les Musulmans, voilà que, toute honte bue, ils forment leur propre parti privant peut-être le candidat socialiste de second tour à l'élection présidentielle. C'est moche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: on est encore loin de 2017 et attendons de voir si ce parti arrive effectivement a présenter des candidats sur qui, au deuxième tour, se reporteront leur voix.
      Maintenant, il est clair que l alliance muzz / PS n'est qu une alliance de circonstances, viendra un jour où il y aura forcément des explications de gravures

      Supprimer
  3. ... La lecture du programme de ce nouveau parti laisse songeur .. En particulier les trois dernières lignes... Ça fait froid dans le dos :(
    Annette Lanonymette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anette: un peu que cela fait froid dans le dos. Et pour l instant ce machin amuse mais l histoire ne manque pas d exemple pôur nous montrer qu il faut se méfier des petits groupuscules qui montent, qui montent...

      Supprimer
  4. "La formation compte un seul élu, Hocine Hebbali, candidat sous l’étiquette UDMF sur la liste UDI de Stéphane de Paoli à Bobigny, arrivée en tête lors des municipales de mars 2013.
    Cette liste s’était appuyée sur le vote de la communauté musulmane pour battre les communistes, implantés depuis 1919.
    Conseiller municipal délégué à l’histoire locale et aux mémoires, M. Hebbali s’est vu confier le projet d’un musée de l’histoire de la colonisation française, a indiqué l’entourage du maire." Source Libération

    On y est, cher Corto, avec déjà le soutien de nos amis du centre, ceux avec lesquels il faut, paraît-il, s'allier et faire des primaires.
    Ils me donnent envie de vomir. Je préfère encore les communistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien voilà on y est, ils ne se cachent plus, ils affirment leurs positions, c'était à prévoir, avec l'aide du Qatar et de l'Arabie , ils vont nous coloniser, le grand remplacement est en route

      Supprimer
    2. @Gilly: je vois qu on a les mêmes lectures. On focalise depuis des années sur le front républicain anti-FN et pdt ce temps là des couilles molles de l UDI pactisaient avec les muzz... remarque que Juppé affiche la couleur: alliance avec tout le monde de la droite de la gauche à la droite modérée en passant pas le centre. tu verras que bientôt il en appellera au vote muzz, clientèle qu il choie a Bordeaux.

      @Boutfil: le grand remplacement ? y avait en quelque sorte une embrouille là dessus. On focalisait sur un remplacement par des immigrées, en fait, on devrait parler de grand remplacement "religieux " puisque les 80% des muzz vivant en France sont français... :)

      Supprimer
  5. La "Soumission" se profile. Pourquoi tourner autour du pot? Pourquoi autoriser le voile dans la rue et pas à l'école? Pourquoi subventionner de centres culturels en faisant semblant de savoir qu'ils sont cultuels, pourquoi cette islamophilie envers une religion "de paix et d'amour" alors qu'on sait que dans tous les pays où elle est majoritaire, les principes de notre République n'ont pas droit de cité?
    Pourquoi ne pas dire une bonne fois pour toutes que la France est un pays laïque de culture chrétienne et que -par conséquent- l'islam n'y a pas sa place, ni ses coutumes, ni ses pratiques et qu'il n'a rien à faire en tant que tel en politique.
    A forcer de ne pas oser le dire avant qu'il ne soit trop tard, on risque de voir se réaliser la prédiction de Houellebecq d'un islam "modéré" en France ouvrant la porte à un Islam "tout court".
    Ils n'ont donc pas d'enfants, ceux qui nous gouvernent?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: Pour quoi, pourquoi... mais Houellebecq le démontre très bien dans son bouquin: parce que tout le monde s en fout, ne prend pas la menace au sérieux, glanent les voix des muzz ds les urnes, s'en servent ou se soumettent pour conserver une part de pouvoir et qu au pire, il suffit de payer pour que cela passe.
      Des enfants? Combien pèse un enfant par rapport a une carrière politique de haut niveau ?

      Supprimer
  6. Ce matin les gg étaient à la grande mosquée de bordeaux.
    Une femme musulmane a osé dire que c'était une honte, du fait qu'à l'heure où on cherche à créer une unité entre tous les français, le système préférait maintenir les muzz en tant que religieux plutôt que français assimilés. Avec en prime une charge contre jak langue qui avait mis en avant ntm alors que ce groupe maléfique ne faisait qu'entretenir le fossé entre nous et les populations défavorisées issues de l'immigration.
    Pas vraiment Charlie comme politique... Ce parti traduit la trahison de nos élites. Aussi bien envers nous qu'envers eux. Le baiser de la mort en quelque sorte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: les bras m en sont tombés aussi qd j ai appris que les GG et RMC étaient à la mosquée de Bordeaux ! Ils ne leur seraient pas venus a l idée d aller à Notre Dame ou à la grande synagogue, non, à la grande mosquée et vive le vivre ensemble qu ils disaient dans le poste. les cons, certains se demandent qui baise qui, pas moi.

      Supprimer
    2. "Quand RMC fait une émission dans la mosquée de T. Oubrou, admirateur du fondateur antisémite des frères musulmans"

      http://www.prechi-precha.fr/quand-rmc-fait-une-emission-dans-la-mosquee-de-t-oubrou-admirateur-du-fondateur-antisemite-des-freres-musulmans/

      "T. Oubrou, décoré par Juppé."

      http://www.infos-bordeaux.fr/2014/actualites/alain-juppe-remet-la-legion-dhonneur-a-limam-tareq-oubrou-5549

      Tuborg

      Supprimer
  7. Meme si ce n est qu une tentative , c est inévitable & cela va signer la fin du PS ( muzz votant PS à 90% mais s y reconnaissant de moins en moins)

    Le " front républicains " appèlera t il a voter contre le FN et cas de lutte FN/parti Muzz ?

    RépondreSupprimer
  8. jusqu'içi tout va bien, jusqu'içi tout va bien... c'est ce que se dit le mec qui tombe du 50e étage en passant devant chaque palier... c'est un peu notre situation actuelle... interessant, a la place de la gauche je commencerais a me faire sérieusement du mourron ! il semble que la stratégie terra nova finisse par dépasser les ésperances les plus folles du ps, a force d'avoir communautarisé la société a outrance, spécialement en chouchoutant les muzzs, eh bien ceux ci les prennent au mots ! dès que ce parti prendras de l'importance, et il en prendra, sans aucun doute, nous assisterons a d'interessants jeux d'alliances, et je paries que pour commencer les partis de gauche comme le fdg ou les verts ne seront pas les derniers a leur apporter un soutien amical... les enjeux du livre de houellebecq, peut etre pas 2022 du moins au niveau national, mais pas tres eloigne dans le temps non plus... il y a quand meme quelque chose qui m'amuse a l'avance , c'est de voir quelles contorsions sémantiques prendront les partis de gauche ou du centre pour justifier des alliances avec un parti dont le programme se réfere explicitement a des lois religieuses.. et pas les plus progressistes ... de grand moments de langues de bois en perspective...enfin, ceci n'as a vrai dire rien d'étonnant, en Belgique ils ont déjà quelques députés islamique pur et dur, nous ne faisons que suivre le mouvement, bisous a tous les collabos...

    RépondreSupprimer
  9. Au nom de Dieu le clément, le miséricordieux. Moi aussi je suis pour comme cela dans quelques temps nous aurons notre Kosovo.

    RépondreSupprimer
  10. J'aimerais connaître sur ce sujet l'avis de Ali Baddou, chroniqueur sur Radio France et à qui la lecture de "Soumission" lui donnait la nausée. On ne sait pas pourquoi d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  11. Ali Juppé : oui à " l'allahicité" ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP