jeudi 17 janvier 2013

Le vibrant plaidoyer de Najat Vallaud Belkacem en faveur de la GPA


Il y a peu, sur un plateau télé, Najat Vallaud ( pour l'intégration ) Belkacem ( pour ne pas oublier ) assurait, droit dans les yeux des téléspectateurs, que si on avait sorti la PMA du projet de mariage pour tous pour dépassionner le débat, la question de celle-ci serait étudiée ultérieurement dans un autre projet de loi sur la famille. Quant à la GPA, hors de question, le sujet n'avait pas lieu d'être, ni aujourd'hui, ni demain, assurait-elle.

Sur un autre plateau télé, une dame dont j'ai oublié le nom prêchait en faveur de la GPA. Elle assurait, sans que personne n'y trouve rien à redire, que la mère porteuse, je cite de mémoire, fallait pas dramatiser, ce n'était ni plus ni moins qu'une nounou prénatale ( sic ). Belkacem, encore présente, ne pipa mots si ce n'est pour réitérer la position du gouvernement ( et d'hollande ): pas de GPA.

La même, Belkacem, sur, il me semble le plateau de Mots Croisés, est interpellée par, de mémoire, l'abbé Grosjean. Celui-ci, à propos d'égalité, et un brin provocateur, lui demande pourquoi les lesbiennes auraient droit à la PMA alors que les homosexuels n'auraient droit à rien pour " procréer ", même pas droit à la GPA. Belkacem élude et confirme: pas de GPA.

Sauf que notre Bécassine, la GPA, elle en est convaincue, c'est bien, c'est bon, c'est cool, c'est moderne, et défendre la possibilité d'éventuellement légaliser la GPA c'est ce qui fait d'elle ( et donc du gouvernement, et donc de hollande )  "  des républicains progressistes et vigilants. C'est une question de laïcité, d'égalité et de justice ". Passons sur sa tentative de nous refiler une nouvelle devise républicaine... Comment ça, je délire ? Ce n'est pas moi qui l'écris, c'est elle.

Et oui, parce notre Belkacem qui nous assure que la GPA n'est pas envisageable s'est fendue ce 16 janvier, sur le site internet de Terra Nova ( think-tank proche du PS ) d'un véritable plaidoyer en faveur de la GPA. Que dit-elle ?

Qu'il faut dépassionner le sujet. Que si on occulte et interdit toute marchandisation du corps, la GPA n'est rien d'autre " qu'un instrument supplémentaire au service de la lutte contre l’infertilité ". Que pour lutter contre l'éventuelle marchandisation, il suffit de rendre la GPA gratuite ( ce qui supposerait préalablement, la gratuité de la PMA). Que la GPA, sortie du contexte marchand, est avant tout " un acte altruiste, un don de soi ". Que les opposants à la GPA sont sourds à la détresse de ceux qui ne peuvent procréer. Que ces mêmes opposants, réfractaires à toute psychologie, " ne disent rien de la psychologie humaine, de la réalité et de la diversité des situations actuelles, de l'évolution des mentalités, de la construction éminemment sociale, avant d’être biologique, de la maternité ". De la même façon " qu' ils ignorent par dessus tout la part d'humanité et de liberté éminente qu'il y a incontestablement dans cet acte de générosité. " 

La GPA, ni plus ni moins qu'un acte médical qu'il suffit de réguler, d'encadrer et de maîtriser pour qu'il soit  rien d'autre que ce qu'il est: " un acte de générosité ".

Lisez son plaidoyer, La GPA: l'éthique du don, ICI, et si comme moi, après cette lecture, vous n'êtes pas convaincu que Belkacem ( et donc le gouvernement, hollande et la Socialie ) prépare l'air de rien le terrain pour légiférer sur la GPA, c'est que vous n'avez rien compris à la perversité du discours et de la dialectique socialistes.

Folie passagère 1537.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

51 commentaires:

  1. " qu' ils ignorent par dessus tout la part d'humanité et de liberté éminente qu'il y a incontestablement dans cet acte de générosité. " C'est bien ça ! bourré de bon sentiments comme y faut . Et puis ça laisse entendre que les opposants sont un peu "inhumains" ce qui éventuellement peut conduire à leur extermination en tant que "untermenschen"
    à leur extermination

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lapin malade: l'argument classique: les opposants sont des méchants réacs hostiles à tout progrès. On entend souvent cela depuis quelques temps.

      Supprimer
  2. C'est merveilleux, la générosité. Ceux qui ont reçu un rein ou un poumon indien rendent hommage à la générosité de ces braves gens qu'ils ont symboliquement rétribués pour le dérangement.
    Et les Ukrainiennes ! oh, comme elles sont généreuses. Elles vont jusqu'à s'inscrire dans des associations caritatives qui offriront leur ventre de femmes merveilleuses, toutes tournées vers le don de soi, pour que leurs infortunées soeurs de misère injustement stériles, ou leurs amis homosexuels privés d'utérus par une nature inégalitaire, connaissent les joies de la maternité....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @suzanne: heu...second degré je suppose ? :)

      Supprimer
    2. Corto : allons allons...Dans le document que vous mettez en lien, Najat BC propose aussi que la GPA soit remboursée par la Sécu, à condition qu'elle soit encadrée et gratuite. Soit c'est d'une naïveté sans nom, soit c'est d'un cynisme à pleurer.
      Je ne suis pas contre le mariage homo (en fait, je m'en fiche, donc c'est comme si j'étais pour) mais le commerce d'enfants et d'organes humains, je suis absolument, inconditionnellement contre.

      Supprimer
    3. Ca fait plaisir à lire...
      Titi

      Supprimer
    4. @suzanne: parler de naïveté ? absolument pas quand on a affaire à des gens comme la Belkacem. Hélas. C'est d'un cynisme sans nom, tout a fait d accord. Un cynisme qui participe de cette philosophie sociala d'égalitarisme à tous crins.

      Elle est très sérieuse qd elle parle de gratuité et de Sécu, c'est typique assistanat et état providence: votez pour nous, nous ferons tout ( et n importe quoi ) pour vous

      Supprimer
  3. Antoine S, commentateur sur slate.fr, nous a donné sa vision de ces ces nouvelles lois pleines d'altruisme à la sauce socialiste :

    "Quant au PMA et GPA, il s'agit probablement d'une mesure de relance de la croissance et d'adaptation a la globalisation. Maintenant que le traffic d'ovocytes et la location de ventres est autorisee dans certains pays, il serait idiot de laisser delocaliser ces activites potentiellement tres lucratives et generatrices de PNB dans les seuls pays permissifs. Certes, il sera difficile d'etre competitif avec le cours de l'ovocyte en Ukraine (100€ d'apres le Monde), mais pour la location de ventres et les activites commerciales et medicales associees (rentabilite accrue si remboursement par la secu?), il est probable que les candidats prefereront peut etre acheter Francais. On pourrait aussi gagner quelques marches a l'exportation en developpant ces activites par de belles campagnes promotionnelles ("pas pire que le tabac"...). Si on ne le fait pas, d'autres le feront!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a combien d'ovocytes pour cent euros ?

      Supprimer
    2. Et qu'allons-nous faire pour les hommes qui ne peuvent pas être porteurs ? C'est inégal, ça. Vite, une Commission, de toute urgence.

      Supprimer
    3. Bah ! Les hommes créeront des sociétés procréatrices... Ils iront chercher des jeunes filles bien fertiles dans des pays pauvres, ils leurs fourniront un logement et elles n'auront plus qu'à porter des bébés à la chaine... avant on appelait ces types de maquereaux maintenant on les appellera des chefs d'entreprises... C'est ça aussi le progrès...
      Titi

      Supprimer
    4. @titi: le système fonctionne déjà ainsi dans certains pays comme les USA, le Canada l Ukraine.

      @marianne: business, economie, délocalisation, compétitivité etc... votre antoine, il parle GPA ou de problématique industrielle ? :)

      Supprimer
    5. @Corto: ben oui justement! Vu que ça existe déjà ailleurs, pourquoi pas chez nous??? C'est une des argument qu'on entend le plus souvent chez les gauchos...
      Comment ils disent aussi : "la société ne s'est pas écroulée dans ces pays là"... Ah non??? vraiment???

      Titi

      Supprimer
    6. @titi: l'argument à 2 balles en effet que l'on m'a servi ici même il y a quelques jours.

      Supprimer
  4. La finalité de ce marasme n'est pas la prétendue égalité, mais la fabrication de nouveaux citoyens qui seront naturellement acquis à la cause socialiste, progressiste.
    Et quant à la supposée inégalité qu'il y aurait à autoriser la PMA et pas la GPA, Nashatte a répondu que c'était "absurde". Elle argumenta que ce n'était pas une inégalité car les femmes possèdent un ventre pour procréer, alors que les hommes non. Quelle argumentation les amis...

    Un billet qui illustre que cette proposition n'a aucun argument qui tient la route, et en plus, il paraît que ça fit 7 ans qui planchent sur la question. 7 années passées à débattre sur un sujet absurde. Pas sur que les Français soient un peuple de lumières...

    Voilà comment ils se justifient, et je ne comprendrai jamais qu'on puisse accréditer des arguments aussi fumeux que contradictoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: les Français, je ne sais pas mais le " peuple de gauche " est sensible à cette argumentation.

      Supprimer
  5. Comment elle disait déjà Ségolène " si elle s'était appelée Dupont, elle n'aurait pas eu le poste"...
    Plus sérieusement, cette nana joue totalement son rôle, elle reflète de façon lumineuse la duplicité et l'incompétence de ses petits camarades de jeu...capable de dire tout et son contraire en enveloppant bien de progrès, de générosité, d'égalité et en renvoyant ceux qui ne sont pas d'accord du côté obscur. J'ai de plus en plus mal à ma France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi Nana vous savez. C'est assez dur à supporter leurs âneries.
      J'avais éventuellement pour projet de me marier avec ma compagne, avec qui je suis depuis 7 ans, mais quand je vois ce qu'on fait du mariage, la manière dont on le vide de sa substance, je suis de moins en moins hésitant sur l'envie de me marier.
      Je n'ai pas envie de rentrer dans la case des progressistes.
      Out of question!

      Supprimer
    2. @nana: et nous revoila, nous pauvres gens n'ayant pas une même vision de l'égalité, de l individu, de la famille et de l enfant à nouveau reclassés dans le camp du mal. La perversité de Belkacem et de ses pairs n'a d'égale que justement cette subtilité et cette force qu'ils ont pour faire croire qu'ils oeuvrent pour le bien de tous. Pouah !

      Le pire c'est que si on n y prend pas garde, cela fonctionne !

      Supprimer
  6. On reconnait là les dernières retombées, cauchemardesques, du féminisme à la Simone de Beauvoir. "Construction éminemment sociale" blablabli, "liberté éminente", blablabla.
    Si quelqu'un doutait que ce féminisme là soit une forme de nihilisme, quelle plus belle preuve? Derrière la rhétorique de la "générosité" et de "l'humanité" il n'y a qu'une seule chose : la volonté de détruire. La nature humaine, voilà l'ennemi.
    Il faut impérativement résister à ces gens là. De toutes nos forces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut impérativement résister à ces gens là. De toutes nos forces. C'est exactement cela, Aristide.

      Supprimer
    2. @aristide: ne pas baisser la garde ! jamais. Ces gens frisent la demence au nom de principes séduisants comme l'égalité, l humanité, l'altruisme. zobie ! Des idéologues déconnectés plutôt.

      Supprimer
  7. On peut pas l'envoyer en Arabie Saoudite cette "m...e" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jeff: sont pas fous là-bas,ils n'en voudraient pas.

      Supprimer
  8. Si elle trouve que c'est si bien que ça la GPA, pourquoi elle montre pas l'exemple en allant porter le bébé d'une autre???
    Décidément, la France de Hollande et de cette bande de socialos n'est pas MA France...

    Tit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: et de moins en moins la mienne. Toute l astuce , pour eux, c'est de faire en sorte que l'on démissionne, que l on laisse faire afin qu ils aient le champ libre.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. @brebis gall: Bienvenue ici. Tu peux développer ?

      Supprimer
  10. Pour répondre à l'inquiétude de Al West qui demande : "Et qu'allons nous faire pour les hommes qui ne peuvent pas être porteurs ?", je vous dirai qu'il n'y a pas que la frontière entre l'homme et la femme qui est contestée par les progressistes. Depuis longtemps déjà la frontière entre l'homme et l'animal l'est aussi.

    Ainsi que le dit Françoise Cohen, citée par Michèle Fellous :

    "La fin du XXème siècle désigne l'animalité comme territoire ouvert de croisement où s'assimilent les comportements humains et animaux que seules la souffrance et la mort liaient dans la pensée classique. Les textes de Deleuze et Guattari dessinent une condition post-humaine plutôt que post-moderne, où l'humain trouve un avenir en glissant dans le devenir animal tandis que Derrida, démarquant la philosophie de Lévinas, définit l'animal comme celui qui, face à l'homme, se présente comme l'altérité véritable, constitutive de l'humanité. C'est bien l'humain que cet animal donne à lire."

    Lisez cette étude de Michèle Fellous, chargée de recherche au CNRS, et vous verrez que rien ne s'y oppose à imaginer que dans un futur plus ou moins proche, l'homme sera en mesure de faire porter ses embryons par l'animal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www-umb.u-strasbg.fr/UserFiles/File/Microsoft%20Word%20-%20FELLOUS%20-LaXenogreffe.pdf

      Supprimer
    2. @marianne: je vais aller jeter un oeil même si je suppose la chose indigeste eu égard à l'extrait que vous nous avez mis ici

      Supprimer
    3. Vous mettez le doigt sur un des noeuds de problème mon cher Corto.
      Dès qu'on essaie de réfléchir cela devient "indigeste".
      Alors qu'il suffit de présenter les choses comme un progrès social, qui plus est humain et altruiste, pour que les gens y adhèrent sans sourciller.

      Supprimer
    4. Merci Marianne pour vos réponses. Ou... comment rendre mainstream l'opposition au mariage zinzin (zizi ça marche aussi, d'ailleurs, Corto -Marianne, pardon pour cet aparté entre mecs).

      À suivre votre lien, dites, les usines à fœtus, c'est pour demain. (Et moi, quand je pense à tous ces embryons congelés, en attente de... comment dit-on ? "candidates" ? "mères" ? Brrr, ça me fait froid dans le dos !)

      Supprimer
  11. La GPA, un "don? Si ce n'était pas si horrible, on pourrait ricanerr. On parie que, si ça passe, les "porteuses" sauf exception ne se recruteront pas dans les beaux quartiers, dans les associations bobo-féministes ni dans les cabinets ministériel mais parmi les plus pauvres? Gratuitement, bien sûr! Ce qui n'empêcherait pas une discrète et juste compensation. Question: la GPA ouvrira droit à un congé maternité?
    Enfin dans le lien que je suis allé voir, l'auteur présente la GPA comme un moyen de lutte contre l'infertilité. Si une femme est stérile, ce n'est pas en se faisant prêter un utérus qu'elle sera guérie. Qu'est-ce qu'on peut lire comme conneries accompagnées de bons sentiments!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: édifiant, n'est-il pas ? mais ce que tu appelles conneries n'est rien dautre qu'idéologie modernoeuse et socialiste.

      Supprimer
  12. Désolé pour les fautes frappe! J'étais énervé.

    RépondreSupprimer
  13. en ce moment les mots délations , dénonciations et maintenant GPA m'envoie vers les années 39-45 en allemagne .Dans ce pays on les nommait Femme Porteuse , une fête a été créer pour elles : la Fête des mères est devenue officielle .
    A la place de choisir la race ,on préfèrera l 'appartenance à la formation politique des seigneurs de gauche .
    Il faudra tatouer un code barre pour la recherche éventuelle des donneurs H-F .
    La belkacem à du être élevée dans un autre monde mais pas le mien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: pas le mien non plus. "A la place de choisir la race ,on préfèrera l 'appartenance à la formation politique des seigneurs de gauche" Le camp du Bien et le camp du mal, donc !

      Supprimer
  14. Ça a au moins le mérite d'être clair... L'hydre a développé ses tentacules dans toutes les instances dirigeantes, elle a désormais tous les pouvoirs, elle va donc se dépêcher de faire passer ses lois iniques avant qu'on arrive à les lui couper !
    Je crois qu'on n'a pas fini d'en baver, avec ces gens-là, ils sont réellement dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça... Très bonne image! Du bon Français d'élevage, prêt à voter socialo, dès sa future nouvelle majorité: 16 ans.
      Vous allez voir, je suis sur qu'on va y arriver.

      Supprimer
    2. @mary: isl font ce qu ils reprochait, a tort ou a raison, de faire à Sarko: noyauter tout l'appareil d'Etat. Avec ce petit plus, l'idéologie et la captation des esprits.

      @pierre: une fois que l on a exploite toute les diffrentes couches de l'électorat pr se faire élire, suffit effectivement d'aller prendre les électeurs au berceau. Déjà que les 3/4 des adultes ne comprennent pas pour quoi il vote, alors imagine...

      Supprimer
    3. Je trouve ça dramatique, car ils font tout pour que l'homme ne soit pas libre de penser.
      Nous sommes des humains à la base, mais les socialistes sont entrain de vider tous les mots de leur sens.
      A nier le principe d'individualité et à prôner le tout collectif, on voit bien vers quelle immonde société collectiviste anti-riches ils sont entrain de nous amener.
      Plus rien n'a de valeur, tout est égal, et finalement ils veulent robotiser la société.
      Je prie pour que la gauche dégage en 2017....

      Supprimer
  15. Il y aura les femmes généreuses, si... il y aura elles, présentées en vitrine, et les autres... Les autres qui seront en effet de simples outils avec la bénédiction du peuple ébloui par les sourires des premières, ne comprenant pas les réalités d'un tel acte.

    Je ne ferai pas comme certains en refusant que pour certains rares couples, avec cette mère-porteuse-là, ce soit la "bonne" solution et que l'enfant paru, tout le monde trouve son compte. Mais pour tous les autres ? Je regarde ma minette et j'ai peur !

    En fait, je crois que si je disais tout ce que je pensais du sujet, j'en ferai des tartines.

    Tiens, j'm'en vais en causer sur mon blog, en fait, sur ce coup. Histoire de pas polluer chez toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben merde, ça a pas mis mon identité ce coup-ci... Je suis pas une vilaine anonyme, moi !

      Supprimer
    2. @Blandine: J'étais parti pour écrire que très exceptionnellement la GPA pouvait etre une solution. Mais à la reflexion...non. Même pas.

      Supprimer
    3. Là va falloir que tu m'expliques ?

      Supprimer
  16. Très bien l'ennemi se dévoile, si je n'étais pas particulièrement féru de prophéties je parlerai là d'antechrist. Qu'ils essaient seulement de faire passer cette loi, je pense qu'ils trouveront de nombreux opposants.
    C'est hors de question. On n'a pas besoin de Mengele progressistes.
    Ils sont ignobles, odieux et dangereux, on ne rigole plus là.
    Quelle petite conne.
    Remboursé par la sécu en plus ? Qu'ils aillent se faire mettre avec leur sécu, je ne participerai pas d'un centime pour financer cette horreur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vlad: le travail de formatage est commencé. C'est une valse à plusieurs temps où l'on emmène le bedaud là où l on veut sans même qu il ne s'en rende compte. Le mariage pour tous, la PMA puis un peu plus tard, la GPA.

      Au moment du PACS, Guigou la main sur le coeur disait que non au grand jamais on accorderait l adoption aux couples homos. C'est quasiment acquis aujourd hui.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP