mercredi 18 mars 2015

Attaque du RER D de Juvisy: Omerta organisée ?


Dimanche matin, du côté de Juvisy, les passagers d'un train RER D sont dévalisés par une bande de racailles. En gros le même scénario que celui qui s'était déroulé il y a quelques mois, en 2013, sur la même ligne, à Grigny.

Cette attaque a donc eu lieu dimanche 15 mars. Et Juvisy est dans l'Essonne. Et l'Essonne est le fief électoral de Manuel Valls. Et l'Essonne dont le Conseil Général est dirigé par le PS Jérôme Guedj pourrait bien passer à droite lors des élections départementales. 

Le premier média à en parler est le journal Le Parisien en publiant un article sur ce sujet le mardi 17 mars, soit deux jours après les faits. Le maire UMP de Juvisy déclare avoir appris les faits par la presse, donc le mardi: " Ce n'est pas normal! Ni moi, ni les services d'astreinte, ni la cellule sécurité n'avons été prévenus par la police nationale. ". Il aura fallu deux jours pour que cette information soit divulguée et trois pour qu'elle soit reprise par tous les médias. 

Étonnant, non ? Non, pas étonnant du tout si on se souvient que le lundi soir, soit le lendemain des faits, Manuel Valls était en meeting  à Evry (10km de Juvisy, Essonne), la ville dont il était le maire avant de devenir ministre de l'Intérieur, puis premier ministre. A aucun moment lors de ce meeting Manuel Valls n'évoquera cette attaque. 

Qui de sérieux peut imaginer que Manuel Valls n'en ait pas été informé ? Et comment ne pas soupçonner que cette attaque a été volontairement cachée pendant quelques heures pour que la question de la sécurité ne vienne pas perturber la campagne électorale socialiste ? Impossible. 

Nicolas Sarkozy était lui aussi le lundi soir en meeting dans le coin et il n'a fait aucune allusion à cette affaire pendant son intervention; c'est dire si le secret avait été bien gardé, on imagine bien que si il avait été informé, il ne se serait pas privé de railler les performances en matière de sécurité du gouvernement, qui plus est dans le fief de Valls. 

On peut même légitimement se demander pourquoi Le Parisien, toujours sur la brèche quand il s'agit de fait divers et ayant des correspondants absolument partout en région parisienne, a pu ( a du ? ) attendre le mardi pour révéler l'affaire... 

Omerta organisée ? Connivence des médias avec le pouvoir en place ? 

Vous n'y pensez pas tout de même... 

Aux dernières nouvelles, seule une victime de cette agression aurait osé porter plainte...

Allez sur ce bonne soirée, même en Socialie ! Tout est sous contrôle...

Folie passagère 2700.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. Sincèrement, je pense que cela ne sert plus à rien de ronchonner sur les blogs.
    La visibilité médiatique est quasiment nulle.
    Le pouvoir s'en fout totalement.
    Il va falloir imaginer une autre forme d'action, sinon nous allons tous finir bossus.

    Charlie

    Charlie

    RépondreSupprimer
  2. La muselière est vraiment très efficace !!!
    Et les carottes doivent être vraiment bonnes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: y a bon subventions a la presse !
      Ayrault avait osé le dire a propos du Figaro: si ils continuent , on av leur couper les subventions... Ayrault, Valls, Cazeneuve, et cie, c'est tout même bitin comme on dit aux antilles.

      Supprimer
  3. Quoi? Collusion avec les media? Mais vous n'y pensez pas cher ami, m'enfin!
    Dans le beau pays des droidlom et de la liberté d'expression ventilée par l'Esprit
    Saint du 11 Janvier! Allons, allons, excusez vous et nous passerons l'éponge...peut
    être...
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: quoi, sous entendre que la presse aurait quelques accointances avec le pouvoir en place, voila qui est nauséabond, pas digne d un citoyen respectueux des valeurs de la République et toussa.
      Tu files un mauvais coton.

      Supprimer
    2. journalistes gauchistes syndiqués: réduction d impôts à voir en tapant journalistes réductions d impôts !
      Annie 06

      Supprimer
  4. C'est un peu la même raison que Cazeneuve ne veut pas donner les statistiques des vols et agressions en ce moment , demande formulée par la droite .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et quand ils les donnent, tout le monde y trouve a redire tellement c'est flou et hors contrôle indépendant

      Supprimer
    2. Pourtant, compte tenu des difficultés qu'il y a à faire accepter sa plainte par un commissariat (je connais 2 exemples de parcours du combattant), ces statistiques sont certainement excellentes car nombreux doivent être ceux et celles qui renoncent, vu l'accueil.
      Pour Charlie, même si Corto et autres blogueurs n'ont pas l'audience du 20h, ils ont bien du mérite à rester opérationnels dans cet univers plein d'écrans de fumée. De plus, ça remonte le moral de lire ces preuves que tout le monde ne marche pas sur la tête, qu'il existe encore des résistants qui différencient le bien du mal. CCLM

      Supprimer
    3. @CCLM: Pour Charlie, je me dis que quand un blog "politique" dépasse les 3 millions de pages vues, tout en restant lucide par rapport à l immensité du net, c'est qu il fait tout de même un peu oeuvre utile

      Supprimer
  5. rien entendu nul part ! c'est incroyable, en même temps, dans ce secteur là, c'est le far west ! tous les jours des bagarres, des incivilités !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Incroyable ??? ben non, normal !

      Supprimer
  6. oula, bonsoir corto... je me disais dans mon coin qu'une seule victime portant plainte aprés une attaque menée par 20 personnes c'était louche.. mais la, c'est encore pire
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: Les victimes comptent peu contre la raison de ceux qu sont au pouvoir

      Supprimer
  7. Absolument rien d'anormal, période électorale ou pas, de taire ce genre d'évènement, dire le réel, c'est "faire le jeu du FN" et ça, c'est vraiment trop mal...par contre pour des "journalistes", passer les faits divers par le filtre de leur idéologie, ça c'est bien...ça dénote un haut degré de déontologie professionnelle...
    Un peu dans le même ordre d'idée, j'ai adoré la réponse de Bilger ( que je n'apprécie pas particulièrement ) au méa culpa de Ruquier : " Aimeric Carron a fait plus pour les thèses du FN que Zemmour" !
    Les Valls, les degauches, les journaleux, tous ces gens-là sont les meilleurs promoteurs du FN aussi bien par ce qu'ils disent que par ce qu'ils taisent, on a appris à décrypter....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Et on ne m enlèvera pas de l idée que la gauche au pouvoir espère bien se retrouver face au FN en 2017 et misera sur ce qui reste de Front Républicain pour rester en place
      Quant aux journalistes et a leur déontologie, hein, on sait a quoi s en tenir.

      Supprimer
    2. Sachez que les journalistes syndiqués ont des réductions d impôt syndicats -gauche ils taisent donc certaines infos

      Supprimer
  8. Ben...c'est un peu pour les mêmes raisons que le saccage du Tribunal de Toulouse si on en parle pas. Il y a deux ou trois jours tu avais trouvé la bonne explication pour Toulouse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: exactement pour les mêmes raisons: pas de couilles, pas d'embrouilles, pas de bruit, pas de vagues. Là il y a tout de même circonstance aggravante: la présence de Valls lundisoir

      Supprimer
  9. On peut ne pas apprécier Alain Soral.
    On peut tout à fait penser qu'il dit un nombre conséquent de conneries.
    On peut ne pas aimer du tout sa "Weltanschaung"
    En revanche, en dépassant le côté vulgaire et provocateur de son assertion "Un journaliste est soit pute, soit chômeur", quelqu'un doté de la moindre parcelle d'honnêteté intellectuelle constatera à quel point elle est hélas véridique.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais Alain Soral est tout sauf un con. Demandez à Zemmour ce qu'il en pense. Ou Naulleau.
      C'est un monomaniaque certes, mais un monomaniaque qui en a dans le ciboulot. Ciboulot malade disent certains qui se croient seuls autorisés à faire des diagnostiques.

      Supprimer
    2. @Popeye: et pas une semaine ne passe qui démontre le contraire de ce qu avance Soral. Soral qu au demeurant, je n ai jamais lu mais qui me semble avoir une vision assez juste des journalistes " d'information "

      Supprimer
  10. En tout cas cela montre la capacite dissuasive de VigiPirate renforce, si 20-30 "chances pour la france" peuvent faire ce bordel impunement, cela ne risque pas d'arreter des terroristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: qui plus est sur une ligne de REr qui a fait ses preuves en matière de violence et d insécurité . ceci dit, ce n'est pas bien de stigmatiser ces jeunes populations en manque de repères et abandonnés par la vilaine société

      Supprimer

    2. C'est vrai. Je l'ai expérimenté dans ma jeunesse mais pas à Juvisy, à Brétigny, là où le RER marque un arrêt prolongé pour cause de séparation des trains : l'un partant pour Etampes, l'autre pour Dourdan (j'ignore si c'est encore le cas). Cet arrêt prolongé était déjà, à l'époque, une aubaine pour les détrousseurs. J'en fus un jour l'une des nombreuses victimes pour...un paquet de clopes que j'avais posé sur le rebord de la vitre et que je refusais de donner à mes agresseurs. Ça m'a valu (j'étais assis) un coup de tatane dans la mâchoire.
      Fumer c'est vraiment dangereux.

      Supprimer
  11. je me souviens qu'il ya quelques années l'argument massue qu'on pouvait voir sur les pubs du métro était " VU a la télé ! " la gauche fait sien l'inverse avec la réalité , pas vu a la télé ! le problème est pour nos "politiques" que ces manips grossières ne trompent plus beaucoup de monde ou alors ceux qui ont décidés envers et contre tout de gober naivement ce qu'on leur dit, en cela effectivement on peut assimiler les militants de gauches a des croyants , peu importe la réalité du moment que leurs " gourous " leur donnent la bonne dose de "vivreesemble", quand aux journaleux... je me souviens, il y 2/3 ans lors d'une attaque de tgv a Marseille, libé avait titré "des jeunes jouent aux indiens et aux voleurs " ...j'aimerais ne voir qu'une seule fois un "journaliste" de gauche avoir a jouer aux indiens et aux voleurs avec une vingtaine de cailleras...pas cap !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton : pas cap ! assurément. A ton avis pourquoi, par ex, France télevision aquitaine déconseille fortement, pour ne pas dire "interdit " a ses journalistes d aller dans les coins sensibles...

      Supprimer
  12. De toute façon , il devrait s'agir de cosaques, alors pourquoi en faire un article, merde alors!

    RépondreSupprimer
  13. Et la défaite de Gilles Simon, omerta aussi... le gouvernement ne veut diffuser aucune mauvaise nouvelle pour ne pas choquer les français qui en ont marre que leurs tennismen perdent. La France gronde.

    RépondreSupprimer
  14. Dans un département où les sénateurs UMP filent des mallettes de billets à des sauvageons, on peut effectivement se demander si à 1 semaine des élections, dans un département en ballotage, on n'a pas encouragé quelques jeunes à se livrer à une attaque en règle en vue de garantir une réélection aux petits oignons.
    C'est l'effet papillon, la vente de rafales en Egypte, entraine des attaques de RER en France.

    RépondreSupprimer
  15. Vivement dimanche, qu'on puisse enfin rigoler un peu, en regardant la télévision !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: ah que oui, je sens que la soirée électorale rique d etre sacrément cocasse, mais encore plus celle de dimanche procchain

      Supprimer
  16. D'après Le Figaro de ce jour, mon cher Corto, que je n'avais pas encore lu lorsque j'ai écrit mon premier commentaire, "au moins six personnes ont déposé plainte pour des vols commis par "un groupe de 20 à 25 individus" dans le RER C et D, dimanche matin..."
    De cet article, il ressort, que les policiers sont en sous-effectif à cause du plan vigipirate, et la grande couronne est "totalement délaissée". "Si les passagers avaient appelé la police pendant le vol, je ne suis même pas sûr que nous aurions pu envoyer quelqu'un" déclare le délégué départemental du syndicat Alliance.
    Donc il valait mieux que la police nationale se taise et n'avertisse ni le maire, ni les services d'astreinte, ni la cellule sécurité qui, soit dit en passant, on se demande à quoi elle peut bien servir, si elle n'est pas tenue au courant.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP