lundi 4 février 2013

Quand le gouvernement contribue à diminuer le temps de travail !


Avant, lorsque vous employiez une personne à domicile pour faire le ménage, il vous fallait non seulement payer chaque mois celle-ci ( c'est fou, non ? ) mais payer aussi, sur son salaire, quelques charges ( c'est tout aussi fou ! ).  Pour le calcul des charges URSAAF, vous pouviez opter soit pour un forfait soit les calculer " au réel ", un peu comme pour les frais professionnels. Ainsi, nous qui avons une technicienne de surface à domicile - j'emploie ce terme parce qu'imaginez ce que je vais prendre si je dis bonne, servante ou femme de ménage - lui réglons chaque mois, compte tenu du temps de travail effectué, un salaire ( emploi-service ) de 600 euros net. Pour celui-ci, nous réglions à l'Ursaaf, grâce au système du forfait, 150 euros.

Donc, en arrondissant, à l'année, notre aide à domicile que, depuis le temps, nous considérons quasiment comme une amie nous coûtait:

( 600 x 12 ) + ( 150 x 12 ) = 9 000 euros ! Certes, comme dirait l'autre bêtement: "gnan-gnan, vous avez les moyens ". Oui et alors ? Une charge consentie mais à ne pas dépasser et grévant sacrément le budget de mes retraités de parents.

9 000 euros ! Oui mais ça, c'était avant ! Avant le 6 mai 2012. Parce que grâce aux clampins qui nous gouvernent, le temps du forfait, c'est terminé, on passe au réel, d'office. Pas le choix, c'est la ( nouvelle ) loi !

Et ça donne quoi ? Et bien au lieu de payer, mensuellement, 150 euros de cotisations, on est passé à...., tenez-vous bien, 300 euros ! Du simple au double ! Ce  qui à l'année, selon le même calcul et les mêmes arrondis nous coûtera: 10 800 euros ! Une augmentation de 1 800 euros !

Alors, compte-tenu de cette augmentation, que croyez-vous que nous ferons...

Et bien sans doute comme beaucoup d'autres gens, nous diminuerons le temps de travail de notre technicienne de surface. Un budget, c'est un budget, nous devons nous y tenir.

C'est ainsi. On dit merci qui ?

Folie passagère 1566.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

26 commentaires:

  1. Oui, bon, ça va, vouzavélémoyens... Mais si tu pousses indéfiniment l'idée (je n'irai pas jusqu'à prétendre que c'est ainsi depuis quelques dizaines d'années), paradoxalement, au lieu d'apporter de la richesse, bah ça fait de la richesse en moins. Et plus y en a moins, moins y'en a plus. Boudiou, ça vaudrait presque un axiome.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: t'as raison, moins y en a , plus y en a moins !

      Notre femme de ménage aura son temps de travail réduit, elle gagnera moins , ou ira gagner au black ailleurs ( elle ns l'a dit ...) etc... Totalement contreproductif comme mesure/ mesure qui rentre en application sur le mois de janvier et dont on devrait a mon avis entendre parler

      Supprimer
  2. La vérité, mon cher Corto, c'est que pour nombre de techniciennes de surface, cette nouvelle règle entrainera une diminution des heures de travail déclaré, et ainsi on renouera avec le travail au noir, que la loi antérieure avait combattu avec succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: Sans compter toutes les augmentations constatées ( gaz, edf, péage, essence, alimentation, impôts, etc...) mézavi que la situation de notre technicienne ira vers plus de précarité. Et comme vous dites, cela favorisera la reprise du travail au noir.

      Supprimer
  3. Ce qui est toujours surprenant avec les politiciens (socialistes de gauche ou de droite, c'est pareil), c'est que pour eux, augmenter le cout d'un produit pour reduire sa consommation a travers une taxe est un systeme efficace, il semblerait que par contre, augmenter le cout du travail au travers de charges ou autres, n'aurait aucun effet nefaste.

    Etre con a ce point, faut le faire. Mais bon, il y a toujours des gens qui votent pour eux, alors qui sont les plus idiots?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @monoi: être con à ce point... je crois que tout est dit ! et là aussi tout a fait d'accord: on a les élus que l 'on mérite

      Supprimer
  4. Elle va être belle la Nouvelle Civilisation qu'ils nous préparent.
    Entre ceux qui veulent en faire un minimum et ceux qui attaquent les trains façon far-west, la gauche va bientôt ne plus pouvoir dissimuler que la France est en état de guerre civile.
    Dire que les adorateurs Hollandais nient la réalité, ça prouve à quel point l'embrigadement et la propagande ont fonctionné.
    Je suis bien content de faire partie des gens à qui on ne dit pas quoi penser.

    Bonne journée Corto!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: bonne journée à toi aussi !

      heu, le rapport entre ton com et le billet , :)

      Supprimer
  5. Faut quand même pas trop leur en demander aux socialistes, ils sont basiques, "j'augmente les taxes, j'augmente les rentrées" . Ils n'ont donc jamais entendu parler de la courbe de Laffer ?
    Quelque soit le domaine, ils font exactement le contraire de ce qu'il faudrait faire pour atteindre leurs objectifs ! Une telle constance dans l'erreur se doit d'être saluée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: et ça ne fait que 8 mois qu ils sont au pouvoir alors si on commence à saluer leurs erreurs ,on n'a pas fini !

      Supprimer
  6. la mienne de Maria, qui elle aussi depuis le temps qu'elle oeuvre chez nous, après avoir contribuer à élever les enfants, fait la pluie et le beau temps dans le placard à balais et le reste de la maison, était déjà payée au réel car je savais que c'était plus avantageux pour elle, mais nous avons eu le droit déjà l'année passée à la suppression de l'abattement des charges, ce qui a augmenté les charges sociale de 15 euros par mois. Maria a donc vu ses heures " officielles" diminuées, beaucoup de ses employeurs ont eu la même réaction, du coup elle travaille toujours autant mais au noir, beau résultat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @boutfil: maria aussi ? :) quel beau résultat que cette histoire de suppression de forfait. En fouillant, je me suis aperçu, vérifies pour toi, que l'employeur peut tout de même avoir un abattement royal de 0,75 euro / heure travaillée. A confirmer. Si ça marche, l augmentation en sera diminuée, pour nous d'environ , 150 euros et on se mange donc, tout de même 1 650 euros de hausse ! une paille!

      Supprimer
  7. Et avec tout ça on oublie aussi que de très nombreuses sociétés de "services à la personne" ont vu le jour ces dernières années.... et qu'une des conséquences collatérale de tout ça, ce sera la fermeture de ces boites... Donc, non seulement, on va avoir recrudescence de travail au noir, mais en prime, on aura plein de chômeurs en plus... Et des sociétés qui ferment...

    Du coup, c'est pas les riches qui vont trinquer... Je crois que ce gouvernement est vraiment un gouvernement pour les riches... Pas n'importe lesquels, mais des riches quand même...

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: dans ma petite ville du 95, il y en a déjà 2 qui ont fermé ! Yalla ! bienvenue en socialie !

      Supprimer
  8. J'allais y mettre mon grain de sel, mais tout est dit : travail au noir, précarité, perte d'emploi...

    Je tiens la solution car depuis juin 2012 je suis au chômage, donc plus de technicienne de surface au domicile mais moi !-)

    PS: bravo et merci pour ton blog que je lis régulièrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @feodd vrulo: bienvenue ici ! et merci
      bon courage pour le chomdu !

      Supprimer
  9. le travail au noir en Grèce était une institution( ça l'est toujours ) et on voit où celà a emmené leur pays , nous , on y va mais à grande vitesse , la montée du chômage va allez grandissant et du coup le black , c'est ce qu'on appelle la méthode gauchosocialo , baisser le chomdu avant la fin 2013 , c'est à se tordre de rire , poôôôôvre moulande il n'a rien compris et ne comprendra jamais rien à rien , la mère aubry avait raison

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @claude henri: ne soyons pq si réducteur, les pbs de le Grèce ne sont pas liés uniquement au " black ".

      quant à baisser le chomage avant fin 2013, hollande a été clair, il ne va pas baisser , il va juste "inverser la courbe " ! MDR ! A coups de radiations massives chez Pôle ?

      Supprimer
  10. C'est important de financer la France dans la guerre au Mali ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: allons, allons pas d'anti-hollandisme primaire ! >Mais p'tain que ça fait du bien !

      Supprimer
  11. Parfois, je me dis qu'il faudrait forcer les politiciens à revoir leurs cours de primaire-collège en maths.

    Qui se dévoue pour leur faire la classe ?

    RépondreSupprimer
  12. Parfois, je me dis qu'il faudrait forcer les politiciens à revoir leurs cours de primaire-collège en maths.

    Qui se dévoue pour leur faire la classe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Blandine: pas moi, les causes désespérées , c'est pas mon truc

      Supprimer
  13. C'est pour promouvoir l’achat de robots pour faire le ménage.

    RépondreSupprimer
  14. Mes Respects,

    En tant que prof particulier, je suis directement impacté par cette mesure totalement stupide... Certes, j'ai des clients qui ont les moyens de payer mes prestations mais dans le lot, j'en ai qui sont justes financièrement et pour qui cette augmentation n'est pas possible...

    J'ai d'ailleurs fait un document sur mon blog professionnel sur lequel on peut voir les pertes pécuniaire et horaire engendrées par cette suppression du "Forfait" : http://la-forge-du-quantum.blogspot.fr/2013/01/simulateur-forfaitreel-version-20.html

    La socialie pense récupérer du pognon avec cette mesure !.. Que nenni car comme j'ai pu le lire dans tous les commentaires, c'est le retour en force du travail au noir !.. Alors qu'avec ces CESU au forfait, ce travail au noir n'était plus rentable !.. Pour le moment, on ne m'a pas proposé de payer en liquide mais je ne vais pas refuser...

    Le pire, c'est que l'Espagne a fait il y a quelque temps la même suppression sur son système équivalent à nos CESU et elle s'est rendue compte qu'elle perdait de l'argent !..

    Il y a 4 millions de "prestataires domicile" en France, 4 millions d'emplois qu'on fragilise alors que de l'autre côté, on tente de sauver quelques centaines d'emplois à Florange, Good Year et autres entreprises qui coulent... Quel paradoxe !..

    Acceptez mes respects quantiques...

    RépondreSupprimer
  15. @Richard: ce qui m'étonnes tout de même c'est que cette mesure, entrée en vigueur en janvier, ne fasse pas plus de bruit pour l instant.

    j ai été voir ton tableau, impéccables ( l'un ne s'ouvre que si autorisation )

    cordialement

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique