mercredi 1 octobre 2014

Ma liberté de fumer vs Le plan anti-tabac de la folledingue



" Afin de bien clarifier que son plan anti-tabac n'est pas motivé par un souci de santé publique mais par une vision étroite de la morale, Marisol Touraine a poussé le zèle jusqu'à interdire le vapotage dans la plupart des lieux publics. Et ce, non afin de prévenir un risque sanitaire qui fait toujours discussion dans la communauté médicale, mais pour «éviter de banaliser l'attitude du fumeur.» Jamais il n'a été énoncé aussi clairement que le gouvernement s'employait à corriger les comportements et à redresser les esprits. Le citoyen est réputé assez responsable pour se prononcer sur le budget de la nation, mais l'individu est jugé trop immature pour effectuer ses propres choix de santé. Quant au «paquet neutre», c'est une insulte à l'intelligence du consommateur. Qui, aujourd'hui, peut ignorer la dangerosité du tabac? Sommes-nous devenus des enfants qui, incapables de s'imposer une règle à eux-mêmes, réclament un maître pour les fouetter?

De deux choses l'une: ou l'Etat considère le tabac comme un poison léthal, et il devrait en interdire purement et simplement la fabrication et la consommation ; ou il le traite comme un des innombrables plaisirs dangereux que nous prenons tous les jours, et il lui faut alors remplir son devoir d'information auprès du public et protéger les tiers (en luttant par exemple contre le «tabagisme passif»), tout en laissant l'individu majeur arbitrer les risques qu'il souhaite prendre.

En adoptant au contraire la posture vicieuse de la nounou permissive («tu peux le faire, mais je ne suis pas contente»), le gouvernement s'emploie à «dégrader les hommes sans les tourmenter», pour reprendre l'expression de Tocqueville. Dans un passage archi-classique que visiblement nos dirigeants n'ont pas bien en tête, l'auteur de la Démocratie en Amérique redoute ainsi l'avènement d'une forme nouvelle de despotisme, parfaitement compatible avec la démocratie parlementaire. «Un pouvoir immense et tutélaire (…) absolu, détaillé, régulier, prévoyant et doux», s'élèverait insidieusement au-dessus des hommes pour «les fixer irrévocablement dans l'enfance» en anticipant leurs craintes et leurs besoins. «Il travaille volontiers à leur bonheur; mais il veut en être l'unique agent et le seul arbitre.» La vision noire de Tocqueville est-elle en train de se réaliser, deux siècles plus tard? On imagine aisément Marisol Touraine prenant Françoise Sagan et M. Hulot par la main, et leur demandant d'abandonner leur clope et leur pipe, pour leur bien.

C'est ainsi que l'Etat renonce progressivement à son rôle de garant des libertés individuelles, pour devenir leur pire ennemi. «Après avoir pris ainsi tour à tour dans ses puissantes mains chaque individu, continue Tocqueville, et l'avoir pétri à sa guise, le souverain étend ses bras sur la société tout entière; il en couvre la surface d'un réseau de petites règles compliquées, minutieuses et uniformes ; (…) il ne brise pas les volontés, mais il les amollit, les plie et les dirige.» L'abondance de normes, donc chacun se plaint pourtant, n'est que l'envers de notre appétit de protection.

Un détail, la cigarette? «C'est surtout dans le détail qu'il est dangereux d'asservir les hommes», répond Tocqueville. Gardons-nous de jamais abdiquer notre liberté, y compris et surtout sur des sujets marginaux et peu populaires.

Ôter la morale des mains de l'Etat lui redonnerait paradoxalement tout son sens. Ainsi Tocqueville, dans sa correspondance, déplore-t-il que son ami le député Lamorici «se tue à force de fumer»… On peut, à titre privé, mettre en garde et conseiller ses concitoyens, d'autant mieux qu'à titre public, on s'abstient de les juger. Battons-nous contre les fumeurs, et pour le droit de fumer."

Gaspard Koenig, pour le FigaroVox, sous le titre: " Pourquoi le plan anti-tabac nuit gravement à la liberté "

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

34 commentaires:

  1. Bonsoir Corto,

    Que voilà un billet qui réchauffe le cœur. Tocqueville avait hélas raison. La dictature est en marche, toujours pour notre bien commun, bien entendu.
    Je ne suis pas fumeur (tout au plus un cigare tous les trois mois) mais ce minuscule m'incite fortement à le devenir pour trois raisons: 1) pour l'em... elle et sa clique d'hygiénistes en mal d'interdit, 2) pour voir si en fumant, je peux oublier sa tronche ainsi que celle de son chef (l'opium est peut être plus indiquée), 3) parce qe je refuse de devenir un simple numéro dans leur village de malades mentaux, la société socialiste qu'ils nous fabriquent à coup de décisions toutes plus débiles les unes que les autres.
    Je voudrai bien savoir qui se cache derrière ces décisions. La santé publique n'est plus qu'un alibi commode. Comme tu le dis si bien, les gens sont grands et savent encore apprécier les risques de comportement. Combien de temps encore pourront-ils exercer leur libre-arbitre. On va pouvoir bientôt enlever le mot "liberté" de la devise de ce régime moisi, il n'y a plus sa place.

    Bonne soirée (même en Socialie et même si Thévenoud et Andrieux sont toujours député)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: Se cache derrière, j ai un peu de mal à cerner si ce n est une volonté d'harmoniser, d'élever au rang de combat pour la société ( voir le billet de son blog en lien sur son nom ) ce qui normalement devrait relevé de la responsabilité de chacun, nous "materner", l homme nouveau... je ne sais pas vraiment. ce qui est sur c'est qu encore une fois c'est de l entrisme dans nos vies privées.
      Marrant son argument aussi sur les paquets neutres: elle vante l expérience australienne qui en un an a vu la consommation baisser de .... moins de 1% !! et cette hsitoire de verbaliser, jusqu a 450 euros, toute personne prise a fumer dans sa voiture ( qui est un lieu privé ) en présence d un enfant de moins de douze ans. Pourquoi 12 et pas 11 ou 13 ?
      Il en va de la cigarette comme de notre vie sexuelle, si on les laisse faire, ces gauchistes entreront dans nos maisons pour nous " responsabiliser " !

      Supprimer
    2. et Guérini a été réélu au Sénat...

      Popeye

      Supprimer
  2. Moralité : fais pousser.

    @ H. : je parlerais plus d'aliénés que de malades mentaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: "fais pousser " ... tiens voilà un sujet que la loi m 'interdit d'évoquer ...

      Supprimer
  3. Bien que non-fumeuse, j'adhère complètement à cet article.
    Et, si je peux oser, pendant qu'on nous enfume, on ne s'occupe pas des choses primordiales (sauf pour les détruire) qui, de surcroît, devraient être leur préoccupation principale, car de leur devoir.
    En faisant semblant de se préoccuper de notre santé, de notre famille, etc., ils détournent l'attention tout en tentant de nous ramollir le cerveau et de nous asservir. En même temps qu'ils nous vident les poches !
    Technique idéologique gauchiasse bien connue et parfaitement appliquée en permanence par ces trousduc...
    Tocqueville a été visionnaire, et nous sommes la sinistre incarnation de sa prémonition.

    Marre, marre, marre et marre de ces abrutis. Qui n'en finisse pas de nous les briser menu-menu.
    Sont-ils véritablement indestructibles, ces nuisibles ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: Se préoccuper de notre santé,par des lois et règlements, c'est aussi un moyen comme un autre d avoir prise sur nous. Après, ce type de plan, nous amène encore une fois à déléguer à l Etat notre bien -etre en nous déresponsabilisant puisqu au lieu de faire appel a notre sens civique ou a notre bon sens, on nous menace d amendes pour des choses qui devraient etre "naturelles". C'est l'exemple type de l amende si on est pris entrain de fumer en voiture avec un enfant de moins de douze ans. Tu en as déjà vu des gens "responsables" fumer en voiture en présence d un gamin ? Moi jamais depuis au moins 25 ans. Et pourtant elle fait une loi pour les sanctionner, tu peux m expliquer ? A part entrer dans nos vies ?

      Supprimer
    2. @ Corto
      Ben justement, non. Je ne peux pas expliquer : c'est trop crétin (ou malveillant)
      Et c'est, effectivement, encore une intrusion insupportable dans nos vies ; normalement personnelles...
      Mais, avec le pseudo Normal, désormais plus rien n'est normal...

      Supprimer
  4. Le tabagisme et l'alcoolisme sont à l'origine de près de 90% des cancers, il est possible d'améliorer la santé publique en les combattant (contrairement aux OGM et ondes radio qui sont inoffensifs) mais quel gâchis de condamner aussi tôt la cigarette électronique alors qu'elle semblerait moins nocives que les cigarettes normales. En se privant de la possibilité de promouvoir une méthode moins dangereuse pour la santé pour aller directement à l'interdiction directe, la population de fumeurs diminuera peut-être sensiblement mais sera confortée dans son rôle d'oppressé en quête de liberté et sera encore plus solide.

    Les québécois utilisent l'expression l'Etat-papa et gouvermaman, elle correspond bien à la situation et il n'est pas difficile d'imaginer Mme Touraine dans le rôle du parent 1 interdisant à sa progéniture de fumer. Et on sait tous que celle-ci ira le fait en cachette sur un sentiment fort séduisant de rébellion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Judex: Pourquoi interdire le vapotage dans les lieux publics alors qu absolument aucune étude n a encore prouvé que la cigarette électronique puisse etre nocive => Principe de précaution au lieu du principe de responsabilité. C'est aussi simple que cela

      Supprimer
  5. Dans son plan anti-tabac, la marisol envisage des amendes pour ceux qui fumeraient en voiture en présence d'enfants...mais comme de plus en plus tous ces trous du cul considèrent chaque Français comme n'ayant pas atteint sa majorité ( sauf la sexuelle...), ne lui reste plus qu'à verbaliser tous les fumeurs en voiture...
    Cette nouvelle attaque contre la liberté de fumer n'est qu'un symptôme de ce qu'il advient de notre Liberté en général. Et une fois de plus l'histoire de la grenouille se vérifie...Tocqueville serait sans doute sidéré de constater à quel point ce qu'il disait est devenu la triste réalité d'un pays qui a renoncé à défendre sa Liberté, ses libertés...
    Patience, d'ici peu, comme dans le coran, c'est l'état qui nous dictera comment faire en tout, ce qu'il faut penser, manger, regarder, comment baiser et avec qui...entre nous, en est-on si loin ? Plus qu'à rajouter le persil, la grenouille est presque cuite...Et les Français, pris en charge à tout instant ont perdu le sens de la responsabilité et deviennent incapables de se libérer de ce carcan...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et comment manipuler ou user du peuple si ce n'est en le déresponsabilisant au maximum ? Voila la voie que ces socialistes me semblent avoir choisi. Je délire ? je ne le crois pas, ou alors Philippe Muray et bien d autres déliraient aussi !

      Supprimer
    2. Pourquoi pas la fermeture des charcuteries, grandes pourvoyeuses de cholestérol au kilomètre ou en tranche?
      Maintenant que les class-actions sont autorisées, on pourrait imaginer la création d'un collectif de fumeurs suicidaires et déçus. Il pourrait attaquer l'Etat pour publicité mensongère car "Fumer Tue" est une assertion pour le moins trompeuse et cette promesse ne semble pas tenue dans au moins 50% des cas et, le plus souvent,à très long terme pour ceux qui parviennent bien à en mourir, les suicidaires sont donc trompés.
      Ou bien un autre collectif de famille de militaires qui furent longtemps fournis en "troupes" voire même en blondes par l'armée, ce dernier pourrait intenter une action en responsabilité pour mise en danger de la vie d'autrui et incitation à consommation de produit dangereux. Un autre pour aggravation des effets néfastes d'un produit en raison de l'agression psychologique subie par la vue de photos et/ou messages traumatisants. CCLM

      Supprimer
    3. @CCLM: Cette histoire de class actions est stupide, les socialistes nous entrainer dans un système à l américaine, on aura tout vu, pour un oui ou pour un non, on va attaquer en masse telle ou telle entreprise ou l Etat ou telle institution, noyer les tribunaux dans des procédures encore plus longues que d habitude. A mon avis, c'est une grosse erreur.

      Supprimer
    4. Bien sûr, j'essayais juste un peu d'humour en retournant une arme stupide vers des dispositions tout aussi stupides. Quant aux fumeurs que je connais, aucun n'a de tendances suicidaires, ce sont plutôt de bons vivants CCLM

      Supprimer
  6. bonsoir
    tout comme Franzi je suis non fumeur ... et catastrophé par ce type de loi

    Pire, je pense depuis qques années que le gouvernement trouve UN défaut au tabac:
    il n'est pas dé-générateur d'esprit:
    vous pouvez fumer pendant 10 -20 ans et garder 100% de votre libre arbitre, de votre intelligence (les ingénieurs et meme les toubib des années 60 fumaient !)
    Mais pas les autres drogues (le pétard et toutes les synthétiques)que l'état cherche à promouvoir lâchement en "laissant faire" très activement
    oui, je pense qu'il s'agit bien d'un projet totalitaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jmespe: pas faux ce que tu dis. Tiens donc pourquoi ne mettent-ils pas autant d’énergie dans la lutte contre l alcoolisme ? l'a-t-on entendu la Touraine nous pondre un plan anti-alcool ? Non... Voila qui irait dans ton sens.

      Supprimer
  7. Tout à fait d'accord avec vous, Corto.

    RépondreSupprimer
  8. Le Gaspard Koenig c'est le type que j'ai vu hier soir sur L-C-P dans un débat sur la politique familiale du gouvernement . Il préside semble t-il un truc où l'on est censé réfléchir ( un think truc ...!) et avec sa gueule de Robert Redford ( jeune !) il m'a semblé assez insupportable et déconnecté des réalités ... Lutter contre le tabagisme ce n'est pas à priori une mauvaise chose , le tout c'est de le faire de façon efficace ... J'ai vu ma maman mourir d'un cancer du poumon peut etre du au tabagisme passif et c'est fort triste !!! Marguerite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marguerite: Je l ai vu aussi hier. Koenig est un intellectuel, une grosse tête malgré son jeune âge, libéral jusqu au bout des doigts de surcroit. Et son propos n est pas pour défendre le fait de fumer, ni qu il ne faut pas essayer de convaincre les gens de ne pas fumer, il dit juste que chacun est libre de ses actes et qu il doit donc les assumer, autrement dit être responsable et que les plans à la Touraine nous poussent à tout sauf a la responsabilisation. Son billet est parfaitement résumé à la fin: " Battons-nous contre les fumeurs, et pour le droit de fumer " car il en va de la liberté de chacun !

      Supprimer
    2. Du coup, pourquoi les non-fumeurs devraient ils payer les soins hospitaliers des fumeurs malades ?

      Moi même, je fume (une ou deux cigarettes par jour...) je suis donc pour chacun soit libre de fumer ou pas, tant que ça n'emmerde pas les autres, mais je ne vois pas pourquoi je devrais payer la chimio d'un type qui a fumé toute sa vie 1 paquets par jour...

      Le prix de la cigarette devrait couvrir la totalité de l'argent qui est dépensé en soins pour les fumeurs.

      Supprimer
    3. Skandal, Il nous est rabâché qu'une cigarette c'est 10 mn de vie en moins, au delà du prix des cigarettes, on peut aussi considérer qu'un bon fumeur dépasse rarement les 80 ans. Vous devez aussi prendre en compte les 10 ou 20 années d'économies pour les caisses de retraites. 10 ou 20 années pendant lesquelles il y aussi forte consommation hospitalière avec et sans chimio. CCLM

      Supprimer
    4. Il faudrait faire le calcul exact, que nous ne pouvons pas faire puisque l'administration publique cache ses données au public (qui est aussi le financier... d'ou le scandale) mais je suis prêt à parier une forte somme que le traitement médical d'un fumeur est largement supérieur à "l'économie" réalisée par sa mort précoce.... Qui est d'ailleurs de moins en moins précoce puisqu'on le soigne...

      Sinon, la branche maladie de la sécu ne serait pas autant en déficit et les caisses de retraites ne seraient pas autant en déficit aussi....

      Supprimer
    5. @ Skandal
      Parce que la sinistre AME et la CMU, pour ne parler que de ces deux-là, c'est gratuit ?
      En tout cas, pas pour les cons-tribuables rackettés à l'extrême que nous sommes...

      Supprimer
    6. Non, ce n'est pas gratuit et il faut les supprimer ou fortement les encadrer pour un tas de raisons.

      Supprimer
  9. tonton flingueur1 oct. 2014 à 23:36:00

    de toutes façons la gauche ne fait que cela depuis de décennies, de la morale ou plutôt elle tartine d'épaisses couches de moraline... le problème est que comme tous le moralisateurs il suffit de gratter le vernis pour voir apparaitre bien vite la pourriture...je propose qu'il finissent par nous dire ce que l'on a encore le droit de faire, dire, ou meme penser, ah non ça c'est déjà fait... et ça tiendras en 5 lignes... il faudrait quand meme rappeller a la gauche que la vie est mortelle a 100%,alors autant se procurer quelques petits plaisir en attendant .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @tonton flingueur: Sauf que pour ce qui est de nous passer de la moraline, la gauche morale peut aller se brosser, elle est cuite ! merci Cahuzac et consorts

      Supprimer
  10. La gauche sensée défendre la liberté est en réalité complètement liberticide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Michelle: et c'est pas fini, elle s est attaquée à internet dans la plus grande indifférence sous couvert de lutte contre le djihadisme

      Supprimer
  11. Voilà pourquoi mes stats ont fait un bond !
    Merci Corto, je suis très sensible à l'honneur que tu me fais. Je t'envoies un mail dans la journée.
    Concernant les mesures anti-tabac, c'est de la démence, et c'est emblématique des marges de manœuvres du pouvoir : aucune compétence dans rien, sauf à prendre des mesures sadiques.
    Personnellement je fume un peu, et pour ne pas voir la propagande anti-tabac qui-sert-à-rien sur les paquets de cigarettes, je me suis acheté un joli porte-cigarettes (qq euros chez amazon). Et tant pis si c'est puéril, mais je vais en acheter un DE MARQUE, Winston, Gauloises ou autres Camel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @geneviève Boyer: Des mesures liberticides,. Tu verras que s ils restent au pouvoir, on nous interdira un jour de fumer en extérieur, dans la rue, ou même chez soi, dans les appartements. C'est déjà le cas dans certaines villes aux USA.

      Supprimer
  12. Peut-être suis-je trop vieux et tes commentateurs trop jeunes mais ce texte de loi a déjà été tenté vers les années 75-80 , dans la voiture interdiction de fumer , interdiction d'écouter de l'auto-radio par contre je sais que par moment je roulais bien arrosé et ce n'était pas interdit .
    Je viens de remarquer que l'enfumage gouvernemental est bien rodé , pour essayer de nous embrouiller,à tour de rôle, les ministres nous sortent quelques projets qui nous font réagir énergiquement et pendant ce laps de temps on leur fout la paix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: il y a certes de l enfumage, nous distraire, avec ce genre de plan, mais dans le cas des socialos, je crois qu il y a aussi un véritable objectif de tout faire pour nous déresponsabiliser.

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique