mardi 17 février 2015

Les bolosses dégainent le 49-3 !


Mais comment ont-ils pu en arriver là ? En un peu moins de 3 ans, les socialistes avaient tout pour réussir, Président avait tous les moyens pour gouverner comme il le souhaitait le pays: la majorité dans les deux chambres, les régions, les départements, le CESE, tout, il avait tout pour réussir... et ils auront tout foiré ! Absolument tout foiré ! Même du mariage zinzin, on ne peut parler comme d'une réussite éclatante quand on voit tout ce qu'il a suscité comme réactions.

Réforme bancaire: Cautère sur jambe de bois ! Réforme pénale: Une catastrophe ! Réforme fiscale: zéro ! Réforme des retraites: Peanuts ! Rythmes scolaires: un gâchis financier ! Renégociation du TSCG: Oublié ! Pacte de responsabilité: Euh... !  Choc de simplification:  En cours d'élaboration ! Politique de l'emploi: 600 000 chômeurs de plus ! Droit du travail: licenciements facilités ! Gauche morale: Oubliée, explosée en vol ! France apaisée?: France révoltée. Sécurité ?: Charlie, hyper-casher et Castellane ! Etc, etc,etc...

Et maintenant, une loi Macron que l'on nous promettait comme l'alpha et l'oméga d'une relance de l'économie et de la croissance dont personne ne voulait et que les députés aujourd'hui refusent obligeant El Caudillo, avec l'autorisation de Président, de recourir au 49-3 pour la faire passer en force ! Un gouvernement de pignoufs sectaires incapables d'écouter les signaux d'alerte que lui ont envoyé et l'opposition et les frondeurs depuis des semaines. Une majorité socialiste confortable qui vole en éclat, des frondeurs en pagaille plus obnubilés par le prochain congrès du PS et par leur survie en tant que députés que par le redressement du pays, une opposition plutôt molle qui se voit offrir sur un plateau par le gouvernement et sa majorité de quoi tirer à boulets rouges... sur le gouvernement, sa majorité et Président ! Du grand n'importe quoi ! du quasi-jamais vu !

Et lorsqu'on pense que ces mêmes socialistes voulaient en 2008, à l'occasion de la réforme constitutionnelle, supprimer le 49-3. Et ce même Hollande, qui une fois devenu Président, oublie ce qu'il disait du 49-3: " Une brutalité, un déni de démocratie, une manière d’empêcher le débat parlementaire, un coup de force " ! A mourir de rire tant de reniements.

Alors comment-ont il pu en arriver là ? La réponse est simple: le " péché " originel de cette déconfiture, c'est la campagne présidentielle faite de mensonges et de promesses bidons à laquelle ont cru, ou feint de croire, l'ensemble de la gauche. Une gauche qui y a cru et qui a vu un Président prendre un virage socio-libéral et nommer Valls (5% à la primaire) et Macron au gouvernement. Une gauche éclatée, bousculée, bafouée par ceux-la mêmes qu'elle porta au pouvoir. Double trahison d'un Président incompétent: Le discours du Bourget et le virage socio-libéral.

L'UMP dépose une motion de censure qui n'a aucune chance de passer sans le soutien de tous ceux qui à gauche comme à droite ont annoncé qu'ils ne voteraient pas la Macron. Nous verrons alors si les frondeurs et tous les opposants à cette loi ont les coucougnettes au bon endroit et le courage de leurs convictions. Que la Macron passe, ou qu'elle soit censurée, dans un cas comme dans l'autre, les dégâts seront considérables pour Président et le constat évident: Buse un jour, buse toujours !

Un Président tout juste bon à inaugurer les chrysanthèmes, à surfer sur un "esprit " qui a fini de souffler depuis longtemps, à récupérer les moindres faits divers caricaturant ainsi, dans l'excès, ce qu'il reprochait sans cesse à Sarkozy et à tenter de faire encore illusion.

Union nationale qu'ils disaient... Des bolosses, vous dis-je !

L'esprit du 17 février va politiquement marquer les mémoires bien plus longtemps que celui du 11 janvier: les auto-proclamés hérauts d'hier de la démocratie ont dégainé le 49-3.

A quelques semaines des élections départementales, tout cela est finalement réjouissant, la déculottée va être sévère pour les socialistes.



Folie passagère 2662.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


23 commentaires:

  1. Bravo pour ce billet, une fois de plus excellent et ô combien justifié !

    RépondreSupprimer
  2. Ah j attendais avec impatience ce billet qui me réjouit!
    Déculottée et fessée! Voilà ce qui les attend aux élections departementales

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Angele64: et dire qu il y en a qui sont contre la fessée !

      Supprimer
  3. Détrompez-vous, mon cher Corto, Cayrol, à C' dans l'air, a dit que ce 49-3 sera vite oublié et que dès les élections de mars prochain personne n'y pensera plus !
    Évidemment la motion ce censure, toujours d'après Cayrol, sera refusée jeudi. Pourtant il me semble que la seule façon pour certains frondeurs de pouvoir se présenter la tête haute devant leurs électeurs, et d'avoir encore une chance d'être réélus, ce serait de leur dire qu'ils ont voté la censure de ce gouvernement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cayrol est de plus en plus un troll !

      Supprimer
    2. @marianne: Pauvre Cayrol, il est de plus en plus pitoyable. Et contrairement à lui, je pense que cette histoire de 49-3 va marquer les esprits, ne serait-ce qu a cause des archives qui ressortent sur l opposition de Président au 49-3. Au pire, si c'était oublié, pas de problème du moment que c'est oublié après les départementales.

      Le front de gauche a annoncé qu il voterait la motion de censure: on se marre, mais au moins sont-il cohérents.
      Les frondeurs, on verra, ils ont tout a perdre s il se dégonflent, tout a gagner si ils la votent

      Supprimer
    3. Le militantisme socialiste de Cayrol est de plus en plus flagrant. Que cet intervenant dans l'émission soit présenté comme politologue relève d'une certaine malhonnêteté intellectuelle.

      Supprimer
    4. CAYROL DE GAUCHE ENFIN VOUS RIGOLER IL EST POLITOLOGUE IL NE VOTE DONC PLUS A GAUCHE IL EST AU DESSUS DE TOUS CELA iiiiii PS JE SUIS HEUREUX DE VOUS SUIVRE DEPUIS QUELQUE JOUR SUR SE BLOG PAUVRE FRANCE A+

      Supprimer
  4. À condition que les électeurs aient perdu tous leurs neurones ... ;) une partie non négligeable de ceux qui ont voté pour " eux" ( socialistes + président) ne le referont plus ( jamais ..) et j'en connais même qui ne sont plus inscrits sur les listes .. Annette Lanonymette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annette: la classe politique a un pb de plus en plus sérieux: le désintérêt des électeurs

      Supprimer
  5. Le péché originel, c'est le socialisme.

    Baulo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baulo: le socialisme, c'est le péché originel de la politique, le péché originel du quinquenat Hollande, c'est le Bourget !

      Supprimer
    2. @Baulo et @Corto74

      Le péché originel, ne serait-ce pas plutôt l'ignorance et la bêtise humaine ?
      Voyez cette vidéo.

      http://www.jpb.perso.sfr.fr

      Supprimer
  6. Tu sais qu'en mettant ses yeux en flou, on croirait voir, en bas du billet, une photo de la manif pour tous.
    Et quand on éclaircit le champ, magie, c'est Benoit Hamon qui apparaît. Il l'a pas dit à ses petits Kamarades..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: a l époque, ils s aimaient tous et puis regarde un abruti comme Désir est secrétaire d'Etat et Hamon et filippetti ne sont plus que de simples frondeursr

      Supprimer
  7. Mitterrand aussi était contre mais une fois au pouvoir tout change et ce qui est " coup d'État permanent" devient subitement républicain.

    RépondreSupprimer
  8. "Mais comment ont-ils pu en arriver là ? En un peu moins de 3 ans, les socialistes avaient tout pour réussir, Président avait tous les moyens pour gouverner comme il le souhaitait le pays: la majorité dans les deux chambres, les régions, les départements, le CESE, tout, il avait tout pour réussir... et ils auront tout foiré ! Absolument tout foiré ! "

    Tiens ça me rappel le bilan de l'élection de Sarkozy !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sarko n'avait pas tous les pouvoirs loin de la !!! et en plus il avait une presse en permanence contre lui prête à manipuler et à désinformer et aux ordres du PS parti politique d'opposition (vive la démocratie !).. Toute une partie du pays qui bloquait systématiquement toute réforme pour garder leurs petits avantages et leurs privilèges... CELA FAIT UNE ENORME DIFFERENCE
      Notre petit dictateur au pouvoir aujourd'hui en 3 ans a imposé au peuple, sans dialogues, ses visions du monde..L'esprit du 11 janvier... quelle bonne blague !!!! une récupération alors que nos gouvernants étaient aux abois...
      Derrière quelles réformes sérieuses? .. allons donc ! allez cites en ... que l'on se marre un peu ... 3 ans de perdus ouais pour sortir ensuite une loi mal ficellée dont bien des gens doutent et l'imposer avec un 49.3 !!!
      l'esprit du 11 janvier encore et encore? . A mourir de rire !

      en 3 ans le bilan de Hollande c'est une politique du flou sans courage, des coups bas et des manipulations médiatiques permanents pour cacher le vide du programme engagé tout en attendant que la conjoncture internationale lui soit favorable pour en récupérer les fruits sans rien faire .. Quelle grandeur, quel courage .. C'est sur ainsi la France aura sa place dans le monde .. Des pays à la traine!!!!

      Le socialisme pourrit la société et la gangrène c'est la seule leçon que l'on peu retenir depuis 30 ans ... car quand on fait le bilan des boulets mis en place dans notre belle société.... le bilan de la gauche est excellent..


      Supprimer
  9. Voilà donc Valls sous l'influence de la "brutalité" et du "déni de démocratie" !

    Baulo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Baulo: aux ordres de Hollande ? non il est très content Valls de ce coup là

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique