dimanche 13 novembre 2016

Ces insupportables commémorations



On a beaucoup commémoré aujourd'hui. Comment aurait-il pu en être autrement ? Il y a un an, pile-poil, 130 habitants de ce pays étaient massacrés par des terroristes musulmans. En plein Paris, au Bataclan, dans le dixième et onzième arrondissements et au stade de France. Assassinés parce qu'au mauvais moment au mauvais endroits, parce que libres, parce que vivant en France, parce que buvant, parce que faisant la fête, parce qu' infidèles.

Une vraie tragédie, une horreur. Comment aurions-nous pu ne pas commémorer cette atrocité ? Impossible. Comment passer sous silence cet anniversaire ? Impossible. Il le fallait. Pour ceux qui sont morts, pour les familles, pour nous aussi afin que nous n'oublions pas de quoi sont capables ces barbares; ces barbares dont certains vivaient parmi nous.

Alors nous commémorons, comme nous avons commémorés les attentats de janvier, comme nous nous souviendrons du père Hamel, du massacre de Nice et de ceux qu'on a peut-être déjà oublié... Hervé Cornara ou Hervé Gourdel.

Ces commémorations sont justifiées, normales, inévitables, " humaines ", " chrétiennes ".

Et pourtant, elles paraissent à nombre d'entre nous insupportables, pénibles, non souhaitables; paradoxal, non ?

Non parce qu'on ne peut s'empêcher de penser que ces commémorations sont manipulées, récupérées, utilisées par le pouvoir en place. Mais soyons juste, une autre pouvoir aurait sans doute fait peu ou prou la même chose. En plus fin ou en plus lourdaud.

Insupportables parce qu'effectivement, elles ont été récupérées. Par Sting qui n'a pas pu s'empêcher de chanter Inch'Allah. Par ces modernoeuds  qui nous ont organisé un beau lâcher de ballons multicolores. Parce ces lampions allumés sur le canal St Martin à l'initiative d'associatifs. Avec ces bougies que l'on vous a prié de mettre à vos fenêtres ce soir. Par Président qui nous l'avait promis sobre mais qui a déambulé, filmé en continu et accompagné par le ban et l'arrière-ban de la Socialie (mais pas que) sur tous les lieux de la tragédie. Par les médias qui nous les broutent menues depuis trois ou quatre jours avec cet " anniversaire ", leurs émissions spéciales et ces témoignages poignants à souhait. Par ce matraquage médiatique et politique qui voudrait que tous ensemble, tous ensemble, nous nous souvenions...

Insupportables parce que, disons le franchement, ces morts et cette mort qui rôde -puisqu'on nous promet d'autres drames - on en a marre, on voudrait respirer un peu. On voudrait pouvoir penser à autre chose. On en a marre de voir ce Président se servir de ces commémorations, quelles qu'elles soient, pour masquer sa médiocrité ou surfer sur l'émotion. Même ça, le souvenir et la mémoire, il les aura salis. Insupportables parce qu'il nous est insupportable de voir ces commémorations présidées par des gens qu'on tient en partie pour responsable du carnage.

Insupportables car elles nous ramènent sans cesse en arrière, parce qu'elles nous rappellent que, malheureusement, il y a de fortes chances qu'on s'en prenne une autre alors que nous voudrions pouvoir, rassurés, paisiblement, regarder vers demain.

Alors, paradoxal notre ras-le bol de ces commémorations ? Pas vraiment. On voudrait pouvoir se dire " qu'on en finisse " tout en sachant qu'il faudra s'en goinfrer d'autres, encore et encore.

Folie passagère 3356.
Résultat de recherche d'images pour "bougies place de la république"
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

28 commentaires:

  1. Bonsoir,
    En effet, impossible de ne pas évoquer le 13 novembre et en même temps ces commémorations à répétition sont insupportables.
    Tous les médias ont célébré le discours émouvant du fils d'une victime.
    Il apparait que ce discours a été "contrôlé" par l'Elysée...!
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/11/13/97001-20161113FILWWW00192-13-novembre-le-fils-d8217une-victime-se-plaint-de-ne-pas-pouvoir-parler-librement.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @libresechanges: c'est vrai que je l avais oublié celui-là et pourtant j avais vu l'info. Pas étonné en réalité

      https://pbs.twimg.com/media/CxLLET0W8AEa6dF.jpg

      Supprimer
  2. Le pire c'est que tout n'a pas été dit sur les exactions commises par les terroristes, surtout ne pas stigmatiser la population musulmane.
    Ces politiciens sont des charognards et les médias leurs vils serviteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: oui, tout n a pas éété dit par les médias, heureusment qu il y a les réseaux sociaux

      Supprimer
    2. Est ce que les tortures ont ete confirme ?

      Supprimer
  3. pas de bougies vers chez nous en tous les cas, je me demande si à part les gauchos et bobos réunis, les gens n'ont pas préféré le recueillement discret
    comment les familles de victimes peuvent-elles supporter toute cette hypocrisie et cette sauce commémorative abjecte avec les responsables de ce massacre, je ne comprends pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tonton flingueur14 nov. 2016 à 01:14:00

      @Boutfil,
      entièrement d'accord avec vous, tous ces étalages de " vous n'aurez pas ma haine " , de bougies tremblotantes, de calins et autres vivre-ensensibleries, merçi, mais non merçi...j'ai autant de mal que vous a comprendre pourquoi des familles se pretent a ces simagrées, mises en scènes qui plus est, par des politiques et autres qui portent une lourde part de responsabilités dans ces drames en n'ayant pas voulu voir, ecouter, ou pire, qui par clientélisme, ont laissés cette idéologie avoir pignon sur rue, et endoctriner toute une partie du pays... entre parenthèses, a tous ceux qui clament bien fort " vous n'aurez pas ma haine " c'est très joli, mais quand c'est l'autre qui t'as désigné comme son ennemi, tu peus lui offrir autant de fleurs et de protestation d'amitiées que tu veus , lui, il l'a , la Haine, et on a vu ce que ça donne, a méditer ...

      Supprimer
  4. En Syrie Ils doivent bien se marrer, et comme les bombes russes sont mechantes, ils vont rappliquer illico en Europe pour s'amuser encore plus avec ces debiles et leurs bougies.

    Ca va bientot etre un feu d'artifice (avant les elections ??).
    Les fragiles, preparrez les ballons colores.

    RépondreSupprimer
  5. Moi, je me dis qu'il vaudrait mieux combattre le mal et le nommer plutôt que commémorer avec force postures en aucun cas sincères concernant ce gouvernement qui est responsable et coupable.
    Mais ça, c'est un voeu pieux.

    RépondreSupprimer
  6. Il est évident que l'on ne peut pas éviter les commémorations, mais, une fois encore nos bons socialistes bien-pensants et leurs chien- chiens bien dressés que sont les journalistes se sont débrouillés pour que ces commemos soient un étalage dégoulinant de bons sentiments, de petites bougies et de bouquets de fleurs, de "non vous n'aurez pas ma haine" et autres nouilleries de la même farines... Pas une fois on a parlé de ces fils de putes de ce qu'ils sont d'où ils viennent de ce qu'il sont capable de faire si on ne les éradiquent pas.
    pas une fois les journaleux n'ont remis en question la responsabilité des politiques (de tout poil) qui, on s'en doute , doit être immense.
    Une presse d'opinion mais surtout pas d'information.
    le message qu'ils font passer: Français, habituez vous à en prendre plein la gueule, parce que c'est pas fini... mais surtout pas touche à ces rats qui nous envahissent.
    Et ces cons de bobos qui se précipitent avec leurs bougies et leurs lampions...pitoyable. Ras le bol de ces nases.

    RépondreSupprimer
  7. On commémore après que la guerre soit finie et ce n'est pas encore le cas .
    Je voudrait voir la tronche des " nous sommes tous frères " si un jour ils ont un couteau sous la gorge .
    Espérons que ce gvt paiera un jour pour sa négligence dans la sécurité de la France .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te suis à cent pour cent!
      Et fais miennes les paroles d'un père de victime:" on ne répond pas à des Kalachnikov avec des bougies..."

      Et puis,au lieu de commémorer des défaites,si l'on commémorait un peu les victoires?
      Tiens,au hasard,la prochaine chute de Mossoul?
      Ou l'éradication d'un chef important du califat de merde?

      Supprimer
    2. @Claude Herni: bien sur qu il paiera. pas cher, mais il paiera/ Sa déculottée annoncée pour 2017 sera un acompte . Enfin,,j espère

      Supprimer
  8. Medias et politiques au pouvoirs n'ont aucun respect pour ces familles et ceux qui sont morts. C'est dégueulasse d'agir ainsi dans un pays ou le risque terroriste est encore très présent. Chaque manifestation met en danger la population car l'on sait que Caseneuve ne prend pas forcement toutes les précautions voulues pour protéger le peuple(Cf Nice)
    Le gouvernement flique et oppresse le citoyen ordinaire et honnête de manière presque totalitaire mais par ses comportements incite ces islamistes à vouloir passer à l'action. Ce type de manifestations bisounoursiennes montrent, en effet, toute notre faiblesse et ne correspond en rien à une réponse courageuse et ferme! Le fleur face aux tueurs les plus déterminés est une vaste rigolade!
    La gauche a du sang sur les mains via ceux qui sont au pouvoir et n'a aucune tenue!

    Et dire que mon fils aurait pu être sur la liste des morts (plus de place pour ce concert ouf!). Au moins pour le moment il n'est plus en France et pour un moment je l'espère (mais pas non plus à l'abri)

    Vu tous les migrants dispersés dans le pays ... on peut s'attendre un de ces jours à un acte sanglant en campagne..Avant les élections .. Histoire de bloquer un peu plus le système démocratique français (en lambeau)
    Que diront les médias et nos gouvernants?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Philz: que diront-ils ? Que nous sommes en guerre, que la nation doit se rassembler, que nous ne baisserons pas les bras, et blablabla, viendra après le temps des bougies et des ballons muliticolores

      Supprimer
    2. et donc ... de la soumission à la barbarie car les paroles en socialie sont bien plus importantes que les actes de courage

      Supprimer
  9. "La perspective était belle, et il était dans son élément, grave et gourmé, la mine basse, au garde à vous, les yeux humides. Quand les sondages étaient mauvais, il se régénérait dans le sacré. À la colère de la foule il opposait ses morts. Il voulait l'union nationale, ce qui sous-entendait l'interdiction de la critique. Il prônait le devoir de mémoire, pourvu qu'on oublie le présent. Ses conseillers ne cessaient de le lui répéter : on n'avait rien inventé de mieux pour censurer l'opinion. Depuis des lustres les responsables politiques se protégeaient derrière ce chantage funéraire et ses rideaux de cadavres, comme la pieuvre disparaît dans son nuage d'encre".
    - Laurent Obertone – (Guerilla)

    RépondreSupprimer
  10. Il y a la commémoration qui est acceptable, mon cher Corto, et puis il y a cette exploitation éhontée à des fins politiques qu'en ont fait les media qui ont révulsé une grande partie de l'opinion.
    J'ai cru entendre, avant de tourner le bouton, qu'on demandait aux familles des victimes de payer les impôts de leur parent blessé ou disparu dans le massacre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je ne dis pas autre chose.
      Pour les impots, oui, il y a eu quelques cas où l on a réclamé aux familles de payer les impots et charges des victimes mais ça a été vite corrigé il me semble

      Supprimer
  11. Merci, cher Corto, de décrire si précisément le profond malaise qu'on a pu ressentir hier. Cela fait du bien de vous lire, vous faîtes de la bonne médecine de l'âme !
    Avec Hollande tout devient lourd, surfait, surjoué. Tel un zombie, il propage une ambiance lourde et anxiogène, quelle plaie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Barbara: mais de rien " docteur en âme " quel joli métier :)

      Pour Hollande, vois le commentaire de Francis Hop plus haut

      Supprimer
  12. Corto:"on en a marre de voir ces commémorations dirigées par des gens qu'on tient pour partie responsables du carnage."
    Tout est dit.Bravo.

    Et nous commémorerons avec délices le jour où les Cazeneuve,Valls,Taubira and co répondront de leurs actes devant la cour appropriée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affirmatif!devant une vraie justice +10
      JJ S

      Supprimer
    2. @Gridou: la courre appropriée, comme tu y vas, la première instance sera en avril prochain :)

      Supprimer
    3. Corto:largement insuffisant!

      Parce qu'avec ce qu'ils ont fait de ce qui fut l'une des premières puissances mondiales, ils ne méritent sûrement pas de se tirer comme ça, pépères,en cumulant leurs retraites...
      Cazeneuve,en d'autres temps,aurait relevé de la cour martiale.

      Supprimer
  13. Avec les commémorations, on passe derrière les terroristes. Il serait temps de les précéder.

    RépondreSupprimer
  14. Géo

    Ces commémorations telles que décrites sont identiques à ces spectacles de pleureuses antiques rétribuées qui se griffaient le visage et se lamentaient sur le fatum(=c est le destin,on n y peut rien lamentons nous).
    Le pouvoir hypnotique de la boite à c... faisant le travail pour conditionner les gens à la soumission.
    Sûr que des images du style:
    " on ira les buter jusque dans les chiottes des banlieues les plus pourries et pour chaque mort ou estropié on en promet cent dans leurs rangs,pas au moyen-orient à bombarder n importe qui,mais bien chez nous,en France",
    celà orienterait l action dans le sens adéquat.
    Avec le déploiement soudain et inattendu de forces militaires dans les coins les plus chauds,perquisitions en masse,arrestations,tir à vue en cas de résistance,etc...
    suspension de toutes allocations chez les fichés et leurs proches pour remuer le bocal.
    Actions diffusées sur les médias...
    Ça doperait la conscience collective.
    Et ça calmerait pas mal de velléités sinon tant pis pour eux.

    À ce sujet,a t on arrêté les assassins qui ont brûlé des policiers à un carrefour?
    Sont ils punis?

    Évident que les vrais coupables sont la clique aux commandes en France.
    Leur attitude envers la Syrie notamment a entravé tout renseignement qui aurait déjoué les attentats.
    Et aussi attitude envers la Russie,dont les services de renseignements y compris en France sont bien plus élaborés que ce qu on pourrait penser,n en doutons pas.

    Aller bombarder un État souverain et ses populations,être inféodés à des pétro-monarchies arriérées qui subventionnent des groupes terroristes,
    être les supplétifs de la clique sataniste Clinton qui sont de même engeance,
    Essayer de créer toujours davantage de Français en p.Q.pour les faire voter pour les Cons du "Bien" aux élections futures,
    C est mettre soi-même les armes dans les mains des terroristes et s en déclarer les patrons.

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.