vendredi 27 mars 2015

Toutes les agressions sur les personnes n'émeuvent pas Bernard Cazeneuve. Seulement certaines...

Savez-vous combien il y a eu d'agressions physiques en France en 2014, ou, plus exactement, pour emprunter le vocabulaire technocratique gouvernemental, d'atteintes volontaires à l'intégrité physique  d'une personne ? Combien ? Un peu plus de 500 000 ! (source: ONDRP). 500 000 personnes victimes d'agressions plus ou moins violentes, soit près de 42 000 par mois par mois: coups et blessures volontaires non mortels, coups et blessures volontaires suivis de mort, séquestrations et violences sexuelles. Le tout en progression globale de +4,5% pour les zones police et de +8,6% en zone gendarmerie. On peut supposer que pour l'année 2015, les chiffres seront sensiblement équivalents. On estimera donc au doigt levé que pour 2015, nous devrions à fin mars totaliser environ 125 000 agressions.

Bien. Maintenant, depuis le début de l'année, attentats Charlie et hyper-casher mis à part, savez-vous combien d'agression physique sur 1 personne ont donné lieu à l'émission d'un communiqué officiel du ministre de l’intérieur ? Seulement 2, j'ai vérifié ici: L'un pour l'agression à l'arme blanche d'un militaire " Vigipirate " à Nice et celui-ci à deux jours des élections départementales:


2 communiqués dont celui-ci pour 125000 agressions physiques depuis le début de l'année. Étonnant non ? Profitez-en pour admirer le style et le verbiage très Valeurs Républicaines de notre ministre...

A la lecture de ce communiqué, le ministre de l'Agriculture, porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll a lui aussi réagi: " Agression intolérable d'une maman parce qu'elle portait le voile. Ne laissons rien passer. C'est la République qui est en jeu " !

Mais quand vont-ils arrêter de nous prendre pour des cons ?

Allez, n'oubliez pas d'aller voter dimanche, votez bien, votez à droite !

( Demain, pas de billet pour cause de déjeuner entre blogueurs à Paris )

Folie passagère 2712.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

42 commentaires:

  1. Ils n'arrêteront pas de nous prendre pour des cons, rendons leur la pareille
    c'est tout ce que nous pouvons faire.
    Donc Dimanche il faut en effet voter à droite...mais je ne suis pas sûr que
    cet objectif puisse être atteint en votant UMP-UDI...
    Bon appétit pour demain, je serai de tout cœur avec vous.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: et bien disons que tout ce qui est à droite vaut sans doute mieux que tout ce qui est à gauche ! Vote donc à droite :)

      Supprimer
    2. Ah ? Y'a une différence UM/P-UDI et gauche ? Parce que moi, dans ma ville, Caen, j'en vois aucune entre Duron et Bruneau. Ca devient de plus en plus déguelasse, je commence à voir des voitures aux vitres fracassées en centre ville, des tags, des CPF partout (roms compris) en constante augmentation..

      Et au niveau national, c'est quoi la différence entre Chirac, Sarko, et Hollande ?

      Parce que si le niveau d'agressions augmente, c'est en continu. Tout comme les vols. Tout comme le taux d'immigrés..

      vryko

      Supprimer
    3. "ux vitres fracassées en centre ville, des tags, des CPF "

      Le fait que pas mal de coin de "France" deviennent aussi degeulasses et degrades que les pays Muzz (oui le manque d'entretient, le j'enfoutre, les ordures, est tres Muzz, j'ai pas mal voyage) est tres ennervant.

      Supprimer
    4. lowcarber, on est d'accord.

      vryko

      Supprimer
  2. Quelle que soit la raison qui anime l'agresseur (vol, colère, sexe, sadisme, racisme etc), l'agressé s'en fout. Lui, ce qu'il voit, ce sont les coups qu'il a reçus.
    Condamner une agression anti-islam sans condamner les autres minimise ces dernières. Elles en deviennent presque excusables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]@Pangloos: excusables sans doute pas, par contre cela les banalisent puisque ds l esprit de Cazenave; seule l agression d " une française de confession musulmane " vaille communiqué, le reste, s'en branle-t-il ? faut croire

      Supprimer
  3. Là, c'est papareil, tu le sais bien.

    Puis on apprendra (ou pas) que l'agresseur raciste n'existe pas, et ce ne sera pas la première fois que les politiques seront montés au créneau sur un mensonge.

    En août, mon fils a été tabassé par 4 "supporters" de l'OM dans les Pyrénées : il porte aujourd'hui une plaque en titane autour de l'orbite jusque sous la pommette avec le nez et une mâchoire fracturée.
    M. Casevide n'a rien dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: mais ton fils n'est pas muzz ? pas juif ? pas "divers ", pas ' de gauche " ? je suppose, donc aucun intérêt pour Cazenave et les clampins du Palais.

      Supprimer
  4. Pour les agressions +4,5% pour les zones police et de +8,6% en zone gendarmerie c'est tout à fait normal comme dirait un président de ma connaissance . Leur principal boulot actuellement c'est faire du chiffre sur la route et sur les parkings payants au détriment de la protection de la population . Ceci dit il ne faut surtout pas toucher aux amis de notre gouvernement sous peine de sanctionS , pour les * Desouches* il est interdit de se défendre contre les Pasdalmalgames sous peine de sanctionS plus grave et il faut surtout bien s'en rappeler dimanche : Tous à Droite .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude Henri: Par chez moi où la police a été remplacé par la gendarmerie, on n' a jamais vu autant de controle routier et radars, impressionnant !
      Pour dimanche, peu importe pour qui à droite, pourvu que la claque aux socialos soit magistrale

      Supprimer
    2. Pour les chiffres des PV, y a pas photos, ils sont bons. Pour les agressions, vu l’accueil réservé aux victimes, il faut au moins y ajouter une bonne TVA. Combien de victimes sont découragées de déposer plainte par des questions suspicieuses, humiliantes, voire même par refus d’enregistrement ? CCLM

      Supprimer
    3. Attention, je mesurerais le propos. La Gendarmerie souffre depuis des années de la modernisation qu'on est en train de lui appliquer. Il y a encore 15 ans, c'était un corps sans pareil qui maillait finement le territoire et qui était proche de la population. Puis progressivement, l'argent venant à manquer et l'Etat, de droite comme de gauche, ne voulant pas se cantonner à ses missions régaliennes - ne serait-ce que pour faire des économies, on a commencé à fermer les brigades dont les postes étaient installés dans énormément de petites villes et villages, on a fait des regroupements. Résultat, au lieu d'être proches, les gendarmes se sont retrouvés en moyenne à 30/45 minutes de leurs circonscriptions. En journée, pas de problème, ils patrouillent, et encore, pas comme ils pourraient et aimeraient, mais la nuit, en cas d'agression, je vous laisse imaginer ce qui peut se passer en 30 minutes. Et puis ils ont été rattachés de force au Ministère de l'Intérieur, merci Sarkozy, et se sont vus assignés les mêmes objectifs que leurs collègues de la police. Chaque brigade doit donc annuellement produire un minimum donne de PV de vitesse, interpeller un nombre "x" d'illégaux, etc. Bref, ils ont perdu leur indépendance et la proximité que ce corps avait réussit à installer. Résultats, beaucoup, au bout de 10 ans quittent la Gendarmerie et se tournent vers les polices municipales où ils font beaucoup moins d'heures et sont souvent mieux payés.

      Supprimer
  5. De même que d'après ce qu'explique Gilles-William Goldnadel, mon cher Corto : "Les juges considèrent que l'existence de la race blanche n'étant pas scientifiquement établie, les Français blancs ne sauraient constituer une catégorie qui puisse être protégée juridiquement."
    En revanche il n'est nullement besoin de prouver que la race noire existe pour que le racisme anti-noirs soit lourdement sanctionné. Ainsi, récemment, nous dit Goldnadel; "un tribunal de Guyane a même condamné à neuf mois de prison ferme une personne pour injure raciale à l'encontre de Mme Taubira."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: 9 mois ferme, ben mazette ! je m en fous parce que moi, j adore Taubira, elle est belle, fait du bon boulot, elle aime la France et elle récite Hugo ou Césaire comme nul autre !

      Ceci dit, voila ce que fait circuler SOS Racisme sur twitter, à votre avis, ça vaut combien ?

      https://pbs.twimg.com/media/CBHNpVtWAAAbp2e.png

      Supprimer
    2. @ Corto
      Ça ne risque rien. Ça vaut zéro.
      Même pas un communiqué de CaseVide
      Cépapareil : elle n'est ni noire, ni musulmane, ni CPF. Au contraire, elle fait (officiellement seulement) ch*er ceux qui l'ont portée au pinacle.
      Non mais, faut pas déc... quand même ! :-((

      Supprimer
    3. Franzi a raison, mon cher Corto. La preuve : le tribunal de Paris vient de considérer que traiter Marine Le Pen de "salope fascisante" n'avait rien d'injurieux.

      Supprimer
  6. Ils ont choisi leur camp depuis plus de 30 ans, celui des "je n‘ai rien dans le froc".
    Je les ai toujours combattus.
    Depuis le résultat de dimanche dernier, et désirant que mon suffrage soit exprimé, j’ai fait un choix.
    Je ne m’abstiendrai pas, je ne voterai ni blanc ni nul.
    Pour la première fois de ma vie, dimanche prochain je ne voterai pas Nini, je voterai à droite…

    Salutations et amitiés du bassin de Thau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lou Sétori: du moment que tu vote, que tu vote bien, que tu vote à droite, ça me va :)

      Ni blanc, ni nul, ni nini, en principe, ça veut dire UMP :)

      bises du val d Oise !

      Supprimer
    2. Si c'est BlancS, c'est FN ;-)

      Supprimer
    3. @ Corto
      Je crois avoir omis d’exposer la situation dans mon canton.
      Le tandem UDI-UMP a été balayé dès le premier tour.
      Dimanche, j’ai le choix entre un communiste multirécidiviste sévissant depuis 1971 sur les terres sétoises ( ex-maire, ex-député, conseiller municipal dans l’opposition et conseiller général sortant) et le FN.
      Je n’ai jamais voté FN de ma vie, mais demain, je voterai contre le communiste et non Nini.
      Je voterai à droite.
      Je pense m’être exprimé clairement afin qu’il n’y ait pas d’amalgame.

      J’espère que le déjeuner de blogueurs a été une réussite
      .
      Salutations et amitiés du bassin de Thau.

      Supprimer
    4. @Lou Sétori: tu votes pour qui tu veux, même FN si cela te chante, tu as mon absolution. Du moment que les socialos et apparentés de près ou de loin se prennent une claque, je prends !
      Déjeuner impeccable, oui, comme d hab.
      Bises du bassin parisien :)

      Supprimer
  7. et après ça faudrait s'étonner du vote FN......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: et tous les jours ils nous en offrent une du même genre : a croire qu ils le font exprès

      Supprimer
  8. "d'une maman parce qu'elle portait le voile"

    pas de temoins, devant une ecole, avec un couteau

    yeah

    on nous prend pour des cons

    Je dis violence conjugale comme la cause la plus probable de l'etat de la "maman"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lowcarber: a la limite peu importe les causes, ce qui est sur , c'est qu elle était muzz et méritait donc toute l attention de Cazenave

      Supprimer
    2. Heureusement qu'il n'est pas facile d'etre Muzz et Juif en meme temps sinon nous aurions des defiles de "traumatises" (et de leur supports gouvernementaux) par d'affeux fascistes du FN.

      Supprimer
  9. C la République qui est en jeu

    La République islamiste est bien défendue, on ne peut pas dire le contraire.

    RépondreSupprimer
  10. tonton flingueur27 mars 2015 à 23:58:00

    non mister caze vide ce n'est pas la république qui est en jeu pour la bonne et simple raison qu'en France depuis toujours les femmes qu'elles soient mamans ou non n'ont jamais été voilées, comme dans tout pays occidental d'ailleurs, une seule culture dans l'histoire mondiale a voilée ses femmes et c'est la culture arabe, meme avant l'islam... maintenant il faut que la gauche nous dise si pour elle, qui ne passe pas un jour sans chouiner a l'égalité homme/femme, seules les femmes "blanches" oh le vilain mot! peuvent bénéficier de cette égalité et que par nature les femmes musulmanes sont destinées a etre voilées... ça ne serait pas un peu du racisme ça? mais c'est vrai que quand il s'agit de clientèle électorale la gauche a l'odorat moins délicat et s'accomode fort bien d'entorses a ses fameuses " fumeuses ? " valeurs... : " ce n'est pas un délit de proner le djihad " cazeneuve himself, ministre de l'intérieur...avec la gauche ce seront bientot les agressions de femmes non voilées qui deviendront " tolérables " , houellebecque a déja de la matiere pour le tome 2 de soumission ...au fait cazevide ma mère quand elle travaillait encore a été victime 2 fois d'agressions sous la menace d'un couteau par des "divers" , intolérable ou pas ? bouffon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: Intolérable mais que veux tu ta pauvre maman n est pas muzz, donc pour ce qui est d avoir un communiqué de Cazeneuve, elle peut aller se brosser !

      Supprimer
  11. C'est sidérant ! D'abord, comme le souligne Lowcraber, rien ne permet d' affirmer que la religion de la victime ait motivé son agression...Par ailleurs, compte tenu du caractère "exceptionnel" d'un tel communiqué (au regard du nombre d' agressions, dont les victimes sont catholiques, athées, juives, animistes ou que sais-je et qui, elles, ne semblent pas émouvoir le ministère de l'intérieur), et de sa date de parution, tout le monde comprend immédiatement qu'il est destiné à récolter quelques voix supplémentaires en provenance d'une confession particulière...Ce qui, aussi paradoxal que cela puisse paraître, lui donne d'ailleurs intrinsèquement un caractère raciste : un comble, non? Résultat de la manip, c'est le FN qui en fait des gorges chaudes...Je serais Valls, je dirais à Caseneuve qu'il en fait trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: lequel de ces pingouins n'en fait pas trop en ce moment ?

      Supprimer
  12. Tiens, on ne parle plus des mères mais des mamans. Même les ministres.
    Il ne faut pas se tromper d'ennemis. Ces grands couillons de Charlie Hebdo l'ont bien compris. Depuis que leur rédaction a été
    exterminée par des musulmans toutes leurs unes condamnent et moquent le FN. C'est moins risqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Brindaamour: j ai aperçu leur dernière Une cet am dans un kiosque, c'est comment dire, certes anti-FN, facile, mais elle est surtout très nulle

      Supprimer
  13. Style et verbiage VR, mais on peut admirer le talent du rédacteur à exprimer en un minimum de mot toute la tactique du gouvernement !
    - §1: Il définit le modèle de violence, mère de toutes les autres (notez le mot musulman) !
    - §2,3: Un double message dédié à une et une seule communauté (ce qui renforce l'importance du §1).
    - §4: Conclusion classique mais qui permet de placer "Français" pour toutes les confusions.

    Si le gouvernement fait une adresse particulière à chaque communauté, alors la laïcité française n'existe plus.
    Cette limite a été rompue par la pratique inconsidérée des niches électorales. CQFD.
    Amike

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Amike: mais tout le pb vient de là. Pdt longtemps la laïcité, cétait pour briser les cathos, et paf ! depuis quelques années, voila t y pas que ce sont les muzz qui la bousculent cette laïcité, tu comprends bien qu ils ne savent plus comment la prendre. Alors, ne sachant comment faire, ils caressent dans le sens du poil ceux qu ils ne savent pas encore brider et qui accessoirement pourraient voter pour eux. Simple !

      Supprimer
  14. 500000 atteintes volontaires à l'intégrité physique, c'est un chiffre qui mérite quelques développements. En fait, ce terme surtout lorsqu'il est utilisé ainsi, sans plus de précision, est ce qu'on appelle un agrégat, car il se décline en différents items tels que "atteintes volontaires à l'intégrité physique crapuleuse" et "non crapuleuse", etc. 500000 c'est, et on ne le précise jamais assez, surtout dans la presse, juste le nombre de faits qui ont été portés à la connaissance des forces de l'ordre, soit par dépôt de plainte des victimes, soit par flagrant délit. Maintenant, si vous voulez avoir une idée du nombre réel d'agressions physiques, vous prenez ce chiffre et vous le multipliez pas 3 et là vous aurez une bonne idée de la réalité. C'est ce que montrent les enquêtes de victimations conduites depuis des années. Pour les viols, il faut multiplier les chiffres par 20 !

    RépondreSupprimer
  15. Euh, je ne comprends plus très bien.
    Si une femme enceinte est une "maman", le foetus est donc un être vivant, et l'IVG un crime.
    Il faut promouvoir le crime auprès des femmes et l'enseigner dans les écoles ?
    M. Cazeneuve, Le Foll et Mme NVB devraient peut-être se mettre d'accord !

    Droopyx
    P.S. Bon déjeuner

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @droopyx: Pris dans son délire vivrensemblesque à sens unique, Cazenave ne s'est pas rendu compte de sa connerie, celle que tu as justement relevé, j imagine que Najat lui a passé un savon, non ?

      Supprimer
  16. Bon repas pour demain: je reste à Marseille savourer la victoire et la bascule historique du département à droite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @le nonce: j ai cru comprendre que c'était la première fois depuis la libération que ce département pouvait passer à droite ... Champagne et fuck Guérini et la socialie locale !

      Supprimer
  17. pour moi c est tres simple le nini s imposse ni coco ni fn le vote blanc s est tout a+

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP