vendredi 18 janvier 2013

La guerre au Mali: Une histoire de com et d'image


Bon maintenant que les Algériens ont fait avec efficacité le sale boulot, on va  pouvoir reparler un peu du Mali. En reparler, oui, mais sous un autre angle, celui de la politique intérieure française et des menus avantages, pour le pouvoir en place, qu'il y a à faire la guerre.

Celui qu'on appelait Flanby a donc décidé, seul, d'aller faire la guerre à ceux qui, avant étaient des islamistes fous furieux et qui, depuis, sont devenus, par la grâce de l'action française ( sans jeu de mots ) des terroristes. Ceci est donc la première conséquence de ce nouveau bourbier, afin de ne pas froisser une partie de son électorat et quelques alliés arabo-musulmans, l'emploi d'un vocabulaire de temps de guerre: les islamistes deviennent des terroristes, c'est plus neutre, tout aussi dangereux mais ça ne froisse pas les susceptibilités. Personne n'est dupe mais ça marche, les merdias vont dans ce sens.

Nous ne reviendrons pas sur le bien-fondé de l'intervention française, on nous dit que c'est pour sauver le Mali, la région, la France, l'Europe et le monde... et nos approvisionnements dans la région; c'est donc que c'est bien. C'est aussi, et personne à nouveau n'est dupe, l'occasion rêvée pour l'hollande et sa clique de prouver que l'ex-Flanby a des couilles, qu'il n'est pas aussi mou qu'il en a l'air et qu'il sait prendre des décisions graves. Flanby exit, l'hollande nouveau est arrivé. Le directeur général de BVA ne s'y trompe pas, avec le Mali, hollande a " saisi l'occasion de corriger son image ". Dont acte. Nous ne l'appellerons plus Flanby. Soit ! Reste à savoir si le fabricant de flan du même nom s'en remettra. Cette campagne africaine permettra donc à flanby , oups je suis incorrigible, à hollande une " très nette amélioration sur des traits de personnalité qui étaient pour lui des points de faiblesse et de fragilité ". Nous le voyons, sur le plan image & communication, hollande a tout à gagner, au moins dans un premier temps, avec ce conflit. Cela semble fonctionner à merveille: " hollande, chef de guerre " !

Autre " plus ", la cohésion nationale. En effet, depuis le début de son quinquennat que l'on aimerait plus court, hollande est souvent accusé de diviser les Français: le mariage zinzin, l'euthanasie, l'éducation nationale... Là, chapeau bas, tout le monde politique se serre les coudes et se range derrière l'étendard de l'ex-mou. Je crois que c'est Christain Jacob ( UMP ) qui disait qu'en des heures si difficiles, la place n'était pas à l'affrontement partisan mais à l’engagement de la nation toute entière derrière le chef de l'Etat et nos armées ! Si ça, c'est pas de la balle ! Chapeau l'artiste !

La guerre, quoiqu'on en dise, le peuple aime. Il y a - il y aura - du sang et des larmes. Les télés déroulent de belles images de nos valeureux soldats au combat. Il y a de l'aventure, de l'uniforme, des armes et toussa. C'est visuellement vendeur, télégénique. C'est du thriller, du film de guerre pour de vrai. Et pendant que les images, à foison, défilent: On ne pense pas autre chose. La guerre, c'est l'effet gommage. Et hollande, encore une fois ne s'y est pas trompé, les médias non plus: la crise oubliée, les plans de licenciements en cascade oubliés, Montebourg aux abonnés absents, Florange atomisé, le chômage évincé, le pouvoir d'achat en berne évaporé.  Et pendant ce temps-là, les forces agissantes et socialistes, elles travaillent à leurs projets sans la moindre opposition; tranquilles... On parle de la guerre ( et de la vague de froid ): le reste, on gomme, on escamote, on oublie. Pratique, commode, ça coûte bonbon, mais on s'en fout, la liberté des peuples n'a pas de prix. Même en temps de crise.

Nous le voyons, faire la guerre, c'est tout bénef. Mais pour combien de temps ? Les expériences passées nous le rappellent, la guerre c'est génial tant que cela ne dure pas trop longtemps et les bénéfices que l'on en tire ne sont que de courte durée. Sarkozy, à ses dépens, l'a appris. hollande l'a-t-il compris ?  Lorsque les Français auront pigé que cette guerre ne nous rapportera rien si ce n'est, éventuellement, quelques titres de gloire et quelques morts, le retour de bâton pourrait pour l'équipe en place être terrible.

J'en éprouve, salaud que je suis, à l'avance, quelque satisfaction.

Folie passagère 1539.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Cette opération nous conduit dans une impasse: on combat les islamistes du Mali mais pas l'islamisme ni l'Islam qui lui sert de doctrine.
    Je parie que la France va être obligée de caresser les musulmans de France et d'ailleurs dans le sens du poil pour se faire pardonner et calmer nos "quartiers". Et cette guerre sera perdue.

    RépondreSupprimer
  2. @pangloss: " Je parie que la France va être obligée de caresser les musulmans de France et d'ailleurs dans le sens du poil " Pourquoi crois tu que "islamiste" soit devenu " terroriste ".

    D'accord avec toi, combattre les islamistes du mali sans chercher à combattre plus les islamistes du monde entier... ne sert pas à grand chose. Sauf que combattre les islamistes du monde entier, ce serait combattre une bonne partie des tunisiens, des algériens, des saoudiens, des qataris, des iraniens etc... Le Mali c'est nettement plus à notre portée :)

    RépondreSupprimer
  3. Moulande chef de guéguerre cela me fait rire , ses déclarations télévisées laissent penser qu'il a une oreillette et qu'il débite ce qu'on lui souffle , l'oeil est tombant ce qui prouve qu'il n'a pas confiance , pour un chéchef de guerre.... à peine caporal et encore c'est une insulte pour les caporaux, ce sont pratiquement eux qui sont en première ligne et qui font les guerre.
    Il avait une guerre à faire ,et il l'a raté ,c'était : la guerre du chômage , la guerre du redressement , le guerre de la confiance , essayé de fédérer un noyau européen ; que nenni ,il a préféré la fuite en avant,faire sa guéguerre , gros nuage de fumée qui nous retombera dessus , j'en fait le pari.
    Il voulais combattre l'islam terroriste ? il n'avait pas loin à aller , en France il y a suffisamment de quoi faire , au dire de Valls il y a plein de noyau salafiste prêt à nous faire la fête.
    France-Afrique c'est fini , oui ,il va falloir qu'il explique , moi je n'ai pas compris et pendant ce temps là il y a des belkasem , des ayrault et tous les autres du gvt qui nous prépare de bonnes choses sous couvert d'une espèce de solidarité guerrière.
    Bientôt un an , bilan ..............à part les couacs couacs néant sauf les augmentations taxe etc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. claude henri: le petit caporal :) Pour etre franc, je crois qu il n avait pas vraiment le choix au Mali. Par contre, tout cela sent l'impréparation,le cavalier seul, le coup de sang, une espèce de panique devant l'éventualité ( peu probable ) que Bamako tombe aux mains des islamistes.

      Comme toi, je pense que cela nous retombera dessus dune façon ou d une autre mais on peut parier sur la solidarité islamiste pour nous le faire payer.

      Et puis, il me semble qu il y a d'autres fronts tout aussi importants: a peu près ce que tu énumères. Et sur ceux-ci, je ne les sens pas plus nos gauchisses: inverser la courbe du chomage avant fin 2013, j en rigole à l'avance

      Supprimer
    2. Mais bien sûr qu'il avait le choix. Il pouvait, en européiste convaincu, rappeler le ban et l'arrière ban des nations de l'Union Européenne, leur demandant de se joindre à la France pour aller casser du moudjahidine. Comme il ne l'a pas fait, les autres pays, pas fous, se contentent d'envoyer du matos, laissant la France en première ligne des retombées à venir.

      Il pouvait aussi déclarer que nous n'irions pas, que cela regardait avant tout l'Union Africaine, puisqu'il paraît qu'a contrario de ce qui a été dit, que l'Homme africain a les deux pieds dans l'histoire, qu'il est notre égal, etc.

      Et s'il avait eu vraiment des couilles, mais on me glisse dans l'oreille qu'elles sont dans le tiroir de la table de nuit de Maîtresse Valérie, il aurait pu la jouer cavalier seul en envoyant, en plus des hélicoptères de combat, nos régiments de paras, la Légion, les commandos de Marine et quelques escadrons d'AMX 10 RC.

      Supprimer
    3. @koltchack: Certes, il aurait pu mais puisqu'on nous dit dans le poste qu'il y avait urgence et que c'était une question d heures avant que Bamako ne tombe entre les mais des fous d'Allah ( ce dont je ne suis pas persuadé du tout )

      Supprimer
  4. De mon point de vue, mon cher Corto, on n'est pas sortis de l'auberge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et là, ce n'est pas l auberge espagnol, on va raquer cher, très cher pour ce que l on aura amené !

      nb: dites-moi, un " s " à " sortis ", cela m'étonne

      Supprimer
    2. Pour ça mon cher Corto, il faut demander à Didier Goux !
      Je l'avais mis, puis je l'ai enlevé, puis je l'ai remis.

      Supprimer
    3. @marianne: et me voila pas plus avancé; c'est malin

      Supprimer
  5. Bonjour à tous,
    Je vous laisse méditer sur une vidéo que vous allez voir ... revoir ... rerevoir et rererevoir !
    Ca vaut le détour :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=TW9kWe3MI-M

    Bon visionnage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: ds son genre ce mec est un héros dont on entendra pas parler tant ce qu il dit est vrai

      Supprimer
    2. Vidéo très instructive qui vaut effectivement le détour. Je suis surprise par le manque de réactions autour de Monsieur LOUIS. Imaginons le même discours chez nous....

      Supprimer
    3. @ Cyrielle :
      Chez nous la censure médiatique aurait fait son oeuvre puissance 10, et le MJS aurait monté au front avec toute leur panoplie anti-démocratique digne de Staline et d'Hitler, dont en voici une (sur un autre sujet) :
      http://www.lepoint.fr/insolite/les-jeunes-socialistes-creent-la-polemique-18-01-2013-1617369_48.php

      Supprimer
    4. @sen
      merci sen , moi qui suis l'actualité française dans les pays européens pour avoir un semblant de vérité,j'avais complètement zappé ce député belge

      Supprimer
  6. Sinon, la France est toujours le seul pays à intervenir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire que la Russie doit intervenir au Mali dans les jours prochains avec un avion destiné à transporter des armes légères et des soldats "du 224e détachement aérien" qui seront mis à contribution sur le sol malien.

      Supprimer
    2. @ Cyrielle :
      Ca doit faire ch--- Hollande, lui qui avait tenté de lui donner une leçon en public.
      Poutine est le dernier qu'il attendait.
      Si ça se trouve, Poutine est en train de lui faire un pied de nez, vu que personne d'autre ne veut physiquement s'engager.
      A moins que ce soit un coup de Depardieu ?

      Supprimer
    3. @sen et cyrielle: ouaip ! y a le Togo aussi qui vient d envoyer 40 gugusses :)

      Supprimer
  7. Je me demande ce que François Lamy, ministricule de la ville, peut penser de cette guerre. Lorsqu'il était député et membre de la commission de la Défense, il s'était fendu d'un article publié dans un numéro spécial de la revue Autrement dédié aux forces spéciales. Il avait expliqué que la manière habituelle de procéder était un pur scandale anti-démocratique. Que toute décision présidentielle devrait normalement faire l'objet d'une communication au Parlement qui statuerait sur sa nécessité... ou pas. Ce pourfendeur du capitalisme anglo-saxon, adorateur d'Allende, s'était même payé le culot de vanter la procédure américaine en la matière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Hollande a cru partir pour une guerre "fraîche et joyeuse", il va devoir déchanter et les Français avec lui.

      Supprimer
    2. @koltchack: oui mais ça, c'était avant !

      Supprimer
  8. Bonjour Corto et bonjour à tous !
    Un lien pour ceux qui veulent en savoir plus :http://secretdefiance.com/?p=4024
    Peut-être le connaissez-vous déjà , mais au cas où ..

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen