mardi 18 octobre 2016

Inacceptable, intolérable, révoltant !

Afficher l'image d'origine



" Inacceptable " , c'est avec ce mot que le patron de la police, Jean-Marc Falcone, a qualifié la manifestation de policiers qui s'est tenue hier soir sur les Champs Elysées. "

" Inacceptable ", c'est un peu comme " intolérable ", comme " révoltant ", mots que le même a utilisé dans ce communiqué pour qualifier la tentative d'assassinat dont ont été victime 4 policiers à Viry-Châtillon la semaine dernière. Inacceptable, intolérable, révoltant, comme cette voiture de police incendiée à Paris, près de la République, cet été alors que deux fonctionnaires s'y trouvaient. Inacceptable, révoltant, intolérable comme ce couple de policiers assassinés devant leur fils par un muzz radicalisé à Magnanvile. Oui, intolérable, inacceptable, révoltant comme ces plus de 12 000 policiers et gendarmes blessés en mission en 2015, comme ces 3 267 fonctionnaires blessés en action de police au premier semestre 2016.

Inacceptable et révoltant, intolérable, comme le sont ces racailles, syndicalistes et autres antifas qui ont cassé, sans que cela ne leur coûte grand chose, flics, CRS, gendarmes mobiles lors des manifestations contre la loi Travail.

Inacceptable, révoltant comme ces centaines de milliers d'heures supplémentaires dues à tous ces fonctionnaires de police qui se démènent jours et nuits sans compter mais avec la trouille de s'en prendre une ou deux sur la gueule dès qu'ils déboulent dans une cité ou une zone de non-droit.

Inacceptable, révoltant et intolérable, ces criminels impunis que les plus hautes autorités qualifient pudiquement de " sauvageons ". Pour ne pas heurter la sensibilité des dits " sauvageons ", je suppose. A quartier sensible, " sauvageons " sensibles ?

Inacceptable, intolérable, révoltant, comme ces fameuses affiches de la CGT " la police assassine ! ", comme ces slogans dégueulasses tagués sur les murs de Tolbiac ou de Jussieu: " un bon flic est un flic mort " ou bien " j'ouvre une bouteille à chaque fois que l'on referme un cercueil sur un flic ", comme ce collectif " Urgence-notre-police-assassine " qui a pignon sur rue et envenime à l'envie certaines manifestations ( Beaumont-sur-Oise, par ex.) en chantant " on déteste la police ".

Oui, inacceptable, intolérable et révoltant comme cette racaille qui ne respecte plus la police, comme ces consignes d'intervention que la police attend lors des manifs, consignes qui n'arrivent jamais ou bien, quand elles arrivent, si laxistes qu'elles font marrer le camp d'en face.

Intolérable, inacceptable, révoltant comme ces délinquants que les flics renvoient 5 fois, dix, fois devant la Justice; aussitôt arrêtés, aussitôt libérés.

Révoltant comme ces policiers las, crevés, désabusés, "désarmés " qui reconnaissent publiquement que: " aucun collègue n'ose plus sortir son arme de peur d'être emmerdé par l'administration ".

Révoltant, intolérable, inacceptable comme ces 800 flics et gendarmes qui n'ont pas trouvé d'autre solution que de suicider ces dix dernières années. Combien le feront en 2016 ?

Inacceptable comme les propos tenus par ce Directeur Départemental de la Sécurité Publique qui, voyant ses flics partir à la manif, les a qualifié de " gitans" tout en les menaçant de révocations et de conseils de discipline.

Inacceptable ou intolérable, comme ce " droit " de manifester accordés aux seuls policiers syndicalisés.

Oui, t'as raison Falcone, ces policiers qui ont manifesté hier soir, statutairement, ils n'avaient pas à le faire mais tout de même, ducon, avoue qu'ils ont toutes les bonnes raisons de le faire, y compris celle de considérer que leur patron n'est pas à la hauteur de leur désarroi et de leur colère quand la seule réponse qu'il daigne leur faire c'est de déclarer: " Une enquête administrative est confiée à l'IGPN afin de déterminer et de préciser les manquements individuels aux règles statutaires ".

Folie passagère 3322.
Résultat de recherche d'images pour "jean marc falcone"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

37 commentaires:

  1. Quand un pouvoir ne peut plus compter sur sa police, c'est que sa fin est proche. C'est généralement le dernier corps à se révolter. Cela montre aussi la terrible déliquescence du pays.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le nain: qu'avons nous ? Un pouvoir qui ne peut plus compter sur sa police ou une police qui ne peut plus compter sur ses autorités de tutelles ?
      Pour la déliquescence, ns sommes d accord.

      Supprimer
  2. Bonsoir Corto
    Ne trouvez vous pas que votre Falcone a un air de ressemblance avec Cazevide ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Un Dragon: Un brin, mais quand même, des nauséabonds de gauche

      Supprimer
  3. Ce personnage est pathétique et surtout aux ordres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: pathétique... le même qui a près avoir lancé uneenquete contre ses troupes, fait le tournées popotes ce soir pour les caresser dans le sens du poil.

      Supprimer
  4. Pauvre Force de l'Ordre , ils sont tellement soutenus que maintenant les petits Sauvageons vont s'en donner à coeur joie de casser du flic . Guerre civile quand tu nous tiens , De gaule s'est méfié de la chienlit en 68 mais à coté des guérilleros des zones de non droit , c'était du gâteau .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: et rebelote ce soir à Evry, nouvelle manif de policiers dans le ville de Manu la machoire

      Supprimer
  5. Je suis d'accord avec Le Nain !
    Le sort qui est fait à nos policiers vaut bien votre coup de gueule, mon cher Corto ! Et honte à ce Directeur général de la police qui non seulement est incapable d'assurer la protection de ses hommes mais en plus leur ordonne de se taire quand ils sont soumis à des attaques meurtrières !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @amrianne: le même directeur qui fait ce soir le tour des popotes pour aller poupouter ses troupes. Ah au fait, nouvelle manif ce soir à Evry

      Supprimer
  6. Après ça, nul doute qu'ils vont se sentir soutenus, les policiers!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: le moins qu on puiise dire c'est que le communiqué de cet andouille n a pas calmé les troupes: manif ce soir à Evry

      Supprimer
  7. je serais le DGPN, je me ferais du souci. je lui suggère de méditer ce vieil aphorisme légionnaire. Dans une embuscade, les balles perdues ne le sont pas forcément pour tout le monde. Le tir "green on blue", voire "blue on blue" peut se produire fortuitement...ou pas.

    Il est d'une psychologie sans faille, c'est on ne peut plus adapté au contexte de faire chier le "flic d'en bas".
    "Nice move" diraient les anglo-saxons.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: je serais ce DGPN, je ferai profil bas, deux manifs de suite deux soirs de suite, ça la fout mal, quand on ne sait pas tenir ses troupes, généralement, on ne demeure pas bien longtemps à leurs têtes

      Supprimer
  8. L'ordre n'est pas une valeur de gauche.
    Les fonctionnaires chargés du maintien de l'ordre ne peuvent donc pas compter sur le soutien d'un gouvernement de gauche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 1991, des infirmières qui manifestaient se sont approché d'un peu trop près de l'Elysée. Que croyez-vous qu'il arrivât ? Elle furent accueillies à coups de canons à eau.

      La gauche devient le parti de l'ordre quand ses membres se font agresser ou que manifestent ceux qui ne pensent pas comme elle. Quand Kardashian et la princesse de Belgique se font agresser, tout le monde applaudit. Quand c'est Rossignol, on injure ceux qui ne l'ont pas aidée.

      Vivement la multiplication des Rossignol, parce que plus que marre de la gauchiasse et sa morale de merde.

      Supprimer
    2. @Théo: + 1 ! la morale de gauche est, avec Hollande et sa clique, complètement ruinée, c'est au moins çaqu'il aura réussi

      Supprimer
  9. Beau coup de gueule.
    Bravo.
    Je comptais écrire un truc mais là je suis pris de vitesse et avec grand style en plus.
    Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que ton anaphore est plus sincère que celle de MoiJe.

    Le plus révoltant, intolérable, inacceptable ce sont toutes ces ritournelles politiques à chaque accident grave qui ne sont jamais suivis d'effets.

    Droopyx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Droopyx: jamais suivis d effets, tu plaisantes: et les coups de mentons du teigneux, et les rodomontades médiatisées du sinistre de l Interieur, c'est pas des effets ça ?

      nb: pour demain,prochain billet, j en ai trouvé une bien bonne...

      Supprimer
  10. Ça sent la fin de règne, la fin de régime...

    Encore un peu est on en sera au chapitre premier de Guérilla de Laurent Obertonne...

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
  11. Géo

    Le type que l on est censé prendre pour un vrai directeur de la Police a la goule d un commissaire politique de l ère stalinienne!
    Encore un triste sire réincarné pour venir faire ch... le monde?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: un commissaire politique nommé par Hollande en 2014...

      Supprimer
  12. Manquerait plus que l'Armée s'y mette aussi !

    RépondreSupprimer
  13. Corto:un "plus un" de super taille pour ton coup de geueule.

    Je suis stupéfait de voir à quel point les forces de l'ordre ont,depuis quatre ans,subi sans broncher les brimades d'un ministre de l'intérieur (et d'un premier ministre...) qui n'ont aucun scrupules...

    Par brimades j'entends tout à la fois :
    - voir des manifs autorisées, au sein des quelles des pancartes vantant la "mort du flic" sont affichées, se dérouler sans même que le dit ministre salue et conforte ses fonctionnaires.Tout en leurintimant l'ordre de réprimer ces connards...
    -voir le même ministre passer son temps à lénifier les méfaits de la racaille en donnant à ses troupes l'ordre de ne surtout pas intervenir lorsqu'elle les prend comme cibles.
    - constater que des ordres sont donnés pour soit éliminer des preuves de défaillances des donneurs d'ordre au plus haut niveau,soit camoufler l'affectation des forces de sécurité au seul bénéfice du chef de l'Etat...
    Et j'en passe.
    Sans oublier la collusion du même ministre avec des juges qui manifestent plus d'estime aux fauteurs de troubles qu'aux victimes!

    Alors j'applaudis des deux mains les agents qui ont manifesté sur les Champs.
    Et espère que nous serons nombreux à les défendre,quels que soient les moyens,au cas où ces dirigeants irresponsables et ,quelque part,idéologiquement ripoux,venaient à leur chercher des poux dans la tête!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: j aimerais applaudir aussi, mais quand la police, de cette façon (ils ont remis ça ce soir à Evry ), manifeste, c'est tout de même le signe d une totale déliquescence des autorités, et ça, c'est pas bon. :)

      Supprimer
    2. Corto:que ces manifestations soient le signe d'une complète déliquescence des autorités,OK!
      Que cette déliquescence ne soit pas bonne...encore plus OK!

      Mais entre:
      -une troupe obéissant sans renacler aux pires ordres du pouvoir,et qui de ce fait obéit aveuglément.
      -une troupe qui estime tout à la fois être mal employée,et mal aimée des autorités censées la soutenir face aux voyous,et qui de ce fait appelle l'attention du public sur sa situation...
      je préfère la seconde.
      Et de loin.

      Toutes proportions gardées, la première participe activement à la raffle du Vel d'Hiv...
      Alors que la seconde fait connaître une indignation légitime, sans pour autant se mutiner et désobéir...

      Alors je continue à applaudir ces mouvements de grogne.
      Et maudis ceux qui en sont à l'origine,premier ministre et ministre de l'intérieur aux premiers chefs!

      Supprimer
  14. les grands esprits ( :) = se rencontrent, même billet chez moi, ce tordu de directeur à bien une tête de collabo qu'il est, lamentable, quand la police commence à descendre dans la rue, ça sent le cramé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: surtout quand elle descend sans que ce soit à l initiative des syndicats!

      Supprimer
  15. Il est intolérable de ne pas soutenir ces policiers.
    Pour le reste, tout a déjà été dit.
    Je vais éviter de paraphraser les autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lo Froufrou: Et ben , dites donc vous ( prendre l'accent de Bourvil) , on va l'attendre longtemps ce nouveau billet ou... 3 ans encore :) Bisous

      Supprimer
  16. Témoignage entendu ce matin sur France Inter de la part d'une "intolérable" femme policier qui manifestait "scandaleusement" cette nuit encore : "Avant mon uniforme était une protection, aujourd'hui il est une cible".
    La défiance et le mépris envers les services publics les plus essentiels (Police, Justice, Enseignement...) sont symptomatiques d'un société qui va fort mal.

    Je me souviens d'un spectacle ahurissant qui a lieu tous les 1er janvier au Chili, depuis que le Chili est redevenu une puissance économique et a fait le ménage de son passé politique le plus trouble.
    Alors que je me baladais dans les rues de Santiago au petit matin du 1er janvier 2013, je vis des gens, de jeunes, des adultes, des enfants en bas âge, faire des photos, des selfies, avec des agents de police se prêtant au jeu. Spectacle ahurissant s'il en est pour un petit français. Je demandai alors à mon guide du jour ce que cela signifiait : "On l'aime notre police" me répondit-il. "On lui fait confiance, elle est là pour nous aider".

    Trois ans après, je demeure encore rêveur...

    RépondreSupprimer
  17. Nous devrions nous aussi descendre dans la rue pour les soutenir ces policiers non? Je suis trop loin de Paris et D'Evry mais moi j'y serai bien allé
    Quant à Falcone Tu modifie 2 lettres et tu obtiens S...n
    Ce qui est révoltant c'est notre pouvoir et ses sous fifres qui entretiennent et préfèrent le bordel et le chaos à l'ordre et depuis longtemps (vive 68 et son" interdit d'interdire", vive 68 et sa haine du flic... belle leçon délirante de la bêtise socialiste immature dont on subit chaque jour les effets) .
    Le charognards préfèrent les ordures et les miasmes !

    Bravo Corto pour ton billet bien sur... moi c'est + 10000 que je mets à ton billet

    RépondreSupprimer
  18. Ducon est un minimum! !!!Bravo Corto
    J-J S

    RépondreSupprimer
  19. Cela se déchaîne sur Facebook, les soutiens aux policiers incriminés se multiplient.

    RépondreSupprimer
  20. Ce qu'il y a de sûr, c'est que ce n'est pas un fau-con.
    Pôv' type ! Cœur sec et sans tripes. Forcément copain comme cochon avec Sa Nullitude Pédalo 1er.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.