vendredi 22 février 2013

La Socialie dans toute sa splendeur ( petit bilan d'étape ...)


Petit bilan d'étape... sur les renoncements, couacs, reniements, incohérences et autres cafouillages... en Socialie.

Hier, dans Politiquement Show, Jérôme Jaffré disait à propos de la gauche française qu'elle était en état de sidération et de désagrégation. Comment pourrait-il en être autrement:

- Clientélisme:  Suppression du jour de carence pour les fonctionnaires,

- Des " hypothèses de croissance réalistes " sans cesse revues à la baisse et au final un 0% et 3,6% de déficit,

- Emplois à domicile ? Fin du forfait et doublement des charges sociales pour le particulier- employeur,

- Nominations des amis, des copains, d'une " ex " à des postes prestigieux ou d'influence: Une république exemplaire ?

- Rompre avec " le tout carcéral ", la garde des Sceaux propose l'instauration de peines de probations, la fin des sanctions automatiques et des peines plancher, la suppression de la rétention de sûreté et la systématisation des libérations conditionnelles,

- Une réforme bancaire a minima: " Son seul adversaire "  en rigole encore,

- Rythmes scolaires, personne n'en veut, sauf son promoteur, Vincent Peillon,

- Re-fiscalisation des heures supplémentaires entraînant une perte de pouvoir d'achat pour des millions de Français,

- 33 milliards de hausse d'impôts,

-  Entre 1 000 et 1 500 chômeurs de plus chaque jour,

- Un pacte de compétitivité dont on ne parle plus, un pacte de croissance disparu, un traité européen validé dans sa totalité,

- Plus de 100 heures d'un faux débat à l'Assemblée Nationale alors que le pays s’enfonce chaque jour un peu plus dans la récession,

- Cafouillage sur la PMA et circulaire Taubira demandant la régularisation des enfants nés dans l'illégalité par GPA,

- 600 000 personnes dans la rue le 13 janvier: une manifestation tout juste " consistante ",

- Liberté de conscience pour les maires, un jour; liberté de conscience, jamais, le lendemain,

- Des lobbies qui font la loi et imposent leur volonté au chef de l'Etat, 

- Un ministre des Anciens Combattants, Kader Arif, qui annonce à tort la libération des otages en plein hémicycle,

- " En aucun cas, la France n'interviendra au Mali " qu'il disait,

- Budget européen: Confondre " bon compromis " avec " camouflet ",

- A propos du renoncement de Benoit XVI, " La France n'a pas de candidat à proposer ",

- Le nouveau leadership européen : Merkel-Cameron,

- Imposition à 75%, la proposition qui fit " gagner " hollande, dit-on, une nouvelle Arlésienne qui, à défaut  d'être instaurée, aura eu le mérite de faire fuir les investisseurs et favoriser l'exil fiscal...

Stop ou Encore ?

Folie passagère 1585.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

20 commentaires:

  1. Et malgré tout ça, et plus encore, les impayables Marris et Frémeaux voient de l'espoir et la France qui va dans le bon sens ! Ils illustrent de façon magistrale le proverbe "il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"...Même Barbier a essayé de modérer leur enthousiasme, c'est vous dire !
    La présidence Hollande n'est, pour l'instant, ni compétente, ni exemplaire, j'ai bien peur que le retour de bâton ne soit terrible...et ce pour tout le monde...

    RépondreSupprimer
  2. Et malgré tout cela, mon cher Corto, c'est à peine si on entend l'opposition, bien trop occupée à continuer à se chamailler.
    Aujourd'hui c'est Balladur qui s'en est mêlé - ça ne nous rajeunit pas !
    A toutes fins utiles, toute la semaine écoulée n'a bruissé que du "retour" de Sarkozy.
    Parfois on a quand même l'impression que tout le monde marche sur la tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: mais le gouvernement marche sur la tête, c'est hallucinant. Et tout passe personne ne dit rien. Ou si peu.
      Excellente question que vous ne posez qu a demi mot: quelle opposition ?

      Supprimer
  3. @nana: Mais le retour de bâton sera terrible ! Lorsque au JT de TF1 ( bon okay, c'est TF1 ) le chef du service politique dit à la France entière: "l'Espagne, l'Italie ont pris les bonnes décisions. la France, nous attendons et il y a fort a craindre que dans 1 an, nous soyons là où ces deux pays étaient il y a un an " ... On est en droit de s'inquiéter. Puisque le gouvernement et hollande n ont pas l air eux de se faire trop de soucis !

    RépondreSupprimer
  4. Ben mis à part la pic de Hollande en accueil ... Merci pour tout et surtout surtout surtooout cette trop fameuse "Rose dans le cul! " #RoseDansLeCul hmmmmmm Merci à toi Corto74 ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ anonyme de 21:22:00, #RoseDansLeCul hmmmmmm je ne dirais pas cela, mais "les cocus, comptez-vous", voilà ce que m'a inspiré ce billet ;-)

      Supprimer
    2. @al west: impressionnant tout de même ce petit bilan loin d'être exhaustif, non ?

      Supprimer
  5. Moi je dirai "encore... pendant 4 ans!!!!"... et on dirait qu'on est loin très loin de la fin!!!! Et quand on voit qu'il n'y a plus d'opposition en France à part peut-être MLP et encore... j'ai aucun mal à imaginer comment Sarko doit bouillir et devenir dingue quand il voit tout ça!!!! Tu m'étonnes que tout le monde veut qu'il revienne!!!

    Et sinon, j'ai adoré la très jolie photo qui illustre ton billet (au bas de la page bien entendu!!!)

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Titi: Pour moi, c'est sans appel: c'est " stop" dès que possible !

      Supprimer
  6. La rose dans le derche, et avec les épines encore. C'est tout à fait ça hélas, mais il parait que les Français ont voté pour, alors...

    RépondreSupprimer
  7. moi, ce qui me surprends, c'est que ça ne bouge pas, les gens sont apathiques et résignés

    RépondreSupprimer
  8. Excellente la rose dans le fiac! Il n'y a pas meilleur endroit pour la faire tenir!
    Comme au Parti.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Pierre, le fiac ? Le machin annuel d'art contemporain ???

      @ Corto, as-tu écouté l'ami molette au salon de l'agriculture, sur les farines animales autorisées par l'Europe mais demeurant interdites en France, quand il dit (de tête) "heuu je ne suis pas spécialiste (heu) même (heu) si (heu, encore, sans doute) il existe des poissons carnivores". Je crois que ce mec est complètement à l'ouest -je sais de quoi je parle (et avec sa Trique qui veut investir à la Trin', s'ils débarquent dans le coin, à moi les murs, le sol se dérobe !)

      Supprimer
    2. @Al west: hollande à l ouest ? si par là tu entend complètement dépassé par la situation, tu a sraison

      Supprimer
  9. J'ajouterai :
    Des lobbys ultra-minoritaires !

    RépondreSupprimer
  10. Ah, tu as oublié le prémonitoire "pas de croissance sans confiance, pas de confiance sans croissance". Remarque, sur ce coup, on n'eut aimé qu'il se trompât !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: que ce subjonctif est beau et si bien employé :)

      Supprimer
  11. La liberté de conscience ce n'est pas la clause de conscience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @monsieur patate: bienvenue ici

      on va pas jouer sur les mots , si ?

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP