lundi 25 mars 2013

Manif pour Tous du 24 mars: J'y étais et j'ai vu !

Allez, transigeons de suite: Vendredi, la préfecture de police annonçait 100 à 150 000 manifestants. Fin de manif dimanche, la même, miraude ou myope, annonce 300 000 personnes quand les organisateurs de La Manif Pour Tous fanfaronnent avec 1 400 000 participants; tenez, c'est cadeau, disons 1 million !

(avenue de la Grande Armée )

Oui 1 million de personnes ont défilé contre le mariage zinzin. J'y étais. Parti de Pereire à 14h00 pour attaquer la manif côté porte Maillot, nous nous sommes retrouvés déroutés du côté de Neuilly. Nous avons remonté cette avenue qui monte de la Défense à la porte Maillot. Nous fûmes stoppés net juste avant d'arriver au rond point de la porte Maillot. Et de celle-ci, nous n'avons pour ainsi dire rien vu: trop de monde. Saturation totale. Les hauts-parleurs nous claironnent: " reculez, reculez ". Et puis quoi encore ?  Moi je voulais la parcourir l'avenue de la Grande Armée. Peine perdue ! Nada, je n'y mettrai pas les pieds. Saturation complète.

(avenue de la Grande Armée )

L'ambiance est plutôt bon enfant, calme, même si je remarque bien plus de drapeaux bleu blanc rouge que le 13 janvier, même si j’entends bien plus de slogans anti-hollandie, même si la Marseillaise retentira plus d'une fois, même si j'entends les gens exprimer leur ras le bol sur des tas de choses autre que le mariage zinzin.

Boutfil, Io Froufrou, Vlad, Regard Naïf, La plume à gratter, La Mouette sont avec moi. Le Plouc Emissaire a du nous quitter après déjeuner. 

( avenue de Neuilly, juste avant Porte Maillot )

Contourner Maillot où nous sommes toujours coincés pour espérer gagner au moins la place de l'Etoile. Nous contournons, passons par l'avenue Carnot, l'avenue Foch, la place Victor Hugo. Ça grouille, il en vient de partout; ce sont les Champs que nous voulons. Nous atteignons vers 17h00 l'Etoile: bouclée, ceinturée, barricadée, fliquée, des CRS nous en interdisent l'accès. Il y a eu quelques heurts avec la police.


Et puis la rumeur court que les Champs sont ouverts. Comme par enchantement ? Nous n'aurons même pas à les prendre de force, ils nous sont tout ouverts. Etrange. La marée humaine se déverse entre l'Etoile et le Rond-Point des Champs Elysées, stoppés que nous serons encore par la police. 

( Rond-Point des Champs-Elysées )

Les slogans sont criés à gorge déployée, la Marseillaise chantée, Taubira et hollande démissionnés. Le barrage de police ne cèdera pas, quelques pschiiits de gaz lacrymo, quelques larmes poivrées et un peu de bousculade, une cinquantaine d'énergumènes identitaires et basta ! Du monde, oui beaucoup de monde.


Les médias, toujours aussi partiaux, passeront en boucle les quelques heurts avec la police, quelques gazages aussi incompréhensibles que scandaleux de la part des CRS sur des gens de tous âges et de toutes conditions. Et le gardien de l'ordre suprême, Manuel Valls, d'annoncer fièrement 98 interpellations et 6 mises en garde à vue ! Avouez que sur un million de personne, il n'y a pas de quoi fouetter un chat... juste de quoi gazer, un peu, pour le 20h à la télé.

Des débordements , oui, sans doute un petit peu, juste de quoi permettre à Valls d'ironiser sur les capacités des organisateurs à contenir la foule. Mais ce n'est pas ce que j'ai vu. Par contre une colère sourde car contenue contre le pouvoir en place... oui, ça, je l'ai bien ressenti.

Cette manifestation était superbe, grandiose et révélatrice par la diversité des gens présents d'un ras le bol général tant vis à vis du projet de mariage zinzin que vis à vis du gouvernement. Une manifestation bien plus que " consistante ". hollande, Taubira et leur clique entendront-ils ? Rien n'est moins sûr: Autisme et surdité et jusqu’au-boutisme idéologique...

Il se dit qu'une quatrième manifestation pourrait avoir lieu. J'y serai, s'il le faut. Le temps de soigner mon extinction de voix.

Folie passagère 1632.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

75 commentaires:

  1. Mais comme,nt avez-vous fait pour boucher toutes ces avenues alors que vous étiez à peine trois cent mille ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: incroyable, non ? je " pouah " ce gouvernement et ces médias asservis ! il fallait que cela soit dit

      Supprimer
  2. d'après certains blogueurs, une bande d'homophobes, réacs et racistes se planquant derrière des gosses et des vieillards, je faisait sans doute parti des derniers, une belle manif, avec des gens déterminés à se faire entendre, une bande d'un million ça fait déjà une belle bande non ? la prochaine risque d'être encore plus importante ! ça se transforme effectivement en anti hollandie, dame quand on entends dans les sondages que près de 70% des français sont mécontents, ça dépasseras le mariage zinzin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: a faorce de manipuler les chiffres et les infos, le gouvernement ne fait qu'exacerber la colère des gens. si on rajoute a cela la négation de l importance de ces manifs, le ras le bol anti-hollande qui s'installe, il est à craindre, et après tout pourquoi pas, que la prochaine manif ne deviennent farouchement anti-hollande et sa clique.

      De ce que nous avons hier, j ai toujours du mal à comprendre l utilisation des gaz.

      Supprimer
  3. Ca a aussi été ma grande surprise.
    Voir que ce projet a réussi à réunir diversité et desouches a quelque chose qui doit être assez insoutenable pour la bien pensance.
    Au passage, très bon billet et j'ai particulièrement apprécié les larmes poivrées. Je trouve ça poétique et ça résume très bien tout ce merdier.
    Ce ne sont pas des larmes de tristesse mais bien des larmes de colère. Ils doivent se sentir idiots et de plus en plus isolés rue de Solférino.
    Bonne journée et bon début de semaine Corto!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: salut à toi ! une belle et grande manif !

      Supprimer
  4. Sans partager ton point de vue sur le "mariage zinzin comme" tu dis, savoir que des slogans anti-Hollande fusent déjà dans les rangs à même pas un an de mandat, ça craint beaucoup pour la Gauche et les 4 ans à venir... Même le mal-aimé prédécesseur n'avait pas atteint si vite une telle impopularité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Tambour: Oui, c'est bien là la grande différence entre hier et le 13 janvier: un tournant politique que n'a pu calmer, tu t en doute,la mise à la poubelle des 700 000 pétitions au CESE et le mépris avec lequel le gouvernement a jusqu alors considéré ce mouvement.

      Supprimer
  5. Ce midi, au JT de M gros plan sur les quelques allumés portant le logo du GUD. C'est dit, c'était l'esstrême drouate qui manifestait. La messe est dite. Ou comment salir un million de manifestants et discréditer un mouvement populaire qui s'est fait en dehors des partis.

    Le seul peuple qui vaille pour les enculés du pouvoir et des merdias, c'est le peuple de gauche, bien crade, bien rouge-qui-tâche, bien syndical mais pas trop, bien coloré et muzz. Le top restant bien entendu la bobocratie qui n'a jamais mis les pieds sur un chantier ou dans une usine.

    Le reste ? Tous des cathos intégristes, des fachos, des zomophobes, bref des nazis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Koltchack: oui et bine les petits cons du GUD ou les identitaires, je l ai bien vu, il se trouve que j étais a coté d'eux du côté du Rond Point: 50 à 60 gusses en bombers et Lonsdale, bruyant, fumigènes et cheveux coupés bien courts mais... 50 à 60 a tout casser.

      Le reste: des familles, des jeunes, des vieux, des enfants, des comme moi et même des muzz décontractés. Par contre, sans parler de radicalisation, oui, une colère sourde, qui gronde et de très nombreux slogans anti-gouverementaux à la différence des précédentes manifs. Le mépris de la gauchee face à ce mouvement va leur couter cher

      Supprimer
  6. Sachez que, d'après les socialos, vous étiez "une poignée d'opposants" ( Montebourg ), tous issus de la droite extrême et des mouvances catholiques intégristes....
    Le Guen sur Europe ce matin "80% des cathos ont voté Sarko" et pas un journaliste pour relever le mensonge, le bon chiffre étant 57%. Au passage si le chiffre de Le Guen était juste, c'est pas Hollande qui serait à l'Elysée...Il a parlé aussi de nouveau tour d'élection pour des perdants qui n'acceptent pas le résultat de mai...mensonge aussi sur les sondages disant qu'une majorité des sondés est favorable à cette loi...
    Mensonge sur le nombre, mensonge sur la composition, mensonge sur les arguments, ces gens ne reculent devant rien, cette malhonnêteté est à vomir. Ils voudraient pourrir la situation qu'ils ne s'y prendraient pas autrement...
    Donc, vous tous, cathos intégristes, néo nazis, frustrés des élections, homophobes violents, circulez, y'a rien à voir...
    Ce pays part en quenouilles et vire dangereusement vers un totalitarisme caché sous des tonnes de bisous et de morale dévoyée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nan: quel connard ce Montebourg: une poignée je t en foutrai ! et comme le disait Maurice szafran, un journaleux gauchiste de Marianne sur Itélé, je cite de mémoire: " j ai été surpris, très surpris du monde présent, je ne pensai pas. Et le gouvernement ferait bien de faire attention: la France est entrain de se couper en deux. C'est un jeu dangereux. Il faut écouter ce qui se passe. "

      Supprimer
  7. Ils ne feront jamais machine arrière sur le sujet.. beaucoup trop idéologique et jusqu'au boutiste.. Seulement je pense une chose que ceux qui aujourd'hui veulent et demandent ce changement dans notre société en paieront les pots cassés.
    Statistiquement parlant les gays (dont je fais partie aujourd'hui)sont une tranche de la population avec un bon niveau de vie. Mais qui dit mariage dit obligatoirement divorce.
    Vivant aujourd'hui cet état de fait depuis bientôt trois années sur le partage des biens de la communauté d'un mariage hétérosexuel, en payant grassement des avocats, je sais combien une séparation est difficile et dévastatrice tant au niveau financier qu'amical. les gens se croyant obligé de prendre parti pour la personne délaissée.
    Le mariage est un mot retiré de mon vocabulaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: les gays, dont je fais partie aussi, ne sont qu'une minorité. La gauche et hollande tentent de s'en servir avec leur mariage zinzin, les gays, rien ni aucune etude sérieuse ne disent qu'ils en veulent.
      hollande avait promis mariage et adoption. il ne veut pas reculer, il aurait du pourtant et se contenter de ce qu'attendaient les gays, juste un simple élargissemnt du Pacs aux droits patrimoniaux.

      Supprimer
  8. Merci pour cet billet qui relate la réalité de cette manifestation... Je vous ai suivi en direct sur le net tout était retransmis et je regardais de temps en temps BFM ou on avait une toute autre musique à partir de 16h environ, heure du gazage de la population...
    J'ai entendu Montebourg parler d'une poignée de manifestants, Valls parler d'extrémistes, Assouline parler d'une manifestation moins importante que la dernière fois... et pourtant (chose assez exceptionnelle pour le mentionner) les journalistes ont relevé sa phrase incrédules en mentionnant la foule si impressionnante...

    Le prefet de police a commis une faute, une faute réelle en niant l'importance de cette manifestation et minimisant le nombre de participants ce qui a donc obligatoirement mené à ces débordements... Le prefet de police et par extension, Valls ont volontairement créé cette situation et ont délibérément manqué de respect à ces milliers de gens qui étaient là pour exprimer leur refus de se plier à la bien pensance du gouvernement...

    Les pays étrangers sont choqués de voir qu'en France on gaze des enfants et des personnes agées qui manifestent contre le pouvoir en place... Et pour se justifier, Valls vient dire que c'était quelques extrémistes... Mais il oublie que les images et les vidéos parlent contre lui... J'ai même vu une vidéo d'une femme qui s'est fait renverser par un camion de CRS volontairement d'après les témoins de la scène....

    http://www.youtube.com/watch?v=9Z2NZapRYmI&feature=player_embedded

    La gauche continue de nier, de refuser de voir la réalité en face... Les gauchistes sont plus que jamais aveuglés par leur idéologie... Et ceux qui osent aller contre la pensée unique se font gazer, se voient interdire de marcher dans les rues, se font traiter d'homophobes, de fascistes... Mais on fini par se demander qui sont les plus fascistes...

    Ci dessous la définition de wikipedia:
    "Au sens large, le terme s'est étendu à tout mouvement politique ou organisation s'appuyant sur un pouvoir fort au service d'une classe humaine dominante 6, la persécution d'une classe ennemie chargée de tous les maux, l'exaltation du sentiment nationaliste, le rejet des institutions démocratiques et libérales, la répression de l'opposition et un contrôle politique extensif de la société civile. Le nazisme s'est en partie inspiré du fascisme."

    La colère gronde de plus en plus fort et ils ne veulent pas entendre... Ils vont devoir assumer les conséquences de leurs actes (ou plutôt non-actes) et ça risque de faire mal... très mal... bien plus mal que quelques gaz lacrymogènes...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: le gouvernementa complètement sous estimé le nombre de manifestant pendant mais surtout AVANT la manif d'où ce parcours débile et restreint obligeant la manif a se transformer en rassemblement statique: le hic , c'est que l on ne maintinet pas sur place 1,4 millions de personnes ( chiffres du Général Gary ); Forcément, au bout d'un moment ça déborde.

      Quant aux gazages, oui, il y en a eu mais vraiment pas de quoi en faire tt un plat

      Supprimer
    2. pourtant quand tu écoutes les médias il y a de quoi en faire un plat apparemment!!! puisque sur les chaines info ils en ont parlé en boucles toute l'après midi d'hier et aujourd'hui également... Instrumentalisation qui permet de ne PAS parler du fond du problème... Sans compter Hollande qui a décidé d'ignorer à nouveau ces milliers de manifestants.... Il va l'avoir sa révolution... il va l'avoir...

      Titi

      Supprimer
    3. "Le prefet de police et par extension, Valls ont volontairement créé cette situation et ont délibérément manqué de respect à ces milliers de gens qui étaient là pour exprimer leur refus de se plier à la bien pensance du gouvernement...
      Les pays étrangers sont choqués de voir qu'en France on gaze des enfants "

      Ils étaient là pour exprimer leur refus de se plier à la bien pensance du gouvernement, les enfants?

      Supprimer
    4. @alix: mais tu continue en plus. je peux te sortir des photos de manif CGT avec les enfants ou des manifs pro mariage zinzin avec tout autant d'enfants.
      Alors encore une fois, ou tu pointes ici et tu laisse des coms intéressants ou bien zou, tu vas voir ailleurs si j y suis

      Supprimer
    5. @titi: bien sur que les médias en font tout un plat, histoire de " diaboliser " les manifestants et les organisateurs ds leur ensemble. Et quand ils n en font pas tout un plat, ils y consacrent comme tf1 ce soir à tout casser 2 minutes, autant que le fartage de skis de fond !

      Supprimer
    6. "Alors encore une fois, ou tu pointes ici et tu laisse des coms intéressants ou bien zou, tu vas voir ailleurs si j y suis " je rigole, il faudrait changer ta formule! Ici, on ne supporte aucune contradiction, il faut manger de l'hostie sarkozyste et boire de l'eau bénite boutin! en fait tout se résume à ça! Sarkozy mis en examen et en cause dans un tas d'affaires, vous criez au scandale! Boutin trouve drole de forcer les barrages et vous en faites un martyr!! Vous n'avez pas digéré la perte du pouvoir et des magouilles à tout va, c'est tout!Quant aux "enfants" que vous voulez protéger en vous opposant à la loi, laissez moi rire, quant on voit comment se comportait le gamin de 15 ans de votre protégé mis en examen vis à vis des forces de l'ordre, arrêtez donc de faire la morale à la GAUCHE!!

      Supprimer
    7. C'est marrant ce tropisme des gauchos qui les pousse à pervertir le droit. La légalité érigée en principe intangible sans se poser une seule seconde la question de la légitimité et de la justesse de ces soi-disant "droits à" tant chéris par cette meute de crétins insondables.

      La loi, ce n'est jamais qu'une idole que tous les salauds adorent. Les lois de Nuremberg c'était la loi, les lois qui préconisaient l'internement psychiatrique des réputés déviants dans l'ex-URSS brejnevienne, c'était la loi. Tout comme celle qui imposait la collectivisation des terres, c'est à dire ni plus ni moins que le vol pur et simple de lopins de terre achetés par des petits paysans au prix d'économies faites sur une ou deux générations. Les opposants ont eu l'holodomor pour seule réponse.

      Ces lois étaient-elles légitimes ? Justes ?

      Il me semble que non, mais je ne suis pas de gauche pour juger de la pertinence de mon opinion, ces lois ayant été le fait de gouvernements de gauche, même si elle avait une teinte nationale pour les premières, mais socialistes quand même mon joli.

      D'ailleurs, on ne s'oppose pas à la loi mais à un projet qui est encore à discuter puisque la navette n'a pas encore été achevée et que le Conseil Constitutionnel ne s'est pas encore penché dessus.

      Justesse et légitimité, essayez donc de creuser un peu l'idée, hérisson de mes deux. Faire marcher le ciboulot, ça ne fait jamais de mal à personne.

      Au passage, je me permets de vous rappeler qu'en France, une loi doit normalement être de portée générale et non pas servir les intérêts d'une infime minorité. Sinon, cela s'appelle du clientélisme et ça va à l'encontre du Bien Commun. Les homosexuels représentent entre 1% et 2% de la population, soit 1.300.000 personnes. A peine 20%, en comptant très large, réclament le mariage, soit 260.000 personnes. Il y a environ 43 millions d'électeurs, on sait que la portion qui a voté pour Hollande, compte tenu de l'abstention et des votes Sarko, cela représente environ 16.340.000 électeurs. On est donc loin du plébiscite mon coco.

      Vu comment cette histoire est en train d'élargir le clivage. C'est que dans ces manifs pour tous il y a des gens de droite, de gauche, des cathos, des juifs, des muzzs, des hétéros, des homos. Si j'étais socialiste je ferais marche arrière, comme ce fut le cas pour l'école libre, afin assurer les prochains scrutins ou tout au moins de limiter la casse. A moins bien sûr de faire partie de la race des idéologues purs et durs, c'est à dire de ceux qui sont mus par une pulsion de mort. Depuis 1936, la gauche n'a jamais réussi à mobiliser avec cette ampleur, mais ça ne vous fait pas réfléchir. Et pourtant, ça devrait. Vous ne la sentez pas monter la colère de tous ceux qui se sont fait cocufier, de tous ceux qui ne supportent plus qu'on leur mente, de tous ceux qui ne tolèrent plus que leur parole ne soit pas entendue et balayée comme quantité négligeable ?

      Les rares incidents de dimanche risquent de n'être qu'un prélude si aucun mouvement n'est fait pour apaiser la colère. Mais c'est votre cul, ce n'est pas le mien. Mais il ne faudra pas pleurer ensuite.

      Supprimer
    8. @Alexis et ses copains...

      http://aquinus.files.wordpress.com/2012/12/1-1-enfant-original.jpg

      Voilà voilà...

      Et ça c'était lors de la manifestation pour le mariage pour tous... C'est tellement plus classe....

      Titi

      Supprimer
    9. @Corto: pour toi un lien que je vous invite par ailleurs tous à lire... (oui, vous aussi messieurs les gauchistes... pour tous ceux qui n'étaient pas sur place et donc ne savent pas ce qui s'est réellement passé...)

      http://www.huffingtonpost.fr/cyrille-fonvielle/manif-pour-tous-24-mars_b_2948094.html?utm_hp_ref=tw

      Titi

      Supprimer
  9. la colère augmente chaque jour


    tout ne pourra pas se régler à coup de bombes lacrymogènes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacqueline: oui la colère augmente et cela était très prégnant hier. Je suis curieux de voir comment hollande et sa clique vont continuer à feindre de l ignorer

      Supprimer
  10. Mon opinion est faite, mon cher Corto : le coup d'envoi du Printemps français a été donné hier à la Manif pour tous.
    Merci à vous et à ces "quelques poignées d'individus" qui nous ont si bien représentés à Paris !
    Le peuple est en marche, plus rien ne l'arrêtera !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: quelques " poignée " ? je lui aurai mis une baffe bien volontiers à Montebourg § quelle tanche ! Quant à Valls... no comment !

      J'ai été très surpris par le côté " politique " de cette manif, oui la colère gronde, elle ne demande qu à exploser: danger !

      Supprimer
  11. 2 perles sur France Infos ce matin, je me suis dit que ça te ferait bien rire : un journaliste qui parle des "opposants à l'égalité pou tous les couples" et un Joffrin qui estimait que votre manif était une manif ump. Même la journaliste et l'autre i,ntervenant, pourtant pas exactement dans votre optique, ont été atterrés par cette saillie :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu Blandine! Les gens croient trop que nous ne savons pas réfléchir sans un parti politique.
      Du fait qu'ils fournissent du prêt-à-penser à longueur de temps, ils ont du mal à imaginer un autre processus quant à l'élaboration d'une opinion politique personnelle.

      Supprimer
    2. @Blandine: il y avait quelques élus et des gens de l UMP puisque les médias se plaisent à nous les montrer. Le pb c'est que ton journaliste n a rien compris au pb: ce n'étaient pas des " opposants à l'égalité pou tous les couples " juste des centaines de milliers de gens opposés au mariage homosexuel incorporant l'adoption , la PMA puis, à terme la GPA. La nuance est de taille mais comme d habitude ces gauchiards ne voient que ce qu ils veulent

      Supprimer
    3. J'avoue que celle-là, je l'ai trouvée corsée... C'est à peine orienté dans le genre informatif !

      Supprimer
  12. Ah oui, je m'interroge sur une chose Corto. À ton avis, si la loi passe, et que dans 4 ans c'est l'UMP qui reprend la barre, aura-t-elle le courage de revenir sur cette loi? Tout laisse à croire qu'ils la supprimeraient, vu le nombre d'élus qui étaient présents, néanmoins certains disent qu'ils ne le feront pas. Pour avoir lu Luc Ferry défendre ce mariage dans la rubrique débats & opinions après l'avoir fustigé plusieurs fois, je me suis vraiment demandé ce qu'il adviendrait de ce "progrès" (humpf! Je me marre, un progrès..) en cas d'une prochaine victoire de la droite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pierre: je vois mal comment ils pourraient revenir la dessus si ce machin était définitivement adopté. Quant à Ferry, depuis 1 an environ, j ai de plus en plus de la à le suivre un coup c'est barre a droite, un coup barre a gauche

      Supprimer
    2. Ca expliquerait en partie pourquoi ils l'ont fait en tout début de mandat alors.. Le temps de le mettre en place et le temps qu'il finisse par être accepté par la population. C'est quand même hallucinant de passer en force sur une telle réforme. Je crois que je ne m'y ferai pas. Je trouve ça gravissime, au-delà du mariage, cette façon dont la gauche piétine le droit des enfants à vivre de manière insouciante, sans avoir à se poser des questions existentielles dès le plus jeune âge. Sans parler des moqueries et des dérives dont la population n'aura jamais connaissance.
      Sacrifice d'enfants sur l'autel du droit.

      Supprimer
  13. Avis !: Voici le genre de désinformation à la sauce gauchiarde en l occurence le Jegoun: "Nous allons commencer par une page de mathématique. L'Avenue de la Grande Armée fait 775 mètres de long et 70 de larges soit 54250 mètres carrés. Pour mettre 1,4 millions de personnes sur cette avenue, ça en fait 25 au mètre carré."
    cet abruti feint d ignorer que l'avenue de neuilly, la Foch, Carnot, pereire,toute l'esplanade de la porte maillot, hugo, les champs...etc... oui tout était plein, bondé, saturé.

    Oui, si uniquement la Grande Armée avait été rempli, j aurai signé pour les 300 000 qui font rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Propos d'un pilier de comptoir et fier de l'être. La gauche bibine et gros rouge dans toute sa splendeur qui cultive ses abdos de comptoir et ses biceps pour le lever de coude.

      Supprimer
    2. @Koltchack: il parait que c'était de l humour ! Faut que je réfléchisse à un nouveau concept: la branlette gauchiarde...

      Supprimer
    3. L'humour des poivrots, c'est un concept intéressant mais à mon humble avis voué aux oubliettes.

      Supprimer
    4. Et puis l'humour, c'est la politesse du désespoir, ce ne peut donc être pratiqué par des types (de gauche) qui croient encore au Père Noël à leur âge. Parce qu'il faut être un sacré frappé pour croire à l'égalité réelle et à toutes ces fadaises. Il faut être un sacré gogo pour ne pas s'apercevoir que la gauche Mitterrand et celle de ses suivants est fascinée par l'affairisme et par une certaine forme de libéralisme, qu'elle s'acharne à combattre en paroles, qu'elle est vendue au consumérisme. Toutes choses qui ne peuvent que désespérer un véritable réactionnaire.

      Supprimer
    5. @koltchack: l'on a vu comment cette gauche fascinée par l affairisme s'est emmêlée le pinceaux avec sa reforminouchette bancaire . Mon ennemi c'est la finance, tu parles Charles !

      Supprimer
  14. pour compter juste, faudrait déjà qu'il soit à jeun, ce qui, d'après ce que j'ai entendu à droite autant qu'à gauche, est rarement le cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était bien sûr en réponse à ton information concernant le gauchiste de service.....

      Supprimer
    2. @boutfil: hips !il aime ces " hips ! " et ces " ça s'arrose "

      Supprimer
  15. Les socialistes ne savent compter qu'une seule chose, l'argent des autres.

    Une photo rigolote : https://twitter.com/abbeamar/status/316159807897886720/photo/1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @aristide: tu as brillé par ton absence hier ! :)

      Supprimer
    2. Hélas, trois fois hélas...

      Supprimer
    3. On vous a attendu, on a même bougé les tables pour pouvoir vous accueillir. Dommage !

      Supprimer
  16. Jegoun est un pitre sans importance.
    J'y étais. Je suis restée Porte Maillot, devant le palais des Congrès, de 14h30 à 17h30 environ, coincée, sans pouvoir bouger d'un pouce. J'ai suivi avec intérêt sur un grand écran proche, les interventions très diverses des représentants des associations et des politiques engagés dans ce combat. Certes, il y a eu un morceau d'éloquence à la Malraux d'Henri Guaino et une intervention de Mariton, ( un de mes amis, UMP antisouverainiste dont je ne partage pas les vues, nous a dit en rigolant que Guaino devait déjà faire du Malraux, en culottes courtes, face à son miroir) mais l'essentiel des interventions venait des associations d'enfants adoptés, homovox, des juristes etc.. Un juriste a fait un démontage de très haut niveau de la théorie des genres, théorie totalitaire qui utilise le Droit à des fins totalitaires.
    Vers 17h30, nous avons pu commencer de bouger ... pour partir. La police bloquait la station Porte Maillot, pour filtrer les passages, car les quais, bondés, étaient inaccessibles. Nous sommes remontés à pied jusqu'à la station desTernes, les rues étaient pleines de manifestants partout, nous avons pu entrer dans la station. Le métro était bondé de manifestants, avec des inconnus nous avons rigolé en pariant sur le nombre que le gouvernement allait annoncer. Quoi qu'on pense de la loi Taubira, il y a dans le mensonge d'état sur le nombre et le déroulement de cet évènement, un déni honteux. Personnellement, je ne suis ni de droite ni de gauche, je me définirais plutôt comme "anarchiste de droit divin", selon l'expression du génial Maxence Caron, j'ai manifesté avec ma conscience de femme libre, pacifiquement, comme toux ceux qui m'entouraient , sans haine pour personne.. En tant que catholique, je me dis que toutes les insultes que nous avons subies ( homophobes, fascistes), le mépris que traduit le déni, le refus de dialogue de la part du gouvernement, sont autant de signes que notre combat leur fait peur parce qu'il est dans la vérité, et qu'il a fallu toujours payer ce prix là quand on se bat pour une cause juste. Je suis donc sereine et même joyeuse. Mes amitiés à tous, bises à Corto.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @dame du Mont: tu en as de la chance, nous n avons pas pu accéder à la porte maillot et donc pas pu écouter les discours.

      Oui, il y a déni sur toute la ligne et mensonge d'Etat sur le nombre des manifestants. Mais bon, on préfère focalisé sur les quelques dérapages et échauffourées bien bénignes compte tenu du nombre total.

      Pour ma part maintenant deux questions: quid de ce mouvement ? et que dira Pépère Jeudi dans le poste. Osera-t-il, pour peu qu on lui pose la question, calmer le jeu ou jugera-t-il cette manif toute juste consistante comme la dernière fois ?

      Supprimer
  17. Slt Corto , merci pour la photo "Poitou-Charente" dans ton blog.
    Je crois qu'ils n'ont pas compris l'importance de cette manif , dans le cortège beaucoup de cocus et ceux-là deviennent de plus en plus virulent , aujourd'hui j'ai entendu beaucoup de connaissance qui attende l'occasion de participer à une autre manif , je parle toujours d'une printemps chaud et je pense qu'il arrivera plus vite que prévu .
    La bataille des chiffres pourraient être résolu avec les images satellite mais là TOP-SECRET

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: mais de rien pour la photo ! :)

      on arrive à lire 1 plaque minéralogique depuis l espace et on est pas foutu d'exploiter ces capacités pour analyser une manif. ce serait pas un peu voulu ?
      les chiffres définitifs de la pref seront communiqués demain en fin de journée

      Supprimer
    2. Le satellite SPOT 6 a survolé l'Île de France le dimanche 24 mars et a pris des photos ... A suivre !

      Supprimer
  18. Je comprends très bien le comm de Dame du Mt. Le risque était grand de rester bloqués.
    Il a vraiment fallu ramer pour trouver la sortie vers les Champs, mais c'était possible dès 17h.
    Et cela était rendu possible précisément par le nombre !
    Il y a eu forçage de barrages, d'après des vidéos.
    Mais je pense que le nombre a compté et à un moment, on nous a dit "les champs sont ouverts". Négociation ? Poussée ?
    Je ne connais pas bien paris, Corto précisera où nous étions à ce moment-là.

    En tout cas :
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/03/où-sont-les-images-prises-par-lhélicoptère-qui-survolait-la-manif-pour-tous-.ht

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @la mouette: a la reflexion, je trouve que les Champs se sont ouverts bien facilement. Assez étrange qu'ils n'aient pas été mieux protégés alors que la prefecture en avait fait un point de bocage avec les organisateurs.

      Supprimer
    2. Ils se sont ouverts bien facilement car l'ordre fut sûrement donné de créer une souricière. Comme d'habitude, on créée des fumigènes afin de ne pas parler du fond. Hier soir sur M6, lors du 19,45, ils commençaient leur journal en disant "manif pour tous, une manif sous le signe de la violence". Le 1er qualificatif qu'ils ont donné à cet événement est la violence.

      Supprimer
    3. Corto
      Je me suis fait la même remarque. On en a parlé d'ailleurs.
      J'ai cru que c'était pour prendre la photo "officielle" une fois que tout le monde aurait été refoulé ou découragé.
      La plupart des gens avaient repris leurs cars. Il restait les moins fatigués et les plus marcheurs et ceux qui avaient poussé les barrages.
      Mais à la vue des vidéos ici et là, non, les barrages ont pas mal résisté.
      Ce qui m'intrigue en revanche, c'est la vraie faiblesse du barrage d'en-bas. Dérisoire ! Même pas de grilles.
      On était à quelques mètres de l'Elysée quand même !
      Si on avait eu la force qui était présente au "rassemblement", on passait ! Et on occupait tous les Champs, la Concorde, voire le pont vers l'Assemblée Nationale et encore bien au-delà !

      Supprimer
  19. La Mouette, j'ai vu votre lien. Effectivement, nous avons été sans cesse survolés par un hélicoptère. Votre lien annonce le chiffre de 1,8 millions, peu importe le chiffre exact.Le nombre a été sous-estimé au départ par le gouvernement et la préfecture, exprès pour mettre en place un dispositif qui était un piège, d'où les quelques débordements. La présence de provocateurs est aussi un grand classique des manifs. Un de mes amis, haut-fonctionnaire bien informé, m'a dit que le gouvernement ne voulait pas d'une "marche triomphante" sur les Champs Elysées dont l'impact "symbolique" lui aurait été insupportable. J'ai noté qu'au JT sur FR2, Pujadas parlait de "milliers de manifestants" sans donner un chiffre précis.
    On m'a dit aussi, mais ce n'est peut-être qu'une rumeur, que des pays voisins, ayant vu les images d'hier et celles du 13 janvier, trouvaient ridicule et honteux le déni du gouvernement français. Je pense que ce déni finira par se retourner contre eux. Attendons la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils se ridiculisent encore un peu plus.
      Nous sommes la risée du monde.

      Supprimer
    2. @dame du Mont: je crois que là , le mensonge sur le nombre de manifestants est trop flagrant de même que l'exagération faites par les médias sur les incidents. maintenant, voyons la suite des évènement.
      Je ne suis pas loin d être en partie en accord avec le texte qu a recopié Le Plouc

      Supprimer
  20. Mytho, manipulateurs les gugusses qui dirigent ce pays. Leur stratégie pour ne pas montrer les discours, dès que cela concerne le véritable enjeu : PMA GPA recherche sur embryon est beurkkkk !

    Il leur fallait un incident, ils n'ont rien trouver de mieux que de gazer et matraquer des personnes pour ne pas qu'elles accèdent à du macadam ! alors qu'il y avait un manque de place évident de leur responsabilité c'est honteux !

    L'important c'est de ne pas être dupe - Très belle manif - Merci à tous ceux qui en ont retransmis l'objectif principal malgré les obstacles - Cela fait bouger en dehors de la France, ce qu'ils ne disent pas non plus na !
    Xere

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Xere: je crois fondamentalement que le Préfet a délibéremment sous estimé le nombre de manifestants. De ce fait, les débordements étaient inévitables. Il n'y avaient plus qu'à les " récupérer " pour essayeer de discréditer les organisateurs.

      Les mecs du Gud ou Identitaires, je les ai vu: a tout casser ? 50 gugusses !

      Supprimer
    2. Heureusement qu'ils étaient là !
      Sinon on repartait après avoir été bloqués Porte Maillot !
      la tehon !

      Supprimer
  21. Juste un truc, en tant qu'autiste (léger: syndrome d'Asperger) et père d'un enfant autiste, j'aimerai beaucoup qu'on cesse d'appeler 'autisme' l'attitude consistant à refuser de regarder la réalité en face, à refuser d'être rationnel et "fact-grounded". Rien n'est plus éloigné de l'autisme que ça. Les autistes ont du mal à comprendre les émotions et les sentiments, mais ils font tout pour y arriver. Ils ont par contre un attention à la réalité, aux détails, et à la raison et la logique bien supérieure à la moyenne.

    Ce gouvernement n'est pas 'autiste', il est crétin et raidi dans l'idéologie. Ce n'est pas du tout pareil. Albert Einstein, Glen Gould ou Bill Gates étaient ou sont autistes, Hollande et Taubira simplement socialistes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Franz pour votre mise au point.

      Supprimer
    2. @Franz: En ce qui me concerne, je sais assez bien ce que peut être l'autisme. Qualifier quelqu un d'autiste est devenue une expression courante pour marquer son sectarisme, sa surdité par rapport à ce qui se passe. C'est ainsi, hélas. je l'utilise, possiblement a tort, de la même façon que je me moque de moi meme et de la communauté gay en nous qualifiant de " pédés ". Je vais tacher de faire attention.

      Pour le reste, a propos du gouvernement, tu as raison: crétin et raidi
      cordialement

      Supprimer
  22. J'ai suivi la manifestation à la télévision et c'était assez impressionnant, la foule débordait de partout et même les journalistes se retrouvaient bousculés. Comme prévu la provocation de la préfecture a fonctionné et des manifestants par esprit de bravoure ont tenté de rejoindre les Champs-Elysées et comme prévu toutes les caméras étaient braquées sur cette scène. Elles sont repassés en boucle sur i-télé et BFM affichait dans les bandeaux défilant : des dizaines de milliers de manifestant.

    On sent que les médias n'allaient pas dans le sens de cette manifestation, avec la manifestation pour le mariage pour tous on avait droit à des images symboliques, comme deux femmes s'embrassant alors que ce droit n'est pas spécialement contesté mais rien pour dimanche. Moi j'en ai une, celle où l'on voit une mère assise avec sa fille assise entre ses jambes qui se sont retrouvées seules à l'écran, on les a vues pendant un petit moment preuve que le caméraman ne fut pas insensible et elles symbolisaient la fragilité de famille. C'était même émouvant.

    C'est dommage que ce fut organisé pendant le dimanche des rameaux car des familles catholiques les ont fêtés et a du empêcher pas mal de monde de venir. Maintenant, voyons s'il y a des conséquences, je n'ai toujours rien vu de la part du président jusqu'à maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @judex: la manipulation des images, nous y sommes habitués et je crois que les gens finalement ne sont pas si dupes que cela.

      Perso, je suis arrivé sur les Champs vers 17h30 et je n ai pas eu vraiment l impression que le barrage ait été forcé. Mais bien plutot que les flics ont d eux-mêmes ouverts les vannes. Le flot ne pouvait plus etre contenu.

      Pour les rameaux, cela a sans doute empêché beaucoup de venir mais ds certaines provinces, les év^ques avaient d'eux même annoncé " allons-y " , certains comme a Bayonne ayant même décalé les rameaux au samedi !

      Supprimer
    2. @judex: quant à Présiflan, attendons son show de jeudi pour voir s'il en parle. La logique voudrait qu il ne puisse pas passer le sujet à la trappe. Mais la logique en Socialie ?...

      Supprimer
  23. Pour les champs, j'ai entendu une théorie ce matin à la radio. Ils auraient fait exprès de créer une souricière pour que les manifestants arrivent sur les champs, afin de créer des tensions pour parler de cette manif uniquement sous l'angle de la violence, et pas du contenu.
    Manipulation quand tu nous tiens...

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    Avez-vous regardé cette vidéo venant de Russie au sujet de la manif pour tous de dimanche dernier ?
    Les informations données reflètent mieux à mon sens la réalité que j'ai vue, ayant été l'un des nombreux manifestants.
    Je n'ai pas vu ni entendu de comptes-rendus de cette nature dans les médias français.
    http://www.prorussia.tv/
    Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @revault d allonnes: et cela vous étonne ? Sur France 2 ce midi: rien ! sur itélé édition de 12h30: rien !

      aux ordres les médias.

      J ai qd même écouté Bruno Roger Petit qui disait que cette manifestation était révélatrice d un malaise plus profond dans notre société !

      Supprimer
  25. J'y étais aussi.
    Je suis descendue à pied de La Défense à partir de 13h30 avec une foule joyeuse. Nous avons été bloqués presque 2h à la moitié de l'avenue Charles de Gaulle, au niveau du Carreau de Neuilly (je me suis faufilée pour savoir ce qui bloquait), afin de laisser se remplir la partie entre Porte Maillot et notre position par tous ceux qui venaient de province ou des portes Dauphine et Champerret une fois l'avenue de la grande Armée saturée. Quand nous avons pu repartir, nous avons pu nous desserrer (on était tassés comme des sardines) et avancer jusqu'à la moitié du reste de l'avenue avant d'être à nouveau stoppés mais par la foule, cette fois. Nous avons suivi les discours sur les quelques écrans géants de cette avenue (positionnés trop bas, on ne voyait pas grand chose). Une seule certitude: nous étions très très nombreux.
    Lors de la dispersion, j'ai été jusqu'à l'Etoile (j'ai trouvé que les rues s'étaient vite vidées, maintenant je sais pourquoi, puisque la police avait ouvert ses barrages un moment) mais je n'ai pas pu passer au-delà: barrage compact de la police et des agents de sécurité de la manifpourtous. J'ai donc pris le métro pour rentrer chez moi où j'ai allumé la télé. Grossière erreur: ça m'a démoralisée quand j'ai vu le traitement indigne de notre mouvement par les "journalistes".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claribelle: les quelques barrages tenus par le service dordre de la manif n étaient pas vraiment durs a passer. Je l ai fait, juste un sourire, un clin d oeil et ils laissaient passer.
      quant au traitement médiatique , on a l habitude hélas, mais les français ne sont plus dupes.

      Et dommage que tu n es pas suivi jusque sur les Champs, c'était très sympa. Je soupçonne les flics d avoir volontairement ouvert les Champs...

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP