lundi 23 février 2015

Gérard Mulliez et les jeunes cons communistes


Des jeunes communistes, autrement dit des jeunes cons, ont fait imprimer cette affiche et l'ont placardé un petit peu partout dans la région de Lille. Ils pointent ainsi Gérard Mulliez,  le patron fondateur du groupe Auchan, un " abominable " patron qui ne ferait rien d'autre que de se goinfrer sur le dos des pauvres travailleurs exploités. GM voyant ces affiches est allé rendre visite à ces jeunes dans leur permanence pour les sermonner et s'est fait gentiment éconduire; même France 2 a consacré à cet événement un reportage: " Gérard Mulliez n'a eu qu'à repartir au volant de son 4x4 " concluait le journaliste. Voilà qui me parait bien étrange car l'ayant côtoyé et bossé pour lui pendant quinze ans, je ne l'avais jamais vu conduire sa vieille Mercedes, c'est sa secrétaire personnelle, une femme à qui on ne la faisait pas, qui faisait office de chauffeur... mais passons et revenons à cette affiche, à ces cocos et à Gérard Mulliez.

Sur l'affiche, il est écrit " Actionnaire, milliardaire, fortune 20 milliards d'euros ", C'est à la fois vrai et faux; Il est actionnaire, il est milliardaire mais cette " fortune " appartient aux quelques 400 membres de l'Association Familiale Mulliez. " A touché 126 millions de cadeau fiscal ", ben oui, c'est vrai, sauf que ce n'est pas lui qui les a touché mais le groupe Auchan et que ces 126 millions, au titre du CICE, c'est aux socialistes qui nous dirigent qu'il le doit. " Profiteur de la crise ", Ah bon ? Pas plus qu'avant, pas plus qu'après, il ne profite de la crise et du temps qui passe. Lui et ses collaborateurs bossent et bien souvent, au moins pour les cadres depuis les 35h, ne ménagent pas leur temps de travail. La grande distribution gagne beaucoup d'argent, c'est vrai, effet volume, mais qui sait qu'au global, la marge nette-nette, toute essuyée comme on dit dans le milieu, de tous ces groupes ne dépassent pas les 2% du chiffre d'affaire...

Quant à "Sylvie, ouvrière, victime de la crise ", bosse-t-elle chez Auchan ? Peu importe, l'important c'est qu'on le croie en voyant l'affiche. Victime de la baisse du pouvoir d'achat et de la hausse des impôts et taxes? Mézavi que pour cela, faudrait plutôt, depuis bientôt trois ans, aller chercher les responsables du coté de l'Elysée, plutôt qu'à Croix, chez Gérard Mulliez.

Gérard Mulliez, abominable patron ? Ben voyons. La première fois que je le vis, il venait de racheter l'entreprise pour laquelle je bossais. Faisant le tour du propriétaire, il rentre dans mon bureau. Je m'escrimais depuis plus de 3 heures avec un fournisseur qui m'avait livré de la marchandise non conforme. Pas moyen de lui faire reconnaître qu'il m'avait blousé et de lui faire reprendre ses 3 containers. GM s'assoit, me demande ce qui se passe, je lui explique et le voilà du haut de ses peut-être  65 ans à l'époque, se retourner vers mon fournisseur et lui dire avec un magnifique sourire: " Vous la reprenez votre daube ou pas ? ". Le fournisseur s’exécuta aussitôt, le problème était réglé. 

GM commença dans les années 60. Après avoir plombé son premier supermarché, il fut, de mémoire, envoyé par ses parents faire un stage chez Michel Leclerc, en revint et ré-ouvrit un nouveau supermarché au lieu-dit Les Hauts-Champs près de Roubaix. La réussite fut exemplaire, un deuxième super, puis un troisième, un quatrième, la suite on la connaît, les supers devinrent des hypers. GM eut une idée de génie: Tout sous le même toit et sur le même lieu. C'est ainsi qu'il acheta petit à petit tout plein de terrains, un peu partout, terrains sur lesquels il implantait un hyper Auchan et tout autour, des enseignes complémentaires: Leroy-Merlin, Kiloutou, Saint-Macloud, Décathlon, Flunch, Boulanger, Alinea, Phildar, Picwic, Kiabi, Pinkie, Jules, Brice, Pizza Pie, Norauto, Simply Market, etc... Toutes ces entreprises ne lui appartiennent pas directement, elles appartiennent à l'Association Familiale. Le succès est au rendez-vous en France et par la suite, toujours avec les mêmes recettes, en Espagne, au Portugal, en Pologne, en Italie, en Russie, en Chine, dans près de 16 ou 17 pays. On dit qu'a une époque, il était le premier propriétaire foncier d'Europe... Il serait aujourd'hui le numéro un de la grande distribution en Europe et en France.

Aujourd'hui, le groupe Auchan (hypers Auchan et supermarchés Simply Market), c'est en gros 70 000 emplois en France et plus de 200 000 dans le monde. La galaxie Mulliez, premier entrepreneur familial de France, c'est +/- 80 milliard d'euros et 400 000 emplois. Oui, 400 000 emplois créés en France et dans le monde par cet " abominable " milliardaire. Pour ce qui est de l'ambiance dans la boîte, hormis les habituels cégétistes et autres FO, je n'ai jamais entendu la moindre personne s'en plaindre. Nous étions plutôt bien payés, voire très bien et un système particulier de participation et d'intéressement judicieux, voulu et imposé dès le début des années 70 par "l'abominable", nous permettait de toucher l'équivalent de 17 ou 18 mois de salaire, caissières et manutentionnaires compris. Mieux encore, l'esprit maison faisait que chacun recevait totale délégation sur son job, la responsabilisation à tous les échelons, plutôt valorisant comme système managérial; même le droit à l'erreur était inscrit dans le marbre des 20 valeurs de l'entreprise. A 40 ans, je gérais seul mes lignes de produits, parcourais le monde, achetais pour 250 millions d'euros de came chaque année et ne rendais compte réellement que deux fois dans l'année; entre les deux, c'était démerde-toi. Et autant vous dire que pour être viré du groupe, il fallait vraiment le vouloir. A 70 ans passé, je me souviens que le bonhomme, accompagné de son DG de l'époque, passait en début d'année dans tous les bureaux de la Centrale et adressait ses vœux à chacun d'entre nous en nous appelant par nos prénoms et noms. Comment faisait-il je ne sais pas mais il le faisait.

Je sais qu'aujourd'hui les choses ont un peu changé et que Gérard Mulliez a passé la main à des gens que pour certains je vis grandir, nettement moins "humains", beaucoup plus business mais je sais aussi que l'esprit est resté à peu près le même. Je pourrai en écrire des lignes et des lignes sur cette entreprise exemplaire à bien des titres dans laquelle j'ai passé 15 années professionnellement excitantes et passionnantes, la place manque ici pour le faire.

Quant à la grande distribution (du supermarché à l'hyper) sur laquelle il est de mise de taper à bras raccourcis en permanence, c'est grâce à elle que vous pouvez aujourd'hui acheter un écran plat à moins de 300 euros, du steak à 10 euros le kilo, des jouets en pagaille à Noël, des vélos, des pneus, des salons de jardin, des tondeuses, ... le tout à des prix défiant toutes concurrences. On la critique mais on y va tous.

Pourquoi je vous raconte tout cela ? Parce que lorsque j'entends un jeune con communiste boutonneux - jeune homme qui va certainement faire une partie de ses courses dans l'une des enseignes du groupe et qui n'a encore jamais rien foutu de sa vie - se payer la fiole d'un bonhomme comme Gérard Mulliez, j'ai une énorme envie de lui donner une bonne fessée déculottée devant tout le monde, sur la Grand-Place à Lille.

Folie passagère 2672.
Résultat de recherche d'images pour "Gérard Mulliez"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. Eh bien dites-moi, mon cher Corto, ce Gérard Mulliez va sacrément regretter de vous avoir perdu pour son entreprise. Si j'étais lui, je vous réembaucherais illico-presto, ne serait-ce que pour vous occuper de ma communication personnelle auprès de ces syndicats qui sont tellement à la ramasse qu'ils sont prêts à faire et à dire n'importe quoi pour retenir les quelques adhérents qui leur restent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: les syndicats ? La plaie des entreprises mais bien souvent aussi des salariés. je me souviens que chez Auchan, je m étais présenté aux élections collège cadres , je fus élu et ai assisté à un seul et unique C.E. avant de démissionner du dit C.E. tant c'était affligeant.
      Quant à Mulliez et à son groupe, effectivement, une sacrée boite !

      Supprimer
  2. Anne a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Gérard Mulliez et les jeunes cons communistes" :

    Merci Corto de nous donner des infos vraies, du vécu..c'est important de " comprendre" comment fonctionne une grande boite dans ce genre. Bravo
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: et encore , ce n'est qu un petit billet. mais entendre ces couillons de jeunes cocos qui n ont rien fait de leur vie parler de grand capital et d exploitation c'est a leur donner des baffes. Et dire que dans 20 ans ou 30 ans ça nous donnera des Cambadelis, des Le Roux et autres Plenel , Pouah !

      Supprimer
    2. Cambadelis, des Le Roux et autres Plenel Oui mais quelles carrières enrichissantes

      Supprimer
    3. @balerofr: ah ça, pour une carrière enrichissante, ces gars là s y entendent, surtou pour nous bouffer la laine sur le dos. T imagine, pas un de ceux là n a réellement bossé !

      Supprimer
  3. Bonsoir Corto,

    Qu'il existe encore des personnes pour se réclamer du communisme après les 100 millions de morts (allez, je veux bien descendre à 50 millions. Le grand Staline ne disait-il pas que 10 morts, c'était un drame alors qu'au delà de 1000, c'est une statistique!) que cette idéologie a générés au XXeme siècle est hors de mon domaine de compréhension. La seule qualité que je concède aux cocos, c'est leur foi et j'admire avec quelle naïveté ils tentent de la mettre en œuvre. Rien à
    voir avec les socsalauds pour qui tout est bon afin de décrocher la timbale. Gérard Mulliez a été bien trop bon. Lui au moins s'est sorti les doigts du c... et n'a pas attendu le "grand soir" pour vivre sa vie.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: ben oui, il y en a encore, et toutes tendances confondues, PC, PG, NPA, LO, LCR, ils représentent 6 à 7% des français. Quelle misère ! Alors c'est vrai qu ils ont la foi et le langage bien prémâché comme celui qui parlait à midi, mais p'tain, ça vole vraiment pas haut.
      Le Mulliez n a non seulement pas attendu le grand soir mais il est resté d une simplicité assez incroyable. Aller dans son bureau, rien que cela valait le détour: La simplicité et le refus du superflu.

      NB: Pour ton commentaire de l autre jour sur MH17, il est passé a la trappe avec le billet qu'à peine publié, je me rendais compte du Hoax

      Supprimer
    2. Même pas inquiet. J'avais reçu l'info le matin même par mail (un ancien pilote de ligne) à qui j'avais répondu de manière identique. C'eut été trop beau (surtout que, pour ma part, j'aurai tendance à penser que c'est plutôt le camp du bien qui a merdé salement sur ce coup).

      Supprimer
  4. A propos de ce fameux système particulier de participation et d'intéressement judicieux, je me souviens d'un reportage pour un magazine du dimanche après-midi façon 7/7. C'était dans les années 90 et on s'étonnait que grâce à ce généreux système une caissière qui n'avait pas touché à son pécule, partait à la retraite avec un chèque d'un million de francs au bout d'une vingtaine d'années passées dans la boîte.

    Après, il faut être clair, ce qui est valable pour Auchan ne l'est pas vraiment pour des enseignes comme Carrefour par exemple. Mulliez est un cas à part, un type qui a la fibre sociale. Sur ce point, il pourrait en remontrer à la grande majorité des gauchos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @K: Cette caissière n'est pas une légende, elle a vraiment existé et est partie avec plus d un million de francs effectivement. Énorme à l époque. Elle bossait de mémoire au Auchan de la Defense . perso, avec a peine 15 ans de boite, je suis " très "bien parti :) C'est vrai aussi que Mulliez est un patron a part c'est bien pour cela que ces jeunes cons sont odieux et stupides de l avoir ciblé. Et tout a fait d accord, ailleurs, par contre, au niveau management, c’est vraiment pas joli-joli.

      Supprimer
  5. effectivement Corto, je ne connais pas Auchan et donc je te fais confiance de par ton expérience personnelle, il est vrai aussi que taper comme des sourds sur la grande distrib est idiot, de nos jours tout le monde ( a part les bobos assez friqués et positivement raviiisss de faire leurs courses bio... ) profite plutot de ce systeme, si je devais faire mes courses chez des petits commerçants , il me faudrait déja en trouver par chez moi des non halals ... et mes fins de mois commenceraient le 2 du mois...sinon j'ai bossé quelques mois chez Carre...
    au rayon fruits et légumes, a partir de 4 h du mat pour la mise en place, je n'ai jamais vu, je dis bien jamais vu, des petits chefs aussi détestables de toute ma vie, un enfer, au point que j'ai failli plusieurs fois casser la gueule a certains d'entres eux, j'en ai meme vu de ces petites ordures faire pleurer des caissières... de véritables kapos, et une parano incroyable sur les vols au point de devoir faire tamponner ses bouteilles d'eau perso en arrivant le matin...bref, j'avoues, je n'ai jamais été aussi soulagé de voir arriver la fin d'un cdd...sinon quelques 'un n'auraient pas fini l'année ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: Aujourd'hui, je ne sais pas mais tu as là toute la différence entre Auchan et Carrefour. Jamais un CR avec un tel comportement n'aurait fait long feu chez Auchan. Il est de notoriété publique que le management chez Carrefour n 'est pas ce qui se fait de mieux. C'était un vrai plaisir que de recruter chez eux ceux qui n en pouvaient plus.

      Supprimer
  6. Très honorable à vous de rendre hommage à cet homme qui correspond à l'image du patron comme j'ai eu heureusement la chance d'avoir un aperçu avant de basculer vers le coté obscur. Toutefois, vous vous êtes peut-être fatigué pour rien. L'interview du jeune connard, confondant de niaiserie, s'exprimant avec difficulté à un point que j'ai regardé l'écran de surprise pour voir si ce n'était pas un handicapé qui parlait, se suffisait à elle-même.
    Dans n'importe quelle structure, organisation, association vous ne restez volontairement à coté de çà pour une entreprise quelconque ! C'est pas possible.
    Vous ne le suivez encore moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @AG: Certes nous avions affaire a un jeune connard quasi inculte mais ce sont exactement les mêmes que tu retrouves dans les syndicats CGT ou FO, dans les CE d entreprise, une vraie plaie.

      Supprimer
  7. Peut-être que là où tu te trompes, mais tu n'y peux rien, tu es un Français du bassin parisien, c'est que le PC est à deux pour cent des suffrages exprimés et est probablement élu essentiellement par des fonctionnaires de catégorie B ou C. Peux-tu nous parler plutôt de la future alliance de l'UMP et du PS face au FN?
    jard

    RépondreSupprimer
  8. En France nous n’aimons ni la réussite ni les bons élèves… Cet homme est un modèle comme Steve Job… des gens qui ont eu la finesse et le courage d’oser et au bon moment…. L’on oublie aussi souvent leurs origines et ce qu’ils sont au quotidien.. Des gens simples ayant les pieds sur terre le sens et le goût du travail et souvent le respect du plus humble. Ce sont des gens vrais et malins

    En France nous avons tout gâché.. Nous avions tout pour avoir ce type d’hommes et de femmes et avoir un pays plus riche tout en restant humain mais l’idéologie socialo communiste a tout cassé lentement surement en oubliant que la richesse de certains sur le plan financier ce n’est pas le plus important .. C’est cette richesse à oser à entreprendre à créer du travail et des emplois et aussi…… à payer de lourds impôts aussi car cet homme comme d’autres non seulement a créé et crée de l’emploi mais il permet à l’état aussi de s’enrichir et de partager.. Mulliez devrait avoir une médaille citoyenne!

    tous des petits cons prétentieux de gaucheont abaissé notre pays et ils ont permis la montée d’idéologies dangereuses et douteuses. ils ne méritent que mépris . Comment encore voter pour leurs représentants !

    En Asie l’on respecte celui qui a un plus gros ventre car il a réussi .. Chez nous on le montre du doigt et l’on utilise son image pour faire passer des idéologies qui n’ont elles que comme effet que d’appauvrir l’esprit et le pays et à chaque fois c’est le plus faible qui paye !

    merci Corto de nous rappeler qu’en France il existe des individus dont nous pouvons être fiers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Philz: un petit bémol, Mulliez a la base n est pas parti avec rien, ses parents avaient plutot bien réussis , par contre, ils ne faisaient pas de cadeaux et donc GM a du se démerder et faire ses preuves. Il fit me^me faillite avec son premier super.

      En Asie, mais dans bien des endroits aussi, les USA, le Brésil, et même aussi ds quelques lieux d Afrique, on montre en exemple ceux qui réussissent. Jamais un gars comme celui qui vient de prendre la direction de Sanofi avec un Golden Hello de 4 millions n'aurait été critiqué aux USA, il aurait fait la Une avec une légende du style: l homme a qui tout réussi. Nous en France, dès lors que tu a s un futur président, archétype du bobo socialiste, qui qu il n aime pas les riches qui gagnent 4 000 euros, t as tout compris du marasme ds lequel on est

      Supprimer
    2. Il y a beaucoup de gens sur cette terre qui partent de rien ou avec quelque chose et ce quelque chose c'est une idée une envie de la valoriser et de réussir ..avec ou sans argent si l'on est malin et ouvert l'on y arrive.. car pour réussir dans le monde il faut être très perméable me semble-t-il
      en France le problème essentiel est que l'état est trop présent...et qu'il façonne la société et les mentalités en fonction de ses besoins et des intérêts de son électorat..
      je ne sais pas si c'est vrai mais quelqu'un que j'ai rencontré en voyage (ex chef d'entreprise belge) disait qu'aux états unis 70 % du système passait par les entreprises et le privé et 30 % par l'état et que chez nous et en Belgique nous étions rendu à une fourchette 50 50 voire plus en faveur de l'état.... Une culture différente
      L'état est nécessaire bien sur mais je pense que pour apporter travail et richesses il n'est peut être pas le mieux placé surtout si c'est lui qui décrète qui doit être riche ou pauvre et qui impose sa morale !
      ou alors on prend le salaire le plus bas sur Terre ( aux environs de 20 euros par mois je pense) et on aligne nos sociétés modernes sur cette base.... le salaire du fonctionnaire Hollande serait en proportion celui d'un milliardaire et ses petits avantages tout aussi choquants que le patron de Sanofi !
      c'est avec ces contradictions que l'on perd chaque jour un peu plus notre ame et notre place dans le monde
      humble avis...

      Supprimer
  9. Un de ces jeunes a doctement expliqué à la TV que ce qu'ils reprochaient le plus c'était de distribuer des dividendes !

    Quand va t'on enfin expliquer qu'une entreprise a besoin de capitaux pour vivre et que personne ne placera jamais 1 centime si cela doit lui rapporter 0 et même lui coûter (ISF) ou que quand une boîte ne distrbue pas assez de dividendes ou ne crée pas de valeur , son cours baisse, qu'elle se fait racheter et que les nouveaux tauliers vont vouloir de la rentabilité d'où, et toujours, pression sur les salaires et les effectifs ?

    On peut critiquer, mais je n'ai jamais vu un de ces critiques affirmer qu'il serait prêt à placer 1000€ dans un start-up en étant assuré de ne jamais rien gagner ni d'être remboursé.
    La preuve les gigantesques portefeuilles actions de nos zélus et ministres : 0

    Sinon dans la décennie 80-90 la grande distribution avait encore un côté très humain avec encore présentes les valeurs toujours un peu paternalistes cathos ou protestantes de leurs fondateurs et des familles dirigeantes (quelle horreur !).
    Les grandes fusions, OPA, etc. ont fait disparaitre cet état d'esprit. Faut pas se plaindre maintenant.
    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: Par posture socialo-cococ ou par ignorance, ces gens ne savent que fustiger le capital et la reconnaissance de celui-ci est proscrite. Comment veux tu qu après les mêmes soient à même d agir sur l économie ? Impossible,

      La grande distrib, je l ai quittée en 2004 et je te garantis que jusque là et encore ( globalement ) maintenant, seul le groupe Auchan a su garder cet esprit. Chez les autres, en particulier Carrouf et Leclerc, l'ambiance était déjà vérolée depuis longtemps. Il n y a guère que chez Bricorama que tu peux aujourd'hui trouver qqchose de comparable à Auchan. Bricorama ? Une entreprise là aussi familiale et un patron entrepreneur à la manoeuvre

      Supprimer
  10. Bon, pour la fessée c'est toi qui vois, chacun prend son plaisir où il le trouve.
    En revanche, pour Auchan, tout le monde sait bien qu'il s'agit-et de très loin-
    du meilleur employeur de toute la grande distribution. Rien à voir avec les
    esclavagistes de Carrefour, notamment. Quant aux Communistes, que veux
    tu, s'ils étaient un peu moins abrutis ils seraient sans doute socialistes, voire
    centristes, qui sait. mais un coco ça reste un coco et je m'étonne même que
    M. Mulliez ait pu juger utile de faire le déplacement, c'était peine perdue, autant
    essayer d'apprendre la mécanique quantique à un bourricot!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: C'est bien pour cela que ces abrutis de jeunes cocos se sont trompés de cible, sans compter l'arnaque de leur affiche.
      Quant à Mulliez, s'il a réussi, c'est aussi parce qu il n a jamais rien laisser passer donc sa visite à cette permanence d idiots ne m a pas surpris de sa part.

      Supprimer
  11. Mousquetaire de la distribution à la retraite après avoir été cadre chez Continent(racheté par Carrefour),je suis révolté par la démolition quasi-unanime de la presse à l'égard de la grande distribution:même l'ami Zemmour hurle avec la meute dans son bouquin.Sans revenir sur les multiples avantages développés par Corto dans son billet,j'ajouterai que ce secteur était un des rares(c'est moins vrai aujourd'hui)à permettre à un étudiant modestement diplômé de faire une belle carrière et de tirer "son épingle du jeu".Je me souviens d'avoir mouché un journaliste de La Montagne Franc-Maçon(et sûrement syndicaliste)qui m'affirmait que les caissières étaient les derniers bagnards du 20ème siècle.Je l'ai invité à venir à l'improviste dans mon Inter ce qu'il n'a jamais fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean-marc: Merci. Pour l anecdote, peu de temps avant que je quitte Auchan, le directeur général du groupe, gerant 40 ou 50 000 personnes en France, s'appelait Francis Cordelette. Il avait commencer chez Auchan comme simple manutentionnaire.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP