samedi 18 octobre 2014

La modulation des allocs: oui mais pas "pour tous"...


Les parlementaires socialistes ont donc décidé, vite fait, bien fait, de mettre fin au principe d'universalité des allocations familiales. On peut être contre, on peut être pour, chacun verra midi à sa porte. On peut néanmoins faire trois remarques que peu de médias ont pris le soin de faire.

La première concerne les fonctionnaires et assimilés. Les députés gauchistes ont-ils pris en compte dans leur "modulation" le fameux supplément familial de traitement ? Sera-t-il divisé par deux, lui aussi ? Supprimé ? Ce supplément permet aux fonctionnaires de toucher en plus des allocs "universelles" un complément d'allocation dès le premier enfant. Supplément qui a une spécificité comme seule la fonction publique sait s'en octroyer: Plus la rémunération est élevée, plus ce supplément augmente ! Mais mieux encore, ce supplément est majoré selon le nombre d'enfant: 3% pour un enfant, 6% pour deux, 8% pour trois et 6% par enfant supplémentaire. Et bien, j'ai eu beau chercher, nulle part, pour l'instant, je n'ai vu trace d'une quelconque "modulation" de ce supplément-rien-que-pour-les-fonctios. J'imagine que si tel avait été le cas, on les entendrait, mais pour l'instant rien ! Justice sociale ? Equité ? Economies nécessaires pour rétablir les comptes ? Oui, mais pas pour tous !

On nous dit que cette modulation ne touchera que les familles les plus zézées, les ménages qui gagnent plus de 6 000 euros ou 8 000 euros. On pourra se poser la question de savoir si on est aisé avec 4 enfants et 6 000 euros par mois, mais il semble que cela ne soit pas possible. Ceci dit, et c'est ma deuxième remarque, par voie de conséquences, ce sont et d'une les classes moyennes qui vont trinquer, comme si elle n'avait pas déjà assez morflé. Une famille avec deux enfants et 6 000 euros de revenus a déjà vu ses impôts augmenter de 12% depuis 2012 (sce: Le Monde), sans compter le coût de rabot déjà encaissé avec l'abaissement du quotient familial et le refiscalisation des heures supplémentaires ! Et de deux, en toute logique, les familles moins aisées, dont une grande majorité de familles issues de l'immigration généralement fort pourvues en rejetons, qui vont être exonérées de modulation seront mises en marge de l'effort de redressement national. On nous dit que cette modulation est bonne pour le redressement des comptes de la Nation, si tel est le cas, pourquoi considérer que "tous" ne doivent pas participer à cet effort ? Même de façon minime... Modulation, oui, mais pas pour tous...

Troisième remarque inhérente à toute réforme basée sur des montants fixes, on appelle cela l'effet de seuil, je crois; quid de la modulation pour les ménages dont la rémunération serait de 5 990 euros ? Serions-nous aisés à 6 000 et pas aisés à 5 990 ?

On le voit donc, cette réforme, toute gauchiste dans le fond et la forme, a été montée à la va-vite, sans débats et sans consultation des associations familiales. La cible restant la même: la déconstruction d'un certain modèle, en l’occurrence  celui de la famille "traditionnelle" et le principe d'universalité indissociable d'une politique qui donnait satisfaction à tous: la politique familiale. Parce que, on peut le redouter, avec ce genre de réforme, les ménages français, feront moins d'enfants... Enfin, quand je dis ménages français, vous m'aurez compris...

Cette réforme est censée "nous" faire économiser entre 800 millions et un milliard d'euros en année pleine, dès 2015. Soit peu ou prou, histoire d'avoir une échelle de comparaison, le coût de l'AME...

Folie passagère 2502.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Comme tu le laisses entendre, on peut effectivement les soupçonner de vouloir limiter les naissances chez les familles d'ascendance ancienne française ou européenne, qui de plus, sont largement représentées dans les rangs de LMPT
    Et dire qu'il leur reste 2 ans et demi pour poursuivre leurs méfaits …à nos frais.
    Misère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: je n irai pas jusque là: "les soupçonner de vouloir limiter les naissances chez les familles d'ascendance ancienne française ou européenne, qui de plus, sont largement représentées dans les rangs de LMPT " mais en tout cas ils ne font strictement rien pour favoriser ces familles là ! ce qui en fait revient quasiment au même :)

      Supprimer
  2. Encore une fois, en plein dans le mille Corto !

    Maintenant que vous avez attrapé un morceau du fil de la pelote, elle est si énorme que vous en avez pour un bon paquet d'années avant d'en venir à bout !

    Ça va nous en faire des billets "exceptionnels" ! Je me "régale" déjà...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: dans le mille, je ne sais pas, par contre dans le cul , ça depuis deux ans, si tu es classe moyenne non fonctionnaire, caramba, aîe, aîe, aîe !

      Supprimer
  3. dans mon jeune temps, c'est à dire au milieu d'un autre siècle, les allocs étaient payées par un agent payeur qui passait chaque mois à domicile des familles , pour donner les sous, la mère devait fournir une attestation de l'employeur du père, sinon, pas de sous si le père ne bossait pas, et ça permettait, mine de rien, de vérifier que tout allait bien dans la maisonnée, voilà qui ferait faire des vraies économies si ce système était repris, les sacro-saintes assistantes sociales qui ne voient jamais ce qu'il faut voir, supprimées, et tous les glandus sans papiers et autres flemmards éternels R-MISTES pas de fric, tu additionne le tout et avec l'AME pour faire bon poids, plus de déficit; mais voilà voilà, c'est pas politiquement correct et un brin facho.......

    RépondreSupprimer
  4. Avis ! Sacré Hollande !:

    https://pbs.twimg.com/media/B0LZSogCEAARLPs.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Ben Corto !
      Vous n'étiez pas au courant qu'il ne sait QUE mentir.

      A propos, j'avais acheté le bouquin de sa "répudiée par tweet unilatéral". Juste pour l'em... heu ! l'enquiquiner.
      En attendant de pouvoir acheter celui de Zemmour, je me suis mise à le lire. Sans illusions...
      Figurez-vous que cette PompaFlan que j'ai toujours détestée remonte dans mon estime.
      1. Elle a eu le courage de le faire.
      2. En tant que femme, je comprends sa douleur. Laquelle d'entre nous n'est jamais restée avec un goujat (ou pire) parce que, l'amour étant aveugle, nous sommes souvent assez sottes pour pardonnez l'inacceptable. Et je bats ma coulpe : cela m'est aussi arrivé...
      3. J'apprécie qu'elle soit restée uniquement factuelle (pour l'instant, car je n'ai pas tout à fait fini...). Ce qui n'a pas dû lui être facile...
      4. Ce livre est très différent des extraits probablement choisis avec grand soin (!) et publiés dans les merdias.
      5. On n'y apprend quasi-rien, si ce n'est la confirmation que ce type est aussi odieux, abject, mufle et menteur en privé qu'en public.
      6. Elle explique nombre de ses erreurs par le fait de ne jamais se sentir à sa place, de ne pas être soutenue (sans arrière-pensée) par son Julot, par son impréparation. Je le crois (pour partie sincère) et je ressens vraiment sa souffrance.
      7. Pour autant il aurait fallu qu'elle soit sacrément naïve et un peu demeurée pour vraiment croire que sa vie privée n'allait pas changer. Et que personne ne lirait sur ses lèvres qu'elle exigeait de son Glandu, le jour même de son rapt, sur une scène et devant moult journaleux et télés, un "baiser sur la bouche" ...
      8. Je ne suis pas dupe non plus du fait qu'elle évite soigneusement de trop parler des sujets qui pourraient fâcher. Même si elle fait quelques petits mea culpa.

      Enfin, maintenant, ce serait bien de pouvoir passer à Z comme Zemmour. Quand ces Messieurs voudront bien !... ;o)

      Supprimer
  5. Rien à voir,Evo Moralès réelu avec 61%des voix,il y a 10% de veaux de plus que chez nous en Bolivie

    RépondreSupprimer
  6. Autre question, mon cher Corto : pourquoi faire peser sur les seules familles avec enfants le "redressement des comptes de la Nation" ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen