vendredi 4 novembre 2016

Primaire, deuxième débat: Réunion de famille placée sous le signe de la gentillesse.


Naturellement, j'ai regardé le deuxième débat pour cette fichue primaire de la droite et du centre. Faut dire que BFM avait mis le paquet pour qu'on s'y intéressa en nous rabâchant depuis des jours et à grands renforts de messages publicitaires: le deuxième débat, c'est chez nous qu'il sera. sauf que je n'aime pas qu'on me bourre le crâne, alors ce deuxième débat, c'est sur Itélé que je l'ai regardé. Et oui, z'ont beau être en grève depuis plus de 18 jours les p'tits gars d'Itélé, hier soir, z'ont bien voulu bosser et laisser de côté leur bronca anti-Morandini. Lé débat, donc sur Itélé, ce que BFM avait omis de dire... Enfin, bref, j'ai regardé Laurence Ferrari qui s'était pour l'occasion refait faire la coupe de cheveux, Michael Darmon qu'avait oublié sa kippa ( je ne sais pas pourquoi mais on a toujours l'impression qu'il a oublié sa kippa, ça doit être sa coupe de cheveux, sans doute ) et écouté nos 7 prétendants à l'investiture.

Bon, ils ont parlé de migrants, des accords obsolètes du Touquet qui sont en fait ceux de Canterburry qu'il faudrait renégocier, d'un gouvernement paritaire que tout le monde s'accorde à vouloir mettre en place... une fois élu, de sécurité, de terrorisme, de police, de légitime défense, d'augmenter les effectifs de police que l'ancienne équipe, dont ils faisaient quasiment tous partie, avait, parait-il, réduit drastiquement, sauf Fillon qui lui propose de ne pas les augmenter mais de recentrer la police sur ses fondamentaux et de recourir à des services privés extérieurs pour les taches administratives. Ils ont aussi évoqué le cas Baroin, oups, pardon, le cas Bayrou qui dérange: Juppé aurait-il passé un deal avec lui ? Salaud de Bayrou qui a voté Hollande ! Girouette, un coup au centre, un coup à gauche. Bref, Baroin, oups, Bayrou, à part Juppé, pas grand monde pour accepter le Palois dans la course. Vous me direz, après tout, c'est quoi Bayrou ? Rien,1 député, deux sénateurs, that's all folks ! Mais les médias l'aiment bien, normal, il fait braire Sarko. Ils ont aussi évoqué le cas de ce pauvre Lagarde de l'UDI qui se voit devenir ministre. De la petite cuisine électorale qui horripile les Français.

Quoi d'autre ? Un Juppé en retrait, stressé ou cherchant à prendre de la hauteur face à ses petits camarades de jeu ? Une NKM insupportable, un Copé agressif et bafouillant, tous les deux s'imaginant un destin national; renvoyons l'un à sa moutarde et l'autre à ses SDF. Un Poisson nageant dans les eaux troubles du FN et de Civitas, mais après tout, la gauche s'accoquine bien avec son extrême sans que cela ne fasse de bulles, pourquoi Poisson ne pourrait-il pas dire tout haut ce que souhaiterait Sarko, à savoir prendre dans son filet une partie des électeurs du FN. Perso, je n'y vois aucun inconvénient. Un Bruno Le Maire toujours aussi technocratique qui a du mal à convaincre, même avec une cravate; le voici de troisième homme, rétrogradé quatrième. Un Fillon qui a su se démarquer des autres avec des propositions séduisantes. Et un Sarkozy, glissant en douce qu'il ne se représenterait pas en 2022, plus punchy que lors du premier débat, plus souriant, plus convaincant, semble-t-il. Faut dire qu' à force de lui taper dessus, les autres candidats lui rendent finalement service, le public n'aime pas  qu'on tire sans cesse sur la même ambulance.

Quoi d'autre ? Et bien pas grand chose, comment débattre de sujets d'importance à 7 sur un plateau télé, en 17 minutes, en étant interrompu en permanence par les uns et les journalopes de service ? Mission impossible ! Vivement le débat d'entre-deux tours, une fois que les ralliements auront été faits et les trahisons consommées...

Quant au sondage de fin d'émission réalisé auprès d'un échantillon de 900 téléspectateurs " représentatifs " de la population... des téléspectateurs, une surprise tout de même, sans doute la seule de la soirée: pour les sympathisants de la droite ( et non Les Républicains ) et du centre, le plus convaincant fut Nicolas Sarkozy ! Juppé, t'es foutu ! (smiley ).

Que retiendra-t-on de ce débat ? Pas grand chose que l'on ne sache déjà des propositions des différents candidats. Qu'il faudra sans doute attendre le prochain pour que l'on nous parle un tantinet plus sérieusement d'Europe et de souveraineté... et que globalement, hier soir, les candidats auront été en phase avec les conneries moderneuses: Journée de la gentillesse obligeant, ils furent tous globalement très gentils.

Succès d'audience: Indubitablement, le pouvoir d'attraction de TF1 est incroyable. Premier débat sur TF1: 5,6 millions de téléspectateurs, il est vrai que c'était le premier débat. Hier soir, seulement 2,9 millions de personnes pour regarder sur BFM et Itélé le débat, et pourtant les autres chaînes, j'ai vérifié, n'avaient pas sorti la grosse artillerie pour attirer les foules. Alors lassitude et ennui, sans doute un peu mais assurément, l'info, qu'on le veuille ou non, c'est sur TF1 que les " gens " vont la chercher. Hélas.

Prochain débat: le 17 novembre sur les très " chères " chaînes du groupe France Télévision. Entre temps, les USA auront élu un nouveau Président(e)...

Folie passagère 3343.
Résultat de recherche d'images pour " primaire de la droite et du centre "
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

31 commentaires:

  1. Juppé et Fillon. Pour qui aurait encore un doute sur le crypto-socialiste :

    http://grincheux.typepad.com/.a/6a00d8341bfb9a53ef01b7c8ac22b6970b-pi

    http://grincheux.typepad.com/.a/6a00d8341bfb9a53ef01b7c8ac22c1970b-pi

    RépondreSupprimer
  2. "les eaux troubles du FN"bon,parce que là chez les LR, ex UMP, ex RPR, l'eau est plus claire?2017, une des dernières chances d'éviter le Grand Remplacement!
    jean-luc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jean luc: second degré, l ami, second dégré. Surtout qu en ce qui concerne le FN, ce ne sont pas des eaux troubles mais parfaitement claires: aucune chance avant un bon moment.

      Supprimer
  3. Nihil novi sub sole disaient déjà les Romains.

    L'impression générale, d'après ce que j'ai lu, c'est que le tous contre Sarko l'a rendu sympathique.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
  4. J'ai pas regardé,j'avais Gomorra...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Zen Aztec: j ai regardé, j ai pas Gomorra. :)

      Supprimer
  5. Bon résumé d'un non-évènement pour des millions de Français. La chute d'audience est assez spectaculaire et démontre que cette primaire en fin de compte risque d'attirer bien moins de monde qu'espéré.
    J'ai vérifié pour la plupart de mes proches : en province, hors grandes villes, le bureau de vote se situe à une dizaine de kilomètres.
    Je reste persuadée qu'il faut être motivé pour se bouger un dimanche de fin novembre pour aller voter ailleurs que dans sa commune, entrer dans un bureau de vote de droite et payer 2€.
    Tout ça quand on connaît l'abstention récurrente pour les élections hors présidentielle.

    En ce qui concerne le débriefing journalistique de l'après-débat, certains journaleux essaient de rester objectifs, d'autres "qui paient de leur personne" étalent toute leur arrogance crasse :
    Débat Duhamel / Domenach à écouter jusqu'au bout. La fin est juste surréaliste !

    http://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-de-la-droite-un-debat-tres-loin-d-etre-au-niveau-selon-nicolas-domenach-7785587285

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gilly:chute d audience oui, sans doute quelques uns sont lassés mais en fait c'est plus une question d attractivité: pour un même évènement, comme par ex le défilé du 14 juillet ou une conf de presse du président diffusé simultanément: TF1 (ou France 2 ds une lègère moindre mesure )fera toujours de 2 a 4 fois plus d audience que BFM et Itélé réunies.
      On accorde trop d importance a ces deux chaines qui ne font à elle 2 que 5 % de l audience nationale tous programmes confondus, hélas, 45% de l'audience, tous programmes confondus là aussi, est réalisée par TF1 et Fce 2. Idem pour les infos: 45% fait par TF1 et Fce 2, le reste se répartissant sur toutes les autres chaines: Fce 3, Itélé, BFM, LCI, France Info, M6 tec...

      Tout àa pour dire que pour un même programme, comme un grand débat politique, BFM ( ou itélé, etc ) ne feront jamais les scores de TF1, lassitude ou pas.

      Un combat journalistique rapproché de Domenach contre Duhamel, je vais aller voir ça

      Supprimer
  6. Vu par hasard, j'achetais des pizzas( excellentes au demeurant); c'était Sarkozy, qu'on l'aime ou pas, il maitrise ses dossiers, il a parlé en chef d' état et non en baltringue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Grandpas: bien d accord mais Fillon a été lui aussi très bon.

      Supprimer
  7. J'ai un peu regardé, et puis Apolline de Malherbe est arrivée... Mon dieu,, c'est pas facile d'être politicien tous les jours. Personnellement je l'aurais claquée pour son impolitesse. Elle posait une question, le candidat commençait à peine à former sa phrase, sujet, verb et pas complément....et elle enquillait sur une autre remarque, autre question. Elle ne faisait même pas semblant d'écouter, juste impatiente de poser sa question suivante. Il me semblait que quand on posait une question (surtout qu'elles étaient biens ses questions), c'était pour prendre le temps d'écouter la réponse. Apparemment non, du coup j'ai zappé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Umaddrab: c'est vrai que le passage Appoline a été pas très bon, c'est là que je suis allé pisser jecrois :)

      Supprimer
  8. Pas vu hier soir, j'avais une réunion...
    Super itélé ! ils sont tellement en grève qu'ils tournent en boucle les mêmes reportages depuis plus de 2 semaines. Mais depuis hier soir, ils repassent le débat. J'en ai déjà vu des bouts à des horaires différents. Avis aux amateurs ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claribelle: et la grève est reconduite , assez pour que le CSA qui intime quasiment l ordre à la direction de ceder aux demandes des grévistes !

      Supprimer
  9. J'ai regardé 1/4 d'heure...le ton était donné dés le départ par les journaleuses "tous contre Sarko". Du coup j'ai regardé autre chose et ma tension s'en est bien porté. Je comptais de toute façon un peu sur vous pour faire le débrief :)
    Plus sérieusement, je crains beaucoup l'après primaires, ce ne sera pas forcément facile pour tout le monde de soutenir le vainqueur...pour moi la première...je ne voterai pas Juppé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: je ne voterais pas pour Jupé moi aussi.

      Supprimer
    2. @ Nana et Corto
      Et moi idem...

      Supprimer
  10. Vivement que tout ce cirque soit fini, mon cher Corto ! Regarder l'émission hier, et réentendre les journaleux aujourd'hui c'est carrément éprouvant. Mais puisque les politiques sont, paraît-il, contents et que les journalistes jubilent, de quoi oserions-nous nous plaindre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: marrant tous ces journalistes qui s accordent pour dire que c'était bien hier, perso, j ai trouvé cela guère plus brillant que le coup d avant pas tant de la faute des politiques que du format de l émission.

      Supprimer
  11. Je suis tout de meme etonne que tant de monde se soit interesse au debats entre les clowns de "droite", que des pantins insignifiants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passage obligé dans une dictature médiatique! Lamentable spectacle en effet.
      Le pire est qu'ailleurs les pantins sont inexistants.. inconsistants.
      Je donnerai malgré tout ma voix à l'un de ces insignifiants qui se prête au jeu avec courage malgré la cabale permanente que l'on met contre lui. Exercice imposé d'autant plus méritoire!
      moi J'ai regardé le délicieux Woody Allen

      Supprimer
  12. Ce qu'il y a de marrant avec Lemaire,ce vieillard de 40 ans qui ferait presque passer Juppé pour un gamin à côté,c'est qu'il pourrait essayer de porter le mimile du populo,après avoir testé le sérieux de la cravate ou le décontracté étudié du col ouvert, qu'il ne persuaderait personne qu'il peut représenter le renouvellement ou apporter du sang neuf à la politique.
    A noter aussi les efforts de Juppé pour se dégager un peu du soutien de l'encombrant Bayrou,sur l'air de :"Lui,c'est lui;moi,c'est moi".
    Afficher un soutien comme Bayrou,appui centriste qui ne vaut que pour ses capacités de nuisance autoproclamée à l'endroit de Sarkozy,risque de lui coûter les voix de wagons entiers de militants pour lesquels le nom de Bayrou est un chiffon rouge....

    Vendémiaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Vendémiaire
      Puissiez-vous dire vrai !

      Supprimer
  13. J'adore le cryptomessage : Juppé à l'extrême gauche, Poisson à l'extrême droite, Copé ne compte pas, il est là pour la rente éventuelle, proportionnelle à son % à vendre. Enfin, NKM au centre, bien à sa place ne sachant pas elle-même où elle se trouve.
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  14. N'ayant pas envie de m'infliger un second débat je savais que ton commentaire me ferait un compte rendu plus impartial que les infos .
    Merci de ton dévouement ;)

    RépondreSupprimer
  15. Géo

    Corto:"quoi d autre,et bien pas grand chose,comment débattre de sujets d importance,à sept etc..."

    Et le problème est toujours là.Le genre d émission stéréotypée ou chacun est dans sa case,telles des poupées qu un enfant sortirait de sa boite pour les y remettre un instant plus tard.
    C est ce genre de débat stéréotypé qui doit rendre pénible à plus d un l audition de ce type d émission.
    Ça me rappelle les confrontations des politiques avec des gens censés représenter l électorat de notre pays.
    Ça sentait le convenu et l artificiel à chaque seconde,tenant davantage du spectacle de foire que autre chose.
    Ce serait effectivement bien si l on pouvait aborder les débats sous l angle de l Europe,de la vassalité aux USA,à des pays du Golfe et à des cartels planétaires,de l Économie,du rôle de la France dans le monde et de son évolution dans l Histoire de ce monde,de l Éducation Nationale,des vraies causes du chômage,des territoires perdus de la republique à reprendre,des privilèges des politiques,des banquiers à chatier dés lors qu ils font n importe quoi,etc...

    Et que des "echantillons" de la population,lors des rencontres avec un personnage politique,puissent poser les questions qui fâchent et entrer dans le détail de discussions serrées avec lui...

    Sortir des carcans habituels et aérer les débats hors de contingences horaires,quitte à faire plusieurs émissions,mais prendre plus de temps.
    Je sais je rêve,mais les débats tels que Corto les décrit avec le réalisme habituel,laissent à penser que,indépendamment des partis,les vrais problèmes de fond ne seront pas traités par le prochain gouvernement.
    Maintenant,la population elle même serait elle mûre pour des changements plus radicaux?

    Peut être aussi que les propriétaires des chaînes dans lesquelles les politiques sont reçus ne l entendraient pas de cette oreille?

    RépondreSupprimer
  16. J'ai jeté ma télé il y a plusieurs années et la Terre continue de tourner et la France de s'enfoncer, mais ça m'évite de tomber sur ce genre d'émission en zappant par hasard et ce n'est pas rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Pharamond
      Tout comme moi. Et je m'en porte fort mieux.

      A part signer des pétitions qui seront jetées à la poubelle, et déposer dans l'urne votive "le" bon bulletin de vote, que faire face aux chancres qui, par magouilles et illégalités diverses, ont réussi à voler le pouvoir ?

      Au moins, ne pas pas être dupe ET ne s'éviter la torture morale de les regarder faire.

      Supprimer
    2. sans compter qu'il y a des choses bien plus enrichissantes ailleurs...

      Supprimer
  17. Franzi > "torture morale", c'est le terme approprié, en effet. Et puis nous avons des corto qui ont le courage de regarder pour nous en parler après ;-)

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.