samedi 2 février 2013

Goodyear, Arkema: Peut-on parler de criminalité syndicale ?


Dites-moi, ce qui se passe sur le site de Goodyear, ou différemment chez PSA, cela ne vous rappelle rien ? Vraiment rien ?
 
Faites donc un travelling arrière et relisez ceci: C'était en novembre 2012. Le patron du site chimiquier Arkema renonçait à investir sur son site de Pierre Bénite. Pourquoi ? Parce que malgré un plan d’investissement prévu de 70 millions d'euros, pas si courant en ces périodes de crise économique, le boss, il en a eu marre des pressions, blocages et grèves à répétition menées par la CGT. Alors, il a dit fuck niet, on arrête et de fait, il ira investir ailleurs. Oui, les 30 cégétistes du site, jusqu'auboutistes, firent capoter le plan de restructuration. Non, non, ce n'est pas moi qui l'écrit, c'était le délégué du syndicat CFDT du coin: " Pour une fois qu'un industriel veut investir en France, voilà que trente personnes font tout capoter ! "
 
Et bien avec Goodyear, c'est grosso merdo, la même chose. Une direction qui depuis plus de 6 ans cherche à réorganiser un site et un syndicat, la CGT, qui fait tout pour faire capoter le truc. Et ça marche, Goodyear, de guerre lasse, annonce la fermeture du site et plus de 1 000 ouvriers vont se retrouver sur le carreau ! A Amiens-Nord, la CGT met le bronx, le site ferme. A Amiens-Sud, les syndicats emmenés par la CFDT négocient intelligemment et acceptent de signer des accords de flexibilité, l'usine tourne et personne n'est viré !

Peut-on parler de crime comme le fait Boulevard Voltaire ?:
" Pour tuer le site de Goodyear, d’Amiens-Nord, que sa direction va fermer, ils se sont mis à plusieurs. Un meurtre collectif. Ou plutôt un assassinat prémédité.
Il n’est pas utile d’établir une hiérarchie parmi les assassins. Commençons simplement par le plus bruyant et, hélas, le plus audible : la CGT. L’organisation syndicale hurle, proteste, promet grèves et vengeances. C’est dans sa nature, comme il est dans celle du scorpion de piquer pour donner la mort. La CGT, c’est la garde napoléonienne à Waterloo. Enfin pas tout à fait. La CGT, certes, ne se rend pas, mais elle ne meurt pas. Elle est increvable. Et elle se battra jusqu’à la mort du dernier ouvrier licencié.
Les micros imbéciles se tendent vers les cégétistes ravis de faire la roue avec les mâles accents de la lutte finale. Aucun des porteurs de micro n’a fait l’effort de parcourir quelques centaines de mètres pour aller sur l’autre site de Goodyear, celui d’Amiens-Sud. Quel intérêt en effet ?..." A lire en intégralité ici.

Peut-on parler du jusqu'auboutisme  mortifère syndical comme le fait le Flamant Rose ici. Assurément ! 

Vient un moment, il est temps, où il faudra bien pointer du doigt les véritables responsables de certaines fermetures de sites industriels, les patrons ont bon dos, ce ne sont pas toujours eux les fautifs.

Folie passagère 1562.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

29 commentaires:

  1. Quand tous les ouvriers de Goodyear auront été licenciés et quand le site sera fermé, il faudrait pouvoir suivre ce qu'il adviendra aux syndicalistes qui ont fait fermer le site, mon cher Corto.
    Si je dis cela c'est parce que je me souviens que, naguère, lorsque la CGT a eu la peau de Manufrance, les syndicalistes CGT, ont été recyclés chez EDF, alors qu'aux ouvriers, il ne leur est resté que leurs yeux pour pleurer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: m'enfin, vous ne suivez pas: être syndicaliste, c'est bénéficier d'un emploi protégé. Ces gars là, les extrémistes cégétistes, n'en ont rien à cirer de leur collègues travailleurs. Les cas Goodyear et Arkema le prouve. Tout juste des jusqu auboutistes nécessaires à la survie de leur organisation syndicale. Il serait curieux d'ailleurs de demander aux dirigeants de la CGT ce qu ils pensent de ces actions sur le terrain. cautionnent-ils ? ordonnent-ils ?

      Supprimer
    2. je rajoute que sur le cas de Renault ( mais pas sur PSA ), c'est assez amusant de lire Montebourg qui demande, en termes choisis, aux cégétistes, sans les nommer, de tempérer leurs actions et de négocier plutot que de choisir l affrontement. ( voir le lien sur PSA en début de billet )

      Supprimer
  2. Ne pourrait-on pas envisager que la CGT publie chaque année la liste des entreprises qu'elle a contribué à fermer et le nombre d'emplois qu'elle est parvenue à supprimer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @jacques etienne: ah si seulement.

      Supprimer
    2. voir aussi où en est le port de Marseille

      Supprimer
  3. Les syndicats raisonnent encore comme il y a un demi-siècle, lutte des classes et guerre au patronat pour préparer l'accession au pouvoir de la classe ouvrière. Sauver des emplois? Ce serait contre-productif pour ceux qui veulent mettre le système à bas pour préparer les conditions de la révolution.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pangloss: en gros, tu suggères que le jusqu auboutisme cégétiste est réflechi et voulu car en entrainant les entreprises dans le gouffre, ce serait un moyen pour eux de prendre le pouvoir ! ça se tient même si cela me semble totalement surréaliste

      Supprimer
  4. A ce soir, mon cher Corto !
    Cet après-midi j'ai manif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: je compte sur vous pour donner de la voix ! non au mariage zinzin !

      Supprimer
    2. Bon, ça y est ! Je rviens de ma manif, mon cher Corto.
      J'avais rendez-vous sur les marches de l'Opéra avec un ami. En l'attendant je bavarde avec une dame : c'était VOTRE Mireille D-B !
      Et nous voilà pariez à nous extasier : "Que le monde est petit ! Ce Corto, il est quand même formidable ! etc."
      La manif était d"enfer ! Il n'y a pas d'autre mot !

      Fran-çois-ta-loi-on n'en-veut-pas !

      Taubira si tu savais ta loi-a, ta loi-a
      Taubira si tu savais
      Ta loi où on s'la met
      Au cul - au cul, aucune hésitation !

      Taubira t'es foutue
      Les familles sont dans la rue !

      Les organisateurs tous très jeunes étaient super bons.
      A un moment, et ne voyant toujours pas mon ami venir, je me déplace dans la foule pour aller saluer certains élus de ma connaissance.
      Et voilà que j'entame une discussion avec le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, himself, mais impossible de lui faire dire comment il avait atterri là, au lieu d'être dans une ville de sa région.
      Les jeunes organisateurs décident d'appeler Gégé au téléphone.
      Ils nous disent : "Il est sur messagerie. Envoyez lui un message !"
      S'en est suivi un hurlement de la foule.

      Il va y avoir une autre manif, en ville, en mars, avant celle de Paris en avril.
      Il faut impérativement signer la pétition contre le "mariage pour tous" pour avoir les 500 000 signatures avant le 6 février !

      Supprimer
    3. @marianne: 10 000 à Lyon ! perso, j ai signé, mis sous enveloppe et posté !

      Supprimer
    4. Moi aussi, c'est fait.
      Mais peut-on avoir confiance dans le "service public postal" ? Et en ses fonctionnaires ? Dont beaucoup votent, par définition, pour les "de gôôôôôche".
      Personnellement, j'ai quelques doutes et beaucoup d'inquiétude !...

      Supprimer
    5. Et j'ai oublié : à Clermont-Fd, entre 500 et 700 personnes, malgré le temps...
      Ça paraît peu. Mais, pour un terrain aussi infertile et nécrosé (à gauche toute depuis une éternité ; un seul Maire présent), c'est quand même une bonne surprise.
      Je vous rassure : là non plus, aucun écho.

      NB : peut-on encore dire "Maire" ou faut-il, selon le nouveau langage, parler de "Paire" ? Ou "PMaire" ?
      J'en perds (ou merds ?) même mon latin !...

      Supprimer
  5. Il fut un temps, pas si éloigné que cela, où les patrons payaient quelques gros bras pour ramener la racaille syndicale à la raison. Ces pourritures ne comprennent que la castagne. Ils gueulent comme des putois et ont l'impression d'avoir le pouvoir parce qu'aujourd'hui nous vivons une époque d'écouillés ou il faut dialoguer sans fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @koltchack: ns avons surtout des syndicats archaïques qui en sont encore à la lutte des classes et tant pis si pour gagner, ils sont prêts à sacrifier les troupes

      Supprimer
  6. cela me rappelle quand je livrait à faurecia(à bain sur oust, en bretagne).
    Le big boss de Peugeot venait pour signer un gros contrat pour"l’après 407" et ils ont trouvés moyen de débrayer 1h quand il était là!!!
    résultat, le marché à capoté et maintenant ils sont plus que dans la merde..

    c'est beau le syndicalisme.

    RépondreSupprimer
  7. L'action nuisible de la CGT commence à se voir comme le nez au milieu de la figure. Même les syndicats concurrents commencent à la dénoncer. En témoigne cette info lue hier :

    01/02 - "Goodyear – La CFDT blâme la CGT : "La direction et l'organisation syndicale majoritaire (la CGT, ndlr) portent une responsabilité dans ce qui se passe, (...) à part égale", a déclaré Laurent Berger, qui reproche à la CGT une "position dogmatique". "On voit bien que, quand il y a des dogmes, et pas de volonté de sauver l'emploi, on va dans le mur", a-t-il dit."

    Mon commentaire : J'aime assez que ce soit un autre syndicat qui mette en lumière la malfaisance de la CGT qui a une part considérable dans la déconfiture de nos entreprises française.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: comme tu dis ça se voit de plus en plus mais crois tu que pour autant cela changera leur manière de faire ? A la reflexion, le commentaire de Pangloss plus haut me parait pas si con que cela!

      Supprimer
  8. Juste pour rire sur la C.G.T

    http://www.youtube.com/watch?v=3JLeuQ92LRY

    Lors de grèves, certains délégués syndicaux déposaient un A.S.A syndicale (Autorisation Spéciale d' Absence) de ce fait, ils ne perdaient pas une journée de salaire, d'autres allaient faire des heures supplémentaires le lendemain de la grève.

    En faite de gros bras, il s'agissait de personnel d'une ancienne société de gardiennage sise dans le XXII éme ardt de Paris se nommant Agence Centrale De Service, j'ai fait partie durant ma jeunesse de cette société mais pas pour ce type de travail .

    A cette époque , j'étais un gentil garçon qui s' intéressais plus aux jolies secrétaires qu' aux sales gueules de la C.G.T, ah les gambettes de ces demoiselles ou dames n'étant pas jaloux du mari des secrétaires mariés.

    RépondreSupprimer
  9. Comment la CGT a flingué les Goodyear (vidéo) :
    -->
    http://www.youtube.com/watch?v=abf52ZqJx4k

    RépondreSupprimer
  10. @anonyme: merci, je l ai incrusté dans le billet

    RépondreSupprimer
  11. Je tiens a partager avec vous une tres bonne nouvelle.

    "L'Assemblée nationale a adopté samedi par 249 voix contre 97 le premier article du projet de loi sur le mariage homosexuel, le plus important, celui qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe."

    L'arc de l'univers moral est long, mais il tend vers la justice.

    Corto, il existent d'excellents traitements pour l'homophobie interiorisee. Fais-toi soigner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @candide: tu portes bien ton pseudo. et à ton commentaire, je me demande si tu ne serais pas une copine de Judith Silberfeld ?

      http://corto74.blogspot.fr/2013/01/dimanche-cest-la-haine-qui-sera-dans-la.html

      Supprimer
    2. @candide
      " L'arc de l'univers moral est long, mais il tend vers la justice "
      Martin Luther King

      Pour le reste du commentaire, je suis bien d'accord avec Corto...

      Supprimer
    3. @mauricette pdr. t'enfonces toujours des portes ouvertes? tlm connait cette phrase celebre de MLK.

      j'attends avec impatience de voir toutes les convulsions qui se produiront dans ce noeud de viperes de l'homophobie francaise (soit pure et dure, soit interiorisee comme celle de corto) quand la version finale de la loi sera votee.

      au canada, le mariage, l'adoption, et la pma sont ouverts a tous. le ciel ne tombe pas. la societe en est devenue plus juste et plus solidaire. les francais sont tout aussi capables que les canadiens de gerer cette evolution vers une societe plus egalitaire. vous instrumentalisez l'homophobie des francais pour attaquer hollande et ca fait pitie.

      http://cielmonmarais.tumblr.com/post/42094673269/quand-larticle-1-du-projet-de-loi-est-adopte-a

      Supprimer
    4. @candide: t'es gentille poussinette mais de 2 choses l une soit tu laisse des coms intéressant, qui donnent envie de prolonger le débat; soit tu vas jouer ailleurs. merci.

      Supprimer
    5. @candide
      Impolie et susceptible !
      Tout le monde n’a pas hélas votre science et votre érudition.
      Pour le reste le sujet du billet n’avait rien à voir avec vos élucubrations.
      Les propos incohérents et haineux que vous tenez, dans votre réponse, n’engagent que vous et je ne vous suivrai pas sur ce terrain là.
      De plus, si nous devions nous recroiser, évitez le tutoiement…car je ne suis pas votre amie.
      Respect…

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP