jeudi 6 octobre 2016

Construction de prisons: la nouvelle volte-face du gouvernement !

Afficher l'image d'origine

Enfin, serait-on tenté de dire: L'hystérique de Matignon a promis la construction de tout plein de prisons un petit peu partout en France. Et quand il redresse le menton, le bougre, il ne fait pas les choses à moitié: " Il faut bâtir 33 nouveaux établissements pénitentiaires : 32 maisons d'arrêt et un centre de détention. Bâtir également 28 quartiers de préparation à la sortie, réhabiliter 12 sites pénitentiaires et en construire 16 autres ". Rien que ça !

Faut dire qu'on a un léger problème. Pas moins de 68 000 détenus pour 58 000 places. " La situation est dramatique avec un taux de surpopulation de 140% dans les maisons d'arrêt ". Faut dire aussi que depuis Sarko, chaque député peut aller quand bon lui semble visiter une prison pour se rendre compte du bordel ambiant; alors forcément, de temps en temps, l'opinion publique est prise à témoin: Des prisons ! Des prisons ! On veut des prisons, c'est pas humain d'enfermer les gens dans de pareilles conditions ! Des prisons ! Et puis il y a Bruxelles qui se plaint, la CDEH qui menace la France d'amende et la montre du doigt. Pas bon pour l'image ! Et puis avec Daesh et toussa, y a du monde à embastiller ! Et puis il y a les élections qui approchent... enfin bref...

Alors allons-y pour la construction de prisons à tout va ! Tant pis pour les finances et la dette, elle file...

Sauf que encore une fois, il nous prend pour des demeurés.

D'abord, parce qu'il peut promettre tant qu'il veut, le budget de financement pour 2017 a été adopté et rien ne dit que le projet de loi de financement de ces nouvelles prisons, 1,158 milliard d'euros, tout de même, sera adopté: ça dépendra un peu de qui qui gagne en 2017 ! Comme en 2012...

Comment ça comme en 2012 ? Et bien oui, souvenez-vous. Qu'est-ce qu'il avait engagé Sarko ? Fin 2011, début 2012 ? Ni plus ni moins que la construction de 30 000 places de prison ( en fait 23 500 places nettes ). Engagement pris, financement de 5 milliards d'euros (2012-2017) bouclé et validé. Au grand mécontentement des gauchistes...

Qu'est-ce qu'il disait notre actuel Président-Candidat, en septembre 2011 ? Qu'il n'en voulait pas de ces places supplémentaires: " Je ne dis pas qu’il ne faut pas améliorer l’état de nos prisons, qui ne sont pas dignes de la condition humaine. Mais créer 30 000 places de prison, ça coûte 3 Mds€ en investissement. Je préfère mettre 2,5 Mds€ pour l’école que 3 Mds€ pour les prisons "...

Et qu'est-ce qu'il disait le parti socialiste, en avril 2011 ? Il disait que: " Nous voulons mettre en place une véritable politique d’aménagement des peines fondée sur un projet individualisé et un suivi approprié, afin d’éviter les sorties sèches, souvent facteur de récidive, mais aussi de mettre un terme à une surpopulation carcérale insupportable. "

Et qu'est-ce qu'ils disaient les cocos ? " La construction de nouvelles places en prison ne résoudra rien. En réalité, on enfermera toujours plus. "

Et qu'est-ce qu'ils disaient les écolocons, alliés des socialistes à l'époque ? Ils disaient: " Nous voulons à la fois donner un véritable sens à la peine par l’amélioration des conditions de détention, un numerus clausus et un moratoire sur la construction de places de prison supplémentaires. "

Résultat des courses ? Dès leur arrivée au pouvoir, dès la prise de contrôle de la Justice par Mam' Taubira, ils nous font quoi les gauchistes ? Comme avec le reste. A la poubelle le plan de constructions de places de prisons de Sarkozy. A la poubelle ! Et vas-y qu'on considérera les multirécidivistes comme des primo-délinquants, et vas-y qu'on supprimera les peines planchers et vas-y que la Taubira fera voter sa réforme de la justice privilégiant l'élargissement des détenus et les peines de substitutions... Et donc, pendant 4 ans, nos glandus gouvernementaux ne construiront pas de prisons ! Nul besoin de construire des prisons puisqu'il s'agissait de les vider...

Alors quand j'entends l'hystérique de Matignon annoncer à grands renforts de trompettes et de tambours médiatiques et électoralistes la construction de 33 centres ( + le reste ), je me marre ! Que de temps perdu ! Que de temps perdu pour des raisons idéologiques et pour le principe que tout ce qu'avait fait Sarko devait être déconstruit !

Et je me marre encore quand je l'entends annoncer une hausse du budget de la justice de + 9%  en 2017 par rapport à 2016 quand ce même budget augmenta de 19% entre 2007 et 2012 et que rien que pour l'année 2012 était budgété 7,42 milliards par Sarko pour 6,9 milliards en 2016 avec nos actuels Pieds Nickelés !

6,9 milliards de budget pour la Justice en 2017 versus 6,3 milliards en 2016, sauf erreur de ma part, cela fait juste + 600 millions... Alors, les 1,158 milliard prévus pour ces constructions annoncées par Valls, ils viennent d'où ? Ils sont pris sur quel poste ? Qui va être mis à la diète ? Emprunts ? Dette publique ? A ces questions, pour l'instant, pas de réponse, tout juste une grande impression d'enfumage.

Et pas un commentateur depuis ce matin pour lui mettre le nez dans son pipi à notre premier Sinistre, pas un commentateur pour rafraîchir la mémoire des Français ! Là, je me marre un peu moins. Plus c'est gros, plus ça passe. Gageons qu'avec 2017 en ligne de mire, les entourloupes, les manipulations de l'opinion publique et les promesses de ce genre vont se multiplier !

" Trop d'établissements vétustes, trop de matelas au sol, trop d'insalubrité, trop de surpopulation carcérale, ce n'est pas digne " qu'il a dit le Premier. Non, Manu, ce qui est indigne, c'est de continuer à nous prendre pour des demeurés.

Folie passagère 3308.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

29 commentaires:

  1. Ils nous prennent effectivement pour des demeurés... je dirai meme carrement pour des cons.
    Mais ils ont raison, nous sommes des cons! des cons qui ont portés ces branleurs au pouvoir, des cons qui supportent depuis 4 ans leurs absurdités, des cons qui se laissent mitrailler, égorger, rouler dessus avec pour seules réactions d'allumer des bougies et faire des tweets "je suis gnagnagna" et surtout pas amalgamer, des cons qui disent Amen à tout et se font bouffer la laine sur le dos...mais bon le frigo est plein, y a Hannouna à la télé et tous nos chevaux de retour nous promettent des lendemains qui chantent, alors allons dans le mur en sifflotant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @GfB: " nous sommes des cons " ? ah que nenni très cher, perso, je n ai jamais cessé , dès 2011 de dénoncer la légèreté, l'incompétence et la roublardise de ce qui nous sert de Président aujourd'hui.

      Supprimer
    2. Je vous accorde que le "Nous" est un peu général. Il y a encore des gens (dont vous) qui ne sont pas dupes des conneries que ces nuls essaient de nous faire gober...heureusement.

      Supprimer
  2. Ben oui, mon cher Corto, c'est comme ça : un jour on achète des TGV, le lendemain on construit des prisons, et il va en être tous les jours ainsi. Il va falloir s'y faire pendant encore six mois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et les gogos avalent le breuvage sans broncher, c'est formidable! Bon okay, ils sont aidés par les médias pour digérer mais tout de même !
      J'attends avec impatience la prochaine annonce !

      Supprimer
  3. Pour mémoire compteur de la dette :

    http://www.dettepublique.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Au fait, vs le trouvez comment ce billet ?

      Supprimer
    2. Eh bien, puisque vous me le demandez, mon cher Corto, je vous dirai que je trouve ce billet excellent. Quand je dis excellent - pour moi qui ne viens sur internet que pour m'amuser - je veux dire que vous parvenez à traiter d'un sujet tout de même assez angoissant (la gabegie des finances publiques) sur le ton le plus divertissant qui soit !
      Je ne saurais vous dire le nombre de personnes, réfractaires à tout ce qui concerne la politique, à qui j'ai conseillé de lire au moins votre blog, qui l'ont fait et qui m'en ont remercié !

      Supprimer
  4. Corto:tu as mis le doigt là où ça fait mal...
    Aucune de ces mesures de raccomodage électoraliste de dernière heure ne peut être tenue.
    Parce que le budget est bouclé (bien qu'etabli sur des bases que beaucoup jugent insincères).
    Et que la messe est dite.
    Au mieux pourraient ils présenter: "si nous sommes reconduits,voilà ce que nous ferons"...
    Et il est quand même fantastique
    qu'aucun présentateur,aucun journaliste ne lève ce lièvre là! Tout comme aucun n'a souligné que l'État n'avait aucun droit à passer commande de ces TGV à Alstom sans procédures d'appel d'offres dont l'issue ne serait forcément connue qu'après mai 2017!

    Conclusion,une fois de plus on prend le bas peuple pour des imbéciles, et la quasi totalité des médias français emboîte le pas pour sauvegarder sa gamelle.

    Et quand on met ça bout à bout,on retrouve l'exacte définition d'une république bananière. ..Et le marigo s' empuantit jour après jour avec cette bande de faux culs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gridou: mieux encore, j ai cru comprendre qu a l heure actuelle, à part demander aux préfets de trouver les terrains, il n en avait qu'un pour construire. Donc au mieux, le temps de trouver les terrains, le temps d'obtenir les permis et de construire: Pas la moindre prison nouvelle avant au minimum 2018 ! Mais ça passe, personne ne relève ! Ainsi va la vie en Socialie...

      Supprimer
  5. Réponses
    1. @Grandpas: gratis, gratis;;; comme tu y vas ! gratis avec ton pognon de contribuable !

      Supprimer
  6. Et oui, et on se marre encore plus quand on sait que Hollande à gagné grâce au vote musulman (même si le taux d'abstention est élevé, ils ont voté massivement pour lui, suffisamment pour faire pencher la balance ! super ,, non ? ) !!!
    Sinon, sans le vote musulman c'est Sarko qui aurait gagné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Yoananda: on est d accord mais quel est le rapport avec le billet ?

      Supprimer
    2. Ben oui, on se demande pourquoi les musulmans auraient voté pour quelqu'un qui voulait construire des prisons alors qu'un autre proposait de les ouvrir. Zemmour avait une idée sur l'origine ethnique ou cultuelle (je ne sais plus si c'était la 1 ou la 2 ou les 2)représentée(s) en prison. On n'a pas le droit de dire si c'est vrai ou faux, ce dont on est surs, c'est que ça lui a coûte cher de l'avoir fait. CCLM

      Supprimer
    3. @corto
      "je me marre ! Que de temps perdu ! Que de temps perdu pour des raisons idéologiques et pour le principe que tout ce qu'avait fait Sarko devait être déconstruit !"

      On se marre encore plus quand on sait que 2/3 des prisonniers sont musulmans, et que ce sont les musulmans qui ont empêché d'élire Sarkozy.

      Tu ne vois pas le rapport avec l'article ???

      Supprimer
    4. @Yoananda etCCLM: oups, maintenant je le vois le rapport :)

      Supprimer
  7. Finalement vous reprochez à Hollande 2016 (ou Valls pour être précis) de faire comme le Sarkozy de 2011...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Fredi M: c'est pour ça que normalement je passe a la trappe tes commentaires débiles. Je ne reproche pas à Valls de faire comme Sarkozy, je reproche à cet andouille d avoir mis 4 ans pour se rendre compte que si les gauchistes n avaient pas abandonné le projet de Sarko en matière de prisons, elles seraient quasi toutes construites.
      Je reproche aussi à ce petit Premier de vendre un projet pour 2017 qui dans le meilleur des cas ne verra pas son achèvement avant 2018 ou 2019. Je lui reproche de promouvoir un projet pour lequel il ne nous dit pas comment il le financera. Mais soit t as de la merde ds les yeux, soit t as la comprenette flageolante pour ne pas comprendre le sens de mon billet.
      Allez, zou !

      Supprimer
    2. Je comprends très bien que ces projets dans les deux cas apparaissent en fin de mandat, la patate chaude en somme.
      Allez, zou !

      Supprimer
    3. @Fredi M: si tu étais un tant soit peu curieux et sérieux, tu verrais que le projet de Sarko pour la construction de 30 000 places de prison date de plus d un an et demi avant la fin de mandat.
      Allez, zou et ne reviens pas. merci

      Supprimer
  8. Après les TGV, les prisons. Demain ce sera quoi ? Un réfrigérateur géant pour refroidir la planète ? Un programme spatial pour marcher sur le Soleil (de nuit) ?

    Je radote, mais toutes ces propositions ne valent rien, vu que le budget 2017 a été bouclé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jef Koone: ne valent rien... faut croire que si, c'est de la ccom' à bon marché reprise par tous les médias.

      Supprimer
  9. Tout est dit dans les commentaires, communication fumeuse pré-électorale.
    Je vous signale une nouvelle pravda-info : Grâce au Brexit la France serait redevenue la cinquième puissance économique (PIB). Sauf que si l'on se rend sur le site de la CIA, la France est d'ores et déjà 10 ème (PIB 2015)
    Homo Orcus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Homo Orcus: ils vont faire feu de tous bois jusqu a l'élection, sont prêts à tout

      Supprimer
  10. C'est pour l'acceuil des migrants ? lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gouverner, c'est prévoir. CCLM

      Supprimer
  11. Vu la façon dont je suis reçu ici ce qui ne serait pas sérieux serait d'y revenir.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.