vendredi 8 mars 2013

Philosophie féministe de haute volée !

En hommage aux femmes, ce 8 mars...

( Bonnie Tyler, It's a heartache, 1977 )

" J'adore Bonnie Tyler. Sa voix rauque est masculine ce qui en fait une chanteuse qui s'inscrit tout à fait dans la modernité "

Isabelle Alonso, ce jour, sur Europe 1, vers 17h00.

Dieu qu'elle est conne. Alonso, pas Bonnie Tyler.

Folie passagère 1610.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. Ben moué, quand j'vois Isabelle Alonso et ses dents de juments, je pense aux Percherons bien originaires de leur région. Et là y'a un bug : Eux ils servent à quelque chose, sont impressionnants, gentils et pas cons. Mais passeistes, pas modernes.

    Et en plus ils nous font pas chier avec leurs braillements débiles...

    Tout le contraire d'Alonso quoi...

    Eh merde, j'aurais pas du te lire, je commence à insulter le Perche en comparant. Que ses habitants et les Quebecois me pardonnent...


    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vryko: le problème de nanans comme Alonso c'est que leur jus'auboutisme féministe devient un remède contre l amour !

      Supprimer
  2. J'en reste sans voix, mon cher Corto !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: avouez que la sortie de la dame est aussi coton que ridicule. mais, le pire c'est que je suis sur qu elle y croit

      Supprimer
  3. Ah! La fameuse Isabelle Alonso qui veut changer les règles de grammaire. La théorie du genre s'accorde mal avec la langue française. Déjà, nous n'avons pas de neutre, c'est un scandale! En plus, quand le sujet comporte à la fois du féminin et du masculin, il faut accorder au masculin. Deuxième scandale!
    J'explique à mes élèves que le masculin protège le féminin. C'est affreusement ringard mais les élèves comprennent très bien (clins d'oeil langoureux échangés). Ensuite, je leur explique que le français est la langue de la galanterie. Troisième scandale! Je leur dis que les mots masculins comportent souvent une lettre à la fin pour accueillir le féminin. Je jubile intérieurement quand je vois un petit garçon, pendant la dictée, qui murmure en enlaçant une femme imaginaire "viens par ici ma grosse, que je t'accueille", au moment où il décide de mettre un "s" à la fin de "gros".
    Non, vraiment, le français et les féministes ne font pas bon ménage. C'est peut-être d'ailleurs pour cela que notre langue est si délaissée à l'école. Ne laissons pas Isabelle Alonso et ses copines prendre les choses en main. Je préfère être complètement ringarde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lucile: ce sont des nanas comme Alonso qui en effet prêchent pour la suppression du " mademoiselle " ou du " école maternelle " , on frise le ridicule mais c'est tellement trendy,tellement " moderne "...

      Supprimer
  4. Je ne crois pas qu'elle soit conne, à proprement parler. Mais qu'elle en sorte, ça oui. Elle a même été payée pour ça ; on ne se refait pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quant à moi, Al West, je ne me pose même pas la question.
      Cette personne et toutes ses congénères m'indiffèrent à tel point que pour être sûre de ne pas les entendre je n'ai ouvert ni radio, ni poste de télé de toute la journée.

      Supprimer
    2. @al west: pour un peu à te lire on pourrait croire que le féminisme exacerbée de la donzelle n'est qu'alimentaire...

      Supprimer
    3. Et à quelle plume (clic sur le gras, à 1'45) crois-tu qu'elle se nourrisse, d'après toi ?

      Oui, ça laisse rêveur. Bonne journée, Corto -)

      Marianne, je suis d'accord avec vous.

      Supprimer
    4. @al west: ah la complainte du damoiseau... tu crois que ça passerait sur les ondes aujourd hui ?

      Supprimer
    5. @ Al West

      Vous m'en voyez ravie !



      Supprimer
    6. @ Marianne, honneur aux dames.

      @ Corto, ne crois pas si bien dire. C'esst sur la RSC™ que je l'ai découverte.

      Supprimer
  5. mon Dieu, Mon Dieu, Mon Dieu.....

    RépondreSupprimer
  6. Je viens d'apprendre, mon cher Corto, que le 2 février nous avons raté la Journée Mondiale des zones humides.
    Et personne ne nous a avertis. C'est dur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'ailleurs il y a des journées mondiales presque tous les jours de l'année !!!
      C'est incroyable ce que l'on peut apprendre comme trucs inutiles sur internet.
      Je vous le donne quand meme pour vous eviter de googleliser :
      http://www.journee-mondiale.com/les-journees-mondiales.htm
      Grosses bises à toutes les femmes (désolé corto, je ne suis pas homo, mais c'est trop tard pour me soigner)

      Supprimer
  7. Isabelle A....une pintade de plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: j aimerai bien m entretenir avec le monsieur de la madame, si elle en a un, juste pour voir et pour comprendre comment il est possible de vivre avec ça.

      Supprimer
  8. Laissez le moi encore un peu mon amoureuuuuuuuuuuuuuux ;-)

    RépondreSupprimer
  9. @Avis ! j ai rencard, me pomponne et prendrais connaissance de vos commentaires inspirés plus tard.
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  10. Ca vole bas tout ça... mais enfin c'est à ce niveau là que l'on veut nous mener de nos jours...
    On va avoir droit à de plus en plus de belles phrases du genre... et le plus drôle c'est que ce genre de personne se croit soit drôle, soit intelligente... voire les 2...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: ah mais attention, Alonso est effectivement, dans son genre, considérée comme une figure de proue de la cause.

      Qu'il est loin le temps où tout simplement et sans arrière pensée l'on pouvait dire " la femme est l 'avenir de l'homme " Aujourd'hui, une féministe comme Alonso pourrait s'élever contre ce genre de phrase si vraie.

      Supprimer
  11. P'tain elle a les dents qui cherchent la viande la donzelle !

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen