jeudi 28 février 2013

Balayée la manif, au pilon vos signatures ! Bande de nazes !


Vous avez été près de 700 000 à signer une pétition pour que le CESE se prononce sur le mariage zinzin. Bande de nazes ! Qu'avez-vous cru ? Que le CESE vous ouvrirait les portes quand bien même vous aviez réuni toutes les conditions nécessaires ? Que ce Conseil vous entendrait ? Que ce supposé relai de la démocratie citoyenne prendrait en compte vos interrogations ? Ben, voyons, stupides que vous fûtes et moi avec ! Vous avez cru à la possibilité d'un dernier recours. Vous vous êtes fait avoir. Vous pensiez qu'en étant plus de 500 000 personnes à défiler dans Paris le 13 janvier et 700 000 à pétitionner cela permettrait de faire reculer les humanistes de salon dans leur tentative de légiférer sur un projet visant à exploser ce qui a de la valeur à vos yeux ? Bande de nazes anti-progressistes !

Balayée la manif, au pilon vos signatures ! Le CESE, après avoir pris ses ordres de Matignon, vous envoie paître pour ce que vous êtes: des gens qui ne comptent pas, des gens dont l'opinion ne saurait enrayer la marche du progrès, des gens dont le pouvoir en place se fout royalement. C'est ainsi. Le comprendrez-vous enfin: Vous ne comptez pas ! Vous n'êtes que quantité négligeable, rien, nada, nibe, zéro ! C'est clair ?

Tenez, il y en a même un, pourtant membre du Conseil en question, qui pensait que 700 000 signatures, cela valait peut-être le coup de s’intéresser au problème. Et bien même pas, Jean-François Bernardin a préféré démissionner de ce machin devenu inutile: "  On se ridiculise et on insulte les 700 000 pétitionnaires que l’on balaie d’un trait de plume, alors que l’on aurait pu au moins recevoir les représentants en séance plénière. Au-delà des opinions de chacun, il s’agit de la première pétition qui rassemble autant de monde dans notre pays », affirme-t-il à La Croix. Il dénonce un « choix purement politique » et la propension « au politiquement correct » des membres de cette institution, « tellement contents d’être là au point de refuser de prendre des décisions qui peuvent déplaire ».

Bah, lui aussi peut dénoncer, comme vous, ce déni de démocratie, Jean-Paul Delevoye, Ayrault et cie s'en tapent le coquillard !  Un démissionnaire, grand bien lui fasse, qu'il se taise maintenant. Et que le CESE continue à ne pas faire chier ni le gouvernement ni nos modernoeuds. On lui donne au CESE, chaque année près de 39 millions d'euros de budget pour faire illusion, on ne va pas lui demander, en plus, d'écouter le peuple. Faut pas déconner.

Tout cela vous dégoute au plus haut point, vous avez les nerfs, vous en avez marre de ne compter que pour du beurre ou pour les impôts que vous paierez rubis sur l'ongle si, par chance, vous le pouvez encore. Vous vous êtes sentis insulté, voire humilié, par cette décision scandaleuse du CESE de ne pas vous reconnaître ? Vous n'en pouvez plus de ronger votre frein faute d'être écouté ?

Et bien faites comme moi, prévoyez de venir en masse, en famille, avec vos amis, parents, cousins ou collègues le 24 mars à Paris. Venez donc montrer que vous n'êtes pas que simplement " consistant ", venez montrer à ces guignols que vous en avez marre d'être pris pour des nazes, venez leur dire qu'il va falloir apprendre à compter avec vous !

A l'origine, la manif du 24 mars se devait être une manifestation supplémentaire pour montrer l'opposition de toute une partie de la population au mariage zinzin, dorénavant, cette manif sera aussi celle de la défense de la démocratie.

Folie passagère 1595.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

On se ridiculise et on insulte les 700 000 pétitionnaires que l’on balaie d’un trait de plume, alors que l’on aurait pu au moins recevoir les représentants en séance plénière. Au-delà des opinions de chacun, il s’agit de la première pétition qui rassemble autant de monde dans notre pays », affirme à La Croix Jean-François Bernardin. Il dénonce un « choix purement politique » et la propension « au politiquement correct » des membres de cette institution, « tellement contents d’être là au point de refuser de prendre des décisions qui peuvent déplaire ». - See more at: http://www.nonaumariagehomo.fr/spip.php?article87#sthash.n7x8v094.dpuf
que les évolutions contemporaines de la famille et ses conséquences en matière de politiques publiques justifient une autosaisine de sa part - See more at: http://www.nonaumariagehomo.fr/spip.php?article86#sthash.moJCGXAh.dpuf
que les évolutions contemporaines de la famille et ses conséquences en matière de politiques publiques justifient une autosaisine de sa part - See more at: http://www.nonaumariagehomo.fr/spip.php?article86#sthash.moJCGXAh.dpuf
que les évolutions contemporaines de la famille et ses conséquences en matière de politiques publiques justifient une autosaisine de sa part - See more at: http://www.nonaumariagehomo.fr/spip.php?article86#sthash.moJCGXAh.dpuf

38 commentaires:

  1. Le pire, c'est que cette équipe est payée des fortunes avec les sous des travailleurs Français. Si encore ils étaient efficaces, mais là on les paye pour nous détester. J'ai un profond dégoût pour cette clique, aussi inefficace que moralisatrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: de qui faut-il être dégouté ? De ceux qui ont sont au pouvoir ou de ceux qui, faute d avoir voulu ouvrir les yeux, tout cela était prévisible, les ont porté au pouvoir ?

      Supprimer
    2. Je n'arrive pas à en vouloir au peuple. Je sais ses faiblesses car elles ont été miennes pendant 15 ans. Je perçois qu'il y a un travail de propagande pour faire voter les gens dans un sens, un travail de désinformation sur certains sujets graves, et j'en voudrai toujours moins au peuple qu'au pouvoir qui a conscience de ce qu'il fait. Le symptôme évident, la preuve irréfutable que le pouvoir abuse des médias pour sa tyrannie, c'est la proportion de journaux à gauche. Ca devrait suffire à mettre le peuple en alerte, mais celui-ci se voit inonder de nouvelles inepties chaque jour, ce qui ne lui laisse pas le temps de penser. Ils draguent l'électeur comme le ferait une vieille pute avec un passant. Ils savent le vocabulaire qu'il faut utiliser, il sait quoi et qui stigmatiser. Les dirigeants savent très bien qu'ils ont affaire à des ânes. QUe le pouvoir use de la crédulité des citoyens pour les amener où il veut, a quelque chose qui me répugne. On le voit tous les jours dans les faits, leur politique c'est du flan de 1ère classe, ça ne marche pas. En plus, ils sont dangereux. SI encore ils étaient immobiles, ça irait, mais ils agissent contre le peuple. Contre sa sécurité. Aussi bien physique que professionnelle.

      J'aime le peuple vraiment, et j'ai horreur qu'on le mette en danger, qu'on ne le protège pas de lui-même et des prédateurs. Ca a l'air con mais j'éprouve un amour profond pour les Français. En revanche j'ai une méfiance envers le pouvoir. Je ne suis absolument pas convaincu qu'ils oeuvrent pour le bien commun. La preuve? Si leur politique était efficace, ça aurait marché depuis le temps. Mais 90 % des médias continuent à dire au peuple que la gauche est ce qu'il y a de mieux. A la limite j'ai de la compassion, de la peine, pour les Français, mais pour le pouvoir, je t'assure que je bouillonne.

      Supprimer
  2. Ce monsieur Jean-François Bernardin que je ne connaissais pas, mon cher Corto, qui a démissionné du CESE, parce qu'il ne se sent "plus capable de rester dans cette institution", bref, parce qu'il en a honte, méritait bien l'hommage que vous lui rendez aujourd'hui.
    Et maintenant demandons qu'on supprime le CESE !
    Et voilà les premiers 39 millions d'économies trouvés, puisqu'il paraît que ce gouvernement ne sait pas où il peut bien trouver des économies.
    Et au suivant... si vous avez des idées n'hésitez pas à les communiquer à Corto, qui se fera un devoir d'en étudier la faisabilité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: le CESE a loupé une occasion extraordinaire, celle d'exister par lui-même et non pour donner une illusion de démocratie "citoyenne et participative ".
      Combien de temps avant que nous nous lassions définitivement de cette clique ?

      Ne posais-je pa la question il y a peu de la necessité de dissoudre le CESE ?

      Supprimer
  3. Comme tu dis, le 24 mars sera la journée de la démocratie en France...

    Y'en a marre de ce gouvernement totalitaire qui est lui-même dirigé par le bout du nez par quelques pseudo-élites de gens plus dangereux les uns que les autres....

    Et encore un petit article trouvé tout à l'heure sur twitter...

    http://enfantsjustice.wordpress.com/2013/02/09/mariagegate-pierre-berge-decide-t-il-pour-la-france-et-les-francais/

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis d'accord Marianne. Moi je n'oublie pas que Pierre Bergé, ça va avec la clique Lang, Mitterand, Cohn Bendit.... Des pratiques plus que douteuses qui font partie du progressisme. Aviez-vous lu le livre de Yves St Laurent, la petite Lulu? YSL qui était le compagnon de Pierre Bergé. Je mets un lien, plus que douteux sur un livre au contenu plus que douteux.


      http://www.dailymotion.com/video/xulxib_yves-saint-laurent-et-sa-vilaine-lulu_creation?search_algo=2

      Regardez à 10:33, on ne peut pas dire que leur perception de l'enfance soit très raisonnable. Enfin, c'est vous qui jugerez.

      Supprimer
    2. @Titi: Pierre Bergé belle conscience de gauche, le pognon au service de cette même gauche mortifère qui ne respecte rien d autre que ces propres désirs. Pouah !

      @Pierre: la vilaine petite Lulu, bien connue et toujours aussi crade malgré les années. mais c'était du YSL donc pas touche !

      Supprimer
    3. Tout ceci est à gerber...

      Titi

      Supprimer
  4. Ces gens qui n'ont que "démocratie" à la bouche et qui n'admettent pas la moindre contradiction, me dégoutent au plus au point...
    On sait bien que le CESE n'avait qu'un pouvoir consultatif, mais, même ça, ça n'a pas été recevable...
    La France est en grand danger, déni de réalité, déni de démocratie, oubli du bien commun...
    "L'oligarchie des incapables" au pouvoir nous conduit au désastre sous le regard béat d'une population endoctrinée au socialisme, incapable de voir qu'on va percuté le mur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: Tout se paye un jour, nana, toujours. Reste à savoir qui paiera.

      Supprimer
  5. Je corrige mes fautes ! "au plus haut point", "percuter". Y'a des jours comme ça où l'orthographe se prend de fantaisie !

    RépondreSupprimer
  6. Atterrissage douloureux pour la "super naze" que je suis ! J'ai cru au succès de la pétition CESE. Je me disais qu'ils...n'oseraient pas. Puis grosse colère, lorsque la navette épistolaire entre Delevoye et Matignon fut révélée. Honte à Delevoye (il est toujours UMP ?)

    Je constate également avec amertume, qu'il faut en faire des tonnes auprès du citoyen "désinformé", pour qu'il réagisse et se sente concerné par un changement sociétal majeur dont les conséquences seront (enfin je crois) tout autant préjudiciables que celles du chomage.

    700 000 et des poussières, c'est remarquable au niveau pétitionnaire mais ce n'est rien au niveau national.

    Les médias officiels ne nous aident pas, bien au contraire.
    Nous sommes présentés comme de droite et cathos, rétrogades, ringards (quand ils n'osent pas nous assimiler aux caricaturés de CIVITAS)
    Dans l'opinion publique forgée par les médias : les 700 000 sont tous cathos! Je n'en aurais pas honte si c'était vrai !

    En parallèle : loin de moi toute intention polémique, ou stygmatisante, mais je ne peux m'empêcher de remarquer et de sincèrement regretter, que nos concitoyens issus des cultures africano-magrébine, ne soient pas représentés en nombre significatif dans nos cortèges. Seraient-ils timides ou prisonniers du camp progressiste pour lequel (majoritairement) ils ont voté ?
    OUI, pour la suppression d'un organe "constitutionnel" couteux, aux ordres du pouvoir en place au fil des alternances…
    Le CESE m'a tout l'air d'être un refuge de plus, pour planqués de toutes obédiences... mais qui le sait ?
    Si cela ne remonte pas davantage à la surface, qui le saura ? 700 000 français ? Quel impact !
    Pour les recours à venir, j'espère que l'équipe de spécialistes en droit qui entoure et soutient notre mandataire : Ph Brillault, ne compte que des grosses pointures bénévoles.

    Mireille D-B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Mireille: Perso, ce refus du CESE ne m a pas surpris, je le voyais venir gros comme une maison. Ce refus permettra néanmoins, et ça j en suis sur aussi, de motiver plus encore les gens à venir manifester le 24 mars. On parle déjà de plus d 1 million de personnes.

      Ce refus du CESE ne doit pas démotiver bien au contraire, tout etant loin d être entériné. Le texte a encore un long trajet devant lui avant d etre définitivement adopté.

      Et compte tenu de la popularité de hollande, des municipales qui s annoncent douloureuse pour la gauche, il est tt de même permis d avoir un peu d espoir :)

      Supprimer
    2. Pour que les gens montent à Paris il faudrait déjà que la SNCF joue le jeu... Je viens d'aller voir les prix et pour un Marseille Paris y'en a pour 58 euros l'aller... Ca fait cher la journée de manif... Et je pense que ça risque d'en décourager plus d'un...
      On attend toujours la vente flash de billets à 5euros comme il a été fait pour les manifestants pro-mariage...

      Titi

      Supprimer
  7. Réponses
    1. @la mouette: comment ça " si je peux " , tu pourras ! c'est aussi simple que cela.

      Supprimer
  8. Le mariage homo était au programme du candidat Hollande qui a été élu. Point barre. C'est la "démocratie". On peut le regretter mais s'il suffisait d'une pétition pour revenir là-dessus, ce serait trop simple. Et pas très "démocratique".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dis pas mais le mépris avec lequel nous autres sales fachos-réacs, sommes traités
      n'est pas très démocratique non plus. Cela dit, si nous ne mettons pas deux millions de personnes dans la rue le 24/3, en effet, ça leur donnera raison...dussent les platebandes du roi de la pédale en location en souffrir encore un coup.

      Supprimer
    2. @pangloss: le mariage homo était au programme, c'est un fait. Ce qui ne l était pas c'est l imposture et la manière qui ont porté hollande au pouvoir, ce qui ne l était pas, ou du moins pas très clair, c'était l adoption, la PMA et la GPA en bout de course, ce qui ne l était pas c'est le peu d'écoute accordée par les parlementaires aux différents représentants des communautés religieuses, tous opposés à ce mariage zinzin, ce qui ne l'était pas c'est la manière avec laquelle hollande s'est déculottée devant les lobbies LGBT,
      tu veux que je continue ?

      Supprimer
    3. Il avait fait beaucoup d'autres promesses, qu'il ne peut pas tenir. C'est pas démocratique non plus.
      De toute façon, nous ne sommes pas dans une démocratie.
      Alors pourquoi précisément tenir cette promesse-là ?


      Supprimer
    4. @nouratim: je crois comme dit plus haut que le refus du CESe était le meilleur moyen de motiver plus encore les opposants au mariage zinzin auxquels viendront se joindre les mécontents. Quitte à ce que cette manif du 24/3 ne soit plus uniquement contre le mariage pour tous.
      Nous serons, tu verras, bien plus du million, bien plus !

      Supprimer
    5. La démocratie peut également être à géométrie variable : le gouvernement vient de céder à la pression des taxis.
      A LIRE ICI
      A méditer…

      Supprimer
    6. @mauricette: ah mais hollande est très fort lorsqu il s'agit de céder aux différents lobbies ou corporations

      Supprimer
    7. @carine: logique imparable ! :)

      Supprimer
  9. Bien sûr Corto, permettons-nous l'espoir et gardons-le, mais que de batons dans nos roues! :(

    Hollande baisse dans les sondages malgré qu'à longueur d'antenne et d'écran, l'on nous vante le moindre de ses pets : ça c'est plutôt rassurant.

    Les municipales sont bien pour 2014 ? :)

    Mireille D-B

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mireille: les municipales, oui, c'est pour 2014 mais tel que hollande est barré une petite dissolution d ici là ? Non, je rêve.

      Supprimer
  10. désolé pour le twitt, je n'avais pas lu l'article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @phyrezo: sans rancune ... mais n oublie pas de lire avant de critiquer. C'est mieux :)

      Supprimer
  11. Au moins maintenant, on sait à quoi s'en tenir sur le CESE et consort.
    Nous voilà édifiés.
    Compte sur moi pour ratisser activement autour de moi pour amener du monde le 24 mars.
    Sauf que même si nous sommes 2 millions, cette bande de satrapes va encore nous snober. Je commence à me demander si une manif un peu moins calme ne serait pas souhaitable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Lo: je compte bien qu on y aille ensemble ! et je ne suis pas certain que tout baigne autant que la dernière fois tant l exaspération est grande, débordant sans doute l objet initial d une manif contre le mariage zinzin.

      Un truc cependant, n as tu pas remarqué l absence curieuse de triomphalisme de la part des " pro " après le vote à l 'Assemblée ?

      Supprimer
    2. Puis-je me permettre une petite remarque? Il me semble qu'ils ont triomphé, mais d'une manière différente d'un cri de joie. La plupart se vantait d'avoir une loi qui rentrera dans l'histoire. Comprenez qu'ils sont heureux car dans 30 ans, leur parti et peut-être quelques noms figureront dans les livres d'Histoire. Ce n'est pas de la joie mais du narcissisme. Ainsi ils donneront l'illusion de s'inscrire comme les acteurs de notre Histoire, et même d'en redéfinir les nouvelles racines. Il ne faut pas oublier que le but est de nous couper au maximum de tout ce qui s'est passé avant la Révolution.

      Supprimer
  12. Cela t'étonne, moi pas, c'est la socialie tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @grandpas: non ça ne m 'étonne pas du tout. :)

      Supprimer
  13. le 24 mars est encore un peu loin , d'ici là une interdiction de manifester pour une raison encore obscure pourrait bien arriver , genre ne pas avoir à refaire une pelouse ou bien tout simplement pour la sécurité public, nous sommes rentrés dans un régime de totalitarisme et personne ne bouge , je deviens de plus en plus désabusé , cette socialie fait un travail de sape importante mais le 24 casqué et botté nous serons LA .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: sauf a me tromper les autorisations ont apparemment été donné pour le 24 mars: 3 cortèges se rassembleront à l Etoile pour descendre ensuite les Champs ! et là, y a pas de pelouse !

      Supprimer
    2. @corto74 : celà me permettra de revoir où j'ai passer une bonne quinzaine d'année de ma vie mais sans nostalgie aucune , bien mieux au milieu de mes champs .

      Supprimer
  14. Hi! This is kind of off topic but I need some advice from an established blog.
    Is it very difficult to set up your own blog? I'm not very techincal but I can figure things out pretty fast. I'm thinking about making my
    own but I'm not sure where to start. Do you have any tips or suggestions? Cheers

    Here is my blog :: tao of badass

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP