lundi 9 mars 2015

Et Manuel Valls se fracassera sur le Front National...


Manuel Valls, il est comme l'odieux Pepe, toujours à se mettre en colère et à retenir sa respiration jusqu'à ce qu'on cède à ses caprices. La différence, c'est que notre Caudillo, il se met tout autant en colère, rouge écarlate, bien souvent donnant l'impression d'être au bord de la suffocation mais il n'obtient jamais rien. Parce que franchement que ce soit en tant que ministre de l'Intérieur ou depuis qu'il est premier ministre, de quel succès, de quelle réussite ou bien de quel titre de gloire peut-on le créditer ? Rien, le néant. Cherchez, vous ne trouverez rien. Insécurité et sentiment d'insécurité, délinquance, chômage, croissance, pauvreté, communautarisme... nous en sommes toujours au même point: aucune évolution sensible si ce n'est celle de la menace terroriste. On allait voir ce qu'on allait voir: on a rien vu.

Par contre, on a découvert hier que le premier ministre de la sixième puissance mondiale avait peur, pis qu'il avait des angoisses. Voilà qui devrait nous inquiéter. Imagine-t-on un Clemenceau, un de Gaulle, un Raffarin, un Barre, un de Villepin, un Sarkozy ou même un Fillon déclarer au micro de la première radio de France et en direct sur une chaîne d'info nous dire: " J'ai peur " ? Non. Un homme d'Etat n'est pas là pour avoir peur. Et bien lui, Valls,  il a les chocottes, il craint que le pays dont il a la charge se fracasse sur le Front National, il a peur que la France se fracasse sur la colère de 30% des français ! Ben merde, alors ! Si lui, le fier catalan se met à avoir les foies, je crains les amis qu'il ne nous reste qu'à prendre la poudre d'escampette. sauf que nous, nous ne sommes pas comme lui: on n'a pas les chocottes et nous regardons les choses avec lucidité. Si 30% des Français représentent un quelconque danger pour le pays, y a qu'à les pulvériser. Sauf que ça, ce n'est pas possible, faut faire avec. Alors au lieu de les prendre à rebrousse-poil   et de les stigmatiser ces vilains Français qui votent FN, on se dit qu'il faudrait peut-être cesser de se voiler la face, comprendre ce qui fait qu'ils sont si nombreux à vouloir voter La Marine et proposer des solutions concrètes. Appelons un chat, un chat: si des affreux votent Le Pen, c'est par exemple, peut-être, parce qu'ils en ont marre de voir des étrangers s'en sortir mieux qu'eux. Ou bien marre de voir des étrangers bénéficier d'aides auxquelles le Français de souche n'a même pas droit. Ou bien marre d'entendre les mêmes discours bisounoursiens depuis des années. Ou bien marre de ne plus se sentir chez eux. On prend les problèmes les uns après les autres et on trouve des réponses: Est-il normal que certains étrangers puissent se faire soigner ou se faire réparer les ratiches gratis quand le Français qui rame diffère dans le temps la possibilité de se soigner correctement. Non ! Alors soit on supprime ces aides aux étrangers, soit on les vire, soit on donne aux Français les mêmes droits qu'aux immigrés. Simple, basique: un problème, trois solutions.

En lieu et place notre Pepe catalan s'attribue le droit de stigmatiser 30% de la population dont il a la charge. Avouez que c'est fort de café !  Il pourrait le matador gonflé aux amphètes nous parler intelligemment des prochaines élections départementales, nous en conter les enjeux, ben non, il préfère dénoncer " l'endormissement généralisé " du pays face au danger que représenterait le FN: " Le danger est là, il est immense de voir Marine Le Pen l'emporter, pas en 2022, pas en 2027, non, en 2017 ! ". Bougre d'andouille ! Comme si le véritable danger, c'était le FN ! Moi je crois plutôt que les périls imminents: c'est la hausse du chômage et l'incapacité de ce gouvernement à enrayer cette hausse. C'est la montée des communautarismes. C'est le terrorisme. C'est l'Islam. C'est la réforme pénale de Taubira. C'est le déclassement, la pauvreté et la précarité dont sont victimes des millions de Français. Ce sont les entreprises qui n'investissent plus. Ce sont tous ces métiers qu'une idéologie aussi stupide que socialiste tend à réglementer ou à déréglementer. Autant de périls, autant de terreau fertile pour le FN. Tu réduis le chômage de 10%, c'est 10% de voix en moins pour le FN. Le FN se nourrit de la crise et des désespérances qu'elle crée. Tu combats la crise, tu combats le FN. Voilà le chemin.

Tout le reste n'est que chiffon rouge agité inutilement et parfaitement contre-productif. 

Le chiffon rouge de la colère est devenu bleu marine, et les frontistes, faute d'avoir été entendu et compris, insultés par le premier ministre, reprennent en chœur et à leur compte cette vielle chanson: 

Compagnon de colère, compagnon de combat 
Toi que l'on faisait taire, toi qui ne comptais pas 
Tu vas pouvoir enfin le porter 
Le chiffon bleu marine de la liberté...

Manuel Valls se plante dans les grandes largeurs, il a choisi de " nationaliser " les élections départementales, il a choisi le coup de menton à la place du dialogue, il a choisi de stigmatiser les frontistes, voire de les insulter. Il se trouve qu'on insulte pas impunément 30 % des Français. Il a choisi de traiter à mots couverts de fainéants les intellectuels et les grandes consciences de ce pays, lui depuis des années refuse d'entendre les Finkielkraut et les Zemmour mais qui dans le même temps travestit  sans vergogne les propos d'un Michel Onfray. Rendez-vous dans les urnes les 22 et 29 mars, la déculottée s'annonce sévère pour les socialistes, le FN sera à 30%; l'UMP à 29 et le PS à 20%.  Les commentateurs commenterons et nous, on ne pourra pas s'empêcher de penser que Valls et Président porteront toute la responsabilité de cet " échec ". Un de plus !

Folie passagère 2688.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Il s'est bien fait arrangé par Onfray le gominé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: oui, dommage qu il ait été donné si peud audience à la réponse d Onfray

      Supprimer
  2. "... refuse d'entendre les Finkielkraut et les Zemmour mais qui dans le même temps travestit sans vergogne les propos d'un Michel Onfray". En forme, dis-donc, Corto :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Corto,

    La citation de Bossuet est connue mais elle s'applique tellement bien à la situation actuelle et au comportement de Manolo le catalan: "Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu'ils en chérissent les causes."
    Après avoir empilé toutes les mesures plus imbéciles les unes que les autres, voilà nos socialos venir crier haro sur le baudet. La maison France brûle de partout mais la discussion porte sur le choix de l'eau minérale au repas! Pitoyable. J'ai honte pour mon pays.
    C'est Bruno Bertez qui résume le mieux ma pensée dans son billet intitulé "Arrachez les électeurs au FN" (http://leblogalupus.com/2015/03/08/politique-friction-du-dimanche-8-mars-arrachez-les-electeurs-au-fn-par-bruno-bertez/)
    Extrait: "François Hollande ose prendre les gens pour des imbéciles. Non seulement il méprise les sans-dents, mais aussi les sans-cerveaux. Qu’il le fasse avec des journalistes passe plats, passe encore, mais avec l’ensemble du pays, c’est un peu trop..." Le reste est à l'avenant. En plus quel mépris envers les 30% du corps électoral qui envisagent de voter pour le FN. J'ai entendu hier une inutile de service, une journalope, déclarait que le vote des prochaines élections était une primaire "républicaine" et qu'elle espérait que les gens feraient le choix républicain contre l'obscurantisme. Ce discours pouvait à la rigueur convenir tant que le FN n'était qu'un groupuscule mais le Golem a échappé à ses créateurs et désormais, il se retourne contre ses anciens maîtres. "Un tiers des électeurs, cela ne s’attaque pas en surface, par les insultes, les contrevérités et les anathèmes, non cela se conquiert par des actions, par des résultats. Et les mensonges, les propagandes au lieu de décourager ceux qui se sentent proches du FN, les renforcent dans leur conviction. En un mot, cela s’attaque, se conquiert par le respect de leur qualité de citoyen de la République." (toujours Bruno Bertez).
    Sur ce sujet, le billet de H16 est également à lire: "Parce que, vous comprenez, la démocratie, c’est très joli tout ça, mais ça doit rester dans un cadre connu et contrôlable. Et dans ce cadre, l’alternance ne peut souffrir le moindre hoquet !" (http://h16free.com/2015/03/09/37669-un-front-national-et-un-valls-tragique)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: qu on ait de l aversion contre le FN, je peux comprendre mais pas avec le mépris dont a fait preuve valls, premier ministre tout de même. cette position devrait au contraire l amener à plus de retenue;, prendre les choses froidement, analyser, proposer. Au lieu de ça, qu est-ce qu il fait ? Il stigmatise, il insulte. Et comme à mon avis, il est loin d etre con , je suppute que ses propos soient calculés et réfléchis, me laissant penser qu il mise encore pour la victoire de son camp sur le Front Républicain.

      Supprimer
  4. J ai une formation scientifique, et sur cette base même si cela est très relatif, je souhaiterais vraiment connaitre le QI de ce type, ses capacités cognitives; il a quand même pas l'air très fute-fute ce blaireau....Comment un type aussi médiocre peut-il en être arrivé la? Je pense même que c'est la question essentielle qui pourrait révéler la nature profonde de notre société...
    Les vrais personnages de valeur sont mis de côté ou découragés...ou....désespérés....car il y a vraiment de quoi non?
    Matador

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @matador: le plus étrange c'est que Hollande l ait nommé alors qu a peine deux ans auparavant, le Valls n avait pas été foutu de rassembler plus de 5% des voix de gauche aux primaires. Il partait donc avec un putain de handicap que ses postures et autres coups de mentons ont continuer à desservir.

      Supprimer
  5. Pendant des années le pouvoir en place, lorsqu'il craignait que ses poulains mordent la poussière lors d'élections à caractère local, s'empressait de rappeler qu'elles ne préjugeaient aucunement une remise en cause de sa politique nationale...Alors il est assez plaisant de voir le premier ministre s'affoler à ce point...Et ce l'est d'autant plus que le même premier ministre considérait il y a peu que les Départements ne servaient à rien, au point de vouloir les supprimer...Alors pourquoi s'affole-t-il comme ça? Quoique...Notez bien qu'il a pris soin de dire que, même si le navire se fracassait, il resterait à la barre.Nous voilà rassurés, il ne fera pas comme le commandant du Costa Concordia, même s'il est aussi mauvais que ce dernier pour arrondir un cap..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: il eut été effectivement difficile pour Valls de vanter le bien fondé de ces élections départementales alors qu il pensait supprimer les départements, cette sortie sur le Fn est donc aussi un moyen de détourner le débat et les éventuelles critiques. peine perdue, pour moi, il s est vautré. Sa première fraie erreur.

      Supprimer
  6. bonsoir corto .. comme toujours : entierement d'accord
    faut aussi qu'il se calme, j'ai peur qu'il ne fasse un AVC un jour.. Onfray a fait une réponse correcte aux accusations de Valls, meme pas " cinglante" finalement. Si on ne peut plus dire que l'on préfere quelqu'un de l'autre bord qui énonce des choses correctes... alors c'est quoi comme régime , toujours la " république" ? toujours la démocratie ?
    puis, appeler à discriminer Marine, alors que tout le monde passe son temps à répeter pas d'amalgame, pas de discrimination.. c'est completement crétin, incompréhensible.
    en général, je ne supporte pas les brailleurs...j'aime bien les discussions calmes,argumentées, sans jugulaires gonflées et menton en avant... anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anne: AVC peut etre pas mais à perdre ses nerfs comme cela, viendra bien un moment ou il commettra le dérapage de trop.
      Crétin ? c'est exactement ce qu a dit de Onfray cet après midi:

      http://lelab.europe1.fr/Ca-s-appelle-un-cretin-le-philosophe-Michel-Onfray-repond-aux-critiques-de-Manuel-Valls-22034

      je n aime pas les brailleurs mais je crois que plus Valls braille, plus il dessert son camp, dès lors,...

      Supprimer
  7. C'est la valls à mille temps et c'est tout ce type est une publicité pour l'incompétence même Mauroy pourtant gros sac à von n'aurait pas osé bparler ainsi mais il est vrai qu'il avait un François comme président mais celui ci se nommait Mitterrand et il était autrement plus charismatique que notre fromage fondu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Mitterrand, paix à l âme de ce tordu roublard, avait au moins un minimum d éducation que ni Valls ni Hollande ne semblent avoir reçu en héritage.

      Supprimer
  8. Ce type fiche la trouille quand il éructe à l'Assemblée. On dirait Hitler haranguant les foules.
    On ne lui a jamais dit qu'on marque plus les esprits en s'exprimant d'une manière froide qui laisse transparaître sa colère, sans hausser le ton ?

    Au lieu de s'en prendre au FN, sur un ton pathétique et peu convaincant, il ferait mieux de nous dire ce qu'il pense de ces partis musulmans qui présentent des candidats aux départementales.
    Un petit nouveau, qui ne demande qu'à devenir grand :

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/03/09/25001-20150309ARTFIG00250-departementales-un-parti-cree-pour-defendre-les-valeurs-des-musulmans.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: dès lors que ce valls prône le vivre ensemble, je ne vois pas pourquoi il devrait critiquer la présence d un parti muzz aux prochaines elections. la démocratie pour tous ou pour personne, FN mis à part.

      Supprimer
    2. @Corto un parti muzz ne serait pas plus critiquable qu'un autre, si la France n'était pas (censée) être une république laïque et si le programme de ce parti ne comportait pas l'application de preceptes religieux anti laïque.
      Sidérant silence de la part des responsables de partis. Même pas la moindre interrogation. C'est pourtant bien plus émouvant que quelques victoires départementales du FN...

      Supprimer
  9. On pourrait lui dire comme Éric et Ramzy dans "la tour Montparnasse infernale" : "t'as les boules, t'as les glandes, t'as les crottes de nez qui pendent"
    Mais on sera grand seigneur
    On se contentera de "dégage, bouffon !"
    Entendu à l'instant une causerie sur vronze cul
    Même les journalisse ( encéphale, comme lissencephale, bref) politrouk et les zosiologues sont à la rue
    Ils soulignent l'ardente obligation de "combattre le mal" mais seraient bien en peine ( ho, le limerick !) d'expliquer pourquoi
    Comme disait Murray "j'aime que ce qu'ils aiment soit en perdition"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: Citer Eric et Ramsy ainsi que Muray, n’est -ce pas ce qu on appelle faire le grand écart ?

      Supprimer
    2. Si si
      Ça prouve ma souplesse

      Supprimer
  10. Valls démontre qu’il n’est que le premier ministre du Ps et de la gauche au pouvoir .. les autres il s’en fout..il veut mobiliser ses troupes, son électorat d’assistés

    il n’est pas à sa place en agissant ainsi et n’est assurément pas un homme d’état mais un homme de parti !

    Honte à lui qui abaisse le niveau du pays.. On connait son vrai visage maintenant.. un socialiste pur et dur qui vendra le pays pour garder son pouvoir… Que ceux de droite qui en pensaient du bien réfléchissent maintenant

    Plus on parle FN moins on parle des vrais problèmes du pays .. Il n’a rien compris … ou il le fait exprès 2 mois après les attentats islamistes faut le faire!

    et comme la droite molle ne bouge pas beaucoup …. il sera le seul responsable de ce qui lui fait peur !

    une psychothérapie s’impose et ce d’autant que comme d’habitude lâche du lest pour faire plaisir (1/3 payant; mixité ethnique et tout le tralala de mesures 15 jours avant les élections) irresponsabilités démagogiques dont on sait à long terme que cela coute très cher au pays (suffit de voir tous les boulets sociaux qu’ils ont laissé depuis 30 ans !)

    le socialisme français voila le danger pour le pays !!!

    Un vote sanction s’impose et ne nous abstenons pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: n oublie pas que en tant que premier ministre, Valls est vant tout le chef de la majorité avnat d etre celui de tous les Français, rôle qui incombe normalement au président.

      Ne nous abstenons pas... je crains qu hélas, l'abstention soit encore le premier parti de France aux prochaines élections dans 15 jours bien avant le FN, l UMP et le PS

      Supprimer
  11. En agitant son chiffon rouge, le petit Manu va probablement impressionner des électeurs PS qui vont se mobiliser et mobiliser encore plus comme je l'espère, les électeurs de toutes sensibilités qui en ont ras le bol d’être pris pour les idiots qui regardent le doigt au lieu de la lune que leur montre le sage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: je crains qu hélas il n y ait plus beaucoup de sages en politique pour nous montrer la lune

      Supprimer
  12. Convenez en, le spectacle est cocasse
    Dans Corneille, un autre hidalgo dit "ce bras qui tant de fois sauva cet empire...." ,et notre hidalgo nazional, lui, pleure et appelle sa mère....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: il n appelle pas sa mère, il fait diversion et publicité indirecte pour le FN. Et pi, franchement, tu crois qu il a lu Le Cid notre catalan ?

      Supprimer
  13. Alors là, chapeau bas, Monsieur Corto. :-)
    Quelle magnifique diatribe ! Et ô combien justifiée.
    Oui, on en a marre, et plus que marre, pour toutes ces raisons que vous énumérez si bien et si justement.
    Et on en a aussi plus que marre de ses : d'une part "padamalgame" concernant "l'islomoverdose", et d'autre part de constater à quel point lui-même amalgame sa F(rance)haîne.

    D'accord, la vieille Taub' lui pourrit bien la vie (même si c'est moins qu'à nous), mais il n'est vraiment bon à rien. Et mauvais en tout.

    La seule chose que j'apprécie de lui, c'est le superbe (et plus vrai que nature) dessin que vous avez utilisé pour illustrer votre billet d'humeur ; très acérées (l'humeur et la plume). :o))

    RépondreSupprimer
  14. tonton flingueur9 mars 2015 à 23:34:00

    c'est quand meme fort, little caudillo revendique je cites" la stigmatisation de marine le pen ..." la stigmatisation ? ce n'est pas une attitude très républicaine et de gauche ça non? sinon, on peut comprendre son angoisse... pas pour l'avenir de la France, dont il se moque comme de son premier mandat, d'ailleurs sa mouvance politique s'ingénie depuis 40 ans a soigneusement disperser façon puzzle tout ce qui faisait de mon pays une endroit ou il faisait bon vivre, non, non, il s'inquiète comme tous les partis de gauche de la perte de leurs miliers de postes bidons, mandats bidons, assocs bidons , bref tout ce qui fait leur "ancrage" local, moins de fric a distribuer, plus de moyens de placer a des endroits tranquilles tous les obligés, amis, fistons, fifilles, maitresses, amants, ect ect ... des gens qui vont etre obligés de travailler pour de vrai ! impensable, révoltant ! j'entendais encore tout a l'heure la porte parole du ps, caricature de bobo, nous refaire le coup du manque d'indignation a l'encontre du vote fn, bouffonne ! toi et potes en etes les premiers responsables ! la réponse d'Onfray, que j'apprécies de plus en plus, était tout ce que ce le premier sinistre méritait, et encore , crétin c'est gentil , j'aurais employé d'autres mots...

    RépondreSupprimer
  15. Depuis bientôt 15 ans,je me retiens de voter FN , non par attractivité des programmes mais uniquement par rejet des gouvernements successifs qui promettent tant et tant avant, et nous expliquent après ;"jvoudrais bien mais jpeux point"
    Plus je les entends tous attaquer le FN, plus je réalise que le nouveau programme commun, c'est la lutte contre le FN et rien d'autre. C'est désespérant de vacuité. CCLM

    RépondreSupprimer
  16. Et mon commentaire si spirituel entièrement tapé à la main sur mon clavier? Perdu dans le cyber espace?

    RépondreSupprimer
  17. Et voilà que j'apprends ce matin, mon cher Corto, que pour rameuter les électeurs, les socialistes ont décidé de traquer les "dérapages" de tous les candidats du FN et de les rendre publics.
    Après la dramatisation, la délation, pour faire bonne mesure !
    Je me demande à combien de personnes - qui n'avaient même pas l'idée d'aller voter - cette stratégie va donner envie d'aller voter pour le FN ?

    RépondreSupprimer
  18. Corto

    Vous comprenez qu'on ait de l'aversion pour le FN. Pourquoi ? C'est un parti fasciste comme l'affirme le sinistre Quatremer ce sinistre con qui vient distribuer ses diplômes de démocratie dans l'émission 28'. C'est un peu court .
    Et très courageusement il se déclare prêt au procès !
    Martine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quatremerde ?
      Y a un type qui s'appelle Quatremerde ?
      Ho putasse.....

      Supprimer
  19. L'avatar de Manuelito en Pepe : excellent !

    Sondage du Parisien aujourd'hui :
    Front national : les autres partis en parlent-ils trop ? OUI 86,2%

    De toutes façons, c'est la faute à Sarko et tout va beaucoup mieux (Cambadélis TF1 hier soir) !

    Droopyx

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP