mardi 24 février 2015

Continuer à nier ou parler vrai ?

" Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde " qu'il aurait dit Camus...


C'est bien ce qui se passe en ce moment, les verrous pètent les uns après les autres. Ne vous méprenez pas, je ne dis pas que les attentats, c'est bien, loin de moi cette idée, mais "comme on dit ": à toute chose malheur est bon.

Et à quoi assistons-nous depuis ce sinistre 7 janvier ? A des langues qui de tous côtés se délient et qui commencent à oser dire ce que l'on taisait depuis trop longtemps, victimes que nous étions du politiquement correct, de l'autocensure et de la vigilance intéressée des associations droitsdelhommistes.

Non mais visez un peu ces dernières 48 heures: le président du Crif qui ose dire que " il faut dire les choses: toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans.", c'est pas de la bonne ça? Et Président qui nous balance " des Français de souche " pour désigner les antifas qui à Sarre-Union ont vandalisé un cimetière juif ! P'tain que c'est bon d'entendre ça; guillemets ou pas guillemets, il l'a dit ! Pas une journée ne passe sans qu'une personnalité donne dans la parole décomplexée. J'adore !

Qu'on le veille ou non, tous les actes de violences terroristes de ces dernières années sont bien le fait de jeunes musulmans, oups pardon, de jeunes islamo-fascisto-terroristes, non ? Mais ces islamo-fascistes, auparavant, avant de l'être, ils sont bien passés par la case musulmans puis par celle de musulmans radicalisés avant de devenir des islamo-terroristes. Nous sommes d'accord. Donc à la base, le problème, la racine du mal du problème, c'est bien le musulman, ou tout du moins, l'islam. Non ? C'est quasiment physique, mathématique. Alors certes, Cukierman aurait du dire, pour parler bien, un truc du genre: " par des jeunes musulmans radicalisés "; il ne l'a pas fait, il l'aurait sans doute fait avant, et c'est cette omission qui est révélatrice. Il y a un malaise, un problème, une entorse au Vivre-Ensemble ( j'aime bien ça: "entorse au vivre ensemble", c'est très politiquement correct), une cacade avec l'Islam. Point barre. Et pourquoi Président nous parle-t-il de "français de souche" si ce n'est pour reconnaître que tous ne le sont pas. Appelons un chat, un chat. C'est bien, nous sommes sur la bonne voie. Et ça nous change des réactions d'éjaculateurs précoces qui, dès après les attentats, réclamèrent qu'on ne fasse pas d'amalgames et que les premières victimes des attentats étaient les musulmans ! Ben oui, il y en a eu pour oser le dire, Président par exemple. Dans le monde oui, parait-il, en France, non, les premières victimes des attentats sont des Français et des français de confessions juives. Pas des muzz. Point barre là aussi.

Pendant des années, au nom d'un anti-racisme vérolé par les gauchistes, il ne fallait pas parler d'immigration. Alors on s'est voilé la face, on s'est tu tant il ne fallait pas réveiller la bête immonde. Les élites se sont tus, des tas de gens ont fait leur beurre avec ça et une grande partie de la population a préféré s'endormir: tels les 3 singes, nous préférions ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire. Quelques voix s'élevèrent, elles furent stigmatisées ou ostracisées, vouées par le politiquement correct et l'hypocrisie de la gauche et d'une bonne partie de la droite aux gémonies. Et le FN, réceptacle bienveillant de ceux qui ne supportaient plus les non-dits, progressait inlassablement jusqu'à devenir aujourd'hui, dans les urnes, au premier tour, le premier parti politique de France. Et là, paf ! Et la gauche et la droite parlementaire commencent, peut-être bien pour la première fois, à prendre véritablement peur. 2015..., 2017..., 2022... années électorales de tous les dangers pour ce que le borgne appelait l'establishment.

Que faire dès lors ? Tout le problème est là. Continuer à nier les réalités, continuer à ne pas voir que l'Islam est un problème, continuer à se taire ? C'est l'assurance de voir exploser à moyen terme ce qui reste de cohésion nationale. Parler vrai, obliger d'une manière ou d'une autre les musulmans de France à faire leur propre révolution interne, limiter autant que faire se peut l’immigration, arrêter de jouer aux bisounours, réformer pour de bon l'économie afin retrouver de la croissance et résorber le chômage, voilà les bonnes directions à prendre.

Après Cazeneuve ce matin qui reçut les représentants du Conseil Français du Culte Musulman, Président a reçu cet après-midi Cukierman du Crif et Boubakeur de la Grande Mosquée pour les réconcilier. Qu'est-il ressorti de cet entretien, à part les sourires et embrassades de circonstances ? La mission donnée à Cazeneuve de proposer dès demain " un plan " pour protéger la communauté... musulmane. C'est bien ce que je craignais malgré mes propos précédents: les cons, ils n'ont toujours rien compris !

Ceci dit, je m'étonne: Depuis des lustres on nous dit que la France est une République laïque, que c'est comme ça, inscrit dans le marbre et que c'est cette même laïcité qui est censée protéger chacun d'entre nous dans nos croyances, notre foi, notre athéisme ou notre agnosticisme mais jamais on en a autant parlé d'antisémitisme et de musulmâneries... Encore un verrou qui a sauté.

Folie passagère 2673.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

30 commentaires:

  1. Tout ce que les media nous apprennent aujourd'hui, mon cher Corto, que ce soit sur le plan politique, économique, social, culturel ou cultuel peut trouver sa place sous une seule rubrique : notre société a perdu pied !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: perdu pied ? pensez donc tout fini en Gaule par un banquet ( bon okay, pas a 900 euros le couvert comme pour le Crif ) Plus sérieusement, perdre pied est un euphémisme, je dirais plutôt en plein naufrage et je ne vois vraiment pas comment à court terme s en sortir.

      Supprimer
  2. J'adore ! Le président athée d'une république laïque qui propose ses services de M. Bons Offices pour réconcilier les frères ennemis juifs et musulmans. Délicieuse et mordante ironie. Merveilleuse incohérence républicaine qui se met en branle dès lors qu'il s'agit de flatter les minorités. Il me vient comme un doute. Que se serait-il passé si à la place de Cukierman les propos incendiaires avaient été prononcés par Mgr Vingt-Trois (hypothèse d'école car ce prélat n'en peut plus à force d'à-plat-ventrisme) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas ils commencent a les nous les briser menu avec leur religions de merde, en plus maintenant ils nous imposent de massacrer bouffe francaise de souche a coup d' halal & Kasher.

      Supprimer
    2. @K: Et de voir les deux frères ennemis nous les jouer bisounours a leur sortie de l Elysée, c'était pas fabuleux ?
      Le pb de Hollande, mais c aurait pu etre celui d'un autre, c'est qu ils ne savent plus comment résoudre le merdier communautaire dans lequel on est. Alors on flatte, on bichonne, on caresse dans le sens du poil, un jour les juifs, un autre jour les muzz s en espérant que l addition des minorités fera une majorité. Plantade assurée !

      Pour 23, je pense qu il est à sa place: A Paris, il faut des gens consensuels :)

      Supprimer
    3. Le plus fabuleux, c'était le Boubakeur à moitié liquide, à moitié parkinsonien, l'air à moitié hébété, serrant la pogne de Cukierman comme le naufragé s'accroche à sa bouée de sauvetage, alors que de l'autre côté son soutien commençait à donner des signes de fatigue.

      Supprimer
    4. @K: Boubakeur ? On se demande encore comment il peut avoir le moindre crédit. Si seulement il n y avait que physiquement qu il était diminué...

      Supprimer
    5. Fabuleux ? Oui, c'est vrai, à la limite pourquoi ne pas qualifier ainsi la lamentable pitrerie, l'infect duo de faux-culs auquel ces deux là se sont livrés. A croire qu'ils n'ont même plus le sens du ridicule..!

      Supprimer
  3. Ceux qui sont "en charge" de ce merdier se sont réparti les tâches : Hollande, les juifs et les musulmans. Valls, les juifs. Cazeneuve, les musulmans. Les autres, ("Français de souche", entre autres), et bien, ils comptent les points... Tout cela va mal finir avec ces nullités qui nous "gouvernent".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Crisfi: je ne vois pas comment cela ne pourrait pas mal finir, c'est obligé ou alors c'est la soumission d une ou de plusieurs communautés à une autre communauté.

      Supprimer
  4. En tout cas les choses avance a une vitesse affolante en ce moment ,le meme jour le president reconnait l'existence des francais de souche et le president du Crif blanchi Marine Lepen

    et dans les medias, tout tourne autour du FN ( l'ump existe t il encore ? )

    Qui l'eut cru ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: qui l eut cru, oui effectivement. Mais n enterre pas l UMP trop vite, elle pourrait bien apparaitre comme l ultime recours :) A suivre.

      Supprimer
  5. En résumé :
    - musulman : Français de papier de confession musulmane
    - juif : Français martyrisé de confession juive
    - catholique : Français de souche de confession catholique
    - bouddhiste : Français inconnu de confession bouddhique
    ...
    - français : Individu qui a tellement péché qu'il n'ose plus se confesser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Rlwdb: Et cet idiot de Hollande qui avec son " français de souche " remet 100 balles dans le nourrain

      Supprimer
  6. C'est un peu rugueux à l'oreille le "parler vrai" quand depuis tant d'années on s'est habitué au sucré du parler faux.

    RépondreSupprimer
  7. Billet bien euphorique. Cela doit être l'annonce du printemps ! Tant qu'il y aura ces cyniques au gouvernement et ces ignares au PS, je doute d'une quelconque embellie. Mais, c'est vrai le début d'un traitement, c'est toujours de nommer le mal. Ceci dit, je les trouve tellement retors, ces gens dégentés qui se voient grossir comme la grenouille que je reste extrêmement circonspecte.
    Mais nous voulons croire à un début d'un commencement de prise de conscience que le peuple ressent depuis bien plus longtemps que nos élites déconnectées du monde réel ( y a qu'à voir la tronche du fameux "Jean-Jacques"!). Le jour viendra où cela leur sautera à la figure.
    "Les pessimistes croient que rien n'est possible, les optimistes croient que tout est possible et le leader s'en donne les moyens."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Idel: euphorique ? c'est vrai ces langues qui se délient ça fait du bien. maintenant à euphorique, euphorique et demi, ils vont tout faire pour nous la refermer: cf la réconciliation de cet après midi. Au " bon peuple " de bien vouloir arreter de se faire gruger et d effectivement de prendre conscience du merdier dans lequel ils sont: Aux urnes !

      Supprimer
  8. Le parler vrai doit retrouver droit de cité. Tant pis s'il est rugueux.
    Il est autrement plus rugueux de recevoir une rafale de kalachnikov en conférence de rédaction ou en faisant ses courses à la supérette du coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: la comparaison est osée mais elle me va !

      Supprimer
  9. " les cons, ils n'ont toujours rien compris ! " excuse moi corto, c'est la ou je crois que tu te trompes... ils ont parfaitement compris et depuis longtemps, tous ces politiques, ces médias serviles, ces artistes " engagés, a prix d'or..." ces assocs communautaires, mais pour tout ces collabos, ce qui compte c'est leurs places, leurs statuts social, leurs conforts de vie, et pour les conserver, le politiquement correct et la pensée dominante sont des conditions obligatoires, il suffit de voir la volée de bois vert que se prend cukierman depuis hier pour avoir simplement dit ce que tout le monde sait et qui n'est que la stricte vérité...le couvercle de la marmite s'était un peu relevé, il se referme a vitesse grand v et encore plus fermement, il ne faut pas se tromper, quand mollande utilise le terme "français de souche" c'est uniquement pour ne pas avoir a désigner des antifas et pour laisser entendre que ce ne sont que de bons "franchouilles nazillons" , il suffit de voir la mimique dégoutée avec laquelle il le dit... il suffit d'attendre les nouveaux délits auxquels on va avoir droit avec miss taubira qui va se faire un plaisir d'élargir le racisme a l'islam... enfin ,c'est curieux, depuis quelques jours j'ai vraiment l'impression qui n'il y a plus que des juifs et des muzzs en France, nous, tous les autres avont disparus du paysage... vous avez dit union nationale... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: c'est bien pour cela que je dis "les cons ils n ont rien compris " ils referment le couvercle aussitôt alors que justement ils devraient prendre conscience du problème et oser voir les choses en face, en parler.
      Biensur que hollande a dit français de souche pour éviter de dire des jeunes cons antifas, et c'est aussi pour cela que lui aussi n a rien compris se réfugiant sur des artifices pour ne pas parler vrai. C'est comme avec le racisme , ce n est pas en interdisant tous propos racistes sous peine d amendes ou de prison que les gens seront moins racistes. Il n y a rien de pire que les non-dits.

      Supprimer
  10. Vous avez dit "musulmâneries" ...
    Je note, ça me convient farpaitement.
    Et pendant ce temps là de "un à cinq drones" survolent la capitale de la France sans que les soldats bleus du BERIA de Beauveau ne soient capables de les localiser, identifier, intercepter. Fallait voir la tronche crispée limite regard canon de 20mm quand une journaliste a posé une question sur ces OVNI au chef de la Stasi et du guépéou réunis de VALLS. Plus fastoche de s'en prendre aux landeaux de LMPT et d'éviter de trop s'en prendre au racailles rouges-noires Anti-fa.
    A propos de BERIA et LMPT, on n'entend plus TOUBON qui reprochait à la SECURITATE tricolore d'avoir outrepassé ses devoirs de rétablissement de l'ordre contre les colonnes de landaus sur les Champs.
    L'esprit du 11 janvier, peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: l esprit du 11 janvier ? késako, ça a marché 8 jours. c'est tout. Il n y a que les socialos au pouvoir pour essayer d y recourir

      Supprimer
  11. En même temps....

    "Dîner du CRIF : François Hollande annonce un vaste plan de lutte contre le racisme et l'antisémitisme"

    ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez oublié l'homophobie....

      Supprimer
    2. @GG et Un Dragon: diner du Crif: 900 euros la place ! j imagine bien que tous n ont pas payé, mais pour ceux qui ont payé, j aimerais bien savoir avec quoi ils ont payé: deniers personnels ou deniers publics ?

      Supprimer
  12. Ils sont encore nombreux au bal des faux-culs!
    La mascarade Cukierman-Boubakeur en est un nouvel exemple. Le premier sait bien que l'antisémitisme est consubstantiel à l'Islam et que les attentats antisémites en France (Merah, Kouachi, Coulibaly) sont le fait de musulmans et non de néonazis d'extrême-droite. Le second joue le rôle qu'on lui a attribué mais sait bien qu'il ne représente pas la totalité des musulmans de France.
    Quant aux "musulmans qui sont les premières victimes" du terrorisme, c'est une vaste blague. Il y a dans les pays musulmans une guerre entre sunnites et chiites. Cette guerre prend parfois la forme d'actes terroristes. Et des deux côtés, elle fait des victimes; musulmanes bien sûr (dans ces pays, les chrétiens et autres Yazidis doivent être considérés comme des victimes collatérales).
    En revanche, en Occident où l'on ne trouve quasiment que des sunnites, la guerre se fait contre les Français et les Juifs (ce sont les musulmans, tel le policier musulman abattu lors de l'attentat de Charleie-Hebdo qui sont des victimes collatérales).
    Il y a d'une part une guerre de religions dans certains pays musulmans et d'autre part, une guerre de conquête (eh oui!) de l'Occident de la part des sunnites djihadistes. Deux choses différentes. Additionner les victimes de l'une et de l'autre pour se cacher la réalité est donc une escroquerie. Comme si on ne s'occupait pas de la sécurité routière en France en arguant du fait que la plupart des morts sur la route surviennent à l'étranger.

    RépondreSupprimer
  13. Que les langues se délient dans la société, c'est effectivement le cas. Le discours qui auparavant se tenait en privé, s'insinue (très) timidement dans la sphère publique. Mais que le politiquement correct ait été abandonné par le pouvoir et de manière aussi coordonnée et aussi visible est par contre plus que suspect, et soutenir que le pouvoir a cédé sous la pression populaire me semble relever d'un emballement bien naïf. J'y vois pour ma part une belle manœuvre politique : au moment où l'électorat musulman était particulièrement ébranlé par les prises de positions du parti socialiste (les "influences" de Valls, la théorie du genre, le mariage pour tous, aucune amélioration des perspectives en termes d'emploi et d’éducation pour les populations issues de l'immigration), on rappelle fort à propos à cet électorat que les français de souche ne sont pas leurs amis et que le FN est leur parti. Le Patou Hollande opère un habile retour au bercail de son électorat musulman qui l'avait lâché durant les municipales de 2014. Pour 2017, il conviendra ensuite de réactiver l'image latente du français de souche qui n'est qu'un gros beauf portant baguette et béret pour agir comme un repoussoir sur l'électorat bobo urbain, et ce sera reparti pour un tour de PS en 2017. Bref, je ne vois pas de quoi s'enthousiasmer dans tout cela...
    Jérôme C.

    RépondreSupprimer
  14. You ought to take part in a contest for one of the greatest sites on the web.
    I most certainly will highly recommend this blog!

    Feel free to surf to my web site: Star Warfare 2 Payback Hack

    RépondreSupprimer
  15. My brother suggested I might like this blog. He was totally right.
    This submit truly made my day. You cann't believe just how so much time I had spent for this information! Thank you!



    Also visit my homepage; castle clash hack tool

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen