mercredi 15 octobre 2014

Cambadélis et le PS ont perdu leur carte d'identité. Yes !


Quand je lis du Cambadelis, Premier Secrétaire (non élu) du Parti Socialiste, finalement, je me dis qu'à l'UMP ils ne sont pas si mal lotis que cela.

" Si dans les élections à venir, les écologistes, les communistes, les socialistes, les radicaux, les amis de Jean-Pierre Chevènement ou d'autres ne s'unissent pas, nous serons éliminés mathématiquement des élections départementales et régionales. Il faut, à un moment donné, que chacun fasse preuve de responsabilité. Si nous ne le faisons pas, si tout le monde va à la concurrence, les uns contre les autres, le PS perdra énormément mais les autres disparaîtront. Je suis inquiet, a-t-il développé, de la manière dont les forces de gauche et les écologistes se comportent (...) Ce qui m'inquiète, c'est qu’élections après élections, le réflexe républicain entre les forces de gauche est en train de sombrer. On voit de plus en plus des formations politiques, y compris la mienne, le Parti Socialiste, refuser de se désister, refuser d'appeler à voter pour le parti de gauche qui est arrivé en tête. On voit la plus grande difficulté à respecter les accords dans toutes les formations politiques. Je déplore cet individualisme partidaire (sic). Nos divergences (...) ont toujours existé (..) A un moment donné, il ne faut pas mettre les divergences, qui sont parfois secondaires, en avant pour ne pas s'unir. Si le PS ne se reprend pas, si les socialistes ne sont pas capables de se redéfinir, si nous n'avons pas une carte d'identité attractive, si nous ne sommes pas capables d'unir les forces de gauche, si nous sommes dans la criticaillerie (sic) constante des uns vis-à-vis des autres, si nous n'avons pas une hauteur de vues, si nous n'incarnons pas l'intérêt général, eh bien, nous serons rayés de l'Histoire."

Marrant tout de même qu'il mette sur le compte de la gauche dans son ensemble les déboires du Parti Socialiste sans même, à aucun moment, évoquer les raisons pour lesquelles le PS est dans une telle décrépitude, décrépitude par ailleurs si agréable à contempler. Il aurait pu dire qu'il y a à gauche depuis toujours autant de réflexes républicains que de chapelles et de courants. Il aurait pu évoquer, peut-être, qu'il y a actuellement presqu'autant de cocus du 6 mai que d’adhérents au PS. Il aurait peut-être pu évoquer le fait que Président a fait prendre des vessies pour des lanternes à toute la gauche avec son discours démago du Bourget. Il aurait aussi pu dire que si malaise il y a c'est bien parce qu'ils ont vendu en 2012 à la gauche un socialisme obsolète qui n'attendait qu'un virage libéral pour se révéler sous son vrai jour. Bref, il aurait pu dire que si il y a bordel et zizanie à gauche, la faute en incombe tout simplement aux caciques de la rue de Solférino dont l'envie de pouvoir était plus mordante que le respect des convictions.

Mais tout ça, ça lui aurait écorché la bouche au Cambadélis, alors il appelle au rassemblement de toutes les gauches, de l'extrême à la plus molle, celle que dénonçait justement Aubry lors de ces fameuses primaires socialistes.

Et nous on rigole, absolument pas surpris, tant tout cela était prévisible. 

Folie passagère 2498.

D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

9 commentaires:

  1. Vous savez Corto, vous avez tort de taper sur les socialos.
    Car enfin ils font tout bien ce que Sarkozy n'a pas su faire : le travail du dimanche, bientôt les indemnités chômage rabotées.
    Non vraiment d'un point de vue "Medef" par exemple, ils sont bien plus performants que Sarko.
    Je serais vous j'irais prendre ma carte au PS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils font tout bien ?

      Entre Camba et vous, c'est la journée de l'humour.

      Supprimer
    2. Vi Vi...
      Mais déjà en 1983 ils avaient accouché de mesures inosées jusqu'alors.
      Révisez (c'est fastidieux et ennuyeux je sais) l'histoire des fameux rapports sociaux de ces trente dernières années et vous verrez que le PS n'a rien à envier à l'UMP.
      Je dis même que d'une certaine façon ils sont bien meilleurs !

      Supprimer
    3. Fredi M: il y a un jour ou deux , j écrivais justement que sur le plan économique les pseudos socialos de GVt prenaient peut etre en ce moment les bonnes décisions mais que et dune c'était sans doute bien trop tard et de deux, mon problème avec les gauchistes et autres progressistes modernoeuds etait plus idéologique qu'économique. Donc aucune chance, absolument aucune que je pactise avec ceux ci

      Supprimer
  2. Ils ont fait un truc qui selon eux était vraiment de gauche et que, c'est tout à votre honneur, vous avez rejeté : le mariage homosexuel.
    Pour le reste.....

    RépondreSupprimer
  3. tonton flingueur15 oct. 2014 à 23:11:00

    tiens on dirait une très très légère odeur de peur ... j'aimes bien quand camba et toute la gauche utilise le terme de "pacte républicain" , pacte, je veus bien, mais "républicain" ? ces gens depuis 40 ans ont favorisés et encouragés tout ce qui pouvait casser le pacte républicain entre citoyens pour des visées strictement électoralistes et a chaque fois qu'ils sont dans la merde ils nous ressortent ça...alors camba devrait utiliser ce terme dans le sens qu'il a réellement pour la gauche ...
    "petits arrangements entre amis pour garder des places bien au chaud" , quoique je ne m'en fait pas pour lui et les éléphants du ps , ils ne connaitront jamais malheureusement pole emploi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tonton flingueur: il a raison d avoir peur parce qu ils vont se prendre en 2015 deux superbes volées électorales qu ils auront bien cherché!

      Supprimer
  4. Le PS n'est plus socialiste (s'il l'a jamais été). Dommage pour lui. Ce n'est, comme la droite, qu'une machine à conquérir le pouvoir avec de la démagogie, des mots vides de sens, la proclamation d'un "progressisme" comme un article de foi. Le tout au bénéfice de ses partisans et au détriment des naïfs qui votent encore en croyant que -cette fois-ci enfin- les promesses seront tenues. Quand la mécanique électorale s'enraye et que les alliés regimbent, rien ne va plus. En p"riode de crise, il n'y a plus assez de privilèges pour tout le monde.

    RépondreSupprimer
  5. Les socialistes sont les plus forts en pacte républicain. Souvenez-vous des républiques soviétiques, de la république chinoise, de la république du Viêt Nam, etc. Que de chouettes pays où il fait bon vivre...
    En revanche, je suis étonnée de les voir si sereinement afficher leur mépris de la démocratie. Camba annonce benoîtement qu'il convient de lutter contre les idées majoritaires (cf. zemmourisation) et qu'il faut faire qqch pour que l'opinion des Français n'apparaisse pas trop dans les urnes. Peinard...
    Cata

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP