jeudi 24 janvier 2013

Le retour de Florence Cassez me donne la nausée.


Ils commencent à me gonfler avec Florence Cassez; à me gonfler grave. Oui, tous ! Même elle; Florence Cassez me gave.

Les médias qui en font des tonnes et des tonnes. Les journalistes et autres photographes, qu'ils soient à Paris ou à Mexico devant la prison ou le tribunal. Fallait les voir courir, les nazes, selon la rumeur ou le grincement d'une porte entendu, d'un côté à l'autre de la prison; on aurait dit qu'ils jouaient à 1, 2, 3, Soleil ! Les éditocrates qui depuis hier nous rabâchent les oreilles avec des commentaires insignifiants: ils ne savent rien mais ils causent et répètent en boucle qu'elle devrait être libérée, qu'elle va être libérée, qu'elle est libérée ! Elle est libre, gloire !  Les politiques me gonflent sur ce dossier; c'est à celui qui tirera le mieux la couverture: Ah sacrée Florence, on a toujours été à ses côtés. La récupération politique marche à plein. A gauche ou à droite, c'est kif-kif ! Et la Pompadour, et le Roméro, et la Hidalgo, et Cuvillier, blablabla... Même l'hollande et Sarkozy jouent, l'air de rien, à celui qui par sa discrétion sera le plus remarquable ! Pouah, je frise l'overdose, la gastro-Cassez !

Parce qu'il ne faudrait pas tout de même pas déconner, elle est quoi, elle est qui Florence Cassez ? Une nana innocente du crime dont elle fut accusée. Peut-être. Une nana cherchant le grand frisson qui, il y a 8 ans, s'est entiché d'un mec pas vraiment recommandable ? Sans doute. Une nana  qui a fait 7 ans de prison; à tort ou à raison ? Ouais. Une nana qui a su, on se demande encore comment, engendrer l'empathie des sans noms comme des grands de ce monde ? Oui. Une nana qui de par la situation dans laquelle elle s'est mise, toute seule, a foutu le bronx dans les relations diplomatiques entre deux pays ?

Ouais, toussa et tout ce que l'on ne sait pas et que l'on ne saura jamais. Mais à part ça, ce qui vous en conviendrez n'a rien d'héroïque, elle est qui Cassez ? Elle a fait quoi Florence pour générer cette espèce d'hystérie collective et médiatique ( les messages sur twitter valent le détour depuis hier ) ? Elle a fait quoi pour mériter le tapis rouge et les honneurs à sa descente d'avion ? Rien, nada, nibe, queue-de-chie !

Au mieux elle n'est rien, au pire, victime ( compatissante ? ) des médias.

Je l'ai vu, comment échapper aux images, descendre du Boeing ( et faisant patienter de facto les 250 autres passagers ) presque ravie, épanouie mais pas ruisselante de larmes; et une journaliste de déclarer, sur Europe 1, " c'est magnifique, à croire que la privation de liberté a des vertus liftantes ! " Et la même journaliste de comparer l'épopée de Cassez à celle d'Ingrid Betancourt ! A quand le bouquin, puis le film ?

Et pendant ce temps-là, on ne parle pas du reste...

Je comprends qu'il y ait du bonheur mais désolé de ne pas participer à la liesse, j'ai des nausées, sans doute dues à l'exploitation démesurée que tout un chacun fait de l'évènement. Même parmi certains de ses proches. Ce soir, c'est décidé, je coupe le son. Demain aussi s'il le faut.

Ce matin à Roissy, un autre avion s'est posé: 10 lignes dans Libé, 2 mots aux JT, une simple dépêche AFP reproduite à l'identique dans tous les journaux en guise d'hommage. Au bas de cet avion, il y avait bien peu de monde. On avait juste mis un bout de moquette rouge. Un ministricule du gouvernement dont tout le monde ignore et le nom et l'existence avait fait le déplacement. Un ou deux journaleux-photographes, quelques proches et c'est tout. Le corps de Yann Desjeux, abattu par des fous d'Allah en Algérie pendant la prise d'otages à In Aminas, était enfin rapatrié et rendu à ses proches. Avec dignité et pudeur.
 

Folie passagère 1549.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

56 commentaires:

  1. Robert Marchenoir24 janv. 2013 à 18:06:00

    Jusqu'à nouvel ordre, Florence Cassez a été complice d'un crime. Elle n'a été libérée que pour des raisons techniques. La moindre des choses serait de la mettre en veilleuse.

    Que le président de la République reçoive quelqu'un qui a probablement trempé dans un enlèvement, alors qu'il a refusé, dans un premier temps, de recevoir les représentants pacifiques d'un million de Français, est un scandale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Robert Marchenoir: je ne présume même pas de l’éventuelle culpabilité de Cassez. Tout ce battage médiatique est écœurant !

      Quant à hollande, lorsque les assoc' LGBT exige un Rv pr le lendemain, ils l'ont et qd les représentants de la manif veulent un Rv ils attendent 13 jours !

      Au fait pour info, plus de 2000 français sont détenus a l étranger. Y en aurait pas un pr prendre le relai de Cassez ?

      Supprimer
    2. impudique et disproportionné ...le show avant tout...scandaleux

      Supprimer
    3. entièrement d'accord :ce battage médiatique donne la nausée !!!

      Supprimer
    4. Tout ce battage politico-médiatique pour faire oublier qu'il y a plus de 2000 français emprisonnés à l'étranger sans parler des otages.

      Mais pour Florence Cassez sa mésaventure aura coûté combien au pays ? Qui paye la facture car si j'ai bien compris elle ne travaille pas...

      J'espère juste que son compagnon mexicain est innocent, dans le cas contraire on aurait l'air malin le pays des droits de l'homme être complice de la complice d'un criminel !

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec vous, mon cher Corto, du reste, j'ai fait comme vous, j'ai coupé le son et l'image depuis ce matin.
    Vous avez raison d'en parler, mais la différence du traitement médiatique entre Cassez et Yann Desjeux en dit long sur sur l'éthique professionnelle de nos journaleux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: l'éthique professionnelle des journaleux... ! ça existe ?

      L'importance donnée au retour de Cassez est hallucinant, manquait plus que les coups de canons ! et elle et sa famille foncent dans le panneau têtes baissées.

      Supprimer
  3. Mouais
    Vallarta le compagnon accusé par la justice mexicaine a été torturé atrocement (brûlures sur les parties génitales) alors ce que valent ses aveux...
    Il y a de bonnes chances qu'il ne soit pas plus coupable que Florence Cassez
    La police mexicaine est de la merde comme presque toute la classe politique locale.
    Qu'ils commencent par liquider les flics corrompus et criminels, et les politiques qui couvrent les chefs de bande. On commencera à discuter de justice après.
    Ces salauds lui ont pris 7 ans de son existence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @L'hérétique: et en quoi tout cela, en admettant que tu aies raison, justifie-t-il un tel battage médiatique ?

      Par ailleurs, hollande a rendu hommage à la justice mexicaine,sans à aucun moment la remettre en cause

      Supprimer
    2. Tu sais, moi, je ne mettrai jamais les pieds au Mexique. Et pourtant, la civilisation aztèque m'intéresse beaucoup.
      Il y a un battage médiatique ? On le comprend. Une de nos compatriotes est enfermée derrière des barreaux depuis 7 ans sans aucun autre motif qu'une mise en scène par un pays qui a le culot de se réclamer de la démocratie.
      Quant à sa justice...l'artifice était tellement gros que cela ne devenait plus tenable et puis il y avait sans doute de la pression médiatique et diplomatique.
      Mine de rien, Sarkozy, en proposant de dédier l'année du Mexique à Florence Cassez les a claqués comme ils le méritaient et les a obligés à se poser des questions.
      Hollande, quant à lui, a fait son boulot, c'est à dire réagi en termes diplomatiques. Mieux vaut d'abord dire qu'on fait confiance quitte à gueuler ensuite sir les choses ne se passent pas comme on l'attend.
      Une chose est sûre : à la place de Florence Cassez, j'aurais la haine contre le Mexique et les Mexicains.

      Supprimer
    3. Bonsoir Corto, excellent billet.

      @ L’hérétique : Avant juger et d’insulter la police mexicaine, commencez par observer la justice française.
      Après l’épisode je n’emprisonne plus, on passe au suivant : je libère.
      En effet, madame « je vous donne l’absolution laïque », la criwstiaaanne de Cayenne se propose de nous lâcher dans la nature des milliers de taulards.
      Pensez-vous que leurs victimes ainsi que les policiers et gendarmes qui les ont interpellés vont apprécier ce geste de générosité républicaine ?
      Mouais, mouais…

      Supprimer
    4. @Mauricette
      Il n'y a pas photo : mieux vaut mille fois être jugé en France qu'au Mexique.
      Florence Cassez n'est pas la seule innocente derrière les barreaux. Si chez nous la racaille se pavane dans les cités, là-bas, elle tient le haut du pavé et achète commissaires et élus.

      Supprimer
    5. Parce que vous croyez que chez nous ils sont inabordables à défaut d'être incorruptibles ? Il y a quelques années, le commissaire des Ulis (91) a été condamné parce qu'il vendait des informations se trouvant sur des fichiers comme le STIC par exemple. Quant aux élus, il me semble que le nombre d'affaires de corruption, de fausses factures, etc. est suffisamment important pour que le doute ne puisse subsister sur leur honnêteté.

      Ceci dit, je suis d'accord avec vous. Il vaut mieux être jugé en France. En général on ne risque pas grand chose.

      Supprimer
    6. Dans le livre France orange mécanique, un homme accusé de viols, reconnu coupable des faits, a tout de même été acquitté pour le seul fait qu'il avait un petit zizi. Petit zizi= non pénétration.
      Comme d'habitude, les avocats arrivent à faire oublier le traumatisme que provoquent ces cafards.
      Toujours on occulte le fait qu'une agression peut provoquer de graves troubles chez une victime...

      Supprimer
    7. @ l'heretique,

      Vous etes bien peremptoire pour quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds au Mexique.

      Supprimer
  4. Je trouve que la libération de Bettencourt était quand même plus prestigieuse.
    Puis Florence, personne ne sait, mais elle a peut-être ramené des souvenirs de là-bas.

    RépondreSupprimer
  5. Très bon le lien vers Archischmok!
    Pour Cassez, je pense qu'il faut prendre en compte l'investissement de Trierweiller dans cette histoire. Elle ne le dit pas, mais on devine que c'est son triomphe secret cette histoire. Avec Roméro ils font la paire. Toujours dans les coups foireux de l'émotion.

    En gros, Valérie a l'illusion d'avoir agi en tant que femme de pouvoir. Même si son rôle était mineur, je suis sur que c'était son combat. plus que celui de Francis Hallade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: pauvre Valérie, elle n aura meme pas droit aux honneurs

      Supprimer
  6. Florence Cassez accueillie en fanfare. La compagne d'un gangster qui "ignorait" (ha ha!) les activités de son Jules.
    Même si l'hérétique a raison, pourquoi elle? Qu'a-t-elle fait de plus que nos otages ou les prisonniers dont vous parlez pour mériter un tel traitement médiatique et une telle implication des politiques?
    Ce battage me met mal à l'aise. Je me demande ce que ça cache.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: rien n'est très clair finalement dans cette affaire, dès l'origine. Alors, je suis un peu surpris que tant de politiques se mettent en avant. Quant au battage médiatique, il est quasi-obsène.

      Je ne sais pas ce que ça cache mais encore une fois rien ne semble parfaitement clair. Quoiqu'en dise l Hérétique

      Supprimer
    2. Elle n'a rien fait de particulier mais pour ma part, en tant que Français, je supporte très mal qu'un pays corrompu jusqu'à la moëlle enferme une de mes compatriotes tout en se targuant de démocratie.

      Supprimer
    3. Bonjour Corto. Je partage totalement votre analyse et je rappelle qu'elle n'a été libérée qu'en raison d'un vice de procédure (la reconstitution de son arrestation) ce qui ne préjuge pas du fond. En France elle aurait été également libérée puisque qu'un vice de procédure annule tout. Donc nous ignorons si elle est coupable ou non et j'avoue que je m'en fous totalement. Tant mieux pour elle si elle est libre mais l'accueillir comme une VIP et faire tant de tapage médiatique... burk...
      Je partage le commentaire de Pangloss

      Supprimer
    4. @fanfanchatblanc: De retour parmi nous ?

      C'est tout de même curieux que l'on ait a ce point encensé une nana dont on ne sait finalement pas grand chose et qui comme tu dis a été libéré pr vice de procédure sans qu'a aucun moment la preuve de sa culpabilité ou de son innocence n ait pu être apportée.

      Supprimer
  7. Entièrement d'accord avec toi , raz le bol de cette nouvelle sainte Cassez qui a passé 7 ans en taule alors que les journaleux et hommes politiques n'ont pratiquement pas parlé du retour de Yann Desjeux , deux poids deux mesures ,il faut faire pleurer dans les chaumières et un otage c'est quoi ???? Putaing! la société est tombée bien basse sous le règne de Moulande , un film , un livre , plateaux télé , on n'a pas fini de la voir , tu vas finir par en avoir une jaunisse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: attention, ce n'est pas tant la Cassez que je dénonce, même si son rôle est loin d'être très clair ds cette affaire, mais surtout celui des médias qui nous abreuve avec cela comme si il s'agissait de Ste Jeanne d arc revenue d entre les morts. Sa famille aussi, je comprends sa joie, mais la trouve bien complaisante et se pretant trop facilement au jeu des médias.

      Et pas un mot pour Yann desjeux !

      Supprimer
  8. Si on entre dans le dossier (clic par exemple), on voit que personne ne conteste les faits mais seulement la fabrication de la procédure d'instruction et de jugement.
    Il faudra bien un jour savoir tout ça, par exemple lors de la critique littéraire du livre qui ne manquera pas de sortir bientôt.
    Qui a fait quoi dans ce ranch ?
    Pourquoi des otages ont été recrutés dans l'hôtel du frère de Mlle Cassez ?
    Etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Catoneo: et pourquoi un juge ( parmi les 5 ), alors qu il n y a quasiment rien de nouveau ds le dossier, peut en l'espace d a peine 1 an changer radicalement d'avis ?

      beaucoup de mystères dans cette affaire et au final uen débauche médiatique ui pour l instant ne nous éclaire pas vraiment.

      Pourquoi le cas Cassez a-t-il, dès le début et jusqu'à son bouquet final, suscité tant de soutiens ?

      Supprimer
  9. La libération de la p........ franco-mexicaine; combien?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: moyen, ton com, très moyen. Nul même pour une fois.

      Supprimer
    2. On en peut pas être parfait tout le temps et puis hier avec mes 18/10 de tension, fallait pas me les briser menu,mais pour en revenir à la cassez, que l'on m'explique , comment un gonzesse peut vivre avec un type dans le luxe sans se poser de questions sur la provenance du fric surtout si le le gars a plutôt une gueule de "bandidos" que de "bobo du marais".

      D'accord , elle est blonde mais quand même faut pas pousser mémé dans les orties.

      Voir le témoignage suivant : "Les témoins et victimes du gang des narcotrafiquants « Zodiacos » affirment que Florence Cassez s’occupait activement de surveiller, droguer et nourrir les personnes maintenues en otage par son compagnon. L’un des témoignages est assez éloquent, en l’occurrence celui d’un kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández : « Florence Cassez nous a rejoint en 2004 et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation. Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons. Le chef et la Française tenaient beaucoup à garder le secret vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages. Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées »

      Je ne suis pas le seul à penser ,combien:

      "SARKO a sans doute fait le plus important, mais a dû allonger un peu d’argent, et HOLLANDE, trop bas dans les sondages, a dû compléter la somme avec nos impôts. Et là miracle, Florence CASSEZ bien que coupable, a été libérée comme par magie.
      Ah le pouvoir de l’argent !!!
      Les autres otages sont oubliés parce que le Gouvernement Français ne peut payer pour tout le monde !"

      Même si mon commentaire fut lapidaire, il n' en est pas moins interrogatif et de toute façon, on s'en tape de la blonde vaporeuse qui dans quelques mois écrira un livre sur années dans geôles mexicaines , il auarit du la laisser croupir comme d'autre croupisse dans des conditions bien moins humaines mais qui n'ont une belle gueule passant bien à la télè avec en plus un joli petit cul de pouf.

      S' après toi pourquoi le "desperados" mexicain la gardait sous le coude, si elle avait ressemblé à la mère Denis, 1 journée et hop aux cochons.

      Supprimer
    3. @grandpas: encore une fois rien n est clair ds cette histoire et la Cassez n'est certainement la petite oie blanche qu on nous présente. Perso, je crrois juste qu un peu jeune elle s'est entichée d'un voyou et qu elle l'a suivie ds ses exactions. Elle a été libérée sur des vices de procédures et à cause de manipulations grossières. Ns sommes d accord, elle n'est pas innocentée. De là a la traiter de pute, bon, hein ...

      De là à en faire le symbole des gentils opprimés par les pouvoirs corrompus, faut pas déconner non plus

      Supprimer
    4. Ah, bon alors quel nom doit on donner à une dame qui vit aux crochets d'un malfrat local dont le principal job est kidnapper des personnes pour arracher du fric aux proches, une soeur de l' enfant jésus , moi j'appelle cette personne une pute et encore je suis gentil.

      Supprimer
  10. Une fois de plus, nous sommes sur la même longueur d'onde ! Tout ce battage est indécent !
    Elle n'est peut être pas coupable, je l'ignore, mais elle n'a rien d'une "héroïne" si ce n'est de roman...Les "journalistes" ne valent même plus l'encre de leur stylo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je vais finir par t'embaucher pour ton esprit de synthèse

      Supprimer
    2. hummm. Ca faisait longtemps que tout n'avait pas été de la faute des journalistes. J'imagine que si les média, enfin la télé quoi, en font trois tonnes, c'est qu'il y a de braves âmes devant leur poste. Je vous confirme cependant que la presse écrite a tendance à être plus mesurée dans la couverture de ce genre d'évènement et qu'il reste encore possible d'éteindre votre télé lorsque le flux d'images est trop insupportable.

      Supprimer
    3. C'est exactement ce que j'ai fait...Quand à la presse écrite, je n'ai pas de sous à gaspiller...

      Supprimer
    4. @nana,

      Vous inquietez pas, votre argent est de toutes facons gaspille sur la presse ecrite a raison d'un bon milliard d'euros par an.

      Ceci dit, ce n'est pas le seul domaine ou il y a du gapillage.

      Supprimer
  11. Ce dont on doit en avoir marre, c'est la super-médiatisation et surtout la récupération politique de Hollande.
    Je n'ai volontairement pas suivi tous l'actualité car je savais qu'on allait nous en abreuver des tonnes et des tonnes, mais j'ai juste vu une info importante qui m'a fait très chaud au coeur : c'est quand Florence Cassez remercie Nicolas Sarkozy car d'après elle, il lui aurait sauvé la vie (et ce titre-là on en parle beaucoup dans l'actualité ! Tant mieux !).
    J'imagine qu'elle a dû avoir une sacrée pression des politiques de gauche (Fabius en tête, La 1ère Compagne de France, ...), mais elle ne s'est pas laissée faire. Bravo pour ça.

    Quand au reste de l'actualité, je suis d'accord avec toi, on essaie de masquer les problèmes ou les évènements tristes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: Il est sur que si Sarko n'était pas intervenu avec autant de puissance, tout eut été différent.

      Les medias se ruent sur cette histoire de manière complètement folle. Certes ça fait de l'audience mais seraient-ils totalement vendus au pouvoir en place pour occulter le reste ?

      Supprimer
  12. Waouh, autant j'aime ce billet et ta retenue, autant le lynchage de certains de cette femme me laisse perplexe (hein, grandpas ? :p )

    La prison, surtout là-bas, est une sacrée épreuve. Je n'en veux pas à cette femme de profiter d'être adulée. Mais c'était aux media de raison garder et de ne pas en faire des tonnes. Ni plus d'ailleurs pour ce pauvre otage, si sa famille ne le souhaitait pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blandine: " aux médias de raison garder ": tout est dit.

      Supprimer
  13. Mlle Cassez sort de prison en meilleur état apparemment que Me Berton son avocat qui en descendant de l'avion avait le look du mec qui est passé sous un bus mexicain !
    Maintenant, contre 60 ans de prison elle n'avait pas vraiment le choix : elle devait être à fond innocente et aguicheuse, sinon c'était le suicide.
    Sur Los Zodiaco qui sont au coeur de l'affaire on peut lire ça.

    RépondreSupprimer
  14. Même s'il est vrai que 60 ans d'emprisonnement pour ce qui lui était reproché est sûrement abusif (même les membres des cartels de la drogue qui assassinent à tour de bras ne sont pas plus sévèrement condamnés), je suis de votre avis, ce retour ne méritait sûrement pas une telle mobilisation.

    F. CASSEZ est-elle coupable, complice, témoin muet ou totalement innocente de ces enlèvements ? Qui à part elle peut répondre à cette question ? Si le jugement qui a permis sa libération a pointé du doigt les anomalies qui ont entouré son arrestation ainsi que les vices de procédure, il n'a pas permis de lever le doute quant à son implication dans les actes qui lui sont reprochés.

    Elle est accueillie comme une héroïne et chaque partie politique veut s'attribuer le mérite de sa libération. Pathétique ! Elle est quand même arrivée à glisser dans son intervention qu'elle remerciait N. Sarkozy pour lui avoir “sauvé la vie” à un moment où c'était très difficile pour elle. C'est bien qu'elle l'ait fait.

    Il est certain que le battage médiatique fait autour de ce retour est presque indécent quand on sait que 2 H avant elle, le corps de Yann Desjeux, otage français tué en Algérie est arrivé sur le sol français de façon beaucoup plus discrète.

    Que va t-on nous sortir demain pour amuser la galerie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: c'est un peu la question que je me pose chaque jour: qu'aurons nous demain pour nous détourner des vrais sujets ? DSK le retour, le petit Grégory, le Mali ?

      Supprimer
    2. Être accueillie comme une héroïne pour une gonzesse qui ne faisait pas partie d'un cartel, sacré paradoxe.

      Innocente ? Qu'on m'explique alors pourquoi, à l'époque, dès que Christian Ríos, un enfant de 10 ans, pissait sous lui rien qu'à entendre sa voix quand la police lui faisait entendre des enregistrements des possibles voix de ses ravisseurs. De son engagement dans la bande, de sa participation à diverses étapes du processus des enlèvements, tout est établi et n'a pas été véritablement contesté. Elle et ses avocats se sont toujours battus sur des points de procédure, alors qu'au niveau médiatique ils proclamaient son innocence.

      Supprimer
    3. @koltchack: " pas de polémiquees " a dit son avocat " elle est innocente " sans qu à aucun moment , effectivement, personne n'ait pu démontrer l innocence de celle-ci.

      Supprimer
  15. Mais tu as fini de râler. C'est pas bon pour ton coeur :)

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour à tous,
    Quelque chose m'interpelle sur ce retour surmédiatisé.
    Qui paye la facture?
    Retour en first class, accueil en VIP dans les salons Air France, nuit dans une suite d'un cinq étoiles parisien, la note commence à être salée pour quelqu’un qui déclare "chercher du travail !!" Je n'ose penser que de l'argent blanchi peut couvrir ce genre d'opération...
    Bon, vous reprendrez bien un peu de clafoutis?
    Cordialement
    JDx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JDx: On t'en pose des questions ? :) C'est vrai, ça qui paye ? Avance sur recettes du prochain film ou bouquin ?

      Supprimer
  17. Dans les médias c'est bien plus vendeur de parler d'une nana qui a fait de la prison que de parler d'un homme qui s'est fait tuer par des lâches... C'est tellement plus vendeur...

    TIti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: ni plus, ni moins. mais quel scandale la manière dont hollande et la Pompadour l(ont reçu hier soir la Cassez !

      Supprimer
    2. Ils essaient de singer Sarko mais ça foire à chaque fois!!!
      Titi

      Supprimer
  18. Ici, le Brebis Galleux Blog, encore vec son obsession : Cassez, est coupable,cmais comme DSQ, elle est "élue" ! elle a le lobby à sa botte...

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP