vendredi 24 octobre 2014

C'est tellement banal que nous n'avons pas à savoir


Banal, banale. Si j'en crois Larousse, la définition de ce mot est: Qui ne s'écarte pas du cours normal des choses ; courant, ordinaire :Un incident banal.


"Banale", c'est ainsi que Président a qualifié la lettre que lui a adressé Bruxelles, lettre dans laquelle la Commission lui demande des précisions quant au budget de la France pour 2015. Si j'en crois le Figaro ou Les Echos, dans cette missive, "La Commission souligne pourtant les lacunes du projet de budget de la France pour 2015, dans des termes qu'on imagine potentiellement embarrassants pour le gouvernement."

L'Italie en a reçu une aussi et Mattéo Renzi l'a fait paraître sur le site du gouvernement. Ce qui permet à Renzi de faire preuve de transparence tout en prenant son opinion publique à témoin: Voyez ce que nous demande Bruxelles, nous ne manquerons pas de réagir et voici comment...

Chez nous, c'est différent: Il est tellement "banal" de recevoir une lettre "banale" de Bruxelles qui, en ayant assez que le pays ne tienne pas ses engagements, demande, comme les traités l'y autorisent, des explications que Président ne juge pas nécessaire de la dévoiler aux Français. Nous n'avons pas à savoir ce que la Commission reproche à la France et lui demande de faire.

Alors de deux choses l'une: ou bien cette lettre "banale" est tellement "banale" et dans ce cas pourquoi ne pas nous montrer à quel point la Commission se contente, sur de tels enjeux, de banales banalités, un moyen comme un autre de minimiser cette même Commission; il ferait ainsi preuve de transparence, il aime tant la transparence... Ou bien elle n'est pas si "banale" que cela, cette lettre, et dans ce cas, au nom de quoi n'aurions nous pas le droit de savoir à quelle sauce la Commission voudrait nous accommoder ?

Bref, comme d'habitude, ça en devient banal, Président joue la dissimulation et l'esquive.

NB: A notre plus grand étonnement, Le Monde n'a pas eu encore accès à cette lettre...

Folie passagère 2508.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. Quand viendra le moment de passer à la caisse, la douloureuse sera d'une banalité brutale mais notre t.....du c... lui aura une retraite et une planque au conseil constitutionnel, une belle enflure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: Faut pas s en faire pour lui, il est blindé jusqu a la fin des temps: Oh, Président quand même !

      Supprimer
  2. Après avoir défendu le plug anal, notre plouc banal reçoit une lettre banale!
    Tout cela est vraiment plus que bancale.
    La chute approche

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: La chute approche, la chute approche... je veux bien mais quand ? Vite, Vite !

      Supprimer
  3. Bananale splir.
    Europe et gouvernement savent comment piquer des sous aux français, sans que nous ne disions jamais rien. A part la Bretagne, que je soutiens chaleureusement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: Et pourquoi se priveraient-il puisque depuis 40 ans plus il nous en pique, plus on se tait .

      Supprimer
  4. "Le Monde n'a pas eu encore accès à cette lettre..."Fabrice L'homme et sa copine sont en RTT
    Sinon pas très étonné,que ça ne fasse pas plus de pétard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: pas plus de pétard ? Oui et non car après avoir suivi un peu twitter ce matin, tous les journaux ont crié pour l avoir cette lettre. Y a bien quand même TF1 et France 2 qui ont fait l impasse sur le sujet ds leur JT du 13h.
      Quant à Lhomme et Davet, c'est vrai que j ai oublié qu'ils sont spécialisé en anti sarkozysme, pas en anti hollandisme

      Supprimer
  5. Ce qui n'est pas banal, en revanche, c'est la pertinence et l'étendue des sujets dont tu honores tes lecteurs, cher ami.

    Ce qui n'est pas banal, c'est la l'étendue des vices et turpitudes de présiflan.

    Ce qui n'est pas banal, c'est qu'il soit encore en poste, qu'il ait encore des souteneurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Al West: Ne sont-ce pas les putes qui ont des souteneurs ? Et bien disons que selon les sondages, Président a encore entre 13 et 18% de Français pour le soutenir

      Supprimer
  6. A force de banaliser, cela va finir par nous péter à la figure !

    L'avenir n'est pas serein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mauricette: mais ça va péter, ça va péter. C'est comme avec les islamoterroristes, la seule question est de savoir quand

      Supprimer
  7. Au sens féodal :
    "Qui appartient au seigneur et dont l'usage est imposé à ses sujets moyennant redevance".
    Exemple récent : un plug banal

    Finalement en Hollandie, tout est banal.

    Droopy

    RépondreSupprimer
  8. Normal que ce soit banal c'est tellement banal que cela en est normal en Hollandie ,
    Un Tartuffe entouré d'amateurs qui croient encore au pas vu pas pris et qui ne comprendront pas que cela pétera à leur figure .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: oh que si ils savent très bien que cela risque de leur péter a la figure, reste à savoir quand.

      Supprimer
  9. AVIS !: Les deux journalistes vedettes du Monde, Lhomme et Davet, étant en vacances, c'est Médiapart, l'autre annexe de l Elysée qui la publie mais uniquement pour ses abonnés. Plenel et le droit à l'information... oui, euh, argent d abord...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @corto , c'est normal ou banal ton info ?

      Supprimer
    2. Lhomme et Davet en vacances avec leurs 4 agents de sécurité. Ils ont eu le feu vert de l’Élysée, de Taubira et du pôle financier qui les ont prévenus : "Rien pour cette semaine, on se verra à votre retour. Surveillez vos arrières cette fois-ci."

      Supprimer
    3. @Claude Henri: tristement banal

      @Gilly: T imagine, président et tous les pouvoirs qui lui sont conférés, dit cette lettre "je ne la dévoile pas" et paf l après midi même mediapart la publie. C'est y pas dingue

      Supprimer
  10. quelle arrogance ! "nous avons fait ce que nous avions à faire" même si nous n'avons rien fait et qu'en plus on récupère 1 milliard d'euros pour cause de stagnation économique. Pourquoi s'en faire hein ?
    Conclusion : La plus mauvaise performance est récompensée et prise dans son ensemble la Commission européenne est une CONNE !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: ce que nous avions a faire ! faut tout de même etre gonflé pour dire ça ! Rien de ce qu il a entrepris nous laisse supposer que ça va aller mieux et il estime avoir tout fait ? meme son ministre du travail, Rebsamen, dit qu ils ont échoué et lui, Président, fait le kakou ! Les cons ça ose tout !

      Supprimer
  11. Il est normal que cette lettre ne soit pas publiée par le monde. Elle n'a pas été adressée à Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  12. tonton flingueur24 oct. 2014 à 22:57:00

    en meme temps pour un président normal c'est banal ... et puis il l'est tellement banal lui aussi qu'il est meme très très ordinaire ... comme quoi les définitions du Larousse on toujours leurs pertinences... je me demandes si gayet est banale ou anale...? bon je sors ;-))

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP