lundi 6 octobre 2014

Le suicide français


Le nouveau livre d'Eric Zemmour commence par ces mots:

"Jean-Français Revel eut la formidable intuition que la révolution ne viendrait pas de Moscou, de Cuba, de Pékin ou bien encore de La Havane. La révolution serait libérale ou ne serait pas. La révolution serait américaine même si, comme au XVIIIème siècle, la révolution française parvint à capter tous les regards. Revel vit dans Woodstock, la révolution des individus; et dans les mouvements féministes, noirs et gays, la révolution des minorités. Il comprit que la convergence des deux forgeait, dans les universités américaines des années 60, ce politically correct qui balaierait la société traditionnelles et patriarcale (...).

Notre époque a été tout entière dessinée par mai 68. Non les événements eux-mêmes, copie plutôt médiocre et souvent parodique des grandes heures révolutionnaires; mais le récit épique qui en a été forgé, les leçons qui en ont été tirées, les élites qui s'y sont révélées, les slogans qui y ont été scandés ( "Il est interdit d'interdire", "CRS-SS", "Nous sommes tous des juifs allemands", etc.), l'univers mental, culturel, idéologique qui en est sorti ont façonné le nouveau visage de notre pays. Comme les révolutionnaires parisiens de 1789 leurs foucades idéologiques à une province fascinée et passive, les Enragés de 68 ont enseigné leur vision du monde et de "ce pays", comme ils disent, à un peuple rétif mais résigné. Nous sommes tous les Enfants de Mai 68, ou plutôt des quarante ans qui ont suivi. Les "événements" auront été nos "trompettes de Jéricho"; pendant quelques jours, les rebelles tournèrent autour des remparts qui, depuis lors n'ont jamais cessé de s'effondrer. Et nous chérissons nos ruines davantage que les plus beaux édifices.

Il est temps de déconstruire les déconstructeurs. Année après années, événement après événement, président de la république après président de la république, loi après loi, élection après élection, intellectuel après intellectuel, unes des médias après unes des médias, réforme scolaire après réforme scolaire, traité après traité, patron après patron, livre après livre, film après film, chanson après chanson. L'histoire totale d'une déconstruction joyeuse, savante et obstinée des moindres rouages qui avaient édifiés la France; histoire d'une dépossession absolue, d'une désintégration inouïe; d'une dissolution dans les "eaux glacées" de l’individualisme et de la haine de soi. "

Du 9 novembre 1970 avec la mort du "père de la Nation" au 13 décembre 2007 "Voir Lisbonne et mourir" en passant par le 17 janvier 1975 "La femme est l'avenir de l'homme", le 4 novembre 1984 "Canal+ le temple cathodique du bien", le 19 octobre 1985 "Et le Crif tua Napoléon", le 12 juillet 1998 "Black, blanc, beur" ou bien encore le 1er novembre 2003 " Trichet ou le triomphe romain de l’oligarchie impériale", Zemmour nous dissèque ces quelques cent journées qui ont suicidé la France.

Attention, quand on commence le bouquin, on a du mal à s'arrêter.

Eric Zemmour, Le suicide français, Albin Michel.
(billet non sponsorisé)

***************************

Parce qu'un troll dont l'adresse IP est 10 223 111 77 vient depuis plusieurs jours souiller ce blog avec des commentaires tout aussi dégueulasses que racistes, homophobes et insultants, j'ai été amené à prendre deux décisions: La première est d'activer la modération des commentaires, vos commentaires apparaîtront donc avec un peu de décalage. La seconde fut d'aller ce matin, chargé des photocopies de l'ensemble de ses commentaires, déposer une main courante auprès de la gendarmerie, plainte suivra si besoin.

****************************

35 commentaires:

  1. Quand j'ai vu samedi soir la sous merde de Caron et la petite suceuse qui l'accompagne la bave aux lèvres sans parler de Cohen,je l'ai aussitôt chargé sur mon kindle,bon je ne l'ai pas encore commencé..Dommage que Zem soit moins bon à l'oral qu'à l'écrit mais il s'est bien défendu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: à l écrit, c'est un plaisir de le lire, facile, clair et suffisamment bien argumenté pour qu il n ait pas besoin de faire sans appel à des citations d'autres auteurs (ce que je reproche un peu à Finkielkraut ). A l'oral, je le trouve aussi bon dans ses chroniques moins quand il est en débat avec d autres tant le feu est nourri contre lui, il en devient parfois inaudible

      Supprimer
    2. Zemmour a un courage hors norme car avec les "vopos" pleins de haine (pléonasme !) qu'il a, en face, il faut pouvoir argumenter, surtout quand l'analyse est "fouillée". Ce soir encore, sur la 5, c'était le tribunal...Ce P. Cohen
      est imbuvable dans son genre, et la crécelle de service a déversé les poncifs féminins habituels. Et je dis, merci à
      Zemmour.

      Supprimer
  2. Je rappelle encore que le monsieur qui tient ce blog est un européiste convaincu, donc un soutien de ces déconstructeurs dénoncés par Zemmour.
    jard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jard: dis moi biquet, où as tu vu ou lu que j étais un européen convaincu ?. J ai même appelé à voter Fn pour les européennes. Tout de même !

      Supprimer
  3. Bonjour Corto,

    Effectivement, je crois bien avoir lu la prose de cet individu avant que tu ne l'effaces. Assez ordurier et totalement inintéressant. Espérons que nos pandores saurons le débusquer.
    Sinon, bien que je ne partage pas toutes les prises de position d'Eric Zemmour, son livre me tente assez. Il a au minimum le mérite de remonter un tantinet le niveau du débat public (tu me rétorqueras avec raison que ce n'est pas très difficile mais il fait du bien). Le summum a été atteint, à mon sens, quand il est allé chez Ruquier (qui est sorti depuis bine longtemps de mon horizon mais j'ai regardé sur le site d'Atlantico son "clash" (http://www.atlantico.fr/atlantico-light/on-est-pas-couche-eric-zemmour-defend-petain-et-scandalise-lea-salame-1791735.html). Même s'il s'en tire plutôt bien, je crois qu'il a eu tort d'aller dans ce genre d'émission où une personnalité comme lui est certaine de se faire écharper par des personnes dont l'inculture n'a d'égale que leur mauvaise foi. Le débat sur Vichy, n'en déplaise à certains culs-bénis NN, est loin d'être clos et ce n'est surtout pas à la classe merdiatique de décider ce qui est bon ou mauvais en la matière (par exemple, je recommande la lecture du livre de Simon Epstein "Un paradoxe français" - http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_paradoxe_français - assez édifiant sur les piliers de ce régime honni et publié chez Albin Michel. Pas sûr qu'on en parle un jour chez Ruquier).
    Sinon, rien à voir mais je suis curieux de savoir à quel titre tu a s été invité à la petite sauterie de samedi à Istres. Tu peux me répondre directement sur mon adresse mail si tu le souhaites.

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H. : Pour l individu en question, je n ai déposé qu une main courante et ce pour la première fois de ma vie, la plainte suivra si il persiste. je suis même assez surpris de la bonne écoute que m ont accordé les pandores.

      Chez Ruquier dont il connait tous les rouages et les mécanismes de l émission, et sans conteste sa supériorité sur les deux clowns qui l ont remplacé, pourquoi n aurait-il pas du y aller, cela é été une excellente pub pour son bouquin.

      C'est quoi ton adresse email ?

      Supprimer
  4. Corto
    Tu as l' IP de ton troll abruti, et son mail.
    Pourquoi tout simplement ne pas lui barrer la route de ton blog ?
    J'ai plusieurs IP et adresses mail indésirables bloquées sur le mien.
    C'est devenu inévitable et ils se lassent.

    Bien sûr, ils peuvent toujours en changer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la Mouette: Pourquoi ? parce que je ne sais pas comment on fait ! snif !

      Supprimer
  5. tu sais qu'il avait laissé aussi chez moi des horreurs du même type en faisant des liens avec le tien ! tu as bien fait, à mon avis, c'est un échappé d'asile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: Première fois que je vais chez les flics pour ce genre de trucs mais là, le gars a poussé le bouchon un peu loin pour que je laisse passer. Sur leur conseil, d abord une main courante puis si il recommence plainte. On verra

      Supprimer
  6. hé ho !
    c'est pas moi le troll ( en noroît "treutn" c'est ,parait il, la prononciation exacte ,du moins en islande)
    à preuve, vous m'avez toujours bien accueilli et parfois, répondu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Kobus: euh, mais pourquoi donc vous etre senti visé ? je sais bien que vos commentaires ne sont pas toujours compréhensibles pour le commun des mortels mais au moins n ont-ils jamais été injurieux.

      Supprimer
    2. Mes commentaires incompréhensible pour le commun des mortels ?
      N'ont qu'à se mettre à niveau !
      Non, je blague....

      Supprimer
    3. @ kobus van cleef : non, la prononciation de troll en islandais est "trotl"

      Supprimer
  7. Pour l'instant, je suis plongé dans Revel : laissez)moi le temps d'arriver à Zemmour…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Didier Goux: mais je vous en prie, nous avons tout le temps :)

      Supprimer
  8. Chouette billet sur causeur concernant onpc:http://www.causeur.fr/zemmour-denisot-et-le-suicide-de-la-france-chez-ruquier-29604.html

    RépondreSupprimer
  9. A plus de 22 euros le livre je vais attendre un peu avant de le trouver à 1 euro sur une brocante mais en attendant j'ai lu pas mal d'extrait et je ne suis pas d'accord sur certains propos , je ne vais pas les décortiquer un à un mais en résumé ce ne sont pas les émigrés de dernière heure qu'il faut redouter mais la troisième génération dès arrivants des années 70-80 , la religion , c'est vrai qu'en ce moment l'islam n'a pas bon oeil , les catholiques font-ils des efforts pour rénover leurs églises , allez à la messe , oui, que pour les enterrements sinon la plupart elles sont vides , ce ne sont que des musées (que je fréquente) .
    Cette impression du ' tout est pourri et pas d'avenir' me dérange , c'est mal connaitre les jeunes par chez moi qui se battent , c'est mal connaitre mes enfants qui ont foi dans l'avenir ( surtout après 2017 ) et bon gré mal gré y arrivent sans assistanat qui à mon humble avis erreur l'assistant s'entend .
    NB: je ne regarde jamais ONPC , émission qui ne sert qu'à faire le buz.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Claude Henri: l Islam et l immigration ne font pas l ensemble du livre loin de là , idem pour les catholiques.C'est vrai que ce côté " avenir très sombre" est dérangeant mais Zemmour apporte quelles bonnes pierres à ce constat. Il revendique d ailleurs son pessimisme.

      Supprimer
  10. Zemmour reste un petit frustré qui a été refusé à l'ENA.. le concours d'entrée demande des connaissances livresques, qu'il n'a pas... et comme lors de son oral, il aligne les concepts mal maitrisés, les citations approximatives de Beauvoir, Marx etc... avec un aplomb qui le font passer pour un érudit.
    Tout ce qu'il dit est à peu près faux, il est capable de citer Marx pour parler de l'immigration, alors que Marx n'a jamais rien écrit sur le sujet. Mais bon, face aux millions d'ignorants qui l'écoutent, il sait très bien que 1% a lu Marx, et 0.01% ira vérifier que ses citations sont erronées ou totalement sortis de son contexte.
    Il faut lui reconnaitre ce talent de bonimenteur, de paraitre crédible et aux connaissances livresques... mais c'est partiellement du flan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tonton flingueur6 oct. 2014 à 18:45:00

      @André Higolin
      ouf, merçi , enfin quelqu'un qui du haut de son savoir encyclopédique vient nous apporter la lumière et nous réveler la vérité toute nue, Zemmour est un gros nullos et un bonimenteur, pour des millions d'ignorants comme moi c'est un choc... heureusement que les gens comme vous existent pour dénoncer les supercheries au populo...
      sinon, les bonimenteurs médiatiques et politiques qui détruisent consciencieusement ce pays depuis 40 ans, vous en pensez quoi? et au fait, ils sont largement majoritaires ...

      Supprimer
    2. Zemmour a raté le concours d'entrée à l'ENA, c'est vrai (quand on sait le piston qu'il faut pour réussir...Je sais, j'ai déjà assisté à un oral de concours ^^).
      Mais il lui est arrivé de faire partie du jury d'oral !

      Supprimer
    3. Zemmour a certes raté l'entrée à l'ENA (c'est mal docteur ? Il n'était ptet pas dans la bonne ligne, allez savoir ...).
      Cela dit, il lui est arrivé de faire partie du jury d'oral du concours !

      Supprimer
    4. J'ai fait un doublon, car j'avais oublié que les comms étaient modérés.
      Mille excuses !

      Supprimer
    5. Et nous avons un gagnant : André Higolin !!! Bravo !!!

      Sur l'ENA... compte tenu de la compétence des gens qui sortent de l'ENA et qui nous dirigent, je doute qu'ils aient tous eu des connaissances livresques (a lire : http://newskandal.wordpress.com/2014/09/30/lena-premiere-chose-a-faire-disparaitre-pour-reformer-la-france/).

      Rater l'ENA est plutôt une preuve d'intelligence.

      Quand à Marx qui n'aurait jamais parlé d'immigration, c'est un mensonge. Il a parler de l'immigration des ouvriers et de la force de travail. Suffit de taper Marx + immigration dans google.

      Alors oui, il n'a pas parlé de l'immigration africaine puisque celle ci, contrairement à ce que certains tentent de faire croire, n'existait pas...

      Supprimer
  11. A André Higolin.
    ENA ou pas, Zemmour livre une analyse sans illusion des errements de notre société multiculturelle-
    politiquement-correcte dont nous assistons en "direct-live" à l'effondrement sous le poids de sa propre
    bêtise. Un seul Zemmour vaut mieux que toute l'énarchie réunie. Et puis, il faut aussi savoir que n'entre
    pas qui veut à l'ENA, si vous êtes un peu trop à droite vous pourrez toujours vous brossez, fussiez vous
    israélite, la preuve!
    Amitiés, Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis, avoir des énarques comme Hollande, Sapin.... merci !

      Supprimer
  12. J'apprécie énormément Eric Zemmour. Y compris et surtout à l'oral. :-)
    Il a une véritable argumentation ; même si je ne suis pas toujours 100% d'accord avec ses prises de positions.
    Il est doté de beaucoup de bon sens, d'une profonde honnêteté intellectuelle et de la capacité, extrêmement rare (et potentiellement dangereuse, surtout par les temps qui courent), d'aller à contre-courant de LA pensée imposée ; et unique.
    Ses analyses sont toujours argumentées structurées, claires et précises.
    J'aime encore plus l'écouter que le lire, car sa voix, ses intonations parfaitement modulées et adaptées, ainsi que sa diction très claire et harmonieuse, soulignent et amplifient ses propos.
    (Et en voix, je m'y connais ; un peu... ;-) )

    Durant les interviews, il est vrai que c'est difficile à suivre : la meute de vautours s'acharnant sur lui, et beuglant comme des veaux, nuisent à une bonne audition et je ne comprends pas qu'autant d'incorrection et d'incompétence ne soient pas énergiquement sanctionnées par ce qui nous sert de régulation merdiatique.
    Et pourtant, je suis toujours très admirative de constater à quel point il reste calme mais incisif et, surtout, que rien ne lui fait perdre le fil de se démonstration, toujours imparable.
    A la place des roquets incultes et inintelligents qui lui font face, j'aurais grande honte et partirais me cacher en courant aussi vite que faire se peut... Mais voilà, ils n'ont même pas conscience de leur ridicule ; et de leur nullitude, tout comme MoiJe.

    Comme quoi il en faut pour tous les goûts... ;o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Franzi: achète son bouquin et je serais bien surpris que tu l apprécies toujours autant à l oral: son bouquin est excellent et construit de façon assez géniale

      Supprimer
  13. Hello,

    Zemmour établit souvent de bons constats mais je suis plus perplexe quant à ses réponses. Là dessus, je n'ai pas franchement aimé sa prestation samedi soir chez Ruquier. Une sorte de nostalgie maladive.

    Cdlt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @The duff: je suis assez d accord, il ne propose pas de solutions mais d un autre coté, c'est la fonction qu il s est choisie: il constate et analyse, un peu comme un historien

      Supprimer
  14. bonsoir corto
    vous m'avez décidé à acheter ce livre... j'avais regardé l'émission ONPC.. que j'exécre.. j'ai trouvé qu'il s'était bien défendu, arguments clairs etc... face à une meute ( sans qualificatifs tellement je ne les supporte pas ), qui n'écoute pas les réponses, fini les phrases de l'interwiewé.. une horreur.( j''ai souffert )
    j'ai ensuite regardé plusieurs émissions sur lesquelles passait zemmour à propos de ce livre : une constation globale : les journalistes n'ont pas l'air de comprendre le francais... ils dubitent sur des phrases,changent le sens des phrases, ont envie de lui faire dire ce qu'il n'a pas dit..
    j'en avais à un moment déduit que le livre devait etre " mal" écrit, ou porter à confusion... :-) je crains que la confusion soit dans la tete des journalistes..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anne: mezavi que tu ne le regretteras pas. Non seulement c'est bien écrit mais c'est écrit "facile", j entends par là que rien n est alambiqué, des phrases simples et surtout construit de manière originale: une sélection de quelques journées qui ont tout chamboulé. Forcément ses analmyses et constats ne sont pas du gout des journaleux puisqu a plusieurs reprises Zemmour nous montre a quel point ils portent une responsabilité écrasante dans le naufrage du pays

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen