lundi 2 mars 2015

De la légitimité de l'expression FNPS


Dans l’interview que Nicolas Sarkozy a accordé au Figaro de ce matin - et que je vous invite à consulter ICI - on ne retient hélas que deux phrases: " Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second. C'est le FNPS !. "

J'adore, le voilà faire un pied de nez à " l'UMPS " de La Marine et asticoter au plus haut point les responsables socialistes. Il est vrai que pour nos socialistes d'aujourd'hui cela doit piquer grave que de se voir associer au parti qu'ils dénoncent sans arrêt. Et tant pis si depuis Mitterrand et sa fameuse lettre aux chaines de télévision leur demandant de mettre fin à l'ostracisme dont était victime Jean-Marie Le Pen, le parti socialiste n'a eu de cesse d'utiliser le FN comme rempart et allié de fait contre la droite " républicaine ".

A ce sujet, je vous invite à lire cet article de Wikipedia: François Mitterrand et l'extrême-droite,  ainsi que celui-ci repéré sur le site de l'UPR, Comment Mitterrand a créé la menace Front National. En les lisant, vous comprendrez peut-être, par exemple, pourquoi la question du vote des étrangers est si prisée des socialistes. Lire l'historique de la création de SOS Racisme (1984), c'est comprendre aussi tout le machiavélisme de Mitterrand et de ses amis dont certains sont encore aux affaires ou l'était encore récemment. François Hollande, conseiller de l'Elysée (1981-83 puis dir-cab (1983-84) de deux porte-paroles de deux gouvernements socialistes, participera en sous-main à la création de SOS Racisme.

Faire monter médiatiquement le FN et parallèlement faire le lit (et le financement) de SOS Racisme, voilà les deux leviers que la Socialie mit en branle dès 1983 pour contrer la droite parlementaire. Le succès de l'entreprise varia selon les périodes mais jamais ne se démentit. Jusqu'à ce que le père laisse la place à la fille... La suite on la connait: Un FN qui oscille entre 25 et 30% des intentions de vote aux différentes élections et qui réalisera 25% des suffrages aux européennes après un 18% à la dernière présidentielle.

Sur la même période, la droite dite républicaine, victime consentante des politiques immigrationnistes et du politiquement correct et crise aidant n'arrivera pas à contrer cette montée inexorable du FN jusqu'à ce que celui-ci arrive à bousculer l'ordre des choses et transformer notre paysage politique: du bi-partisme, nous voici devoir compter avec une troisième force politique.

Nous le voyons, si Marine Le Pen a beau jeu de claironner partout que les échecs actuels nous les devons à l'UMPS, l'expression FNPS employée par Nicolas Sarkozy trouve historiquement et politiquement toute sa légitimité. Les caciques du PS d'aujourd'hui peuvent bien s'en émouvoir, qu'ils revisitent leur propre histoire et on en reparle après.

Ceci étant dit, merci aux gauchistes, le FN ayant aujourd'hui pris toute sa place dans le paysage politique et dans les urnes, comment faire maintenant pour " s'en débarrasser " ou éviter qu'il ne prenne toute LA place. Le PS n'a aucun intérêt ni volonté immédiats à le combattre véritablement malgré toutes les déclarations d'intention de Valls et consorts, il reste un allié de circonstance. C'est à l'UMP et au centre, " le vrai centre droit, celui qui est clairement dans l'opposition " de trouver les solutions et de nous proposer une stratégie claire et débarrassée de tout politiquement correct, de nous montrer comment au plan local, régional puis national, il est possible de faire barrage au FN.

Dans son interview, Nicolas Sarkozy promet pour le printemps, juste après les départementales, un nouvel UMP. Qui dit nouvel UMP dit programme. Je compte bien y trouver les éléments qui nous permettront de faire la nique au PS mais aussi au FN, autrement dit... un programme anti-FNPS. S'ils sont à court d'idées, qu'ils fassent signe, j'en ai quelques unes bien senties, nous en reparlerons un autre jour.

Folie passagère 2682.
Résultat de recherche d'images pour "FNPS"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

50 commentaires:

  1. l'expression n'est pas aussi catchy qu'UMPS et contrairement a cette derniere, je ne crois pas que beaucoup comprennent FNPS, cela fait vraiment manque d'inspiration et pale copie,

    Un peu facile de rejeter sur le PS la hausse du FN, quand L'UMP a abandonne toute idee de grandeur et d'indepedance de la France (un simple lander), trahi en transferant la souverainete francaise a Berlin, depece l'armee et est entre dans l'OTAN, a tout vote avec les socialos.

    L'UMP et le PS on la meme politique a part sur ce qui n'a strictement aucune importance et ne sert qu'a la diversion, donc la force d'UMPS.Personne de va penser un instant que le FN est allie au PS, certainement pas apres l'election de 2002 et tous les "front ripoublicains"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Lowcarber
      Nul ne peut contester que c'est Mitterrembrouilles qui, le premier, a construit les marches de l'escalier ayant permis l'ascension du FN. C'est également lui qui lui a ouvert toutes grandes les portes de l'AN.
      Comment revenir là-dessus avec tous les pousseurs de cris d'orfraies patentés sévissant dans notre pauvre pays ?
      Si je suis d'accord pour dire que le FN n'est pas un allié du PS, on ne peut objectivement pas ignorer que le PS est un allié et même un ardent supporter du FN. Malgré leurs clameurs officielles, mais contraires à tous leurs actes.
      Il fallait bien qu'un cela fit enfin dit. Voilà qui est fait. ;-)

      Supprimer
    2. Entièrement d'accord avec Lowcarber.

      Supprimer
    3. @Lowcarber: bah, disons que si aujourd'hui, cette expression n est pas signifiante, elle le sera sous peu quand l UMP aura changé de nom au printemps et que UMPS n aura plus de raison d etre. Après, je te trouve gonflé de dire qu il est facile de rejeter la faute de la hausse du FN sur le seul PS. relis ton histoire récente de ces 3 parties, dont l un ne serait pas ce qu il est s il n avait pas été copieusement soutenu et encouragé par le PS.
      Enfin, je rappelle tout de même ce que tout le monde semble oublier c'est que les partis et la politique qu ils mènent n'est possible que parce que les gens votent pour eux ( de moins en moins ) ou s abstiennent ( de + en + ). Enfin, si la montée du FN est un " crime ", a qui profite-t-il politiquement ? Au PS pas à l UMP. Ceci dit, je ne dédouanes pas pour autant l UMP et ses "ancêtres " de leur part de responsabilité. Quant au Front Républicain, il est fissuré de partout: une présidentielle avec PS face au FN , le PS l emportera sans doute par 55 contre 45, l e " nouvel UMP " face au FN, le FN se prendra 35%, on est loin des 82% de Chirac

      @Franzi: le PS n est pas un allié du FN , formellement, mais depuis 35 ans, le PS s en est servi pour tailler des croupières à la droite républicaine.

      @Didier Goux: Ah bon ?

      Supprimer
    4. Ce n'est pas le PS seul qui met le FN a + de 30%, il ne decolle vraiment que tres recemement, depuis que l'UMPS s'obstine a ne pas de donner les moyens de resoudre certains problemes.Ils sont pieds et poings lies par les pactes de trahison europeenne qu'ils ont signes et sont assez cons pour essaye de respecter ( merci Sarko le caniche de Merkel) et Ils meprisent la France et les Francais, c'est une evidence.

      Le FN n'a pas besoin de l'aide du PS pour quoique ce soit depuis quelque temps maintenant, cette expression FNPS ne veut rien dire ( contrairemenet a UMPS)

      l'UMP peut changer de nom, cela ne changera pas qu'il n'y a presque plus de Gaullistes et que les autres, tout comme le PS, ne peuvent faire une politique differente de ce que leur impose Merkel ( cf la presse allemande apres le report de 2 ans du 3% pour la France).

      Supprimer
    5. oui ce sera probablement PS/FN mais je ne suis pas sur que 55% voteront pour Flamby en 2017, meme contre Marine, elle pourrait bien passer

      Supprimer
  2. Oui, le PS a instrumentalisé le FN à son profit pour prendre des voix à la droite. Il a trop bien réussi: le FN en a pris partout et à lui aussi. Et Sarko s'est tiré une balle dans le pied en essayant de piquer des voix sur sa droite en faisant semblant d'adopter les idées du FN. Il n'a fait que les rendre plus respectables. Caramba! Encore raté!
    Voter FN, c'est mettre au second tour soit un candidat PS soit un candidat UMP face au candidat frontiste, c'est vrai. Et c'est peut-être faire élire celui qui n'est pas FN en comptant sur ce qui reste de diabolisation de ce parti.
    Mais si voter FN, c'était tout simplement faire gagner le FN?
    Ce serait bien fait pour ces deux arroseurs arrosés. Espérons pour eux que ces élections départementales leur feront sentir le vent du boulet et qu'il se ressaisiront avant celles qui comptent: les présidentielles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1) lisez bien les intentions de vote,
      2)vous croyez que les verts et les rouges resterons chez eux si un FN est au second tour?
      3) on risque d'avoir un grand nombre de triangulaires et là avantage au PS

      Fabienne

      Supprimer
    2. @pangloss: si c'était fait pour faire gagner le FN ? On dirait que cela te tente

      @fabienne: assez d accord, les triangulaires pourrait bien servir le PS. Comme par hasard ...

      Supprimer
    3. Ma priorité est de refuser de jouer le jeu dans un système non démocratique. Aller voter, c'est adhérer à ce système. Le résultat de ce genre d'élection ne me concerne pas sinon comme spectateur de ce théâtre de marionnettes et les dérisoires efforts des partisans de tel ou tel comme si ces gens n'étaient pas "bien connus des électeurs" me font ricaner.

      Supprimer
  3. Bravo Corto, et merci pour cette excellente analyse que je partage en tous points.
    J'avais lu et apprécié l'interview en question.
    Tout comme vous, j'attends avec impatience (et un peu, un tout petit peu, d'espoir) les nouveautés annoncées.
    Qui vivra verra...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: nous verrons bien mais je souhaite pour l ump ( et pour le pays ) que son programme soit a la hauteur des enjeux

      Supprimer
  4. L'UMPS n'est qu'un sophisme alors qu'il y a une sorte de symbiose entre le FN et le PS
    Fabienne

    RépondreSupprimer
  5. Je vais voter FN, pour la première fois
    J'en ai marre du discours bonnet blanc et blanc bonnet de l'UMPS.
    Au diable les Estrosi et ses semblables.
    Il faut donner un coup de pied dans la fourmilière.
    Sarkozy fait fausse route.

    Tuborg


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tuborg: fais donc, tu es libre de ton bulletin et je préfère encore quelqu un qui vote à quelqu un qui s abstient. Pour le reste, un peu court. sarkozy fait fausse route? tu peux développer ?

      Supprimer
    2. Il n'a que des solutions rechauffees qui ne peuvent pas marcher, augmenter le chomage des jeunes ( ne pas remplacer les departs a la retraitre), reduire les depenses, reduire le budget, ne va pas creer d'emplois, meme reduire les charges.

      Seul l'emplois et la croissance peut resoudre les problemes de budgets, de caisses de retraites, et meme d'integration.

      continuer sur des variations des meme idioties va ammener au meme resultat, des jeunes au chomage, un pays a la derive.

      Le prealable des de sortir de l'euro pour pouvoir avoir une monnaie en accord avec notre productivite, nos charges sociales, notre demographie, notre inflation, reduire le budgets et les salaires, meme tres en dessous du niveau allemand, ne marchera pas pour relancer une croissance.

      Sarko est prisonnier de l'euro, il a peur de son ombre.

      Il faut sortir de l'euro,et transferer toutes les charges sociales sur une TVA, emprunter a la banque de france, c'est le seul moyen de pouvoir faire revenir la production en France ( meme le textile reviendra ( ma famille ferai repartir l'atelier)), redonner du dynamisme et de la fierte de produire francais.

      Pas une partie de plaisir, un gros bordel, mais rien a coter de continuer a sacrifier des generations.Sarko & al ne sont que de petits boutiquiers juste bons a gerer la penurie, sans ambition, sans amour pour la France et sa liberte.

      Supprimer
    3. lowcarber
      du réchauffé ou des choses non faites parce que le pays vit sous un régime très rose dans les esprits avec une démocratie (???) ou toute la pensée diffusée est contrôlée par la gauche des médias jusqu'aux artistes en passant par l'éducation, la justice, les syndicats .. Des verrous à faire sauter. Pas simple pour un homme de droite... il faut voir comment l'on a mis des batons dans les pattes de Sarko parce que c'était Sarko sans se soucier des vrais intérêts du pays mais plutôt de castes protégées dans un état obèse et bien peu géré !
      sortir de l'Euro .. ne plus compter sur les milliards d'aides quand cela nous arrange..
      L'Allemagne s'arrange très bien de l'Europe parce qu'elle a fait de meilleurs choix et nous pourrions être aussi bien qu'eux avec une Europe plus forte si nous nous étions pris en charge ! sortir de l'Europe c'est s'isoler et se donner une fausse liberté car la France ne pourra plus compter que sur elle même et nous n'avons plus beaucoup de moyens et de richesses pour cela.. on sera écrasé par la concurrence ..
      La réalité du Monde nous montre combien il faut être souple.. Nous sommes rigides ! commençons par ouvrir nos esprits car je crois surtout qu'il faut oser se regarder en face.. La France marche depuis trop longtemps à contre courant du monde.. Son esprit est resté au front populaire .. un romantisme de gauche nuisible alors que le monde vit bien plus librement, de façon bien moins sectaire et plus courageusement... il suffit de voyager pour comprendre bien des problèmes et savoir que c'est nous les responsables de nos problèmes

      Tôt ou tard nous devrons bouger les lignes ... Sarko a essayé plus que les autres en 15 ans ! qui autrement allons soyons sérieux. je ne suis pas plus attaché à lui qu'à un autre mais personne actuellement ne le remplace...ni à gauche ni à droite et c'est ce vide dans l'esprit des gens qui fait aussi grimper le FN . Le peuple inquiet veut bouger les lignes maintenant mais ce n'est pas le Fn la solution....ni l'Islam ni le socialisme qui en 30 ans de présence par la pensée montre ses limites

      Supprimer
    4. oui sortir de l'euro, , et en parlant de milliards, nous sommes contributeurs NET

      L'Allemagne sarrange tres bien de l'Euro, car sans l'euro son DM serait a 2 USD ou 2 Francs, et ils produisent des BMW pas des Renault, pour etre en accord avec leur trade balance et leur population declinante ( peu de jeunes donc peu de chomage, peu de besoin d'investissement, d'infrastructure), leur inflation negligeable ( nous avons 15 % d'inflation de difference a Allemagne depuis 1998 !!!! )

      sortir de l'euro c'est retrouver la liberte d'agir, de regler des probleme et surtout d'arreter de se faire piquer des marche par les allemands a cause de leur monnaie trop faible compare a la notre ( car nous avons la meme malgre les differences de situations).

      l'euro c'est la rigidite par excellence, est pire qu'un etalon or et nous ammenera la guerre a moyen terme.

      La France doit retrouver son independance, sa monnaie, sa fierte, sa production.

      les solutions des Sarko ne sont pas des solutions, que des restrictions (celles que voudraient nous imposer les allemands en passant, cf la presse allemande) sans ambitions ni liberte, ni investissements, juste rendre la France encore plus petite, plus negligeable.

      Il est temps d'en finir avec ses petits boutiquiers.

      Supprimer
    5. qui proposes-tu comme boutiquier? des noms allez.. et pas un amateur à la Hollande arrivé au pouvoir sans avoir démontré quoique ce soit ! on en voit les dangers

      la France libre je n'y crois pas un instant ... pas très réaliste.. cela ferait éclater l'Europe avec bien des instabilités et des incertitudes ... pas sur du tout que cela nous rende service !
      notre rigidité ... suffit de voir à l'export comment négocient les allemands par rapport aux français . Elle est la ( j'ai rencontré au moins 2 responsables d'entreprise qui m'ont dit cela dont un ex haut cadre de chez Areva!
      les produits allemands sont partout dans le monde parce que les allemands sont de meilleurs vendeurs)
      quant à la population euh .. Chez nous la natalité vient de nos immigrants je pense plus que des français de souche qui sont mis de côté de plus en plus et dont les mentalités sont certainement vieillissantes

      le reste retrouver sa fierté, son indépendance d'esprit tout à fait d'accord

      Il faut surtout libérer l'esprit du petit français qui ne compte que sur l'état pour vivre qui ne pense que droits et non devoirs, qui ne pense qu'a ses petits avantages sans voir ce qu'est le reste de la planète, qui condamne toujours et encore l'entreprise et qui jalouse la réussite individuelle..30 ans de pensée socialisante cela laisse des traces...
      arrêtons lachement de toujours dire que c'est la faute aux autres... alors que notre situation d'aujourd'hui nous l'avons créée tout seul ( depuis des années nous avons oublié le simple bon sens et cela fait longtemps que je vois venir). Nous sommes maitre de notre destin

      commençons déjà par encourager cela au lieu de condamner
      http://www.u-m-p.org/actualites/a-la-une/nicolas-sarkozy-est-ce-quon-a-pas-autre-chose-a-faire-dans-ce-11600203?utm_source=a10_titre&utm_medium=email&utm_campaign=2015_03_02

      exemple même de notre bétise et du pourquoi nous sommes dans le trou!

      merci de défendre ton point de vue.. c'est sympa ! mais je m'arrretrai la pour ne pas polluer les posts de Corto

      merci l'ami


      Supprimer
    6. Christian Estrosi vote 3000 euros de subventions aux Jeunes frères musulmans de Nice

      http://www.islamisation.fr/archive/2015/03/02/christian-estrosi-vote-3000-euros-de-subvention-aux-jeunes-f-5569946.html

      Supprimer
    7. l'état socialiste et le PS ont dépensé combien pour les muzz en 30 ans de récup électorale.... quand on voit comment Valls se met à genou en ce moment... restons justes dans notre jugement

      Supprimer
  6. Et bien moi je trouve plutôt malin Sarko sur ce coup car il balance le problème dans les pattes du PS bien piégée à vouloir jouer avec le feu. Depuis 2 mois on nous bassine avec le FN pour cacher le manque de courage pour s’attaquer aux problèmes musulmans en France et aux no-gone Zônes pourtant bien plus dangereux.
    C’est même plutôt assez drôle. Sachant que le PS n’a aucun sens de l’humour ils vont être rouges de colère ( à l’image de notre bon Flamby parlant anglais!)

    les gens du FN aimant le terme UMPS seront aussi un peu piégé sur le terme … ils ne vont pas aimer c’est sur . Ce terme est maintenant démodé !

    mais on trouvera toujours 1000000 raisons d'aller contre Sarko


    RépondreSupprimer
  7. Cet assemblage FNPS est assez réussi et m'a fait rire d'autant plus que j'ai vu le bon Bruno Le roux qui s'en indignait ! Il ne s'en indignait pas quand il s'agissait de l'UMPS ! Pour les petits copains on veut bien les amalgames mais pour soi même on s'en indigne jusqu'à l'étouffement ! ça me fait rigoler ! Le P-S qui dénonce les amalgames quand ça l'arrange jouait déjà à ce jeu il y a quelques années c'était l'ére mitterand ou Jospin et je n'avais pas pu m'empêcher de prendre à parti dans un hall d'immeuble un distributeur de tracs qocialistes sur lesquels la Droite et l'extrème droite étaient réduites à une même entité , raccourci que je ne pouvais alors m'empêcher de trouver foncièrement malhonnête . Et tout ce joli petit jeu d'embrouille politicien a mené en partie là où l'on est . Alors j'applaudis des deux mains à la formule FNPS n'en déplaise à nos indignés professionnels et à géométrie variable . Le conseil que je peux donner à l'U-M-P c'est de ne pas courir derrière le FN mais de retrouver ses racines gaullistes et de ne pas se laisser enfermer dans cette confrontation exigée avec le FN . Mais c'est très bien de prendre le PS à son propre piège ! Le FN profite déjà de beaucoup et de trop de complaisances sous couvert d'indignations factices ! Marguerite

    RépondreSupprimer
  8. UmpPsFn même combat , la chaise musicale , ce qui va être intéressant ce sont les résultats du 1er tour , et les je rase gratis demain , la petite province risque de surprendre les villes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Surprendre", le mot est faible !

      Supprimer
    2. @Claude Henri: la province ne surprendra pas ceux qui ont un peu les yeux ouverts. Par contre oui, ça va être interessant de voir comment les etats majors parisiens vont réagir aux alliances locales.

      Supprimer
  9. " Voter pour le FN au premier tour, c'est faire gagner la gauche au second. C'est le FNPS !. "

    Ce que j'en conclus; c'est que Sarkozy pense que l'UMP ne sera pas au 2è tour. Donc il part perdant. Donc il va perdre..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: il me semble que tu interprètes mal les propos de Sarko. et tout laisse présager que les départementales, comme les régionales, seront avant tout une claque pour le PS, non à cause de l efficacité supposée du FN ni même à cause d'une performance de l UMP mais bien à cause de la nullité de l équipe en place

      Supprimer
    2. J'ai le même ressenti que Claribelle. Il s'avoue vaincu avant l'épreuve. Bien sûr que le PS prendra une claque, quoique le découtripatouillage des cantons puisse laisser penser qu'il servira le PS avant tout autre. De plus, Sarko eût pu trouver mieux que ce semi-plagiat. Quant à ces annonces à attendre post-départementales, pourquoi? Depuis 3 ans, fort de son expérience, il n'a pas eu le temps de peaufiner son projet? il méprise à ce point nos cantons qu'il ne les juge pas dignes de bénéficier de ses lumières? CCLM

      Supprimer
  10. En fait c'est une sorte de dialectique, si j'ai bien compris.

    RépondreSupprimer
  11. Même si peut-être la phrase de Nicolas Sarkozy "trouve historiquement et politiquement toute sa légitimité", mon cher Corto, ne vous réjouissez pas trop vite car elle n'affaiblira en rien le FN qui, ainsi que vous le rappelez, caracole à 30% des intentions de vote, mais est également à 29% des "souhaits de victoire", ce qui est nouveau !
    Je pense que ces élections vont être très dures, et pour le PS, et pour l'UMP qui, entre nous, ne l'auront pas volé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne me réjouis de rien, je dis juste que la tirade de sarko sur le FNPS est intelligente et légitime. C'est tout et je sais bien qu il est encore beaucoup trop tôt pour inverser la tendance d un FN en pleine bourre. Aux départementales, je ne suis pas grand clerc mais le Fn fera ses 25 % au premier tour. Et après, c'est là qu on va rigoler, au second tour.

      Supprimer
  12. FNPS, c'est un très mauvais slogan de communicant parisien mal inspiré.
    Dans la France profonde, méprisée par les notables UMPS, ça ne passe pas.
    Le discours du FN n'est pas celui des socialos, mais les déclarations des UMP se rapprochent souvent de celles du PS. Cette collusion de gamellards révolte beaucoup de monde
    Et l'UMPS va bientôt se ramasser une belle "gamelle".
    Vont-ils finir par comprendre, tous ces politichiens? J'en doute, ils sont trop imbus d'eux mêmes pour se remettre en cause.

    André

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @André: le PS va se prendre une bonne gamelle et il y aura deux vainqueurs, le FN et l UMP. J entends déjà les commentateurs: " le FN 1er parti de France " et minimiser les résultats de l UMP, la seule chose qui compte, ce sont justement les résultats, on comptera le nombre de départements récupérés par l UMP, l absence du FN à la tête des départements et la déculottée du PS. ça , c'est du concret: les résultats.

      Supprimer
    2. Au deuxième tour des départementales je voterai Ni Ni. Pas ma voix pour le FN naturellement, ni pour l'UMP qui méprise le Front r&publicain, c'est à dire des gens comme moi.. J'irai à la pèche....

      Supprimer
  13. Le PS n'a pas l'habitude que la droite se rebiffe et le renvoie dans les cordes, passant outre les anathèmes lancés par le camp du Bien.
    J'ai bien rigolé en voyant Le Guen et Le Roux s'étouffer d'indignation. Décidément, il n'y a que Sarkozy pour leur botter le cul sans prévenir.
    Tout comme je rigole ce soir en entendant le FN et les journalopes accuser l'UMP d'avoir plagié une campagne de communication de MLP agitant un carton rouge.
    Comme si le FN avait le monopole du carton rouge. Il s'approprie déjà le drapeau tricolore, la Marseillaise, la patrie, les thèmes de l'immigration et de l'islamisation de la France. Tartuffes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: ah oui alors, mieux que l indignation des Le Roux et autres branquignols socialistes: les journalopes et le coup du carton rouge !

      Supprimer
  14. A part l'avoir fait entrer (involontairement) à l'Assemblée Nationale qu'à fait le PS pour le FN ? Rien. Par contre ce dernier a eu droit à maintes campagnes haineuses et hystériques orchestrées par le parti de la rose comme celles de l'après-Carpentras ou du "détail".
    Pourquoi l'UMP de demain serait-elle différente de celle d'hier ou d'aujourd'hui ? Ce sont les mêmes personnages, les mêmes lobbys et les mêmes idées ou absences d'idées...
    Il n'y a pas de PS, ni d'UMP ni bientôt plus de FN mais un vaste parti progressiste et mondialiste où les différences ne se font que sur des points de détail et de personnalité.
    Je suis démocrate mais je crains que le salut du pays ne passe plus par les urnes et c'est effrayant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pharamond: "involontairement ? " pardon ???
      par contre, je suis assez d accord sur "demain " il y a un profond bouleversement qui prend forme et on ne pourra plus, du moins pour les personnes censées, parler de droite ou de gauche comme on l a fait jusqu ici.

      Supprimer
  15. UMP, PS, FN c'est raisonner franco-français
    Les enjeux sont mondiaux.
    Et là, il nous faudrait un vrai chef d'État, pas un guignol casqué.
    Notre régime présidentiel n'est pas compatible avec la médiocrité ambiante.
    La situation actuelle ne peut pas durer.



    RépondreSupprimer
  16. tonton flingueur2 mars 2015 à 23:40:00

    on peut effectivement se dire que sarko a joué un bon tour dialectique au ps, mais si la politique est une affaire de mots, c'est aussi et avant out une affaire d'actes... or quand on voit a droite la guerre entre les différentes sensibilités politiques ...quoi de commun entre un Guaino que je respectes profondémént et un courant islamocompatible européiste mondialiste qui va de juppé a lagarde ? la seule différence entre ce courant et le ps est que pour l'instant juppé n'est pas président... de plus les politiciens qui sont au pouvoir et que je me refuses a appeler "hommes d'états" feraient bien avant tout de se poser les bonnes questions avant d'essayer de nous apporter les réponses habituelles... il est quand meme curieux que les partis dits "populistes progressent partout en Europe, et spécialement l'extrème droite, et pas seulement en France, le réponse est peut etre que l'on retrouvent les memes problèmes un peu partout non? ...alors les petites phrases...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @tonton: ça ne me gêne pas qu il y ait plusieurs tendances à droite, c 'est même plutot sain, cela doit en principe faire émerger un consensus et c'est ce consensus qui fait que le camp peut gagner. Reste a savoir si ce consensus est celui qu on souhaite pour la droite ou si c'est le plus petit dénominateur qui l emportera, et dans ce cas, c'est la cat. C'est exactement ce qui s est passé avec Hollande en 2011 lors des primaires.

      Supprimer
  17. Tout à fait d'accord avec Tonton Flingueur, tout vient du fait que nous n'avons (hélas depuis bien longtemps) plus d'hommes d'état mais une bande de politiciens, politocards, en résumé des profiteurs de droite comme de gauche qui ne pensent qu'à rester en place et à se goberger aux frais de la Nation. La France et le peuple français passent bien après leur "carrière" sans parler de ces minables que nous subissons actuellement qui eux, en plus, sont dangereux pour tout ce qui, depuis des siècles, à façonné NOTRE pays. Il est grand temps de réagir avant qu'il ne soit trop tard. GfB

    RépondreSupprimer
  18. FNPS...Uniquement parce que le RPR puis l'UMP l'ont bien voulu. Uniquement parce que dès 1986 et en premier lieu par Chirac le délétère il a été décrété que le FN c'était le Mââââââl.
    Souvenez-vous de Michel Noir (à l'époque maire de Lyon, et qui sauf erreur de ma part a fait de la taule pour diverses malversations en compagnie de son gendre Pierre Botton) qui préférait "perdre les élections que son âme". Bien joué camarade.
    C'est sûr qu'en s'alignant gnan gnan sur les ostracismes moraux (mais totalement cyniques) du PS et du pouvoir médiatique, on n'est pas sorti de l'auberge.

    Popeye

    RépondreSupprimer
  19. L'Europe a bon dos pour être accusée de tous nos maux.

    Si nous commencions par avoir des députés européens qui bossent au lieu de pointer pour toucher leurs indemnités de recasés...
    Si nous nous servions de notre "influence" plus historique que réelle pour avoir un commissaire européen reconnu pour sa compétence et non pour ses échecs et un ministre des affaires européennes qui travaille au lieu de faire du tourisme....
    Si nous faisions appel des décisions de la CEDH que nous refusons soit-disant (transcription automatique de GPA)...
    Si nous arrêtions de subventionner n'importe quoi, n'importe comment en s'étonnant après d'être condamnés...
    Si nous arrêtions d'en rajouter une couche que personne ne nous demande aux normes européennes avant de se rendre compte que nous avons une fois de plus fait une c.....rie (escabeaux pour la cueilllette de fruits).
    Si on se contentait de n'appliquer que la moitié des recommandations de la Cour des Comptes au lieu de passer outre pour faire plaisir à Présiflan (TGV Limoges) et que l'on établissait un budget sincère basé sur des prévisions fiables au lieu de bidouiller en usant notre crédit à essayer de faire passer la pillule...
    Ptêt bien que la France irait un peu mieux et qu'elle influerait un peu plus sur le machin Européen.
    Notre pire maux n'est malheureusement pas le chômage (l'emploi repart en Europe, sauf en France) ou l'Europe, ou l'Euro mais notre caste politique et le veautisme des veauxtants (il suffit de regarder le succès des motions des frondeurs qui reproposent tout ce qui n'a jamais marché, nulle part !)
    Droopyx

    RépondreSupprimer
  20. Hélas, Sarkozy, souviens toi, nous a déjà fait le coup en 2007, il nous avait promis
    le Kärcher et nous avons eu le Kouchner... alors même s'il a raison de dénoncer
    l'alliance objective FN/PS je ne le croirai plus jamais, ce métèque, et je ne suis pas
    le seul!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. qui doit-on croire au mieux en ce moment? qui est capable de porter la France vers un meilleur avenir ? qui propose des solutions qui tiennent la route?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP