samedi 26 janvier 2013

Les cancres de l'Assemblée: Aujourd'hui, Avi Assouly, député PS

Avi Assouly, ancien commentateur sportif, suppléant de la député Carlotti, il devient député PS à la faveur de la nomination de celle-ci comme ministre. Dans sa circonscription, sur le terrain, ce gars va vous jurer la main sur le cœur qu'il s'est présenté à la députation pour honorer, servir et défendre les intérêts de sa ville et de ses concitoyens. Une fois élu, normal, qui du côté de Marseille n'élirait pas le gusse qui commentait les matches de l'OM, on s'aperçoit qu'il en est tout autre:




Un pique-assiette de la République, un profiteur du système, un cancre ? Tout cela et plus encore: Juste un gars, comme bien d'autres, qui a grugé ses électeurs, un gars qui visiblement ne comprend pas grand chose, un usurpateur. Un gars dont l'élection à la députation lui a donné le droit de participer à l'élaboration ou au détricotage des lois de la République.

A-t-on les élus que nous méritons ?

Folie passagère 1552.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr


19 commentaires:

  1. On ne traite pas ainsi des gens qui ont tant souffert ! Antisémiiiiite !

    RépondreSupprimer
  2. A-t-on les élus que nous méritons ? Apparemment, nous avons plutôt les élus qu'une majorité de on mérite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: avoue qu il est gratiné celui-ci !

      Supprimer
  3. Ce type est un charlot mais j'en ai autant au service de ses voisins.
    Et ça a le culot de s'appeler la démocratie représentative! Un système qui envoie des gugusses de ce genre à l'Assemblée ne mérite pas d'être défendu.
    Mais nom de d'là! Arrêtez de voter une bonne fois pour toutes! Ils finiront bien par comprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout a fait d'accord avec toi ! depuis le temps que je le dit aussi, n'allez plus voter, on atteindras enfin 90% d’abstention ! je laisse 10% aux indécrottables...voter blanc ne sert à rien ils s'en tapent !

      Supprimer
    2. @pangloss: je ne me fais aucune illusion des charlots comme celui-ci sont nombreux. A droite comme à gauche. Le tort de celui-ci c'est de s'être fait prendre.

      A noter que cette vidéo, étrangement n 'est disponible que sur youtube Russie...

      T'inquiètes cela en arrange certains que des guignols comme lui soient envoyés à l'assemblée.

      @Boutfil: le vote blanc est, il me semble, compté séparément des nuls maintenant. C'est déjà un progrès

      Supprimer
  4. Ça vaut largement les vidéos de Dati au conseil de Paris ou à l' assemblée européenne .

    Tiens comment dit on en langage politique socialiste: " Nous allons vous la mettre profond" et bien "Le changement c'est maintenant"

    RépondreSupprimer
  5. Après cela étonnons-nous, mon cher Corto, que 82% des Français - selon un sondage Cevipov - pensent que les responsables politiques agissent principalement pour leurs intérêts personnels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: CQFD ! Ils ns prennent pour des cons,on les prend pour des cons: pas très constructif comme démarche mais cela fonctionne pour leur plus grand bien

      Supprimer
  6. « Mais comment on fait pour avoir des billets pour le stade de France ? »
    Tout simplement en les achetant, comme la plupart des spectateurs.
    « On est des ploucs ! »
    Je ne vous le fais pas dire.
    Vous êtes même un mange m…. !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...erde, Mauricette !

      Allons allons, ne vous étouffez pas -)

      Supprimer
    2. @mauricette: allons, allons, depuis quand un député paierait-il pour se divertir à Paris. Au pire si on ne lui envoie pas de tickets gratos, il a son indemnité de représentation

      Supprimer
  7. Un petit échantillon... Sans tomber dans le "tous pourri" (ayons l'audace - ou l'inconscience ? - de l'optimisme) combien d'autres se cachent parmi nos 577 députés ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tambour: juste un échantillon en effet et comme dit plus haut, certainement pas le seul, à droite comme à gauche, mais celui-ci s'est fait prendre !

      Supprimer
  8. Je n'ai pas spécialement le goût de défendre les députés, ni les socialistes mais je trouve cela très facile, trop facile, on pourrait en faire autant pour n'importe qui et n'importe quoi. Comme si la plupart des gens au turbin n'avaient pas des moments plus ou moins longs où ils parlent de choses qui n'ont strictement rien à voir, comme si n'importe qui au travail ne cherchait pas à profiter des avantages offerts par un CE ou je ne sais quoi d'autre, comme si dans n'importe quelle assemblée de types, ou dans n'importe quel amphithéâtre d'étudiants, on ne trouvait pas une majorité d'individus occupés à bavarder, à dormir ou n'importe quoi d'autre qui n'a rien à voir avec le sujet.
    Les députés le plus souvent, sont à l'image de ceux qui les élisent.
    Le problème principal est sans doute le pouvoir qu'on leur prête, qui est plus limité qu'on ne le croit, et celui qu'on leur donne, qui est toujours trop important par rapport à ce qu'ils peuvent réellement nous apporter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dsl: tes 3 dernières lignes me suffiront.

      Supprimer
    2. Eh bien moi, je ne me satisferai pas des trois dernières lignes de dsl, mon cher Corto !
      "Le pouvoir qu'on leur prête est limité" écrit-il, mais leur pouvoir de nuisance est grand, quand d'un vote où ils n'ont pas la liberté d'exprimer leurs propres sentiments, ils peuvent nous faire "changer de civilisation" à notre corps défendant.
      Et si "le pouvoir qu'on leur donne est trop important par rapport à ce qu'ils peuvent nous apporter", qu'ils ne s'étonnent pas qu'on ne leur pardonne rien, car ils ne sont pas "dans n'importe quelle assemblée de types" ou dans n'importe quel amphithéâtre d'étudiants".

      Supprimer
  9. Bien qu'ils soient sur les bancs de l'Assemblée...cela ne change rien "d'un mulet, on n'a jamais fait une cheval de course"

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique