dimanche 15 mars 2015

Tribunal saccagé à Toulouse; le prophète jugera !


Quand je vous dis que je suis un dingue de l'info et que j'ai les chaînes de télévision ad hoc allumées en quasi permanence, histoire de savoir ce qui se passe, je vous demande de me croire ! Non mais ! Certains s'adonnent à la chasse aux piérides, moi c'est la traque aux infos qu'on tait. La télévision et la radio étant les principaux vecteurs d'information des Français... alors quand j'entends parler d'un truc qui s'est passé et m'aperçois qu'aucune chaîne de télé n'en a parlé, je m'interroge: Pourquoi ?

Prenez le cas de ce qui s'est passé à Toulouse hier: " un jeune a été retrouvé poignardé du côté de Compans-Cafarelli ". L'info est passée sur BFM et sur Itélé. Pas d'explication, juste l'habituel bandeau de bas d'écran signalant ce qui n'est rien d'autre qu'un fait divers banal, tellement banal que ni France 2 ni TF1 n'en ont parlé. Logique.

Par contre, qu'un tribunal - certes administratif, mais tribunal quand même - soit quasi entièrement saccagé, vandalisé et inondé le week-end dernier, qu'aucune chaîne de télévision ne s'en fasse l'écho et que quasiment aucun média papier n'en parle, voilà qui semble pour le moins curieux. Non ? Surtout si le tribunal en question est celui de Toulouse... Un jeune poignardé, on en parle, un tribunal saccagé, on se tait. Etrange. Que s'est-il passé ?

Le tribunal de Toulouse en question est submergé d'affaires d'étrangers en situation irrégulière, de dossiers de retours au pays et d'expulsions. Dans la nuit du 8 au 9 mars dernier, il a été entièrement saccagé, les bureaux des juges et greffiers mis sans dessus dessous, des centaines de dossiers détruits, des photocopieuses renversées et les robinets ont été ouverts pour que l'eau puisse inonder le bâtiment. " Mais le pire est à venir : Et surtout, sur les quatre étages apparaissent sous forme de tags, les mêmes inscriptions à la bombe de peinture noire : "Le prophète te jugera" ou encore "Avertissement." Le nom d’une magistrate, de confession musulmane, est même écrit sur les murs. Comme ceux de fonctionnaires de police. Les menaces de mort sont à peine voilées. Passé le moment de stupeur, le personnel prend vite conscience que ce saccage n’est sans doute pas le fait d’une bande de jeunes voyous et désœuvrés… Non, cette intrusion, la nuit, survenue, coïncidence, la veille de la visite du vice-président du Conseil d’Etat, Jean-Marc Sauvé- aurait plutôt pour auteurs des individus connaissant parfaitement les lieux. On comprend pourquoi : le Tribunal administratif de Toulouse, qui couvre les départements de l’Ariège, l’Aveyron, la Haute-Garonne, le Tarn et la Haute-Garonne, outre six chambres chargées du contentieux dans divers domaines (logement, marchés, fonction publique, collectivités locales etc…), statue sur un important contentieux consacré au droit des étrangers. " ( source Atlantico ).

Dans ce tribunal, en 2014, plus de 1 800 affaires portant sur le droits des étrangers ont été traitées et 514 mesures  d'éloignement prises. Compte tenu du contexte actuel, on s'étonne même d'apprendre que ce tribunal ne bénéficiait ( et ne bénéficie toujours pas, 8 jours après les faits ) de protection particulière.

Tags évoquant la vengeance du " prophète ", magistrats désignés, menaces de morts dans un tribunal saccagé, dans un pays venant de se taper deux attentats ayant causé la mort de 17 personnes, pays sous plan Vigipirate Alerte Attentats et aucune chaîne de télévision n'en parle ! Aucun ministre ne se déplace, aucun communiqué de la Chancellerie, aucune déclaration fracassante de " Pépé " Valls, avouez que cela est plus que curieux, étrange ou tout simplement normal à quelques jours des élections départementales... Allez savoir...

Ou plus tôt non, ne cherchez pas à savoir, cela ne vous regarde pas. Tout est calme, tout est sous contrôle, circulez, il n'y a rien à voir !

Folie passagère 2695.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

35 commentaires:

  1. ah mais attends, t'es drôle toi, le ministre il fait ses courses à l'hyper casher, il peut pas être partout non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que le mec casevide ,il a fait ses courses au délicatessen de la porte de vincennes....
      il a poussé son caddie....
      enfin , son chaouch lui a poussé pour lui
      tu penses bien que sinon il se serait pas abaissé .....
      une autre petite entreprises qu'on aurait eu plaisir à voir redemarrer c'aurait été l'imprimerie de st martin en goëlle
      pas vous ?
      moi si
      mais qui aurait on pu envoyer là bas ?
      pas le premier miniss' il se remet de ses trémulations , trépidations et tremblements divers
      pas le premier des français , on le garde au chaud
      pas le boss du quai d'orsay , il s'occupe de faire rendre gorge à bachar ( ha non , tiens , plus maintenant , faut croire que bachar mérite à nouveau d'être sur terre ....bizarre , ça a vite laché le morceau ....)
      pas la miniss' de la kultur , elle nous a dit qu'elle avait pas lu un livre depuis deux ans , c'est pas aujourd'hui qu'elle va s'y remettre
      une idée quelqu'un ?

      Supprimer
    2. @Boutfil et Kobus: ah oui grand moment le Cazenave entrain de faire ses courses a l hypercasher et s acheter deux bouteilles de pinards pour, pas lui non, pour les caméras ! non mais quel cirque ! ils sont pitoyables !

      Supprimer
    3. Et un dimanche en plus...

      Supprimer
  2. tonton flingueur15 mars 2015 à 19:14:00

    mais non tu as bien compris, c'est normal a quelques jours des élections... surtout surtout pas de risque d'amalgamer, de stigmatiser, de discriminer, pour ce qui n'est qu'après tout qu'un évènement "banal" en France, des menaces "a peines voilées"...si j'étais méchant je dirais qu'un peu partout maintenant il n'y bien que les menaces qui ne sont plus qu'a peine voilées... horrible stigmatiseur que je suis... pardon, pardon ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton: Pardonné, non mais tu rigoles j espère, nauséabond !

      Supprimer
  3. Tiens! Pas carrément en Israël puisqu'il est par sa femme "lié à jamais...".

    RépondreSupprimer
  4. Bravo, mon cher Corto ! Encore une nouvelle, et d'importance, qui sans vous me serait passée complètement inaperçue. Mais faites attention on va vous accuser de faire la propagande de Marine Le Pen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: d importance, je trouve aussi. Ce n est tout de même pas une école paumée de campagne qui a été vandalisée, non juste un tribunal, en plein toulouse, avec les drapeaux et tout sur la devanture et tout et tout... Et silence radio ! Alors qu il y a 3 semaines, tout les medias s en serait emparés de ce faits divers !

      Supprimer
    2. Nous sommes foutus ....... Ils avancent, ils avancent .....

      Supprimer
  5. avouez que cela est plus que curieux, étrange ou tout simplement normal à quelques jours des élections départementales... Allez savoir...

    Ben je crois que vous avez la réponse n'est-ce pas ?
    En revanche quel tapage contre le parti de Marine Le Pen ! Ça ne vous a pas échappé je pense, tant c'est grossier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: ah ça le tapage sur le FN, qui donc aurait pu y échapper ! et ça a l air de produire les effets contraires: le PS plonge et l UMP repasse en tête dans les intentions de vote. Du grand guignol façon Valls

      Supprimer
  6. Pour rappel Pierre Cohen maire de Toulouse jusqu'en 2014 :


    http://www.fdesouche.com/290685-pierre-cohen-depute-maire-ps-de-toulouse-eradiquer-le-fn-par-le-rapport-de-force-physique

    vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: bon débarras que ce Cohen ! j ai vu comment certains quartiers de Toulouse ( St Michel, Compans, Campenon, Mirail ) ont été laissée à la dérive sous son règne. Bien fait pour lui.

      Supprimer
  7. Bonsoir Corto,

    Padamalgam, Corto. Padamalgam. C'est mal.
    Le traitement de l'information est de plus en plus curieux dans ce pays. Les journaleux également.

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: curieux c'est le moins que l on puisse dire ! quant aux journalopes, c'est de pire en pire.

      Supprimer
  8. Etrangement normal et normalement étrange. Et même étrangèrement normal.

    RépondreSupprimer
  9. Mais enfin, on vous l'a dit et répété "le plus gros danger qui menace notre pays, la république comme ils disent, c'est le FN, et seulement lui...Pourquoi aller inquiéter les gens avec des détails comme celui-ci, même s'ils se multiplient...pour que les citoyens votent encore plus mal ?
    Les salopards qui nous "gouvernent" nous manipulent main dans la main avec les salopards qui nous "informent"...et les méthodes ne manquent, entre ce que l'on cache, ce que l'on monte en épingle, et ce que l'on transforme, ils n'ont que l'embarras du choix...jusqu'à quand ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, si cette information avait circulé normalement, les citoyens ordinaires qui doivent se prémunir du danger en votant correctement...risquaient fort de considérer que Président et son agité 1er ministre, se fourvoyaient ou étaient bien mal renseignés sur la nature et le degré de dangerosité du FN.

      De toute évidence le camp de l'opposition semble dépourvu...d'informateurs performants, (comme Corto :-)chargés de sélectionner les news susceptibles de dézinguer la campagne des -si justement sus-nommés- "salopards"

      Sauf erreur, seuls Atlantico et le Parisien ont relayé l'info.

      Supprimer
    2. @nana: j aime beaucoup ton commentaire : +1 !

      @Mireille: Et encore pour Le Parisien, il faut voir comment ils ont raconté le truc: minable !

      Supprimer
  10. Remarquez que, tout comme pour votre billet précédent, ça doit être ça l'esprit Charlie : ne rien dire, tout cacher.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: L esprit quoi ? l esprit Charlie, qui se souvient de cette arnaque ?

      Supprimer
  11. Il y acplus grave, l'ex à François avmis un.tampon à un gars tout gentil.

    RépondreSupprimer
  12. J'avais vu cette info sur France 24 et vraiment étonné de ne pas en entendre parler ailleurs , comme beaucoup de monde je pense que la raison est fort simple , ils ont presque gagné nos "une chance pour la France" par la peur qu'ils font aux hommes politiques et nos journaleux .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: a 15 jours des élections, il vaut mieux que ces choses ne se sachent pas trop puisque l on nous dit que tout était sous controle

      Supprimer
  13. Ce qui est sidérant dans cette histoire, outre le silence des "grands"médias, c'est celui de la ministre de la Justice, qui n'a, semble t il, eu aucun geste de soutien en direction de son personnel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @gridou: ça te surprend ? Pas moi. Elle en eut parlé et exprimer quoique ce soit qui ressemble a du soutien qu il eut fallu que les médias reprennent.donc silence total au niveau national.

      Supprimer
    2. Comme à chaque fois que le cas met les institutions classiques en danger. Silence total.
      En revanche dès lors qu'un quidam la désigne comme un tract pro-FN ou qu'un autre espère son retour vers sa terre chérie, là, on a droit a des heures et des heures d'anti????? on ne sait pas quoi. CCLM

      Supprimer
  14. M'enfin c'est la routine ça! Si l'on devait alerter les populations chaque fois
    que des événements de ce genre se produisent on n'en finirait plus. Le
    Prophète a tellement d'occasions de se plaindre de la République, pas vrai?
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: pauvre prophète, y a tellement de gens qui veulent le venger qu il ne sait plus à qui donner la priorité.

      Supprimer
  15. Cazenaze à l'hyper casher!!! Mais quelle bouffonnerie qu'aller acheter deux bouteilles de pinard et son pot de je ne sais quoi... le petit plus, façon le rondouillard à teinture, c'est sa carte bleue qui ne passe pas à la caisse, ces gens là sont vraiment pitoyables...
    Nos gouvernants sont des menteurs, des dissimulateurs, des minables pique assiettes et les pseudo journalistes qui officient dans la majorité des médias ne valent pas mieux?
    On a que ce que l'on mérite parait il? est on vraiment tombés si bas?
    GfB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: Là il a fait très fort dans le ridicule le Cazenave. Quelle pitié ! et comme tu dis tous les journaleux qui se pressent, pouah !

      Supprimer
    2. POUAH ET BEURK, se sert tellement rarement de sa CB qu'il n'en connaît plus le code. CCLM

      Supprimer
  16. C'est un avertissement, car les tribunaux administratifs jugent des cas qui leur sont proposés avec beaucoup plus d'indépendance que les autres instances.
    Là, moins de juges gauchistes aux petits soins avec les prévenus.
    Juste des cas administratifs jugés selon le Droit français.
    Et bien sûr, il faut donc tenter de faire pression et d'intimider...
    Ca risque de marcher ! Mets-toi à la place des juges...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique