vendredi 14 octobre 2016

Primaire Le débat: 17 minutes pour un quinquennat...

Le débat est entré dans sa deuxième partie.

Et bien parlons-en de ce débat. Vous l'avez regardé ? Moi, oui. Comme 5,6 millions de Français, soit 700 000 de plus que lors du premier débat de la primaire socialiste en 2011. Je l'avais regardé aussi celui-là, mais je ne m'en souviens plus. C'est mieux, ça m'évitera de comparer. Qu'en penser ?

Et bien tout d'abord, si, comme le disait l'hystérique de Matignon il y a quelques temps, la politique n'est pas un spectacle, faudra me dire à quoi on a assisté hier.  Un grand spectacle avec un énorme plateau, des caméras partout, des grandes photos, un public bien sage et des journalistes... journalistes. Des questions préparées à l'avance, positionnement des candidats tiré au sort, candidats qui doivent se tenir à 80 cm de leur pupitre, etc... Tout était réglé comme du papier à musique. Trop léché, trop soigné, trop, trop, trop ..., trop de candidat. Et 17 minutes par candidat... Du show à l'américaine.

Du spectacle donc, du grand, ce qui ne veut pas nécessairement dire: Du bon spectacle. Parce que pour être honnête, je me suis fait iech.

Dans un premier temps, les gusses se présentent, dès fois qu'on les connaîtrait pas, chacun nous disant qu'il est meilleur que les 6 autres. L'occasion pour Le Maire et Copé de nous dire qu'ils feront ce qui n'avait pas été fait quand la droite était au pouvoir... Marrant pour des gars qui avaient les pieds bien ancrés au Château. Juppé, comme Hollande dans l'Obs nous annonce " Je suis prêt ". Sarko rappelle à ses petits camarades qu'ils ont bossé ensemble, sous-entendu, sous ses ordres, la soupe était bonne alors ne crachez pas trop dedans. Et NKM nous scotche avec son " je veux une droite chimiquement pure ", je n'ai pas bien compris mais j'imagine que cela se voulait percutant. Poisson nous a dire bonjour à tous. Et Fillon,... Fillon en cap'tain Courage.

Etape suivante consacrée aux propositions de chaque candidat en matière d'impôts, d'économie, de réduction de la dette, etc... Concours de celui qui supprimera le plus de postes de fonctionnaires ( 500 000 pour Fillon, 0 pour Poisson ). Bon là, je n'ai rien appris que je sache déjà mais pour qui ne suit pas trop l'actualité, j'imagine la difficulté pour mémoriser les propos de chacun balancés à la vitesse du chrono qui tourne.


Puis la dernière partie consacrée aux problèmes de sécurité, d'immigration, d'Islam, blablabla... Globalement, ils sont sympas les uns avec les autres, quelques piques sans grande méchanceté. Quelques bourre-pifs à destination de Hollande et du bouquin dont tout le monde parle. On s'écharpe un peu sur le port de la burqa. Copé veut embaucher 50 000 policiers. Un petit coup sur les fichés S à interner pour les plus dangereux ( Sarko ) à expulser rapido (Fillon ), à ne pas interner pour Poisson ( qui par ailleurs ne touchera pas aux 35h ). Un passe d'armes sur l'identité et une NKM qui renvoie Juppé et Sarko dans leurs vingt-deux: " Etre Français n'est pas une question d'identité heureuse ni d'identité gauloise ".

Puis chacun de conclure. Point.

Sexy tout cela ? Passionnant ? Intéressant ? Pas vraiment.  Mais comment pourrait-il en être autrement quand 7 personnalités doivent annoncer ce qu'ils feront si elles sont élues en 2h et 25 minutes pour tous et 17 minutes pour chacun.

Le grand public aura fait la connaissance de Poisson. Sarko au centre du débat, lui qu'on présente comme de plus en plus droitier. Le Maire avec une veste mais pas de cravate nous l'aura joué très techno. Fillon aura ressorti pour l'occasion sa Légion d'Honneur qu'il ne porte quasiment jamais. NKM toujours aussi bobo, vêtue de rouge (agressif, le rouge, agressif; ça compensera son côté lénifiant ). Copé, ben Copé, il était là. Et Juppé globalement très à l'aise.

7 candidats qui ne m'auront pas fait bander hier soir. 7 prétendants à la fonction suprême mais aucun qui nous donner sa " grande " vision de la France de demain. La prochaine fois ?

7 candidats qui devront mouiller un peu plus la chemise ( ou la petite culotte pour NKM ) s'ils veulent vraiment convaincre le grand public qu'ils veulent vraiment l'alternance.

La politique n'est pas un spectacle, qui plus est quand la mise en scène interdit tout débat. 17 minutes pour un quinquennat...

Vous n'avez pas regardé ? Ne vous le reprochez pas, vous n'avez rien loupé.

Sans surprise, dès la fin du spectacle, les médias et un échantillon représentatif de la population française ( 625 personnes interrogées ) en décidèrent ainsi: le plus convaincant fut ... Juppé.

Folie passagère 3316.
Résultat de recherche d'images pour "s'ennuyer"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

38 commentaires:

  1. Merci de t'être fait iech pour nous,moi j'avais Gomorra,alors les 7 charlots qu'ils aillent se faire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: j ai regardé parce que je suis un sans-dents, j'ai pas Canal+ :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas regardé, les jeux du cirque amusaient les Romains, mais il y avait de l'action et du sang. Rien de tout ça dans les jeux modernes, hélas.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: surtout que là, visiblement, ils avaient décidé de ne pas s'asticoter. Bref, un truc bine propre, sans saveur.

      Supprimer
  3. J'ai regardé avec intérêt et je me demande pourquoi ces prétendants et prétendante ont accepté cette mascarade de débat . J'ai écouté jusqu'au bout , bilan ..... rien , mais j'ai du raté un épisode en entendant ce matin que le gauchiste de droite (juju) avait marqué des points de même que Poisson . Je suis d'une grande tiédeur pour Sarko mais qu'est-ce qu'il fichait là sur ce plateau , c'est quand même un ancien président , connu et respecté sur l'ensemble de la planète qui répond à des journalistes dont les questions sont complètements obsolètes avec une mn pour répondre , des gens qui ont l'habitude de faire des discours de plusieurs heures ( sauf Fillon que j'ai suivi à Ajaccio il y a quelques années en qui je croyais et qui au bout d'un quart d'heure patinait dans ses paroles ) .
    Que chaque candidat fasse sa propagande ou sorte son livre , cela se fait beaucoup en ce moment , mais qu'ils évitent ce triste spectacle télévisuelle .
    Bonne soirée , pour moi grosse bouffe avec des fachos , on va certainement en discuter .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: mascarade ou passage obligé, cirque médiatique oblige. mais très décevant dans l'ensemble. Visiblement, ils s'étaient quasi tous mis d accord pour bien se tenir et n aborder aucun sujet qui fache vraiment.
      Résulta des courses: Seul Juppé aurait vraiment convaincu. Mouais, je l ai trouvé pas mal mais bien trop sur la réserve. Comme les autres. Poisson, pas mauvais.

      Bouffe avec des fachos, t'es grillé: 17eme chambre !

      Supprimer
  4. Pas intéressée par ces entretiens à 7 sur le plateau.
    Un sondage du Figaro donne Poisson 4e, à 16 %, derrière Fillon à 18, Sarko à 25 et le vainqueur inespéré Juppé à 26 !
    Dans ce marasme politique, je vais peut-être aller voter aux primaires pour le Poisson, un homme qui lit le coran, c'est peu banal pour un politicien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dame Ginette: Poisson a marqué les esprits car c'est la première fois qu il apparaissait dans une telle émission. faut voir pour la suite. sans doute, un mec honnête. D'envergure et à la stature de chef d'Etat, pas sûr

      Supprimer
  5. Le plus intéressant est ce qui ne s'est pas passé.
    A part deux (rapides) coups de griffe de Sarko envers Fillon puis Coppé, il n'y a pas eu d'affrontement, de polémique, de déchirement. Si ça continue ainsi, la droite pourra ne pas sortir désunie de cette primaire.
    Cela ne semblait pas évident il y a quelques mois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blaise: j ai noté aussi, de même que l'engagement public de chacun ( sauf poisson mais c'est normal ) de s'engager derrière le gagnant de la Primaire. Ns verrons...

      Supprimer
  6. Poisson a forcément marqué des points parce qu'il était surtout inconnu du grand public et que certains spectateurs l'ont ainsi découvert. Et comme il ne dit pas que des conneries, forcément sa cote monte...
    Tous ceux qui ont suivi un peu les manifs pour tous savent qu'il était contre la loi Taubira, qu'il est toujours contre (contrairement à d'autres qui ne veulent pas y toucher) et qu'il manifestera dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Laribelle: oui il était de toutes les manifs, lui. Un homme sans doute de convictions, j'aime bien mais trop " européen " et pas assez reformateur à mon gout.

      Supprimer
    2. Un homme de convictions comme Mariton ?

      Supprimer
  7. Je vois que vous êtes à peu près d'accord avec moi, mon cher Corto ! Nous n'avons rien appris et n'avons entendu pratiquement que des banalités. Mais comment pourrait-il en être autrement puisque Juppé et Sarkozy - car cela ne fait aucun doute pour moi que Juppé et Sarkozy seront au second tour - auront donc besoin du report des voix des autres sur leur nom pour gagner.
    Croyez-moi, on n'a pas fini de s'ennuyer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne serais pas aussi catégorique: je crois que plus on va se rapprocher du scrutin et plus les balles vont siffler bas. A vrai dire on le souhaiterait presque tant la soirée d hier fut monotone

      Supprimer
  8. Je n'ai pas regardé, seulement suivi de loin sur les réseaux. Spectacle inutile qui n'amène rien mais permet aux journaleux d'exister.
    Présenter sa grande vision de la France dans ce contexte, c'est impossible.
    Effectivement Juppé est annoncé comme "le plus con-vainquant" mais personne n'en doutait.
    N'a-t-il pas assuré "Je suis prêt" (tiens lui aussi) et déclaré en off hier soir :
    "J'ai fait une bonne introduction, j'ai fait une bonne conclusion et je n'ai pas dit de conneries entre les deux" (RTL)

    Je retiens que toute la presse gaucho (pléonasme) accuse Sarkozy d'avoir menti sur ses non-lieux : 5 pour lui, 2 pour eux.
    La différence tient dans le fait qu'il n'était pas mis en examen directement dans 3 affaires. Ce qui ne les empêchait pas de l'impliquer personnellement sans problème à longueur d'articles.
    Ce qui est valable pour des journalopes ne l'est pas pour un ancien Président.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly: dingue comme les journalopes se jettent sur le moindre mot de Sarko pour tenter de les vérifier... comme si celui-ci passait son temps à raconter n importe quoi.

      Quant au " le suis prêt " de Juppé, le lascar est trop intelligent pour ne pas l avoir fait exprès rapport a la Une de l'Obs

      Supprimer
  9. Annie

    J'ai regardé: emmerdifiant !
    Lemaire: sans cravate, pour faire djeun et décontract, a attaqué d'emblée en oubliant qu'il a été ministre de Sarko, obligé de réfléchir avant de répondre bof, avoir été coaché par un comédien pour en arrivé à etre aussi transparent - de plus quand je le regarde, je pense tou, mais plein d'agrjours à la main de pauline.
    copppé : au début, sourire narquois mais plein d'agressivité, on l'imagine la bave aux lèvres, avec des dents rayant le parquet - juppé: le vieux bonze enduit de sagesse en a fait le minimum. J'ai toujours en tete un face à face avec fabius au printemps 2012 , il avait été nul, transparent, absent,nul de chez nul. Fillon, avait l'air un brin géné -Nkm bien maquillée - poisson : gagne à etre connu et Sarko, un brin coincé au début - plus efficace à la fin.
    marc olivier fogiel a encore sévi hier soir : en présentant le débat et décrivant la place des participants. Nicolas Sarkosy au milieu "y'a pas eu de triche, y'a pas eu de triche ?" a-il demandé avec insistance . Faul-cul jusqu'au bout - réponse : les places ontété tirées au sort .
    En ce moment, sur RTL, on refait le monde, un participant Paolo lévi, fait remarquer avec ironie, que bruno lemaire, voulant incarner le renouveau, est le seul a avoir des cheveux blancs.

    Bonne soirée à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: Le Maire m insupporte de plus en plus, son côté techno-marketing, le phrasé du gars qui récite... non, franchement, il me déçoit.

      J ai croisé des jeunes " avec Bruno, le renouveau " sur le marché entain de tracter, de vrais dingues lobotomisés. Ahurissant

      Supprimer
  10. J'ai suivi ce show qui ne m'a rien appris. De toute façon les positions sont déjà figées et ce n'est pas une telle émission qui pourra bousculer les intentions de vote pour un candidat ou pour un autre. Juppé est resté très en retrait et n'a pas été malmené par la prêtresse de gauche d'RTL. Elle n'a pas hésité à interrompre plusieurs fois NS et très vite ses 15 minutes ont été bouffées.
    Celui qui m'a le plus déçu c'est Le Maire qui a été transparent au sens propre et figuré. Fillon (bon collaborateur qui ne ment jamais) a été plutôt bon. Je ne connaissais pas Poisson : il a été clair mais il n'y a pas d'enjeu pour lui sauf celui de se faire connaître et la mission est réussie.
    Juppé sera vraisemblablement le prochain président sauf aléa....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Roland
      Eh ben... Pas réjouissant tout ça.
      Ali Baba et les 40 (millions)de muzzs (à venir)...
      Sombre perspective bien emmaillotée.

      Supprimer
    2. @Roland: Comme toi , très déçu par Le Maire. J ai tout de même trouvé Sarko sur la réserve, l'a interet a se reveiller la prochaine fois. Poisson: bon
      Mais je ne suis pas aussi sur que toit pour Juppé: remember Balladur...

      Supprimer
  11. Homme courageux, tu es!
    Ce fut un mauvais remake des 7 mercenaires, c'est de circonstance.
    Le vainqueur était déjà connu, surtout pour les journalistes.
    Si c'est Juppé,je n'irais pas voté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: si c'est Juppé, j irai qd même voter: Blanc ou MLP, je ne sais pas encore mais j irais

      Supprimer
  12. Géo

    Bonsoir

    Corto:"faudra me dire à quoi on a assisté hier...spectacle"

    +1!

    Ou mascarade?


    Apparemment on n a encore rien perdu si l on n a pas regardé ce genre de spectacle dans lequel on ne voit jamais les maîtres d oeuvre en coulisses,mais seulement leurs employés.

    En conséquence,soyons réalistes.
    Les candidats présentés à Gauche comme à Droite n ont pas les solutions réelles aux problèmes qui nous enfoncent parce que le vrai pouvoir n est pas là,il est masqué,ne se montre jamais dans l arène publique,
    je parle du pouvoir au coeur des réseaux maçonniques et des lobbies financiers outre-atlantique,de celui qui veut confier les clés du coffre de la satraperie France,de préférence à Juppé dans le théâtre d ombres chinoises.
    Ce vrai pouvoir qui veut donner illusion aux citoyens qu ils sont en démocratie alors qu on souffle déjà à ces derniers le nom de celui pour lequel ils doivent voter(Juppé)
    Ce vrai pouvoir qui a les autres pions à lui dans son jeu pseudo-démocratique truqué,au cas où Juppé ne serait pas élu.

    On nous sert encore une mascarade avec ces rites de passage chronométrés où chaque candidat encagé doit être aboubé pour la course en sac,afin de déboulonner le culbuto squatter de l Élysée.
    Il s agit juste de changer de marionnette,en fait,dans le théâtre de guignols.
    On prend toujours les gens,à tort ou à raison, pour des gamins,avec ces clowneries médiatiques illusoires.



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @géo: d accord a peu près sur tout sauf ... "Il s agit juste de changer de marionnette,en fait,dans le théâtre de guignols " de clown, de buse, d'andouille si par marionnette tu sous entends Hollande. Et je suis au regret de t annoncer qu'aucun ne peut égaler l'actuel, la pire des marionnettes que l on ait eu. la seule, la vraie. celui qui gagnera devra assurer la " droite " , et le prouver dans ses actes, qu'il n'est pas une marionnette

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      Je suis d accord sur le fait que Hollande est certainement le pire dirigeant du pays depuis...des siècles,
      et qu il y a des limites à l acceptation d un tel sinistre clown comme pouvant diriger quoique que ce soit de sérieux,lui et son équipe de tordus et de traitres.
      Son successeur devra faire preuve d une force peu commune si il veut prouver son indépendance face à des lobbies financiers apatrides hostiles à l idée d identité nationale.
      Ce qui requiert aussi,de la part des populations,une prise de conscience accrue des enjeux en cause y compris pour la sauvegarde des générations futures.

      Supprimer
  13. Tu as tout compris, tout est joué d'avance.Mais cela fait longtemps que nous ne sommes plus en démocratie.Ce sont des marionnettes dans un jeu de dupes.Mais qui tire les ficelles?

    RépondreSupprimer
  14. Geo: + 1 !
    Corto:Un double merci ,pour avoir pris la peine de te coltiner ce pensum, et pour avoir aussi reconnu qu'aucun "candidat" ,y compris celui que tu préfères, n'avait marqué de point décisif...

    Il fut un temps où le "bling bling" des élections américaines
    suscitait les sarcasmes de nos médias et commentateurs politiques...
    Si le niveau régulièrement sous la ceinture des debats trumpoklintoniens peut encore faire se gausser des politologues européens, reconnaissons que cette campagne franco française ne vole guère plus haut...
    Et ,qui plus est,qu'elle est chiante.
    Ces primaires menées au grand jour, avec participation possible des adversaires du camp d'en face, (histoire de mieux tordre le jeu... ) relève uniquement de la politique spectacle...Il n'est qu'à lire les commentaires de ce jour.
    Tous portent sur les attitudes des candidats,sur les petites phrases destabilisatrices, les détails vestimentaires...
    Rien de fulgurant sur des divergences notables de programmes...

    J'enrage que la redevance que je suis contraint de payer serve à monter et montrer de telles pitreries...
    Et considère que ceux qui ont accepté d'y figurer n'ont pas,à priori,l'étoffe d'un homme d'État.Un vrai.Pas un Hollande...

    Sacré Pépère. ..Il aura tellement dévalorisé la fonction de président de la republique que l'ensemble des candidats issus des partis traditionnels finit par lui ressembler!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh ... Tf1 a été privatisée il y a quelques années. Et le (super)président c'est Hollande, pas Mitterrand. Pour le reste je suis plutôt d'accord.

      Supprimer
    2. Votre redevance ne va pas à TF1

      Supprimer
    3. @Gridou: la redevance effectivement ne va pas à TF1, uniquement au groupe France Télévisions.
      Et pas d'accord avec toi: aucun candidat, aussi petit ou mauvais qu'il soit, sauf peut etre Poutou, ne peut ressembler à notre actuel pantin.

      Supprimer
    4. Corto:je reconnais que le stylet a peut être été plus rapide que la raison.
      Et je te concède bien volontiers que personne ne peut être, avoir été, ou en en devenir d'être, pire que Hollande.
      Mais je demeure dépité devant l'image de ces impétrants au garde à vous derrière leurs pupitres,tels des petits enfants quémandant un bon point de la part des journalistes...
      Non,aucun d'entre eux ne m'apparait avoir et le charisme,et les cojones pour faire face à la situation actuelle.
      Tu me diras que le système est ainsi fait...
      Et je te répondrai que la démocratie est morte ,depuis longtemps,depuis la main mise absolue des partis sous la troisième et la quatrième jusqu'à l'intrusion obsessionnelle des médias sous la cinquième. ..

      Supprimer
  15. Mes impressions visuelles
    Juppé: comme d'habitude. L'immobilité
    Sarkozy: comme d'habitude. Le seul à trépigner en permanence.
    Le Maire: bof, faussement décontracté
    Fillon: regard en dedans, tête de faux cul
    Copé: sourire narquois insupportable en permanence
    Nkm et Poisson: rien de particulier
    Sur le fond, j'ai bien aimé Poisson et sa façon de raisonner,même si j'étais souvent en désaccord on a l'impression que c'est qqun de sincère avec qui on peut discuter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umadrab:

      Le Maire m' a " impressionné " par son côté techno, école de commerce, marketé à l'extrême, l'impresssion d'un produit parfaitement manufacturé, un peu comme une nana trop maquillé, y a plus rien de naturel :)
      Sarko, je l ai trouvé au contraire plutot calme et sur la réserve. Juppé, comme d'hab.
      Poisson pas une découverte pour moi mais si il n ira pas bien loin, je le vois bien faire mieux que Copé ou NKM

      Supprimer
  16. claude-henri17 merci de dire ce que je pense. Comment ces personnalités qui veulent se présenter pour être à la plus haute fonction de l'Etat peuvent en une minute + qq secondes répondre à des questions qui engagent la France, notre avenir, ou par oui ou par non à la question de savoir quel sera le déficit ou je ne sais plus quoi à la fin du quinquennat. Avec une amie de ma maison de retraite nous n'avons pas reconnu notre Nicolas national figé derrière son pupitre anonyme. Lui qui s'exprime de tout son être était dans un carcan. Plus les contraintes volontaires ("ne pas s'asticoter") qu'il s'est infligées sans doute pour jouer avec les règles du jeu imposées : tant de petites phrases lui sont rabâchées depuis 2007, on va lui reprocher maintenant d'être retenu. Je le, les, plains de tout mon coeur de devoir (ou d'accepter^) une telle mascarade qui n'a rien d'un débat, d'échanges qui font progresser la réflexion. Au bout des deux heures et demie finalement on ne sait plus qui a dit quoi.
    Poisson s'est un peu découvert mais surtout avec des généralités je trouve. Pour lui qu'est-ce que la politique si tout ce qui a précédé dans le "débat" n'en n'était pas ?
    Ma conclusion : soirée plate, quelques chiffres où l'on s'embrouille, quelques allusions assassines voire mensongères, du moins erronées (emplois aidés sous NS). Je crois que je ne regarderai pas les suivants. Surtout pour être assénée, à peine les dernières lumières éteintes du théâtre, de chiffres manipulateurs de 2 ou 3 sociétés de sondages. J'en ai vu de bien différents sur la toile. Par ex. Politico le Figaro.. Mais Nicolas Sarkozy reste le préféré des LR je crois. Mais tant tant tant de calculs lus ici et là à propos des votes de gauche, et plus tard de droite dans la primaire de gauche pour exclure un tel et un tel et bien sûr de toute éternité Nicolas Sarkozy - curieux quand même ce harcèlement, trop de personnalité sans doute, il fait des jaloux. Pas joli, joli, tout cela. Je suis retournée voir notre Nicolas national en rassemblement, ça me redonne le sourire. Et puis hier soir 3 + NS + 3 le leader est au centre comme dans les photos de l'Elysée ou ailleurs. Bien les mauvaises langues parlent de tricherie, mais cela m'étonnerait de la part des journalistes, quoique je ne pense pas que G. Bouleau soit trop sectaire. Bonsoir, ou plutôt bonjour ! bon ouiquenne !

    RépondreSupprimer
  17. Je me demande ce que penserait et dirait de Gaulle de ce triste Grand-guignol !? "Après moi, disait-il, ce ne sera pas le vide, mais le trop-plein.” Il voyait loin le bigre !

    Jean-Pierre.

    RépondreSupprimer
  18. CeltiqueDeBanlieue15 oct. 2016 à 14:50:00

    Cher Corto,

    Je n'avais pas regardé le débat mais avant de lire votre billet je voulais me faire mon avis.

    Bon je n'ai pas tenu plus d'une quarantaine de minutes (et j'avais déjà envie de couper la vidéo dès le début tellement la présentation me faisait penser à une sorte de Loft Story).

    J'ai ensuite lu le billet et il semble en effet que j'ai à priori gagner quasi 2h de ma vie en ne continuant pas.

    Sur le fond de ce que j'ai vu et lu ensuite, la presse commence à parler de Poisson (que j'apprécie tout de même) ce qui semble une tactique journalistique pour faire perdre des voix à Sarko sur le plan de l'identité. Tout est bon à prendre.

    Et un Juppé qui passe encore comme le pipeline vers la gauche et qui grappille ses voix/purcentage tel un vampire. Désolé je ne peux pas le voir en peinture.

    Après n'ayant pas tout vu je ne peux pas trop parler (bon si je peux, sans trop risque de me tromper, que NKM a été égale à elle-même soit insipide).

    Bon je pourrai toujours regarder le reste un soir d'hiver si j'ai du temps devant moi.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.