dimanche 6 janvier 2013

Tranches de vie... Suzanne !


Tout passe trop vite en ce moment. Guère le temps d'écouter les infos et pas le loisir de faire mes billets politiques.

Chez moi, c'est un peu comme dans La Mamma, la chanson d'Aznavour. Sauf que la mienne de Mamma, elle va à peu près bien. Elle prend son temps pour se remettre, à l'hopital, dans une chambre glauque et blafarde comme seuls les hôpitaux savent offrir à leurs patients; mais ça va.

Alors en attendant qu'elle réintègre ses pénates, not' Mamma, c'est le défilé permanent. Ils sont venus, ils sont tous là. En même temps ou bien à tour de rôle, ils débarquent en rang serré: fils, filles, cousins, petit-enfants, amis et parentèle. 6 par ici, 8 par là, par 2 ou 3 ou bien à l'unité; ça n'arrête pas. Ce midi, nous avons, pour rigoler, compté: Depuis le 30 décembre, et malgré mon escapade en terre toulousaine, j'ai fait à déjeuner ou à dîner à 112 personnes. Si, si, 112 repas et on a recompté, pour être sûr. Le compte est bon.

Déjeuner fini, ils partent visiter la Mamma. Visite effectuées, ils viennent dîner et pour quelques uns dormir. La maison est grande.

C'est sympa. C'est usant.

Il y a ceux qui participent et ceux qui pour rien au monde ne bougeraient le cul de leur chaise pour donner un coup de main au service ou en cuisine. Il y a cette cousine et son mari, gonflant comme pas possible, plus intéressés par l'état des lieux que par l'état de santé de la Mamma, que j'ai dissuadé de venir; je n'aime pas les hypocrites. Il y a celle qui, malgré sa proximité géographique, et plutôt que d'aller visiter la convalescente, nous assure de son soutien... par téléphone. Il y a ceux, heureusement plein de délicatesse, qui savent ne pas s'attarder soit au chevet de la malade, soit après dîner.

C'est usant. Mais c'est amusant. 

Regarder, analyser, comparer les comportements des uns et des autres. Entre sympathie sincère et fausse compassion, le spectre est large. Viennent les petits moments de tranquillité où la Mamma et moi sommes pris de quelques fous rires en commentant  ces mêmes comportements. Ça fait du bien, ça repose. " T'as vu, il a les doigts crochus, le cousin Jacques. Il me voit déjà passer l'arme à gauche " qu'elle me dit. " Il peut aller se brosser " que je lui réponds. " Et nous gloussons en repensant à madame Machin qui a passé deux heures à raconter ses petits malheurs sans intérêts: ses projets de vacances, croisière ou Seychelles ?...

Ce soir, nous avons pris une grande décision. Demain, on ferme boutique. Ils sont globalement tous gentils mais trop, c'est trop. On trouvera bien un truc à dire. Halte au feu. La maison ne fait plus à manger, la malade est fatiguée. Moi aussi.

Peut-être bien qu'ainsi, nous pourrons nous reposer un peu, et pour moi, reprendre le fil de l'information et la rédaction de quelques billets.

Folie passagère 1523.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


24 commentaires:

  1. Elle a vraiment du fion de t'avoir, la daronne. Et je reste poli, devant tant d'abnégation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: Un peu qu elle a de la chance !

      Supprimer
  2. Bon rétablissement à votre maman !
    Sinon, la famille, c'est une société en miniature, on y trouve de tout, le meilleur et le pire et, au milieu de cet ensemble hétéroclite, il me semble qu'elle a le bonheur d'avoir un fils aimant et ça, c'est vraiment le meilleur !

    RépondreSupprimer
  3. Eh beh, et toi, c'est quand qu'on te fait des bons petits plats ? Sinon, je serais tentée de penser comme Al.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @blandine: je me posai la meme question: et moi, c qui qui me fait de bons petits plats , hein ? c qui ? :)

      Supprimer
  4. Moi je m'en fous de la daronne pour être honnête, mais votre salon est plutôt bath.
    Y'aurait pas un strapontin pour mezigue à la prochaine réunion de famille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @fredi m. désolé de te decevoir mais ce n'est pas le salon, c'est la salle à manger des enfants :)

      Supprimer
  5. bon tu as raison de fermer la boutique, on va pouvoir te récuperer , on a l'organisation a faire tous pour dimanche....bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: un peu qu il faut s organiser pour dimanche prochain. on se tel.

      Supprimer
  6. Ah ben zut, mon cher Corto ! Moi qui commençais à me dire que je pourrais peut-être venir aussi.
    Eh bien, tant pis, je ne viendrai pas.
    Je serai tout de même de tout coeur avec vous et votre maman à qui je souhaite un prompt rétablissement.












    RépondreSupprimer
  7. Le principal, c'est que la maman se rétablisse au plus vite,quant aux visiteurs, il faut les considérer comme des touristes et basta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: sauf que les touristes, ils raquent alors que là...

      Supprimer
  8. Très heureuse de voir que ta mère s'est bien remise !
    Elle a dû apprécier d'être aussi bien entourée par toi et toute ton attention.
    J'en profite pour te présenter tous mes voeux pour 2013, sans soucis, et avec santé et bonheur pour toi et tes proches, dont ta maman, bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @carine: a toi aussi, tout plein de bonnes choses pour 2013. Biz

      Supprimer
  9. Il suffisait de demander, alors...
    Vous avez su faire de cette tranche de vie assez douloureuse -avec maladie inside, en tout cas- un petit billet amusant. C'est comme ça, la vie. C'est rare que tout soit complètement triste ou heureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @suzanne: my pleasure ! :) amusant possible pour le billet. Pour le reste, surtout fatigant

      Supprimer
  10. Comme je vous comprends !!!

    Contente de savoir qu'elle va mieux. Et de voir qu'elle a un fils si proche d'elle, dans tous les sens du terme... :)
    Je ne suis pas jalouse, mais je l'envie quand même un peu (enfants près de la "capitale" et moi au beau milieu des volcans !)... ;)

    Bon courage à tous les deux et reprenez bien des forces. Dimanche arrive à pas de loup ; comme la faim ! ;)

    Franzi.

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bien ce genre de billet!!!! ça dégage quelque chose de positif.... Contente de savoir que ta maman va mieux! Elle a bien de la chance d'avoir un fiston comme toi!!!
    Titi

    RépondreSupprimer
  12. Un peu en retard pour m'inquiéter de ta maman, j'espère qu'elle va mieux et que toi, tu prends un peu de repos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: oui ça va mieux rentrée à domicile aujourd hui. Et maintenant, c'est repos ! merci à toi !

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen