vendredi 11 janvier 2013

Un référendum sur le mariage pour tous ? Ne rêvez pas ! ( mais signez la pétition )


Alors, faut-il, ou pas, un référendum pour valider ou enterrer le mariage zinzin ?

Globalement, les gauchistes et autres pro-mariage zinzin disent que non; pas la peine puisque par la voie des urnes, le 6 mai, les Français avaient validés ce projet en élisant qui vous savez. L'élection de hollande légitimait de facto la validation de la promesse n° 31 du candidat pas encore président : " J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels." Circulez, il n'y a rien à débattre... Pourquoi pas sauf si l'on se remémore les conditions de l'élection de l'hollande et si on occulte la façon avec laquelle 51% des Français ont voté.

Mais peu à peu le débat a pris forme, les langues se sont déliées, les gens ont commencé à discuter et à réfléchir. Et l'on s'aperçut, un euphémisme, que le truc n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait; sans compter les errements socialistes ( PMA, GPA, liberté de conscience...) qui alimentèrent les polémiques. Quoiqu'il advienne et même si certaines discussions furent vérolées par la socialie, en particulier lors des travaux parlementaires qui virent le temps de parole des représentants des diverses religions scandaleusement réduits, on ne pourra pas dire que la question du mariage pour tous n'aura pas été débattue.

Ainsi, plus le temps passait, plus la chose qui semblait acquise devenait discutée et discutable. Les oppositions s'organisèrent au même moment où  l'objet du débat sortait du microcosme parisien. Alors quand, il y a plus d'un an, 63% des Français se disaient favorables au mariage zinzin, ils ne seraient  plus que 54 à 58% aujourd'hui.

Le gouvernement a annoncé que, quoiqu'il advienne et quelque soit la mobilisation de dimanche prochain, le projet de loi serait mené à terme et la république accoucherait d'un nouveau genre de mariage. Quoiqu'il advienne ! " Ce n'est pas la rue qui légifère " !

Soit. Sauf qu'un sondage Itélé paru aujourd'hui révèle que: " 62% des Français estiment que le projet de loi sur le mariage pour tous devrait être soumis à un référendum auprès de l’ensemble de la population. Et que si le projet de loi sur le mariage pour tous était soumis à un référendum, 52% des Français voteraient « oui » et 37% « non ». Les 11% restants déclarent qu’ils s’abstiendraient ou ne savent pas ce qu’ils voteraient ".

Tiens donc... 62% pour un referendum, on est loin du quitus donné le 6 mai, non ? 52% à voter oui, on est tout de même loin, très loin des 64% d'il y a un an, non ? Et 52%, comme dirait l'autre, ça se discute, ça se travaille. Et les 11% d'indécis, ils feraient quoi si on les "instruisait" un peu plus. On est loin de l'approbation massive. Et, 62% ne valent-ils pas mieux qu'un maigre 51% obtenu un 6 mai 2012?

Alors, referendum, ou pas referendum?  Ce sondage balayant le quitus sur le sujet donné à hollande lors de son élection, la logique voudrait que oui. L'ampleur de la mobilisation et l'enjeu sociétal que représente ce projet plaideraient pour l'organisation d'un referendum. Il faudrait à hollande une sacrée paire de coucougnettes, choses dont rien ne nous prouve aujourd'hui qu'il en soit doté, pour prendre une telle décision.

Que la Socialie et les pro mariage zinzin ne s'inquiètent pas, hollande ne prendra pas une telle décision, il se discréditerait plus encore qu'il ne l'est déjà dans l'opinion, à gauche, comme à droite.

62% des Français favorables à un referendum qui, hélas, n'aura pas lieu. Ce n'est pas un problème, ceux-ci ont l'habitude depuis longtemps que leurs revendications ne soient pas prises en compte par le pouvoir politique.

Rien ne change. Même en Socialie.

Mais si vous êtes favorable à un référendum, vous devez signer la pétition comme 105 000 Français l'ont déjà fait.

Folie passagère 1529.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

41 commentaires:

  1. Bien sûr que la manif ne serviras pas à les faire changer d'avis, mais....plus il y aura de monde, plus ils sauront ce qu'ils ont en face et ça les feras réfléchir ( peut-être ) pour certaines choses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: et du monde il y en aura, la preuve toi et moi y serons :)
      t as signé la pétition ?

      Supprimer
  2. Réponses
    1. @nofate: bien, merci, à faire tourner ! en cliquant sur le signe " t " en bas de billet si tu as un compte twitter ou sur le " F" si tu as un compte facebook

      Supprimer
  3. J'aime bien faire des choses qui ne servent à rien... ah si ! A une chose très importante : nous montrer de quel bois est fait le hollande ! Mais j'ai peur encore une fois que nous ne soyons extrêmement déçus... :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mary: ne dit-on que c'est avec les petits ruisseaux que l on fait les grosses rivières ?

      Le flan il s'en tape du mariage zinzin, il est parti faire la guerre. Comme par hasard, ...

      Supprimer
  4. Quand je pense, mon cher Corto, que même Jean-Marie Colombani a signé un article intitulé : "Au nom de la famille et du droit de l'enfant, oui au mariage pour tous" !
    Je suis atterrée devant le cynisme de la classe médiatique qui elle, sait très bien de quoi il retourne, ce qui malheureusement n'est pas encore le cas du public en général, qui continue à donner des scores élevé à ce projet de loi.
    Mais patience les écailles vont bientôt leur tomber des yeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: rien d étonnant de la part de Colombani. Rien d étonnant de la part de la classe médiatique. On retrouve sur ce sujet le bon vieux clivage gauche/droite. hélas car ce sujet ne devrait pas se limiter à ce clivage habituel puisqu il s agit d un sujet de société de première importance. Hélas même les hommes de gauche importants opposés au projet la ferment ou font service minimum pour ne pas gener leur camp.

      Supprimer
  5. Ce sujet met bien en évidence le fait que les socialistes ne veulent pas de débat. La preuve, ils brandissent le mot "homophobie" et "progrès" pour discréditer et ringardiser ceux qui n'y sont pas favorables. Alors, le débat a lieu quand même mais directement entre les gens. Et quelle que soit l'ampleur de la manif, "la gauche progressiste" validera la chose...
    Je viens de terminer la lecture de "la nouvelle extrême droite" de Jean Robin et l'épisode "mariage pour tous" confirme ce qu'il dit sur le débat à la mode gauchiste...
    Pétition signée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: le combat a la mode gauchiste ? pas besoin de lire Robin, c'est " Nous avons raison,vous avez tort ! " qui plus est depuis qu ils ont tout les pouvoirs en France.

      Supprimer
  6. Pétition signée...

    Ce qui me frappe le plus quand je discute avec des "pro" mariage c'est qu'ils ne connaissent rien de cette loi... Ils pensent juste que c'est bien de donner le droit aux gays de se marier, point barre! Ils parlent de "Liberté".... Mais quand on creuse un peu, ils se rendent compte qu'ils n'ont pas d'argument valable.... J'ai d'ailleurs déjà réussi à faire changer d'avis 2 personnes qui pensaient que le mariage pour tous c'était juste le droit pour 2 homos de se marier et puis c'est tout....

    C'est vraiment dommage que la plupart des gens soient si naïfs, si faciles à convaincre par le dernier qui a parlé sans chercher à réfléchir par eux -même et se poser les bonnes questions....
    La gauche aime bien ce genre de "public".... Facile à manipuler...

    Je regrette vraiment de ne pas pouvoir venir manifester... j'aurai bien aimé pour la première fois de ma vie participer à ce genre de manif comme mes parents l'avaient fait en son temps pour l'école libre.... Dommage...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand on voit les audiences des jeux de télé réalité, des émissions plus connes les unes que les autres, comment veux tu faire des citoyens qui réfléchissent alors qu'on leur lave le cerveau à longueur de journées et de soirées, rien d'étonnant qu'ils ne cherchent même pas à comprendre et maintenant qu'on va coller les gosses à l'école dès 2 ans on pourra encore faire mieux pour les embrigader

      Supprimer
    2. Oui, c'est ça : les embrigader.
      Pas les instruire, hélas !

      LES ENFANTS : PAS TOUCHE !!!

      Et ne pas confondre "droits DE l'enfant" avec "droit A l'enfant".
      Volontairement, comme les journaleux et autres merdiatiques, ou involontairement, comme les ignares autres embrigadés (dès la maternelle)...

      S'il était plus de monde à pouvoir, et surtout vouloir, comprendre cette différence, cette manipulation, cette tromperie, nul doute qu'il resterait beaucoup moins de 52% des Français pour cautionner cette "flanbisterie".

      La pétition, doutant de ma mémoire, je voulais la signer. Trop tard : je l'avais déjà fait !!! :o)

      Pourquoi plus personne ne parle-t-il de la Charte des droits de l'enfant ?

      Un merci particulier à Corto pour ne pas se laisser berner par la toute petite partie positive, par l'arbre qui cache la forêt... :)

      Franzi.
      Un scandale. Pire, une honte.

      Supprimer
    3. @titi: le discours égalitaire est tellment facile a vendre ! mais pour peu effectivement que tu te trouve face a des gens capables d'écouter et ayant envie de comprendre, on s aperçoit qu il n est pas bien dur de leur expliquer les choses differemment.
      On manifestera pour toi !

      Supprimer
    4. @Franzi: Mais la dialectique gauchiste sur le mariage pour tous ne fait pas état du droit de l enfant mais bien du droit à l'enfant, une des raisons qui m a fait changer d avis sur le sujet.
      merci a toi

      @Boutfil: si tu rajoute a cela la " morale laïque façon Peillon ", l embrigadement est en route

      Supprimer
    5. @Corto, oui il se vend bien le discours égalitaire car dans les mots il est aussi joli qu'une prostituée raffinée. Il n'en reste pas moins une prostituée, dont le seul but reste le clientélisme. Nombreux sont ceux qui pensent avoir raison, mais ils nourrissent la douce illusion qu'une loi morbide corrigera les inégalités de la Nature.


      C'est le plus gros scandale de ce siècle!!!!
      On tue la liberté de l'enfant en défendant une telle réforme, je ne pensais pas que la France tomberait aussi bas.

      Supprimer
  7. Cet argument du "les Français ont voté pour puisque c'était dans le programme" est d'une profonde nullité. Depuis quand voter pour un candidat signifie-t-il que l'on est d'accord avec TOUTES ses propositions? Personnellement je n'ai pas le souvenir que cela me soit jamais arrivé. Il est tout aussi possible qu'une majorité de français aient voté pour moi-euh-président EN DEPIT de son adhésion au mariage zinzin.
    La seule façon de le savoir serait justement d'organiser un référendum.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec vous sur ce point.

      Sans compter que beaucoup moins que la moitié des Français a voté pour Nullissime 1er.
      Quelle légitimité donc pour sa stratégie destructrice de tout ce qui est Français ? De notre histoire ? De nos valeurs ?

      Lui qui a eu tant d'enfants (sans jamais se plier à ce qu'il veut imposer aux autres) a-t-il donc tant de mépris pour eux ? Pour leur équilibre ? Pour leur bien-être ?
      Tient-il à ce point à ce que la France garde son seul et unique, mais triste record, de consommation des anti-dépresseurs et autres anxiolytiques ?

      Je dis NON à toutes ces dérives assimilables à un génocide moral de nos enfants. De la chair de notre chair.
      Je dis NON à ce déni de réalisme, NON à ce déni de sens moral, NON à ce déni de protection des enfants, NON à ce déni de démocratie véritable et à cette attitude dictatoriale.

      Signé : grand-mère très en colère !

      Franzi.

      Supprimer
    2. @aristide: il faudrait que nous soyons des millions a demander le referendum pour que l hollande l accepte. Ce qu il ne fera jamais tant le risque de le perdre serait politiquement une catastrophe.

      @Franzi: Rien ds les discours de l hollande,ni même ds sa vie personnelle, nous prouve qu il soit attaché à la valeur mariage. Sa promesse n était là que pour le " marquer " a gauche.

      Supprimer
  8. Merci de ne rien lâcher.
    Pétition signée et transmise à mon carnet d'adresses.

    RépondreSupprimer
  9. Ce qui est très étonnant dans cette grande mobilisation anti "mariage zinzin", c'est qu'elle réunit un aréopage très hétéroclite : certains homos de droite pour qui tout ce que propose l'usurpateur "hollande" est suspect par nature, tant le type est méprisable (suivez mon regard) ; des homophobes obsessionnels (genre Vanneste), persuadés qu'il faut établir un cordon sanitaire entre les homos et les enfants, car les pédés sont tous pédophiles, c'est bien connu ; les cathos et les musulmans, pour qui les pédés sont impurs et maudits. Et tout ce petit monde s'agite de concert pour éviter à la France le sort de ces nouvelles Sodomes que sont devenus l'Espagne, la Belgique, le Danemark ou le Canada, où le "mariage zinzin" est autorisé depuis belle lurette. On ne sait pas s'il faut en rire ou en pleurer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a une autre catégorie que tu semble aussi mépriser, celle qui, comme moi, n'en a rien a foutre du mariage zinzin, ils peuvent bien se marier s'ils le veulent, ce qui me dérange, c'est les gosses, en tant que mère et grand mère, je ne supporte pas qu'on les instrumentalisent, le " droit a l'enfant " tu parles, ! parce qu'ils où qu'elles ne peuvent évidement pas les faire eux-même, on veux de mômes en tubes, comme la mayonnaise où des " mères" porteuses, comme les pies voleuses, c'est du pur égoisme, sans penser à 'enfant que ce sera plus tard, c'est mignon un BB mais quand il est ado et qu'il se demande où est papa, ou est maman, qu'on vienne pas me dire que ce sera simple et épanouissant ! c'est pour les gamins que je serai dimanche dehors, tu peux en rire si tu veux ,

      Supprimer
    2. Mais vous avez bien raison de défendre les gamins ; il est évident qu'il n'y a que dans un couple hétérosexuel qu'ils peuvent être à l'abri de tous mauvais traitements : tenez, pour prendre un exemple dans l'actualité récente, ce type de Saint-Nazaire qui a séquestré ses quatre enfants et sa femme pendant quatre ans dans un appartement insalubre, sans que les voisins se doutent de rien, je me demande s'il n'était pas un peu pédé sur les bords...

      Supprimer
    3. Mon Dieu quelle mauvaise foi vous étalez ! il y a bien sûr des enfants maltraités par leurs parents naturels, l y a bien sûr des mecs, qui sans être pédés comme vous le signalez élégamment peuvent nuire à leurs gosses, et alors ? parce que les homos adopteront où feront fabriquer les gamins, ils ne pourront pas aussi être des bourreaux d'enfants ? il ne s'agit pas de quelques cas isolés, mais d'un principe élémentaire, qui est la nature profonde de l'humain, un homme ne peux pas faire un enfant avec un autre homme et une femme ne peux pas faire un enfant toute seule,c'est comme ça depuis Adam et Eve, d'ailleurs, je crois que ça vous fait chier les mecs à vrai dire, d'être obligés de passer par une femme et je me demande si cette réclamation d'une égalité impossible n'est pas le vrai fond du problème à bien y réfléchir !

      Supprimer
    4. @alexis: Il y aussi plus largement des gens qui iront manifester parce qu ils peuvent tout simplement protéger un certain modèle de société auquel ils tiennent. Est-ce condamnable ?

      En ce qui me concerne, j'étais assez pour une union civile élargissant le Pacs aux droits sociaux et patrimoniaux. Non a la PMA et à la GPA , encore moins au " mariage pour tous " . Par ailleurs, je le reconnais, mon opposition s'est retrouvé renforcée a cause du discours des gens de gauche sur le sujet, ton com en est une illustration.

      Supprimer
    5. Corto : "Un certain modèle de société", c'est à dire celui que l'on voit sur le logo de la manif pour tous : papa, maman et les deux gamins ? Quelle est la place des homos dans ce "modèle de société" ? Dans le placard ? La plupart des manifestants de demain étaient déjà contre le PACS, qui devait déjà porter un coup fatal à notre "modèle de société" ; ce sont exactement les mêmes arguments qu'ils ressortent aujourd'hui, et j'ai du mal à comprendre que des homos, par pure allergie épidermique à la gauche et à "hollande", puissent tomber dans ce panneau.

      Supprimer
    6. alexis: ais-je une tête à rester dans le placard ? Non et pourtant je défilerai demain.

      Supprimer
    7. Je veux pas en rajouter une couche mais justement après le pacs on en est ou... au mariage gay... et après le mariage gay on aura droit à quoi dans 10 ou 15 ans???
      Venir dire que des enfants sont maltraités par leurs parents c'est aussi ridicule que de dire que tous les homos seraient pédophiles... Ce genre d'argument ne vaut RIEN!!! Il y a des parents qui sont des monstres, il y a des parents qui sont géniaux.... Le problème vient peut être du fait que n'importe qui peut faire un bébé.... Hé oui!!!! la nature est ainsi faite!!! N'importe qui peut faire un bébé... pour autant qu'il le fasse avec une personne de l'autre sexe.... (Mais, mon dieu que la nature est réac!!! Elle oblige une femme a faire un bébé avec un homme sinon ca marche pas!!! )
      Et jusqu'à preuve du contraire, faire un gamin ne signifie pas savoir l'élever, lui donner de l'amour, lui donner des clés pour grandir et s'épanouir.... Mais on lui doit au minimum de savoir d'ou il vient...
      Et là, on veut tout supprimer... et les gosses ils auront 2 papas ou 2 mamans et ils se débrouillent avec ça... On pourra leur faire croire que leurs ancêtres sont ceux de leurs 2 papas ou de leurs 2 mamans mais un jour, vu qu'ils deviendront à leur tour adultes, ils risquent de comprendre qu'on leur a un peu menti... ou qu'on leur a pris une partie de leur histoire...

      Alors, oui, petit à petit, notre société est en train de perdre ses repères... sous prétexte de dire qu'il y a 10 ans on a accepté le pacs et que ça n'a rien changé.... perso, je suis pas trop d'accord, car depuis un certain nombre d'années beaucoup de choses changent... les valeurs disparaissent petit à petit... et on laisse aller les choses sous pretexte de modernité...

      Mais tout ça va s'arrêter ou??? Chacun décidera dans son coin s'il veut un enfant ou pas, on fera des gosses pour les vendre comme c'est déjà le cas dans certains pays???

      Quand à dire que parce qu'on est homo on doit être d'accord avec le mariage gay c'est un peu comme si on dit à une femme "tu es une femme donc tu dois être féministe"... Désolée mais faut arrêter de faire des généralités avec tout....

      Et il faudrait aussi arrêter de faire des lois juste pour faire plaisir à quelques uns....

      Titi

      Supprimer
    8. Titi, "tu es une femme donc tu dois être féministe". Avec à la cuisine, ça marche aussi ! Ok, je sors...

      Amicalement, (aïe palatête !)
      Al.

      Supprimer
  10. je serais plus catégorique aucune adoption possible en dehors des frontières , suffisament d'orphelins en France qui attendent des parents ,
    pour les couples homos ,plus partagé ayant des amis qui ont eu des enfants pendant leur mariage et qui se sont découverts homo et ont la charge de leurs enfants ( soit dit en passant , j'ai eu des discussions privé avec quelques uns ils ne sont pas si heureux que cela , à cause du divorce , à cause d'avoir papa et son copain , peut être les deux)pour info ils sont contre le mariage le pacs leur suffit.
    Ce qui est déplorable dans cette histoire a été de monter ce projet de mariage pour tous sachant que cela créerait une grosse polémique qui cacherait en fait la nullité de ce gvt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, beaucoup d'homosexuels sont, eux aussi, opposés à ce nouveau rideau de fumée dont le véritable objectif est bien de masquer la nullité du Normal 1er & Co.
      Tout en détruisant, pour faire bonne mesure, les fondements de notre société et de notre nation.
      Il faut bien laisser une trace de son passage !...

      Or, quand on est bon à rien et mauvais en tout, que faire d'autre ?

      Franzi.

      Supprimer
  11. Un referemdum ? Même pas cap' !

    RépondreSupprimer
  12. Concernant le droit de l'enfant : la famille telle que vous la concevez est une émanation des valeurs judéo chrétiennes, diffusées dans les premiers siècles de notre ère, et fixées vers le 12e-13e siècle. Il n'y a rien d'immuable ici, et c'est un sujet dont la société doit toujours se saisir. Des petites filles de 12 ans pouvaient légalement et religieusement être mariées à des hommes plus âgés il y a quelques siècles, ce que l'on qualifierait de pédophilie de nos jours.

    La société continue tout simplement de dépasser les mythologies judéo-chrétienne, pour voir monter en puissance l'individu. Une lecture des meilleurs anthropologues vous donnerait quelque recul.

    Pour les femmes qui s'expriment sur l'immuabilité des "lois naturelles", je vous rappelle que l'Eglise était fortement opposée au droit de vote des femmes, et annonçait là aussi une fin de civilisation (se référer aux Ecritures Ep 5,22-24: "Femmes, soyez soumises à vos maris"). Soyez donc cohérentes avec vous mêmes :-)

    Enfin, l'argument sur le soit-disant mensonge des origines biologique de l'enfant, il ne dérangeait personne jusqu'à maintenant pour une adoption dans un cadre hétérosexuel (cf. procédures de l'accouchement sous X), mais cela devient un argument invoqué en faveur des enfants quand c'est dans un cadre homosexuel. C'est bien la famille homosexuelle qui vous pose problème, et non le mensonge à l'enfant, déjà actuellement cautionné par les lois française, et qui ne vous dérange pas s'il est prodigué dans votre référentiel de valeur personnel.

    A bon entendeur, messieurs et mesdames "c'était mieux avant", et rendez-vous dans 20 ans avec plein de mariages, d'enfants et de nouveaux bonheurs :-)

    Chris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @chris: " Il n'y a rien d'immuable ici, et c'est un sujet dont la société doit toujours se saisir " Rien n 'est immuable, c'est tout a fait possible, laisse néanmoins à une partie de la société le droit de ne pas vouloir de ce genre de changement. Il y a de gens attachés a des principes, une certaine forme de société et de famille et d'autres qui font fi de cela et veulent autre chose.
      Il y a donc logiquement débat. Point barre.

      La tolérance c'est avant tout accepter que d'autres puissent penser autrement. Une objection à cela ?

      Supprimer
    2. @Corto

      Oui il y a débat dans sur ce sujet notre société à tous les échelons depuis des années, et j’avance donc mes arguments dans ce débat ici. Quel est le problème ? Que mes arguments ne soient pas les vôtres ? C’est pour cela que vous en appelez à la tolérance ?

      Amusant de votre part, quand on voit le nombre d’anathèmes et de dénigrement que vous n’avez pas relevés dans cette file de commentaires : « mariage zinzin » (vous), « cynisme » pour les médias qui sont pour (marianne Arnaud), les gens qui sont pour étant « naïfs » ou « facile à manipuler » (Titi), « flanbisterie », « scandale », « honte » (Franzi), argument en « nullité » (aristide), « génocide moral de nos enfants » (le point Godwin n’est pas loin, Franzi), « attitude dictatoriale » (Franzi toujours, à la découverte du fonctionnement de la 5e République).

      Et c’est à moi que vous venez poser la question de la tolérance ? Etes vous sur en ce qui vous concerne de bien accepter que je pense différemment de vous ? Que vous tolériez que la majorité des citoyens ont donné mandat représentatif à un gouvernement qui n'avait jamais caché ses intentions sur le sujet ?

      Ce faisant, vous n'avez même pas répondu à mes arguments.

      Chris

      Supprimer
    3. @chris: j accepte parfaitement que tu, ou les gens puissent ne pas penser comme moi. La preuve, tu peux t exprimer ici.

      Quand j emploie l expression " mariage zinzin " dont je crois être l 'initiateur, c'est par ce que je pense que c'est, tel que proposé par le gouvernement, une folie.

      Et je le concède volontiers, le regrette même parfois, lé débat sur le mariage zinzin et la tournure qu il a pris a fait se radicaliser les discours. Pas plus tard qu hier, un défenseur du mariage pour tous, bloguer de gauche assez connu, m a traité publiquement de " vilaine tapette ", la rédactrice en chef d'un magazine gay me traiter " d'homophobe refoulé " , un comble !

      N'ayant pas l habitude de tendre l autre joue, je réponds par quelques anathèmes, rarement par des insultes. Le gouvernement, ses officines et ses affidés onty tout fait pour cliver la population sur ce sujet.

      Depuis longtemps, en temps que gay, j était favorable à un mariage gay ou disons à un PACS enrichi au droit patrimoniaux et sociaux. J ai assisté à la dérive du langage des socialos sur le sujet et ce fameux ( et pervers ) glissement sémantique de mariage gay à " mariage pour tous " et ses corollaires " progressistes : adoption pour tous, PMA et demain, inévitablement GPA. Dès lors, je n'étais plus d'accord.

      A tes arguments, cela fait plus de deux ans que dans divers billets sur ce blog et dans les commentaires , j y ai , moi ou les commentateurs, répondu.


      Supprimer
    4. @Chris, vous vivez dans un pays qui s'est construit sur la religion. Ne voyez-vous pas quand vous vous promenez dans les rues, tout le Sacré qui s'affiche sur de nombreux bâtiments? Et bien figurez-vous que sur ce blog, nous préférons faire confiance à ces valeurs "judéo-chrétiennes", qui ont permis au monde tourner jusqu'ici, plutôt qu'à une poignée de progressistes incapables de distinguer le nécessaire du capricieux.

      L'enfant est sacré, il faut le préserver. Le mariage, pma, gpa, gpt... ne fera que rendre l'enfant esclave d'une société aveugle devenue progressiste par idéologie. Voilà pourquoi le progressisme va à l'inverse du bon développement de notre société.
      C'est une des plus grosses erreurs qu'une société développée peut faire. Croire que l'enfant ramènera une inégalité que la Nature, injuste à vos yeux, distribue aux humains est le comble de l'absurde.
      Sans doute ne le voyez-vous pas, mais nous sommes nombreux à le percevoir car plus que vous, nous avons conscience du monde dans lequel nous existons. Vous niez que les enfants naissent libres en voulant le mariage pour tous.

      Supprimer
    5. @Pierre

      Vous avez tout à fait le droit d’affirmer vos valeurs conservatrices, et moi mes valeurs prométhéennes. Je suis assez féru d'histoire pour connaître un peu celle de mon pays, et aussi un peu celle des autres. Les religions (car elles sont plusieurs), comme d'autres croyances, ont bien sur été une étape importante du développement de l'humanité.

      Si vous croyez véritablement à ce que vous dites sur la base des valeurs judéo-chrétiennes, je pense que vous devriez être horrifié sur le droit de vote des femmes, le divorce, et le mariage civil hétérosexuel. Si vous commencez à faire des choix personnels et historiquement contextualisés sur ce qui est sacré et ce qui ne l'est pas, vous êtes sur la bonne voie de la réforme progressiste.

      Vous pensez réellement être plus conscient que moi du monde dans lequel nous existons ? A vous lire, j'ai plutôt l'impression que vous n'êtes déjà pas très conscient du cadre de pensée qui vous anime, de ses limites qui ont déjà été dépassées, et que vous avez inconsciemment acceptées. J'attends donc avec impatience que vous alliez manifester à tout le moins contre le droit de vote des femmes, contre le divorce, et demander le rétablissement de la primauté du mariage religieux.

      Vous n'avez pas l'air d'avoir conscience que "Dieu est mort", ce que Nietzsche a déjà compris et partagé voici 130 ans.

      Je vous invite également à lire Guillaume d'Occam, moine franciscain et philosophe, qui lui aussi avait prôné la séparation entre foi et raison 250 ans avant Montaigne et 350 ans avant Spinoza, et affirmant que le monde humain n’est pas une simple continuation du monde divin (pour des raisons subtiles que je vous laisse découvrir), il n’y a aucune raison de le gouverner selon les commandements de Dieu (il n’a même pas été brûlé pour avoir écrit cela).

      Vous avez déjà au moins 6 siècles de retard sur ce point :-)

      En France les premières PMA datent du 19e siècle, et le don de sperme depuis 1973, pourquoi donc parlez-vous au futur ? (« ne fera que rendre l’enfant esclave »). A moins que ce ne soit pas la PMA en elle-même qui vous pose problème (d'ailleurs vous n'avez probablement pas manifesté contre jusque là), mais la PMA dans le cadre d’un couple homosexuel, et il faudrait dans ce cas un peu affiner votre argumentation, pour qu’elle soit plus compréhensible. Voire définir votre notion d’esclave.

      Quant à la Nature (le grand N que vous utilisez se réfère-t-il à la Création Immuable ?), je ne la trouve ni juste ni injuste, elle est. Vous en faites partie, j’en fais partie. Ma volonté et la votre en font partie, et tout ce qui en émane en fait également partie. Ma nature est prométhéenne, elle n’est pas fondée sur la peur, qui semble vous animer. Mes enfants naîtront ainsi désirés et bien libres, élevés sans peur et dans le seul cadre de l’amour des autres.

      Chris

      Supprimer
  13. @Corto

    Oui, je reconnais tout à fait que tu (on peut se tutoyer après un bon débat en France) postes mes opinions sur ton blog, ce qui est un signe évident de tolérance à ce sujet.

    Non, tu n'es pas homophobe, mais socialophobe (pas refoulé du tout) :-)

    Chris

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen