lundi 23 février 2015

Pour le Parti Socialiste, le travail dominical: un effet nul sur la croissance !

Ca, c'était avant ! En 2008, du temps où Sarkozy était au pouvoir, François Hollande est encore, mais plus pour très longtemps, secrétaire général du parti socialiste...

(Tract du parti socialiste)
Et puis ça, c'est maintenant:


" Le projet de loi Macron remplace les PUCE et les zones touristiques par les zones commerciales (ZC) et les zones touristiques (ZT). Les commerces des ZC et des ZT pourront ouvrir de droit le dimanche moyennant un accord prévoyant l’attribution de contreparties aux salariés et la garantie du volontariat. Les zones de rayonnement international, particulièrement attractives pour les touristes, seront délimitées en zones touristiques internationales (ZTI). Les commerces des ZTI pourront donner le repos hebdomadaire par roulement. Ils pourront aussi ouvrir en soirée.
Le projet de loi prévoit d’augmenter les "dimanches du maire" de cinq dimanches à douze. Sur ces douze dimanches, cinq seront de droit pour les commerçants.
Concernant les droits des salariés, le principe du volontariat doit être assuré par l’établissement d’un écrit explicite. Le projet de loi affirme le droit de refus du salarié et rend illégal toute sanction ou mesure discriminatoire. En outre, un accord collectif doit garantir des contreparties pour les salariés. Ces garanties seront adaptées aux possibilités des entreprises. " (source: Portail Gouvernemental, Direction de l'information légale et administrative )

Comme quoi, parvenir au pouvoir, ça vous  change un homme.

Au Parti Socialiste, il y a toujours un avant et un après, c'est aussi cela le changement.

Folie passagère 2671.
Résultat de recherche d'images pour "Hollande pinocchio"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. C'est clair qu'à droite, on a une vision claire de ce qu'il faut faire concernant les dimanches.

    http://www.la-croix.com/Actualite/France/L-UMP-reservee-et-divisee-sur-le-travail-du-dimanche-2013-10-02-1031085

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Biberon: on t' as sonné ? Non.

      Supprimer
    2. L'a pas faux Justin ?
      Encore une fois l'arrivée de Macron au gouvernement est un piège tendu à la droite. VALLS l'utilise comme "rasssembleur" contre son extrême gauche et la droite conservatrice....

      Supprimer
  2. tu parles de volontariat, on sait bien comment ça se passe ! entretien d'embauche " vous travaillerez le dimanche " si vous dites non, pas d’embauche, c'est tout
    c'est comme pour le soir, j'en ai un bon exemple dans le magasin où ma fille travaille, ouvert jusqu'à minuit sur les Champs, les filles n'ont pas le choix, c'est chantage aux mesures disciplinaires sans arrêt, donc maintenant, elles vont travailler jusqu'à minuit et le dimanche ! bonjour la vie sociale et familiale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: allons, allons, grognon, puisque les socialistes ont dit que c'était bon pour la croissance et l emploi, hein, on va pas rechigner, même si avant ils disaient que ce n était pas bon pour la croissance et que cela ne créera pas d'emploi. Tu suis ?

      Supprimer
  3. Finalement, avec les socialistes, mon cher Corto, c'est arnaques sur arnaques. Disons que celle du travail le dimanche n'est pas la pire puisqu'on nous affirme qu'un Français sur cinq travaille déjà le dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: M'enfin, Marianne, tout le monde a le droit de mentir quand il s'agit de se faire élire et une fois elu de faire autre chose, n'est-ce point comme cela que ça fonctionne ?

      Supprimer
  4. ils sont changé d'avis ... comme pour tant d'autres points !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le parisien: oui, mais ça me fait de la peine pour ceux qui y ont cru...

      Supprimer
  5. je crois que je vais relire ton texte avec un doliprane en main... et toutes ces abbréviation genre PUCE.... :-)
    en médical, c'est bizarre, ...
    quand on est infirmier(e) on travaille souvent 2 dimanche par mois
    et quand on est médecin, ca peut etre tous les dimanches si on veut
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: te casse pas la tête c'est du charabia et de socialistes et de technocrates

      Supprimer
  6. belle hypocrisie supplémentaire de tous ces gens de gauche....comment croire encore en ces gens la...

    Quand la droite proposait cela il y avait 1000000 syndicats pour dénoncer ce truc.. quand c'est la gauche on réagit bien moins... Comment font les policiers, hospitaliers, la SNCF .. nous sommes contents de pouvoir bénéficier de services publics et lorsque l'on parle de commerces ce n'est pas bien.. et tous ceux qui sont contre ce type de travail dominical arrêtent d'utiliser le boulanger, les restos, les cinochs... ayez l'honnêteté d'être en accord entre ce que vous pensez et dites et vos comportements
    il faut dire qu'en France on lave au rose depuis tellement d'années et que le "jailedroita" est fortement ancré
    quelle naïveté de croire que quand c'est public c'est sans pression et qu'autrement c'est avec pression... dans des dizaines de pays on ne se pose pas la question on travaille.. et de toute façon si l'on ne veut plus de catho... et du jour du seigneur on travaille ...et l'on supprime les jours fériés qui vont avec aussi.. Faut savoir et mettre de la cohérence dans tout cela

    on fait toujours des chichis d'enfants gâtés....Voyagez sortez du pays et vous verrez que les gens travaillent souvent bien plus pour salaires de misère et simplement pour nourrir ses enfants !

    Ceci dit, ne rêvons pas cela ne relancera pas le pays si par ailleurs l'on se s'attaque pas à d'autres causes bien plus profondes qui expliquent bien d'avantage pourquoi nous sommes au pied du mur mais c'est une incitation à changer nos mentalités.. ..il est plus que temps !

    RépondreSupprimer
  7. Quel magnifique Pinocchio pour illustrer ce billet !
    Impossible d'en trouver un plus adapté. :o))

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique