mardi 22 novembre 2016

Ite missa est. La messe est dite mais ils font mine de l'ignorer.

Résultat de recherche d'images pour "François Fillon"

Ils n'ont pas attendu longtemps. Non contents d'avoir eu le scalp de Sarkozy, les voilà se déchaîner contre Fillon. De l'extrême-gauche à la gauche droite molle, façon Juppé, haro sur le baudet. C'est en quelque sorte une union nationale qui s'est rapidement mise en place, une union nationale gauchisante qui s'est donné une semaine pour dézinguer le vainqueur du premier tour de la primaire de la droite et du centre.

Et ils n'y vont pas de main morte. Tout et n'importe quoi y passe. Tout et n'importe quoi est dit. Cela n'a pas d’importance, ce qui compte c'est que le brouhaha anti-Fillon soit suffisamment intense pour qu'un pourcentage important d'électeurs se détourne de celui qu'il a porté en tête dimanche dernier. Objectif " Juppé plutôt que Fillon ". Alors on prête à Fillon la volonté d'abolir l'IVG, ce qui est faux. On prétend qu'il va abroger la loi sur le mariage pour tous, ce qui est faux. On claironne à qui mieux-mieux que son programme est irréalisable sans même essayer de le déchiffrer. On va fouiller dans les poubelles du net et tenter de dénicher quelques boules puantes pour essayer de salir un homme qui, à défaut d'être parfait, n'a pour l'instant aucune casserole aux fesses. On récupère des propos datant de plus de vingt ans pour montrer que l'homme n'aurait pas de constance; mais qui , en politique, peut se flatter de n'avoir jamais changé d'avis ou de ne pas avoir, sur un sujet précis, évolué. Journalistes, chroniqueurs patentés, gauchiasses à la petite semaine et pieds-tendres juppéistes semblent découvrir, d'un seul coup, le programme de Fillon: Radical, rétrograde, réac, conservateur, thatchérien,... Voudraient-ils, Tartufes, nous faire croire qu'ils ne l'avaient pas lu avant ? Avant le premier tour. Et Juppé, lui qui n'a jamais revendiqué une quelconque foi, ose se déclarer plus proche d'un Pape présenté comme gauchisant - ce qui est faux - que de Sens Commun, histoire de faire entendre un son de cloche que ne démentirait pas la canaille de Libération ( voir ci-dessous ). Outrageusement, la gauche comparaît en 2012 les meetings de Sarkozy à ceux de l'Allemagne nazie,  vous verrez que bientôt, ils seront tentés de comparer ceux de Fillon aux assemblées dominicales de la Fraternité St Pie X.

Mais tous ces Jean-Foutres font fausse route. Ils font fausse route parce qu'ils ne trouveront rien à se mettre sous la dent, rien qui empêchera l'alternance qu'ils redoutent tant. Fausse route parce qu'ils n'ont pas compris que la France avait changé de camp. Fausse route parce qu'ils ne sont pas aperçu que la Manif Pour Tous n'était pas un simple mouvement spontané mais le révélateur, le réveil, d'une France qui n'en pouvait plus de la doxa post-68, d'une France fière de ses racines et de ses traditions, d'une France marquée à jamais par son héritage chrétien, d'une France qui, lassée du tintamarre progressiste, a décidé de faire entendre le sien. La France n'est plus à gauche, si tant est qu'elle le fut, la France est désormais - depuis un moment, en réalité - à droite.  Rien ne sert de stigmatiser, de critiquer, moquer, railler, insulter cette France là, cette France dorénavant majoritaire. Elle a décidé de ne plus se taire. Sarko était sans doute trop cash, elle a choisi Fillon, plus arrondi, plus sobre, plus " réfléchi " pour l'emporter. Juppé, Pécresse, Apparu, Raffarin, Copé, Mariton, NKM, de Calan, Lagarde font fausse route en jouant la carte d'une droite modérée, molle, centriste. La recette hollandaise de 2012 ne fonctionne plus. Quant à la gauche, plutôt que de ferrailler contre Fillon, elle ferait mieux, vu l'état dans lequel elle se trouve, de commencer à panser ses plaies et de réfléchir à un nouveau discours. Elle le sait, 2017, c'est cuit pour elle, le moindre mal serait Juppé. Mais cela ne fonctionnera pas. La France a besoin d'autre chose.

Le summum de cette fronde aussi soudaine qu’inappropriée contre Fillon sera sans conteste, selon moi, l'éditorial de cette vieille canaille trotskiste de Laurent Joffrin dans Libération. Tout y est: La haine du catho, la mauvaise foi, l'insulte, les amalgames qui puent, la raillerie surfaite et l'horreur que représente pour lui Fillon ( ses électeurs et la France décrite ci-dessus avec) ), horreur démesurément surjouée. Sacristie qu'il a titré: 

" Journée des dupes. Beaucoup d’électeurs ont voulu écarter un ancien président à leurs yeux trop à droite. Impuissants devant la mobilisation de la droite profonde, ils héritent d’un candidat encore plus réac. C’est ainsi que le Schtroumpf grognon du conservatisme se retrouve en impétrant probable. «Avec Carla, c’est du sérieux», disait le premier. Avec Fillon, c’est du lugubre. Bonjour tristesse… La droitisation de la droite a trouvé son chevalier à la triste figure. C’est vrai en matière économique et sociale, tant François Fillon en rajoute dans la rupture libérale, décidé à démolir une bonne part de l’héritage de la Libération et du Conseil national de la Résistance. Étrange apostasie pour cet ancien gaulliste social, émule de Philippe Séguin, qui se pose désormais en homme de fer de la révolution conservatrice à la française. Aligner la France sur l’orthodoxie du laissez-faire : le bon Philippe doit se retourner dans sa tombe. On comprend le rôle tenu par les intellectuels du déclin qui occupent depuis deux décennies les studios pour vouer aux gémonies la «pensée unique» sociale-démocrate et le «droit-de-l’hommisme» candide : ouvrir la voie au meilleur économiste de la Sarthe, émule de Milton Friedman et de Vladimir Poutine. Nous avions l’Etat-providence ; nous aurons la providence sans l’Etat. C’est encore plus net dans le domaine sociétal, où ce chrétien enraciné a passé une alliance avec les illuminés de la «manif pour tous». Il y a désormais en France un catholicisme politique, activiste et agressif, qui fait pendant à l’islam politique. Le révérend père Fillon s’en fait le prêcheur mélancolique. D’ici à ce qu’il devienne une sorte de Tariq Ramadan des sacristies, il n’y a qu’un pas. Avant de retourner à leurs querelles de boutique rose ou rouge, les progressistes doivent y réfléchir à deux fois. Sinon, la messe est dite. "

Joffrin, relique journalistique s'il en est, qui n'ose même plus donner dans le socialisme, préférant parler de progressisme, se trompe jusque dans sa conclusion: Il n'y a pas de " sinon " qui tienne: Ite missa est, la messe est d'ores et déjà dite.

Cette France qu'il vomit et que combat pour le moment Juppé et sa clique et qu'incarne actuellement Fillon gagnera la présidentielle de 2017. Ils font juste mine de ne pas y croire.

On parie ?

(Pour ceux qui iront écrire " mais qui lit encore Libération ? "... Libération, en 2015, c'est en moyenne, 88 000 exemplaires papier vendus chaque jour, 27 000 abonnés papier, 4 millions de visiteurs uniques par jour sur son site et 10 000 abonnés numériques, neanmoins, une diffusion payée en baisse de 20% sur le premier semestre 2016... )

Folie passagère 3365.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@yahoo.fr

63 commentaires:

  1. Le tir de barrage contre Fillon est impressionnant, c'est de l'artillerie lourde. Je vais peut être me fendre de deux euros dimanche prochain.

    Le Nain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Le Nain: je te les prête, sans intérêts, si tu le souhaites. Impressionnnant, oui ce tir de barrage.
      ce soir discours des deux, Juppé excellent, vraiment, excellent orateur mais politicien quand Fillon, moins bon orateur, est apparu, à mes yeux, comme un excellent Homme politique avec une vison pour demain.

      Supprimer
  2. l'article de Joffrin (Mouchard de nom de naissance. Je sais, c'est mal, aussi mal que de se moquer du physique) donne envie de sortir la flamberge et de crier "rembarre Montjoie Saint Denis"

    Ou sinon de solliciter un parti de Cosaques et leur knout.
    Ou encore de faire bâtonner le maraud.

    Mais il ne faut pas se leurrer : cet homme de plume maniant merveilleusement bien le mensonge fielleux, l'insinuation approximative mais dévastatrice est dangereux. Les mots sont des armes, en particulier quand ils sont des mensonges.
    la postérité révolutionnaire de tant d'immondes pamphlets voltairiens le démontre aisément.

    Popeye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Popeye: bien sur que ce gars est dangereux pour la simpleet bonne raison qu il ne fait qu'écrire dans un canard qui a encore de l audience ce que de très nombreuses personnes pensent. L homme a encore de l audience.

      Supprimer
    2. effectivement , l'aberration a encore de l'audience
      payée avec votre pognon, comme il se doit
      mouchard sera l'impérissable auteur des phrases sublimes suivantes, bavées lors du tremblement de terre d'haïti "ce qui a frappé ce sont les plaques tectoniques -ta mère?- de la misère"
      ho putain, les plaques tectoniques de la misère....ça restait à inventer , il l'a fait
      chapeau bas....
      et ce type continue à être lu....
      un peu comme la mitte qui parlait de "l'immarcessible enclos où le christ viendra se reposer..." arf!

      Supprimer
  3. Libération ? il vont mourir de leur belle mort, du fait du déclin naturel de leur lectorat ... Les "digitals natives" n’achètent plus ce torche cul, ni les autres ...
    Ita Missa Est

    LA question est de savoir s'il appelleront à la violence quand le curseur va se décaler un peu plus à droite

    --
    Pwet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pwet: Liberation n'est pas près, hélas, de disparaître. Il vit sous perfusion de gauchistes fortunés qui ne veulent a aucun prix le voir mourir.

      Ils n appelleront pas à la violence, trop politiquement injustifiable, mais la susciteront et iront même jusqu à l'excuser.

      Supprimer
    2. Ce tract (il n'y a pas d'autre mot pour le désigner) vit surtout sous perfusion d'argent public...c'est nous tous qui payons pour lui permettre de survivre, au nom d'un prétendu pluralisme des courants de pensée...

      Supprimer
  4. Ne me dites pas, mon cher Corto, que vous vous attendiez à autre chose pour ce second tour d'une élection primaire qui portait en elle, que vous le vouliez ou non, tous les germes de la haine que ces gens-là se portent, et qui ne demandait qu'à s'exprimer une fois de plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: arrêtez avec cette primaire que ni moi, ni vous, voulions. elle est là, point barre et faut faire avec. Juppé ne hait pas plus fillon que fillon hait Juppé. ils sont concurrents. je note que ce soir ils ont tous les deux fait un discours, Juppé a passé de longues minutes à étriller Fillon quand Fillon n'a quasiment parlé que de la France.

      Supprimer
  5. Impressionnant la passe d'arme d'Ali contre Fillon , à croire que c'est une bataille droite - gauche .........m...de c'en est une .
    Nous verrons si dimanche les gauchisses se fendront encore d'une tune de 2 euros , parce que je connais beaucoup de Sarkoziste qui ont rendu leur carte et qui iront à la pêche au lieu de l'isoloir .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Claude Henri: " je connais bcp de sarkozystes ... " et bien, après réflexion, je trouve, moi sarkozyste assumé, qu'il faudrait être bien stupide pour qu en allant à la pêche dimanche, on donne un quelconque avantage à Juppé.

      Supprimer
    2. Surtout que Sarko lui même votera Fillon...franchement on peut comprendre la déception, dans un premier temps, de ceux qui lui étaient fidèles .. mais au fond je pense que bien des Sarkozystes au contraire savent ou est l'intérêt général pour avoir le meilleur représentant des valeurs de droites et pour garder celui qui peut vraiment les défendre en tant que président et pour le pays!
      Juppé a définitivement montré ses limites...
      Aller à la pêche... Ce n'est pas ce que voudrait Sarko..je ne crois pas !

      Supprimer
  6. Fillon aurait du rajouter dans son programme : réduction de 90% des aides à la presse, meilleur manière d'étrangler ces diarrhéiques verbeux. Comme dit, il faut se méfier de l'inflence des agit-prop professionnels, qui oblige le sujet soumis aux calomnies à se défendre, position de faiblesse. Fillon n'est pas mon choix (Sarkozy), mais j'irai voter Fillon Dimanche pour faire barrage à ce miteux mité, maire de la ville qui va pouvoir s'enorgueillir (?) de la plus grande mosquée de France !. Normal pour ce lèche babouche éffréné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme: Cette histoire de super mosquée a Bordeaux est un hoax de première. pas d'intox. merci. ceci dit, sarkozyste, j irai sans aucun doute mais après reflexion, voté Fillon dimanche.

      Supprimer
  7. Géo

    La prose d un diplodocus comme Joffrin tue.
    (J en avais déjà lu une tranche.)
    On s endort presque sous le défilé de mots sans rapport avec le réel.
    Elle tue par l ennui qu elle suscite,qui naquit un jour de l uniformité.
    C est idéologique,périmé,vide,pompeux et inintéressant.

    Aucun intérêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Géo: aucun interêt pour toi, peut être, surement même, lais Libération et donc Joffrin sont lus et approuvés par énormément de monde.

      Supprimer
    2. Géo

      @Corto

      "Lus et approuvés par énormément de monde"

      Et c est peut être bien pour celà que le pays est dans cet état.
      J ai lu plusieurs de ses éditoriaux,des Libé remis par hasard et réellement,j ai trouvé le bonhomme vieillot,coincé,lourd à digérer.
      Je suis dans tes tranches d âge,mais j ai pu connaitre aussi un certain nombre de personnes jeunes qui lisent aussi et sont à l opposé d être idiotes,et des réactions ironiques par exemple,devant les candidatures d un Juppé,ou un éditorial de Joffrin,c est du genre:
      "Tiens,tu vois bien!C est là qu on voit vraiment que la France est un pays de vieux!"(mdr)

      Pas dirigé contre nos humbles et dignes ancêtres,mais contre cette caste politique et idéologique de gens qui ne pensent qu à leur gueule et à préserver leurs acquis au détriment des générations futures,
      des types comme Joffrin sentent le moisi pour une jeunesse qui a besoin de concret,de réel,et non pas de discours idéologiques creux ou haineux contre le camp adverse,où ils sentent bien que elles,les jeunes générations,qui ont très conscience de notre situation...et de la leur,se sentent délaissées
      et pas rien qu elles,mais qui hériteront du pays et de l état dans lequel les Fossiles Associés le leur auront légué.

      Alors je ne sais quelle tranche d âge ou catégorie sociale apprécie le plus Joffrin,indépendamment de l idéologie,mais on a envie de dire:de la fraicheur,de la vitalité,de l humour,de la vie,que diable,et non pas ce genre de vieux schnock indécrottable à l idéologie monolithique et moisie qui ressert les mêmes arguties propagandistes.

      Si nombre de gens ont envie de garder leurs racines et leur âme individuelle ou collective ils n ont pas besoin de vieux fossiles pour leur faire de la morale à la c..
      et pour essayer de les convaincre qu ils ont tort et que ce sont ces fossiles qui ont raison.

      Non aux fossiles bons pour le cimetière des éléphants,et à ces discours d un autre âge.

      Hoffrin,comme d autres,est libre d écrire pour plaire à une caste de gens si ça lui chante,mais lui,comme d autres,ferait mieux de cesser de casser les bonbons au peuple en se prétendant détenteur de l idéologie suprême et sublime face à laquelle toute pensée différente est diabolisée et jugée immorale,car au fond plein de gens s en foutent des idéologies de ce genre.

      Joffrin,au fond,soutient le mondialisme,la puissance des grands cartels bancaires,l impérialisme US,le déracinement de peuples entiers,la destruction de l identité nationale mais aussi spirituelle et ça nombre de gens le ressentent intuitivement même si ils n n ont pas forcément les clés pour le définir.
      Joffrin n est à mon sens que le larbin conscient ou pas,d une caste féodale.
      Un vieux truc,une vieille scorie, destinés a être balayé par l évolution humaine pour peu que celle ci progresse vers un mieux être.

      Supprimer
    3. Géo

      "F.de souche.Alain Juppé,l anti Donald Trump pour le New York time."

      Pour sa campagne:réception et demande de dons au Rockefeller Center,et engagement à satisfaire les marchés financiers et à ne pas céder devant les oppositions populaires,si il devenait président.
      Moi pas surpris de certains procédés,si il est président il sera sans merci pour le peuple,pour les Français.

      Ce sera l austérité avec un grand A.
      Je ne dis pas que Fillon serait un modèle de satisfaction pour le citoyen,mais je suis persuadé depuis longtemps que si l autre devient président,il aura un acharnement particulier à rabaisser les Français en raison d un fond hargneux et vindicatif que le bonhomme porte,sous ses aspects débonnaires dans ses pitreries de "jeunisme"qui ont fait rire plus d un,n en déplaise.
      Alors si des socialistes ou gauchistes,les vrais,veulent voter pour ça,libre à eux mais si les cons volaient ceux là seraient chefs d escadrille.

      Et il y en a qui se prétendent pour le peuple et qui soutiennent mordicus ce genre de choses dans leur torchon.

      Comment accorder le moindre crédit à leurs singeries idéologiques devant leurs contradictions si flagrantes?

      Sous les écrits,les théories,l idéologie,tout ça c est rassi,moisi,faisandé,ça sent mauvais et c est moche et décadent.

      Supprimer
  8. Les gauchistes ont voté Fillon pour éliminer Sarkozy, maintenant ils iront ami Juppé pour garder une impression de pouvoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Gradpas: je ne crois pas un instant que Juppé puisse battre Fillon dimanche prochain.

      Supprimer
    2. @ Corto
      Je n'en suis pas si sûre que vous.
      Quand on permet au loup de rentrer dans la bergerie, il ne faut pas espérer qu'il ne finisse pas le travail...
      S'ils le veulent, ils auront la peau de Fillon aussi facilement qu'ils ont eu celle de Sarkozy.

      Mon dilemme, maintenant : faut-il voter Fillon pour tenter de bloquer Ali Jupoland ? Ou essayer de trouver, hors de cette saloperie de Primaire, un candidat valable et moins pleutre ?
      Plus que quelques jours de réflexion...

      Supprimer
  9. Il faut faire barrage en votant Fillon .. c'est clair. C'est la meilleure façon de répondre à Juppé qui a une attitude lamentable et montre son vrai visage. Il ne rend pas service à la droite et ne peut représenter ses valeurs. Ce n'est qu'un politique sans vergogne de ceux dont on ne veut plus!
    Bien sur cela n'empechera pas les journalistes malhonnêtes de cracher sur Fillon . Bon nombre ne savent faire que cela. Des chiens galeux au service d'une idéologie poubelle qui ne véhicule plus que des plats avariés aux odeurs nauséabondes.

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Corto,

    Ton billet est excellent. Un de tes meilleurs. J'aurai voulu l'écrire.
    Si on voulait une preuve que ce pays est en pleine déliquescence morale, ce à quoi on assiste depuis deux jours le prouve amplement. Déjà, la une de ce pécu qu'est Libération, celle d'hier, fait honte par l'amalgame qu'elle insinue (on sous-entend clairement que Fillon n'est qu'un vulgaire émule de Mussolini). J'espère que tous les journalopes de Paris vont avoir des réveils très pénibles jusqu'à l'élection présidentielle (je pense au 4 décembre prochain et au mois de mars pour les Pays-Bas). Plus eux, leurs maîtres et toute la cour qui les entourent tirent sur l'ambulance, plus ils confortent leurs adversaires dans leur choix. Je souhaite ardemment que le robinet à subventions soit coupé à tous ces torchons sales mais je n'y crois guère.

    Bonne soirée (malgré la Socialie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @H: merci !
      moi aussi, je souhaite mais, hélas, aucun homme politique ne supprimera les aides à la presse. et d'une parce que trop d emplois seraient menacés et de deux, un déluge de protestations et de manifestations de rue s'abattrait sur celui qui essaierait

      Supprimer
    2. "le robinet à subventions": beau et vital débat!
      Je souhaite, quant-à-moi, que les prochains impétrants à la Magistrature liquident une bonne quinzaine de ministères et secrétariats aussi inutiles que coûteux pour la création d'un Ministère aux Subventions, interdisant ou limitant de facto drastiquement la possibilité aux collectivités locales ou territoriales de financer des associations "culturelles" ou cultuelles qui minent notre société.
      Mais je rêve...

      Supprimer
  11. Aller jusqu'à parler de "catholicisme politique" et le mettre sur le même niveau que l'islam politique...faut-il qu'il ait la haine ? Cette raclure a complètement disjoncté...
    Je suis consternée par tout ce que je lis et entends de la part des gauchistes...quand à Juppé il confirme au-delà de mes espérances ce que je pense de lui. On jurerait une guerre droite contre gauche.
    C'est pas le moment de se démobiliser, partisans de Sarkozy compris, les gauchistes sont au taquet et Juppé a encore des chances de l'emporter avec leur aide...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Je n appréciais guère Juppé mais là, depuis deux jours, j avoue que question petitesse, il dépasse tout ce que je pensais qu il était possible de faire.

      Supprimer
  12. "cette France dorénavant majoritaire" ... ? attendons quand même les élections (les vraies)... avant de fanfaronner...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Alix: pas besoin d'attendre même Renaud Dély, Laurent neuman et Françoise Degois l'ont admis.

      Supprimer
    2. Je crains, comme Alix que la présidentielle est loin d'être gagnée. Nos concitoyens sont, comme des enfants de divorcés, tiraillés entre les 2. Mais, les enfants gâtés par l'un des 2 parents ne seront pas forcément volontaires si on les prévient que la garde va changer et qu'il va falloir faire ses devoirs plutôt que de rester devant leur Play Station (initiales décidément très funestes à la bonne éducation) Gagner la droite, c'est une chose mais réveiller le monstre c'est un gros risque. Je crains vraiment qu'à tant annoncer la couleur sombre, les Français ne prennent peur, bien aidés en cela par nos médias.CCLM

      Supprimer
  13. "La haine du catho" dites vous en rapportant les propos du coco Joffrin... Si chacun de nous, vous même, déjà, pouvait dire "catholique" et non "catho", cela irait dans un meilleur sens que celui de succomber à la langue des crétins !
    Non ?

    RépondreSupprimer
  14. Rien d’étonnant de la part de ce sournois Laurent Mouchard.
    Ce triste individu, n’est bon qu’à baver dans sa barbe et à faire la chattemite dans les débats TV.

    Juppé et ses sbires sont de très mauvais perdants prêts à vendre leur âme pour arriver à leurs fins.
    Cet homme vieillissant, jouant les Papys Flingueurs est bien attristant dans son rôle et ne mérite pas l’ombre de la fonction à laquelle il prétend aspirer.
    A force de trop en faire dans le dégueulasse, je lui souhaite de finir en arroseur arrosé (et pas par de l‘eau). C’est tout ce qu’il mérite.

    Nicolas Sarkozy me manque déjà …

    Merci pour tes excellents billets. Amitiés du Sud

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lou Sétori: ce soir, deux discours, Juppé et Fillon. l'un n a cessé de torpiller Fillon, Fillon n'a quasiment parlé que de la France, voilà qui me suffit, moi a qui Sarkozy manque déjà aussi, pour voter Fillon sans condition.

      merci à toi, amitiés du nord.

      Supprimer
  15. Moi qui pensais ne pas le faire,je crois que je sacrifierai deux Euros Dimanche pour Fillon,car il faut tout faire pour éliminer Juppé,le prétendant adoubé par tout le système comme un moindre mal pour se protéger et se perpétuer...
    Normalement,malgré le tir de barrage que va subir François Fillon toute cette semaine(heureusement,l'homme est placide),c'est plié pour Dimanche,avec le report logique des voix sarkozystes sur lui,après que Nicolas Sarkozy lui a apporté son soutien clair et net.
    Copé du haut de son matelas de 0,3% n'aura pas un pouvoir de nuisance suffisant,seule sa haine semble acquise à Fillon,ce qui n'est déjà pas si mal...
    Je n'imagine pas que Dimanche une seule voix des militants et des électeurs sarkozystes puisse aller se perdre sur le crâne nu et ridé d'Ali Juppé,sinon ce serait à désespérer!
    Mais,comme il faut bien tout prévoir et si c'est Juppé qui devait l'emporter Dimanche prochain,ce serait,en ce qui me concerne,soit l'abstention ou le vote FN,à la prochaine présidentielle.
    Evidemment,dans le cas d'un duel homérique Juppé/Hollande(Allez,soyons fou!),c'est au fond des cabinets d'aisance que finirait ma carte d'électeur,foi de pascal...de Vendémiaire,pardon.
    Pour résumer,Juppé n'aura pas ma voix,mais ma cordiale détestation,ça oui!

    Vendémiaire.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @vendemiaire: " Je n'imagine pas que Dimanche une seule voix des militants et des électeurs sarkozystes puisse aller se perdre sur le crâne nu et ridé d'Ali Juppé,sinon ce serait à désespérer! " Vu ce que je vois sur les réseaux sociaux et ce que j entends des sarkozystes, le pb n 'est pas qu ils aillent voter Juppé, ils n'iront pas, mais qu'ils ne se déplacent pas et se réservent pour voter MLP

      Pour le reste, comme toi.

      Supprimer
  16. Laurent Joffrin est un "Young leader" tout comme Hollande, Juppé, NKM, Pécresse ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "young leader"?
      arf!
      le type a plus de cheveux blancs que moi!
      d'autre part , le terme de young leader est une construction américaine, qui a montré ses limites, surtout lors de la reconstruction de pays comme l'afgha ou l'irak
      résultat , on leur a imposé des gens contestables comme karzaï ou maliki qui étaient , au mieux, les leaders des subventionnaires traînant dans les couloirs ( en globish "lobby") de washington
      on connait la suite

      Supprimer
    2. Géo

      Joffrin,"young leader"

      C est pas aussi un loup-garou de série B?
      Parce que la photo,là...
      Je me suis encore posé des questions.
      Je sais,on a dit:"pas le physique".
      Mais y'a des limites,quand même,ou c est encore une opération de chirurgie esthétique qui a tourné au drame.
      Si oui,pas étonnant qu il l ait mauvaise.

      Supprimer
  17. Annie

    A voir aussi dans le Point la couverture des inrockuptibles. Immonde ! Il y a 3 jours, 63 personnalités de gauche lançaient un appel à stopper le hollande-basching
    Vont-elles en lancer un nouveau pour Sarkozy et Fillon ?

    BONNE SOIREE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Annie: j ai fait un billet sur ces 63 personnes somme toutes aussi minables qu'hors sol.

      Supprimer
  18. Très déçu du comportement de Juppé et de ses partisans. J'ai voté pour lui dimanche dernier mais je ne pense pas le refaire. D'autant plus que je considère pas que l'avortement soit un droit fondamental. Mais en plus, Juppé se comporte mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Roi Calixte: itou. Le comportement et les propos de Juppé depuis ce matin sont, pour reprendre ses propres mots, " dégueulasses "

      Supprimer
  19. Il faut qu'il y ai une forte mobilisation vers Fillon, espérons que chacun le comprendra ! si c'est Juppé dimanche,c'est sûr, je vote FN ! Juppé est devenu une pourriture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: mathématiquement Fillon devrait gagner et je ne crois pas que je nee crois pas que les attaques à la con de Jupé le desserviront, bien au contraire

      Supprimer
  20. tonton flingueur23 nov. 2016 à 00:48:00

    @ nana,
    le sieur joffrin n'a nullement disjoncté hélas ! non, il est juste dépité et dévasté, qu'une fois de plus les manips grossières, sondagières et médiatiques n'aient pas trouvé preneurs, et que le président que cette petite caste c'était choisi semble, pour l'instant, avoir explosé en vol...

    Il est vrai que cela commence a faire beaucoup pour la classe " dominante " , tout ce qu'ils s'emploient a faire ingurgiter de force au populo récalcitrant, celui ci le leur recrache aussitot a la gueule avec des hoquets de dégout... breixit, clinton, l'islamocompatible juppé, bref, ca commence a suinter la panique a tous les étages et a fouetter dans les calbutes... d'ou cette débacle diarhhéique du sieur mouchard/joffrin dans son torchon, remarquez, rien de plus logique, son journal s'apparentant plus a du PQ qu'autres choses...

    enfin, vous remarquerez le vicieux coup de pied de l'ane au catholicisme " politique ", celui ci est décrit comme : activiste et agressif , l'islam lui n'est QUE politique... remarquez, c'est un peu normal, quand tous les journalistes types joffrin applaudissaient et acclamaient en choeurs tous les pires totalitarismes, du moment qu'ils se disaient de " gauche " , ils manifestent forcément une sympathie particulière pour l'islam POLITIQUE, on ne se refait pas, n'est ce pas ...

    RépondreSupprimer
  21. Joffrin, ce type exécrable est un jacobin de la première heure, celle de la république-terreur.
    Son modèle pourrait-être Aristote :
    « …afin que tous les Athéniens de bonne volonté pussent prendre part aux délibérations : quiconque frapperait un orateur d’une amende ou le citerait en justice ou le ferait comparaître devant un tribunal, serait poursuivi par voie de délation sommaire, saisi et traîné devant les stratèges : ceux-ci remettraient le coupable aux Onze, qui le puniraient de mort. »
    Aristote (384-322 av. J.-C.). Constitution d'Athènes / Aristote ; trad. par B. Haussoullier,.... 1891
    Homo Orcus

    RépondreSupprimer
  22. J'ai voté ce dernier dimanche et entends bien y retourner pour éviter que le vieillard, ancien repris de justice et islamophile ne prenne pour 5 ans les manettes d'une France en perdition.
    L'édito de Joffrin n'est commenté que par 96 personnes en 48 heures, cela montre à quel point les citoyens se moquent des commentaires de la presse aux ordres. Libé, c'est quasiment 7 millions de subventions chaque année. Gloups ! La ponction est douloureuse pour laisser s'agiter les anti-France.
    Je ne suis que très modestement enthousiaste à l'idée de voir Fillon aux manettes. Il fait partie du sérail. Il surfe sur les attentes des Français de tradition, mais je pense qu'une fois élu Président, il ne fera rien.
    Philippe de Villiers, lors d'une interview, à la sortie de son livre "Le moment est venu de dire ce que j'ai vu" en nov 2015, explique qu'étant donné le lobbying européen, rien n'est décidé par les Nations. Un groupe puissant de politiques et grands patrons décide de tout : le groupe Bilderberg. Fillon, tout comme Juppé, font partie de ce cercle et ne fera rien.
    Voir le lien : www.youtube.com/watch?v=XhAuCSDAy_w
    J'aime le : "Pourquoi y s'cachent ces gens là ? Pourquoi y s'cachent ?" de Ph. de Villiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Dame Ginette: on verra bien si Fillon fait ce qu il annonce, globalement j'approuve, mais en attendant, vaux mieux Fillon que Juppé, alors on vote Fillon !

      Supprimer
  23. Napoléon disait de Talleyrand qu'il était de la merde dans des bas de soie...

    Joffrin / Mouchard (ça lui va comme un gant) n'a même pas l'excuse d'être entouré de bas de soie...

    RépondreSupprimer
  24. Vous me contestez le mot "haine", mon cher Corto, pourtant voici ce que je relève chez vos commentateurs : "faut qu'il ait la haine", "prêts à vendre leur âme", "trop en faire dans le dégueulasse", "seule sa haine semble acquise à Fillon"...
    Que vous faut-il de plus ? Que Juppé fasse huer Sarkozy par la "famille de la droite et du centre" ? Eh bien il l'a fait, hier à Toulouse, tout en remarquant cyniquement: "On en aura besoin !"
    Décidément pour moi aussi, il en fait trop dans le dégueulasse, mais c'est sa façon à lui de traiter celui que vous appelez son "concurrent" !

    RépondreSupprimer
  25. Mais toute cette bave qui se déverse à grands flots n'est que l'indice que les fiéleux ont compris (sans pourtant l'admettre) que leurs jours sont comptés et que la société française n'en peut plus de leurs sempiternels prêchi-prêcha d'église bolchévique.
    Dans un dernier spasme, ils crachent leur venin qui n'empoisonne qu'eux.
    Et le vieux décrépi (je peux me permettre cet adjectif, mon âge se situant entre celui de F. Fillon et celui dudit ridé), qui croit encore vivre dans un monde où on pouvait facilement museler l'opinion avec deux ou trois torchons et une télé publique à la botte, découvre son vrai visage ravagé par l'humiliation d'une défaite cuisante inéluctable.
    Paix à son âme vendue aux gauchistes haineux, bien triste fin sans honneur. Chirac s'était mépris: le pire d'entre nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Hermodore: le pire d entre tous, peut etre pas quand même, j en vois des biens pires que lui

      Supprimer
  26. J'aurais pas aimé avoir Joffrin comme commissaire politique (ou du peuple) dans mon quartier à Moscou en 1937.

    RépondreSupprimer
  27. En parlant de catholicisme politique pour mieux masquer l'islam politique, Hadji Juppé est sur la même ligne que Vincent Peillon lorsqu'il écrit :

    - "Il faut donc à la fois déraciner l'empreinte catholique qui ne s'accommode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les moeurs, les coeurs, la chair, les valeurs et l'esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements"

    - " On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique. Comme on ne peut pas non plus acclimater le protestantisme en France comme on l'a fait dans d'autres démocraties, il faut inventer une religion républicaine... "

    - "Toute l'opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l'Eglise". (Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)

    La religion de substitution choisie en très haut lieu pour éradiquer définitivement la chrétienté est … l'islam !

    Attendez encore et peu et vous verrez que Hadji Juppé fera le parallèle entre le catholicisme et Daech. Le pire est toujours sûr.

    RépondreSupprimer
  28. " Avec Fillon , c'est du lugubre ! " dixit Joffrin ! C'est bien à lui de sortir ça avec sa tête de vieux renfrogné ! Pour Juppé , quel comportement lamentable et décevant ! Sarkozy le conspué a tellement plus d'élégance et de grandeur dans la défaite . Quant au discours de Fillon hier soir quel punch ! Dimanche dernier , je ne savais qui choisir , ce dimanche ci mon choix est fait sans hésitation ! La France a besoin d'un homme bien élu ! Le clan chiraquien aura jusqu'au bout été le clan de la traitrise ... ( A l'exception de Bernadette ! ) ! Que le meilleur gagne ! Marguerite

    RépondreSupprimer
  29. Dans le même goût, il y a cet article de Claude Askolovitch qui n'est pas mal non plus!
    http://www.slate.fr/story/129059/fillon

    RépondreSupprimer
  30. Belle lettre de Debré (Bernard, pas l'autre, le plaisantin qui vote Hollande).
    http://www.bernarddebre.fr/2016/11/22/lettre-ouverte-a-alain-juppe-2/

    Droopyx

    RépondreSupprimer
  31. Je me demandais à qui ressemble le truc sur la petite photo en fin de billet.
    Cela m'est revenu : à maître Yoda !
    Il doit s'agir de Adoy, celui qui a toujours été du mauvais côté de la Force.

    Droopyx

    RépondreSupprimer

Les TROLLS seront systématiquement catapultés. Dépollution oblige ! Les commentaires d'anonymes quasi-systématiquement rejetés . La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.