lundi 27 octobre 2014

Eric Zemmour doit être exécuté


La gauche n'aime pas Zemmour. Son dernier bouquin est une horreur. Il a même pris fait et cause pour Vichy, que même que grâce à Vichy, beaucoup de juifs auraient été épargnés. D'ailleurs, ils vous l'on dit chez Ruquier, les Caron, Salamé et compagnie, Zemmour est révoltant. Et puis, vous êtes priés de le croire. Parce que si tous les chroniqueurs patentés tamponnés bien pensance et politiquement correct vous le disent, c'est que c'est vrai. Capice ? D'ailleurs, sont trop choupinous, les comiques, ils ont lu le livre pour vous et parce qu'ils ont les micros, ils vous le racontent, le résument aux quelques lignes qui parlent des HLPSDNH et vous disent ce qu'il faut en penser. Allez, mis bout à bout, l'évocation de Vichy, c'est 100 lignes sur ... 527 pages. Le reste, hein, vous cassez pas la tête, z'avez pas besoin de savoir. C'est à partir de ces 100 lignes qu'ILS se sont fait une opinion et qu'ILS ont trouvé le biais pour coincer le monstre et qu'ILS vont tenter de diaboliser la "fouine".

Tout le reste, on se demande bien pourquoi Zemmour a pris le temps de l'écrire puisque personne ou presque n'en a parlé. Comment la gauche solférinienne a laissé tomber la classe ouvrière en voie d'extinction pour ne plus s'intéresser qu'aux classes moyennes et à la "diversité", plus porteuses électoralement, voilà qui aurait du passionner nos éditocrates. mais non, c'est Zemmour qui l'écrit, donc caca, quand c'est Terra Nova, par contre... Comment à partir de la chanson "Lily" de Perret ou de "Mon fils, ma bataille" de Balavoine, Zemmour nous montre les bouleversements de la société française, ça, Ils s'en tapent. Avec "Vincent, François, Paul et les autres" de Sautet ou avec "Dupont La Joie" de Boisset, il nous montre comment les Français ont appris (malgré eux?) à se détester ou comment l'homme français avait perdu de son autorité, pas la peine de s'y attarder pour ses contempteurs. Le salutaire rappel du fameux discours de Chirac "L'appel de Cochin", passé à la trappe par la critique. La saga Canal+, idem. Les délires mitterrandiens, SOS Racisme ou la farce José Bové, idem. Les bouleversements sociétaux dus à l'émancipation de la femme ou aux lobbies LGBT, pas la peine qu'il se décarcasse Zemmour, pas digne d'intérêt et tant pis si tout est fort bien argumenté et documenté. Zemmour est de droite, voire d'extrême droite, pensent-ils, cela suffit à le clouer au pilori médiatique.

Avec nos gauchos, "La logique est implacable: l'amour de la France, c'est la droite et l'extrême droite, et l'extrême droite, c'est Vichy et Vichy c'est la rafle du Vel d'Hiv'; et la rafle du Vel d'Hiv', c'est l'extermination des juifs. L'amour de la France, c'est donc l'extermination des juifs. CQFD ". Et comme Zemmour aime la France, vous n'avez plus qu'à conclure...

Et si par malheur, vous n'aviez pas encore compris comment l'homme est odieux, on  va faire appel à... Odoxa et son sondage à 10 000 euros qui tue, sondage repris par tous les médias. Histoire de bien vous montrer que, non décidément, lire et apprécier ce qu'écrit Zemmour c'est être comme ... Zemmour: réactionnaire, dangereux, misogyne, agressif, raciste ! Parce que c'est ce qu'ils ont osé faire nos gauchos: produire un sondage (1 000 personnes interrogées) dans lequel on apprend que 2% des interviewés seulement ont lu le bouquin et que seuls 21% des sondés ont entendu parler du bouquin de "façon détaillée", sans doute les mêmes qui auront regardé On n'est pas Couché ou Ce soir ou Jamais, quant au reste, ils sont 77% à n'avoir que vaguement ou jamais entendu parler du bouquin ! Et bien avec ces 23% d'un côté et ces 77% de l'autre, vous ne le croirez peut-être pas, la conclusion s'impose: "62% des Français, 79% des sympathisants de gauche et 52% des sympathisants de droite n'aiment pas Zemmour ! P'tain, fallait oser ! A-t-on déjà vu un écrivain "mériter" pareil sondage ? Jamais!

Et comme si cela ne suffisait pas, on apprend qu'ici ou , les sections locales du PS font pression sur les édiles locaux pour que ceux-ci reportent, annulent ou refusent des conférences que Zemmour s'apprêtait à donner !

Avouez que si c'est l'homme que l'on cherche à tuer, difficile de s'y prendre autrement. Si c'est l'écrivain et le polémiste qu'il faut faire taire, l'entreprise de démolition est rondement menée. C'est un peu toujours comme cela avec la gauche: liberté d'expression toujours mais pas pour tous, la vérité oui mais à condition que ce soit la leur, l'ouverture bien sûr mais à condition de fermer un maximum de portes. Alors quand quelqu'un, qui plus est avec talent et convictions, raconte  autre chose, une autre vérité, il doit être exécuté.

Alors forcément, à ces gauchistes, on n'a qu'une envie, hormis celle de leur mettre un coup de pied au cul, c'est de leur resservir un vieux classique:

Ce soir avec vous j'ai enfreint la règle du jeu 
J'ai enfreint la règle 
Des moineaux, des aigles 
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je 
Risque vos murmures 
Vos tomates mûres 
Ma chanson a dit la vérité 
Vous allez m'exécuter 
Ma chanson a dit la vérité 
Vous allez m'exécuter...

( Guy Béart, La Vérité )

Folie passagère 2513.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

43 commentaires:

  1. Je me demande si je ne vais pas leur mettre un bulletin Fn dans la tronche en 2017. Non par conviction, mais je déteste cette gauche bien pensante.
    Comme okrent, appartenant au siècle, et qui ose écrire un livre sur Poutine et les oligarques.
    Je hais ces élites auto/proclamées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: et bien disons que comme ça le match est nul: ces élites te haîssent aussi :)

      Supprimer
    2. Ils vont réussir à créer des foyers de jacquerie un peu partout. La racaille brûle l'école du quartier et la voiture de son voisin, le travailleur en colère, lui, va direct brûler son centre d'impôts le plus proche.
      Je leur dis chapeau aux mecs, car tu peux prendre cher si tu te fais choper. A force de leur filer du pognon pour un médiocre travail rendu, le sentiment de révolte gagnera de plus en plus les gens.
      Et mon opinion, c'est qu'ils l'auront pas volé les socialis!

      Supprimer
    3. Pour rajouter un peu de piquant, des familles de djihadistes ont touché un paquet d'allocs, au nom de l'égalité et de la fraternité.
      Le paysan, on le squizze, le barbapapa et le barbamaman, on le bichonne. On lui construit de beaux lieux de culte, on le bichonne en apparence, histoire qu'il n'en vienne pas à aimer la France. Quand même... Non, la France est à construire.
      Pendant qu'ils nous pourrissent l'existence, que le quotidien se dégrade, ils s'en graissent.
      Le blanc devient ringard et l'exotique, surtout s'il est déviant, devient un modèle pour la société 2.0.
      On serait des gens rances.. Infecte bien-pensance, toujours prompte à cracher son venin en or massif sur les braves gens.

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore lu le livre, mon cher Corto, mais une de mes amies m'a promis de me l'envoyer. Je l'attend donc avec impatience. Dites-nous donc combien ils sont ces Français rances qui ont acheté le livre jusqu'à aujourd'hui ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne : aux dernières nouvelles, il s'en est vendu près de deux cent mille, les réassorts se poursuivent et Albin Michel prevoit d'en écouler entre 300 000 et 500 000 exemplaires.
      mézavi que vous ne serez pas déçu. Une critique peut-etre, Zemmour se contente uniquement de dresser des constats; donc ne pas attendre à sa lecture de solutions "pour demain ".

      Supprimer
  3. Eric Zemmour est l'homme à abattre, tous les médias s'y sont mis, les français s'en fichent. Les "gauchistes" font feu de tout bois on les sent désemparés par le succès du livre de Zemmour.

    Je voulais simplement rajouter que je fais partie des gens qui sans vraiment connaître les faits historiques trouvent étrange que le héros de la première guerre mondiale soit devenu un salaud lors de la seconde; il était plus vieux, moins "va-t-en-guerre" plus soucieux de ne pas tuer autant de jeunes peut être? Je ne sais pas. J'ai le sentiment que c'est un tabou, Pétain fut un traitre et Ch de Gaulle un sauveur, il y eut beaucoup de résistants qui sauvèrent la France, enfin les dernières semaines, peut être, même si parfois leurs actions ont fait plus de dégâts que de bien.
    Les américains ont bombardés bien des villes, je ne sais pas toujours pourquoi, mon père nantais avait très mal vécu ces bombardements.

    L'histoire est toujours manipulée, alors tenter de s'en faire une idée libre et juste est difficile voire impossible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ladywaterloo=> Tout ce que vous avez jamais voulu savoir sur Pétain sans jamais osez le demander: https://www.youtube.com/watch?v=-kv1RK1LUnE&list=PLhOxldSEwHkbyREfdNh_7epnaMr01IqpF

      Supprimer
    2. @Lady watterloo: peut être cette phrase de Zemmour t'enlèvera une épine du pied: "Pétain et de Gaulle avaient la même stratégie: mettre coûte que coûte la France dans le camp des vainqueurs; ils s'opposaient seulement sur le nom du vainqueur"
      Marrant aucun des contempteurs de zemmour n a relevé cette phrase.

      Supprimer
  4. Bonsoir Corto,

    En fait, je suis quelqu'un d'assez bête. Quand je ne comprends pas quelque chose ou que le consensus est trop fort autour d'un sujet, je me renseigne. Je lis des bouquins, des articles, des blogs pour me faire un idée.
    Exemple au début, je n'ai pas prêté une trop grande attention aux dires portant sur le réchauffement climatique. Lorsque les journaleux ont commencé sur ce sujet à faire ce qu'ils savent le mieux faire, répéter comme des perroquets ce qu'on leur demande de promouvoir, j'ai lu "L'histoire du climat depuis l'an mil" d' Emmanuel Le Roy Ladurie et "L'imposture climatique" de Benoît Rittaud (http://www.skyfall.fr/) et je me suis rendu vite compte qu'il y avait loin du coq à l'âne. Depuis, je suis devenu climatosceptique et je suis effaré devant la désinformation dont le grand public est l'objet. D'ailleurs, avant on parlait de "réchauffement climatique" mais depuis que le GIEC reconnu que la température moyenne n'avait pas augmenté depuis plus de quinze ans, en contradiction formelle avec les scénarii avancés par cet organisme, on ne parle plus que de changement climatique. Où l'on voit une fois de plus que l'idéologie l'a emporté sur la véracité des faits. Même chose pour la crise Ukrainienne ou la comédie des stress-test des banques européennes (cf le blog http://www.les-crises.fr/ ou http://chevallier.biz/2014/10/les-marioles-de-la-bce-leurs-tests-et-les-banques/).

    Pour Zemmour, dont je n'approuve pas toutes les prises de position, c'est idem. Je vais acheter son bouquin car la classe jacassante me les brise menu. Il y a bien longtemps que je ne regarde, n'écoute plus ou ne lis plus les médias officiels. Nouveau clergé de notre moderne époque, Saint Hypocrite est leur patron, la flagornerie et le mensonge leurs bréviaires et l'intolérance, la vraie, leur catéchisme; Ils n'ont rien à envier à leurs confrères d'outre-Rhin (http://leblogalupus.com/2014/10/26/journalistes-achetes-journaux-achetes-lexemple-de-la-campagne-de-denigrement-menee-par-george-soros-contre-la-russie/). Ils ne sont plus que la caisse de résonance de leurs maîtres. Pourtant, l'information ne manque pas. Les suppôts du campdubien feraient bien de se cultiver avant de jouer les vierges effarouchées en lisant par exemple "Un paradoxe français" de Simon Epstein (http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_français). Ils y découvriraient que nombreux sont ceux de ce fameux campdubien qui se sont compromis de la pire des façons à cette période. Mais je crois que c'est Jean-François Revel et sa "Connaissance inutile" qui avait raison. Là où seule l'humilité devrait guider leurs réflexions et guider leurs actions, tout n'est que gesticulation et slogan creux. Orwell était bien un visionnaire. Je regrette pour nous qu'il ait raison.

    Bonne soirée (même en Socialie et même si ....la liste devient trop longue)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H.: Incroyable comment ces journaleux se sont emparés d'une centaine de lignes du bouquin pour dénigrer, lyncher médiatiquement Zemmour, et encore sans même les analyser correctement en se contentant, à charge, de ne pouvoir citer que Paxton dont sans doute ils n ont jamais lu une ligne si ce n'est ce qu on trouve sur wikipedia ( une spécialité de Caron ), Paxton que Zemmour cite allègrement dans son bouquin. ou sans même alller chercher plus loin les quelques phrases où Zemmour démonte Pétain. Mais Zemmour fait peur car la plus grande partie de ce qu il raconte est placé au coin du bon sens.

      Supprimer
  5. tonton flingueur28 oct. 2014 à 00:22:00

    effectivement ces "journaleux" chassent en bandes...et c'est vraiment la curée en ce moment pour Zemmour, je dois dire que j'ai jusqu'à présent rarement vu un tel acharnement collectif a décrédibiliser un bonhomme...pas un jour ou presque sans qu'un "invité" ou "expert" ne nous sorte sa petite phrase assassine sur l'affreux réac ça en est presque jouissif de voir littéralement la rage étouffer des roquets comme caron ou Cohen sur la 5 ... il faut dire que ces valeureux "combattants" de la résistance au retour de la bete immonde, se rendent compte que leurs avis ne vaut plus tripette dans une proportion de plus en plus importante de la population, ben oui a force de prendre les gens pour des cons et de leurs mentir effrontément ça finit par se voir un petit peu quand meme...bref pour parler vulgairement, a la beauf quoi, pour moi tout ce qui peut emmerder cette petite caste me réjouis au plus haut point ,au contraire je considères que plus quelque chose les emmerde, alors c'est le signe que c'est bon pour la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton Flingueur: Et ce sondage incroyablement bidonné, du quasi jamais vu concernant un écrivain et Zemmour ne doit cette vindicte en effet qu au fait que ce qu il raconte les emmerde profondément, il les mets en face de ce que dans le passé , essentiellement la gauche, a commis comme erreur.

      Supprimer
  6. Et Askolovich sur LCP, avec Moati, vous l'avez- vu ? Avec le livre qu'il sort, plein de suffisance dans ses explications bienpensantes : il en a profité pour cracher sur Finkiekraut et insulter Zemmour.
    La gauchosphère est en ébullition, elle n'a que ça à faire pour masquer leur incurie abbysale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @crisfi: non pas vu. mais je dois dire qu Askolowitch me surprend toujours capable d etre odieux souvent, tout empli de bienpensance à deux balles, mais aussi de faire parfois le matin sur itélé des chroniques très justes.
      Bien sur qu ils sont en ébullition, la gauche explose et Zemmour, Finkielkraut, Brunet engrangent les succès, de quoi les énerver !

      Supprimer
  7. Excellent! Vous me faites regretter de ne pas avoir écrit un article sur ce livre plus tôt !-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Suucisson Pinard: merci, mais ne vous genez pas, allez y de votre bonne plus, l homme a besoin de soutiens :)

      Supprimer
  8. La Gauche hait Zemmour : il leur présente un miroir dans lequel ils se voient tels qu'ils sont.
    Moches. Il dit la vérité notamment sur le "gouvernement des juges et des media" : il doit être
    exécuté et il le sera, au moins médiatiquement. En attendant, son essai, documenté, réfléchi
    et percutant, se vend aussi bien que la torchon de la mère Valoche, c'est tout dire.
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nouratin: c'est peut etre bien cela aussi qu ils ont du mal à digérer: le Zemmour se vend aussi bien que la farce présidentielle

      Supprimer
  9. Avec nos gauchos, "La logique est implacable: l'amour de la France, c'est la droite et l'extrême droite, et l'extrême droite, c'est Vichy et Vichy c'est la rafle du Vel d'Hiv'; et la rafle du Vel d'Hiv', c'est l'extermination des juifs. L'amour de la France, c'est donc l'extermination des juifs. CQFD ". Et comme Zemmour aime la France, vous n'avez plus qu'à conclure...

    Jeanne d' Arc était donc de droite !

    Une courte vidéo pour alimenter le débat :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QzDiR0XyWd8

    JPB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @JPB: Je n aime pas trop de Villiers mais j aime bien ce qu il dit de jeanne d'Arc, discours qui à mon avis doit etre totalement incompréhensible à toute "bonne tête " de gauche.

      Supprimer
  10. Le lynchage de Zemmour et de son livre est ahurissant. Je ne compte plus le nombre de caricatures et d'articles
    haineux, voire des injures, que j'ai lues sur le net et dans les shows médiatiques à charge qui illustrent clairement qui a le pouvoir de nuisance. Le même phénomène s'était produit avec" l 'identité malheureuse" de Finkelkraut ou celui de Obertone. Toute cette intelligentsia bien en cours me rend malade. Il y avait hier un C dans l'air fort instructif sur
    l'afflut d'immigration en Europe. La tête consternée de Calvi à l'annonce des chiffres était un régal !Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Nina: le truc est simple a comprendre: les médias , les talk show, les chroniqueurs sont dans leur très grande majorité acquis à la gauche alors forcément quand des bonhommes comme Finkie, Zemmour ou Obertone ou Millet démontrent de façon aussi simple qu'argumentée que cette même gauche est en très grande partie responsable de nos "malheurs" d aujourd'hui: ça fait désordre et remet au gout du jour la chanson de Béart comme jamais.

      Supprimer
  11. Lynchez, lynchez toujours ..... Vous connaissez la suite.
    La lecture du "suicide français" est très enrichissante. Zem nous ressort des évènements sur lesquels à l'époque on n'avait pas perçu la portée, lui non plus probablement.
    Les critiques gauchiasses ont-ils lu le livre ? Non, c'est évident. Ils ne reprennent en boucle que les vomissures de Caron et consorts, lesquels ne l'ont pas lu dans sa totalité voire même la seule 4ème de couverture.
    Bref, laissons les braire (désolé paour les charmants baudets du Poitou), lisons ce livre, pensons par nous même et soutenons Zem dans son combat. Il n'est pas seul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: il est de moins en moins seul. La succession de ces "phénomènes" litteraires ( Finkilekraut, Millet, Obertone, Brunet, et quelques autres, tend àle prouver.

      Supprimer
  12. Plein de choses à dire sur Zemmour (entre autres il est algérien comme moi) mais je n'ai pas le temps.
    Je mentionne juste que le lynchage dégueulasse qu'il subit me fait penser à l'appel à l'éxécution publique contre Richard Millet.
    Quand les bandes d'assoiffés du sang d'un homme seul lui sont tombées dessus, c'était tellement inique, bas, lamentable (mais hélas devenu le plus-de-jouir des ignorants cyniques vus à la télé) que j'ai fait ce que je fais rarement (pour une question de prix) : j'ai téléchargé illico la trilogie Le sentiment de la langue/Langue fantôme/Eloge littéraire d'A.Breivik et autres La fiancée libanaise etc..) sur mon Kindle d'Amazon.
    La parole vraie, c'est un contexte où pour dire la vérité il vaut mieux ne pas être un indigène de souche, et comme chez Messieurs Hitler et Staline où les pires brutes incultes ont éliminé ce qu'il y a de plus haut dans l'homme, le sort de Richard Millet a été vite réglé par des gens plus bêtes que leurs pieds. (Tiens ! décidément, que Zemmour soit pied-noir ne m'est pas sorti de l'esprit)
    Si on tape "Richard Millet - Polémia" notamment, il y a de bons articles sur "La terreur de l'antiracisme" et autres "La fatigue du sens".


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @geneviève Boyer: ah la "polémique " sur Millet, mêmes charges et même vindicte. Amusant et révoltant a la fois de voir comment tous ces "critiques " et chroniqueurs" sont prêt à se battre pour la liberté d expression mais a condition que cela ne remette pas en cause leurs certitude. Millet a trinqué, au tour de Zemmour après Finkielkraut et Obertone, par exemple.
      Je me souviens d avoir écrit un billet qui s appelait " l allogène de la gare du nord " qui m avait valu la haine de la gauchosphère. J'avais apprécié que Millet parle dans un de ses bouquins du même phénomène vu et vécu pour lui au métro Les halles

      Supprimer
  13. Voici ce qu'en dit un historien:

    http://www.herodote.net/Vichy_l_eleve_Zemmour_peut_mieux_faire_-article-1478.php

    RépondreSupprimer
  14. "les sections locales du PS font pression .... "
    Comme au bon vieux temps du socialisme sauce Adolf Hitler le camarade de promotion en ignominie de Joseph Staline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: Si seulement c'était "comme au bon vieux temps " mais lit le lien que donne Noix Vomique ci-dessous, ça vaut vraiment le détour. tiens je te le remets là:

      http://www.questionsdeclasses.org/?Une-tribune-collective-contre-l

      Supprimer
    2. le titre du billet est: Une tribune collective contre l’école des réac-publicains : "La pédagogie est un combat social"

      une fois la page ouverte à l'écran , il faut descendre un peu

      Supprimer
    3. Tout lu et effectivement ça vaut le détour.
      Je suis heureux de ne pas être passé dans les années 60 entre les paluches de ces tristes zigotos.
      Au moins je sais lire, même entre les lignes. Je sais compter et utiliser la preuve par neuf pour me contrôler. Et j'essaye d'écrire du mieux possible pour me faire comprendre de mes semblables. Et enfin je raisonne et pas comme un tambour.
      Pour finir, je vais vous démontrer "que je ne suis pas un robot".

      Supprimer
  15. La centaine de lignes qui valent à Zemmour d'être cloué au pilori a également suscité la réaction d'un certain nombre d'historiens. Ceux-ci utilisent leur qualité d'experts pour défendre la doxa paxtonienne: c'est comme s'il était devenu impossible d'exprimer des idées qui vont à contre-sens de la pensée de Robert Paxton. Aussi, les travaux sur Vichy d'historiens comme Simon Epstein ou Alain Michel sont passés sous silence. On préfère traiter Zemmour de "faussaire de l'histoire" et le mettre dans le même sac qu'un Lorant Deutsch, c'est tellement commode, comme on peut le lire ici: http://devhist.hypotheses.org/2562

    En fait, ces profs d'histoire qui ouvrent leur grande gueule ne sont que des gauchistes. Le plus drôle, c'est qu'ils sont les rois de l'amalgame et qu'ils n'ont pas peur d'accuser ceux qui ne sont pas d'accord avec leurs mensonges d'être des idéologues! Pour avoir un aperçu édifiant de la bouillie qui leur sert de pensée, il suffit de lire cette tribune aberrante co-signée par quelqu'un qui rédige le manuel d'histoire de terminale chez Nathan: http://www.questionsdeclasses.org/?Une-tribune-collective-contre-l

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Noix Vomique: alors là, ce lien, le deuxième que tu mets, c'est du lourd, du très lourd et après on s'étonne que l'EN parte en sucette avec pareils profs, tous appointés forcément par l'EN ou assimilés.

      Tiens , je le repose là:

      http://www.questionsdeclasses.org/?Une-tribune-collective-contre-l

      Bien content de ne pas avoir d'enfants a mettre l'école avec des zozios pareils

      Supprimer
    2. Corto, oui, c'est en effet du lourd! Mais il faut savoir que tous les profs, heureusement, ne sont pas d'accord avec cette tribune délirante. Il y a notamment un débat sur le site neoprofs: http://www.neoprofs.org/t82881p80-tribune-collective-contre-lecole-des-reac-publicains-la-pedagogie-est-un-combat-social

      Supprimer
  16. D'après Le Figaro de ce jour, mon cher Corto, même Valls s'en est pris "implicitement" à Zemmour lors d'un colloque consacré au rétablissement de la République. (Au moins reconnaît-il que notre République est en mauvais état puisqu'il faut la rétablir).
    "Entendre certains parler de "suicide" pour notre pays est inacceptable, insupportable. Pour un patriote comme moi - comme vous - c'est un crève-coeur.... Ceux qui vont jusqu'à défendre des thèses racistes ou négationnistes, ceux qui construisent leur notoriété sur la peur, la résignation, la réaction, ceux-là ne méritent pas la place qu'on leur accorde dans le débat public. Ils ne méritent pas qu'on les lise."
    Ces socialistes ou sociaux démocrates ou sociaux libéraux - on ne sait plus comment les appeler - n'ont pas leur pareils pour instituer ce qu'il faut bien appeler la police de la pensée !
    Quand décideront-ils de brûler les livres comme... Comme qui déjà ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je n aurais pas déjà fait deux billets sur le livre de Zemmour que je ferai un billet rien qu'avec cette tirade de Valls,
      Par qui ? Et bien précisons le pour les incultes qui passeraient: par François Truffaut dans Farenheit 457 ou, de sinistre mémoire, les nazis.
      Et vous verrez que cette tirade de Valls passera comme une lettre a la poste sans que personne ne s en emeuve

      Supprimer
  17. Valls, dès qu'il apparaît, je vois la moustache. Nina

    RépondreSupprimer
  18. C'est curieux cette gauche qui ne supporte le débat qu'entre gens qui sont d'accord avec elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean Eude de Foulquemont29 oct. 2014 à 11:06:00

      C'est curieux cette droite qui trouve en Zemmour un nouveau gourou et qui appelle à un retour de Sarkozy.... Je ne savais pas que Zemmour militait pour le retour dans l'OTAN, était pour le traité constitutionnel, encourageait la création d'un conseil du culte musulman, et aimait la peopolisation de la vie politique.

      Supprimer
  19. Je suis passionné par l'approche médiatique au sujet de "Le suicide français".
    La plupart des journalistes font les mêmes constats et les mêmes analyses que Zemmour sur la désindustrialisation, le déficit chronique, le chômage,la désespérance, le déclin dans une multitude de secteurs. De plus Zemmour nous sert quelques chapitre qui devraient faire jubiler le gauchiste, je recommande le chapitre sur Louis Scheitzer.
    Mais Zemmour nous parle aussi de l'islam, de l'immigration, des bobos, des turpitudes socialistes, des écolos, de l'école, des femmes. En des termes qui ne sont pas recevables pour le logiciel "de gauche". Donc, il ne faut pas lire.

    RépondreSupprimer
  20. Ahaa, its pleasant conversation about this article here at this
    webpage, I have read all that, so now mee also commenting here.


    My web sige rangement balcon

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP