samedi 26 janvier 2013

Manipulons les chiffres, ils n'en seront que plus vrais


Nous sommes au royaume de l'immédiat; il faut aller vite, informer vite, s'informer vite, comprendre vite, analyser vite etc... toujours plus vite. Le meilleur moyen de ne retenir que l'essentiel, c'est de ne se contenter que des chiffres. Les chiffres, rien que les chiffres ! Faciles à mémoriser, faciles à ressortir. Ces chiffres seront d'autant plus à considérer comme " exacts " selon la notoriété, l'audience ou la notabilité que l'on accorde à celui qui vous les sert. Ainsi, nous aurons tendance à prendre plus au sérieux des chiffres publiés par Le Monde que ceux qui pourrait être publiés par la gazette de Ploërmel; si l'Insee vous dit que c'est ainsi, c'est sans doute plus crédible, à nos yeux, que si c'est Terra Nova qui balance.

Apprenons donc à nous méfier des chiffres et des effets d'annonce qu'ils produisent. Deux exemples à l'appui de ce propos.

Hier, la France saluait la stabilisation des chiffres du chômage pour le mois de décembre. Rendez-vous compte: uniquement 300 chômeurs de plus en décembre, + 0, 01% !  Comparés à la moyenne d'augmentation d'environ 20 000 chômeurs de plus par mois depuis quelques temps, c'est l'embellie ! Et à y regardez de plus près, on s'aperçoit que si la France compte, fin décembre, 3 389 400 chômeurs de catégorie A, c'est effectivement + ou - 300 chômeurs de plus qu'en novembre. Sauf que curieusement, et c'est du jamais vu dans l'histoire de Pôle Emploi, parallèlement à cette stabilisation, le nombre de radiation administratives a augmenté pour le seul mois de décembre de 25%. Soit 9 200 personnes radiées ! Une toute autre mayonnaise ! Et certainement pas de quoi crier victoire; la courbe du chômage s'inversera-telle d'ici fin 2013 comme s'y est engagé l'hollande, personne n'y croit. Sauf à pratiquer les radiations massives.

Deuxième exemple, sans aucun rapport avec le précédent: le nombre de Français favorables au mariage zinzin.

Il y a 6 mois, ils étaient 65%. En décembre, ils n'étaient plus que 54%. Aujourd'hui, à en croire un sondage Ifop pour Atlantico, relayé par la quasi totalité des médias à la veille de la manif des pro- mariage zinzin, ils seraient... 63% à se dire favorables, 3% de plus qu'au début du mois ! Et comme c'est du Ifop, et comme la manif pour le mariage pour tous est demain, ça tombe bien ! Sauf qu'un autre sondage, Yougov/Huffington, paru au lendemain de la manif impressionnante des antis, donnait seulement 47% des Français favorables soit 16 point d'écart avec l'Ifop. Et curieusement et sauf à me démontrer le contraire, personne pour le relayer, même 3 semaines après sa parution, si ce n'est TF1 et Itélé. Alors, 63% ou 54% ou 47%, qui croire ?  " On " croira le sondage qui sera le mieux diffusé, le mieux relayé. C'est aussi simple que cela ! Qui plus est si l'on occulte du débat, des effets d'annonces et des débats, le pourcentage de Français favorables ou pas à l'adoption par des couples homosexuels: 51% sont contre avec une remarquable stabilité dans le temps.

Les chiffres n'ont en eux-mêmes aucune importance, ils ne sont que des indicateurs. C'est l'interprétation que l'on en fait, la publicité qu'on leur donne et la force de l'écho qui résulte de leur diffusion  qui leur donne de l'importance et une crédibilité.

On voudrait nous faire croire que les chiffres se suffisent à eux-mêmes, qu'ils en deviennent remarquables, qu'ils soient information; que nenni, la seule chose qui soit remarquable, c'est la manipulation qu'on en fait.

Folie passagère 1553.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

23 commentaires:

  1. La statistique est une science inexacte qui, partant de prémisses douteuses, permet d'arriver à un résultat faux.
    C'est de Wilfried Baumgartner, ancien gouverneur de la Banque de France

    RépondreSupprimer
  2. Najat s'est gargarisée de cette "bonne nouvelle"... 300 de + seulement en décembre !(mois où il y a toujours un regain d'emplois saisonniers de courte durée pour les fêtes)
    Mais elle oublie de dire qu'en décembre il y a eu... 9200 radiations de + par pôle-emploi qu'en novembre (46700 contre 37500 et 15% de + que la moyenne mensuelle des radiations constatée depuis des années...) et les "experts" trouvent ce niveau de radiations "inexplicable"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @plouc: inexplicable... Et on oublie de dire que depuis décembre, Pôle emploi a modifié quelque peu ses méthodes de calcul... C'était même indiqué sur le site internet

      Supprimer
  3. Bien dit, mon cher Corto !
    Reconnaissez que ça fait un moment qu'on nous bourre le mou avec de faux sondages - Hollande devait gagner les élections avec 60% contre 40% à Sarkozy au second tour - à tel point que ça commence à se voir.
    Je pense que Hollande va payer très cher, sur le plan politique, de s'être fié aux sondages pour proposer le "mariage pour tous", le vote des étrangers, l'euthanasie, l'impôt à 75% et toutes ces merveilleuses "avancées" qu'il nous prépare dont nous ne voulons pas.
    Et même sa loi sur le cumul des mandats, avec qui, pour le coup, le gens sont d'accord, il n'arrivera pas à la faire passer car il y a une véritable bronca d'élus contre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La loi sur le cumul des mandats n'est pas encore passée. Les sénateurs, champions des cumuls, vont s'y opposer en masse. A commencer par les sénateurs socialistes, qui sont une épine dans le pied du gouvernement et retoquent toutes les lois alors qu'ils sont de la majorité présidentielle.
      Pourquoi une telle attitude ?
      La plupart sont Maires ou ont un autre mandat dépendant directement des électeurs. Voter une loi qui déplairait par trop au peuple, c'est s'exposer à perdre également sa Mairie en 2014. A terme, ne plus faire partie des élus c'est aussi risquer de ne plus être élu par ses pairs au prochaines sénatoriales.
      Le risque semble tout de même moindre pour un député, dont l'élection est quand même moins sujette au mandat électif qu'il aurait déjà, ou pas.

      Supprimer
  4. AVIS !: je me pomponne, j'ai rencard. je prendrais connaissance de vos coms plus tard !
    besos a todos !

    RépondreSupprimer
  5. Hollande et sa clique manipuler les chiffres, il faut vraiment être un nauséabond pour croire à une telle idée. si demain Hollande et sa clique disent que les sirènes ont existé et bien c'est vrai et je suis certain que demains selon la préfecture il y aura 2 millions de manifestants dans les rue de Paris et si Hollande et sa clique le disent, c'est que c'est vrai.

    Si la fin du monde n' a pas eu lieu, c'est parce que notre grand Président que le monde entier nous envie, l' a décrété

    Hollande, Hollande, lumière du Monde, phare de l'humanité, Seine de le pensée (Le Danube ne passant pas Paris , on fait avec ce que l'on a), notre grand dirigeant à la force légendaire nous guidera vers une voie constellée de succès .

    L'abus de blog de gouvernement est dangereux pour la santé morale.

    A la vitesse , où ces guignols manipulent les chiffres , fin 2014, il n' y aura plus de chômeurs, si,si!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: et la courbe du chomage, comme par enchantement, s'inversera ! Alléluia , promesse tenue !

      Je suis effectivement curieux de voir l énoncé des chiffres pour la manif d aujourd hui.

      Ceci dit, reconnaissons le tous les pouvoirs ont de tout temps trituré les chiffres pour qu ils leur soient plus favorables. Là où c'est plus gênant c’est lorsque l on constate que les médias se prêtent au jeu.

      Supprimer
  6. bien sûr que les chiffres mentent, regardes mon âge par exemple, ben le chiffre ne reflète pas la réalité, j'ai toujours 10 ans....bon, ok, je sors, bises quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: t exagères pas un brin là ? Allez je t accorde la 30taine bien sonnée :)
      bises

      Supprimer
  7. "ce n'est pas le nombre de chômeurs qui importe mais la façon de les compter" (variante stal' /votes)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce billet!!!! J'ai passé une heure ce matin à fouiner sur le net car je suis tombée par hasard sur ce nouveau sondage sur le mariage pour tous avec ce chiffre farfelu de 63%!!!! Alors que la veille tu avais mis le lien du Huffington Post avec 47% d'opinions favorables.... je n'y captais plus rien et je me demandais si quelqu'un allait le relever.... ou si c'était moi qui était en train de devenir zinzin à force :-))
    C'est affligeant de voir à quel point ce gouvernement truque et manipule!!!! Quand je pense qu'ils ont traité Sarko de tous les noms en l'accusant de manipuler l'opinion!!!! y'a de quoi s'arracher les cheveux!!!

    Et dans le genre manipulation, à part les chiffres, il y a quelque chose de bien plus sournois, et qu'on ne remarque pas toujours c'est de voir dans toutes les émissions télé, tous les jours, des artistes parler du mariage pour tous. Que ce soir aux infos, dans les émissions pour ados (genre les NRJ Music Award, j'ai reagardé 3 minutes juste le temps d'entendre Elie Semoun nous faire une blague pour le Mariage pour tous... à vomir!!) ou dans les talk show.... partout, la pensée unique....
    Et ce lavage de cerveau là, est beaucoup plus dangereux parce qu'il touche tout le monde et en particulier les plus jeunes, qui sont, on le sait des proies faciles à manipuler.... Ils sont en train de nous préparer une jeunesse bien embrigadée et qui restera bien dans le rang.... De parfaits petits soldats....

    Ca promet!!! Mais surtout ça fait peur....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: bien sur qu il y a manipulation de l opinion. Et plus c'est gros, plus ça passe.
      Quant aux médias, globalement à gauche, ils mettent effectivement le paquet pour aider la défense du projet de mariage zinzin. Et les rares artistes qui se prononcent contre, on ne leur donne pour ainsi dire pas la parole.

      Supprimer
  9. @ ma chère marianne et titi. Il faut choisir dans la vie: soit vous contestez les sondages dans leur ensemble, soit vous acceptez leur principe mais ça n'est guère crédible cette indignation à géométrie variable consistant à brandir en exemple les sondages qui arrangent vos affaires et à brûler ceux qui dézinguent vos convictions. Une information que les sondeurs devraient communiquer mais qu'ils gardent bien au chaud pour eux (et on comprend pourquoi), c'est la marge d'erreur. Si les lecteurs avaient cette information, c'est évident que l'ifop, ipsos, opinion way, etc. mettraient la clef sous la porte! puisque tout le monde constaterait qu'avec quelques pourcents de marge, dire que pierre est devant paul est aussi pertinent que le contraire;

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que vous vous trompez sur la manière dont je regarde les sondages.
      1 - Je ne perds jamais de vue que quelqu'un a commandé et payé le sondage, il est important de savoir qui.
      2 - Je sais qu'un sondage, quel qu'il soit, est fait non pour donner une indication de l'opinion, mais pour induire une opinion.
      C'est ce qui explique ces distorsions de chiffres d'un sondage à l'autre.
      Le sondage est un outil de propagande comme un autre, ni plus, ni moins, c'est ce que les gens commencent à comprendre, et c'est ce qui les incite à descendre dans la rue pour dire "en live", qu'ils sont d'accord ou pas.

      Supprimer
    2. @François: plus simplement, il ne s'agit pas de contester les sondages, ils ont leur utilité mais de ne pas se laisser embobiner par les résultats et la présentation de ceux_ci., c'est tout. De même, sur la question du mariage gay, il est tout de même curieux de constater que certains sondages sont " médiatisés " et pas d'autres.
      Etonnant de voir qu' à ce jour, aucun journal , aucun médias, ne s'est amusé à enquêter sur l'évolution de l opinion en comparant la totalité des sondages produits sur le sujet. La chose est faisable, ce fut fait lors de la présidentielle.

      Sur le chomage et les chiffres a fin décembre, sur aucune chaine d info, à heure de grande écoute, je n ai entendu un journaleux s'étonner de la hausse massive des radiations en décembre. Curieux, non ?

      Le pb encore une fois ce ne sont pas les chiffres mais 1) l'utilisation qui en est fait 2) la perception qu'en auront les gens, perception qui variera en fonction de la dite présentation ou non présentation.

      Supprimer
    3. @Francois: avant d'écrire des choses pour vous faire mousser apprenez à lire les commentaires des autres...
      Je n'ai fais que constater que les chiffres des sondages ne sont repris que quand ils vont dans le sens du vent... Je n'ai pas dit que les sondages étaient nuls, juste que ceux qui les relayent le font avec une arrière pensée... Je n'ai rien dit contre le principe du sondage donc arrêtez de jouer les moralisateurs et essayez un peu de regarder plus loin que le bout de votre nez... Donnez votre avis mais arrêtez de porter un jugement sur l'avis des autres...
      Titi

      Supprimer
    4. @ Marianne et Corto

      Entièrement d'accord (et plus encore !) avec vos précisions mettant en relief les critères filtrants de lecture à utiliser.
      Indispensables pour limiter autant que faire se peut la manipulation.

      Supprimer
  10. La mesure de la manipulation, c'est la différence entre ceux qui n'ont pas de boulot et les chômeurs comptabilisés.
    D'accord avec Marianne Arnaud: quant aux sondages, il faut savoir qui les commande et dans quel but (par exemple, et ce n'est qu'un exemple, beaucoup de médias commandent des sondages pour avoir de la matière à article), comment ils sont faits, la méthode, l'échantillon, une explication claire de la marge d'erreur, le type de question (ouverte ou fermées), la formulation de ces questions etc.
    A ne pas confondre avec les statistiques et leur présentation. Par exemple, le graphique du début de l'article n'aurait pas du tout la même apparence si on présentait les chiffres cumulés ou si l'échelle des ordonnées était plus écrasée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ]Pangloss: tu as parfaitement raison. Je m amuse d ailleurs bien souvent en voyant comment aux infos les graphiques sont artificiellement gonflés par l'utilisation astucieuse des échelles de grandeurs ( abscisses et ordonnées )

      Supprimer
  11. "Les statistiques sont la forme la plus raffinée du mensonge" (Disraëli, premier ministre anglais du 19e).

    Nul doute que, si les sondages avaient existé à cette époque, il aurait encore amélioré sa formule !... ;)

    RépondreSupprimer
  12. De toute façon, quelques soient les sondages, le pourcentage de Français favorables au mariage homo n'a AUCUN sens dans le cadre de ce projet de loi :
    Ce projet prévoit d'ouvrir le mariage ET l'adoption aux personnes de même sexe, l'un ne va pas sans l'autre :
    Donc, si 51% des Français sont contre l'adoption par des couples de même sexe, alors 51% des Français sont contre le projet de loi! et ça, on ne le dit JAMAIS...

    RépondreSupprimer
  13. @anonyme: c'est tellement évident queje n y avais meme pas songé ! Bien vu !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP