dimanche 17 mars 2013

Le smartphone a changé notre vision du monde

Vous en doutiez ?

Un même évènement, apparition  du Pape, à Rome avec 8 ans d'écart !

Folie passagère 1622.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. Il n'a pas changé la mienne, vu que j'habite un endroit où les portables ne passent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Jacques etienne: là où les portables ne passent pas, la modernité trépasse ... ok je me sors !

      Supprimer
  2. Il ne fait que mettre un écran entre la réalité et nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: tout de même impressionnante cette photo. Avant on regardait avec les yeux et tout le monde n avait pas un appareil photo a portée de mains, maintenant, nous avons quasiment tous un téléphone qui fait tout, y compris notre mémoire.

      Supprimer
  3. Je passe mon tour, mon cher Corto !
    Mais sachez que j'ai une certaine jubilation à penser que la modernité ne passera pas par moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: si entré ds la modernité signifie avoir un smartphone, sachez que j y suis entré il y a seulement 15 jours ! ouf !

      Supprimer
  4. Vidéo visionnaire via le CGB.
    http://www.culturalgangbang.com/2013/03/1947.html

    Coach Berny

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: excellente vidéo ! appelait-on ça vidéo à cette époque ?

      Supprimer
    2. Ben à l'époque, ceux qui signaient, on ne les appelaient pas anonyme. Grrrrrr !

      Coach Berny

      Supprimer
  5. Très bobiyé!
    Oui, notre perception du monde a changé avec les smartphones...

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas de smartphone néanmoins je remarque de nombreux paradoxes :
    -la crise est là et pourtant l'équipement s'est considérablement étoffé en 8ans
    -les mains s'élèvent mais pas pour le geste, juste pour mieux voir, au plus près comme si chacun était son propre reporter avec son écran
    -le besoin de prendre un instantané d'un pape représentant une église millénaire
    -le besoin aussi de prendre une photo de quelqu'un qui sera de toute façon largement visible en photographie par la suite
    -l'illumination obtenue serait proche de celle des bougies

    Marrant n'est-ce pas?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @judex: de tous ces paradoxes, il y en a un qui est " remarquable " c'est le taux d 'équipement des jeunes et des classes " défavorisées " en smartphones avec forfait illimités et autres gouffre à pognon !

      Supprimer
  7. A part au premier plan on pourrait penser que ce sont des bougies.
    Ca vaudrait mieux pour les électrosensibles.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique