samedi 9 février 2013

Bourrage des urnes à l'Assemblée Nationale...

Les socialistes ont toujours eu des difficultés avec les chiffres. Fût un temps où ils ont cru possible ce miracle: 39 = 35. Vous bossiez 35h et vous étiez payé comme si vous aviez effectué 39h de boulot. Et bien ils ont récidivé cette semaine, nouveau miracle:  60 = 148. Et bien le croirez-vous ? Non seulement ça passe mais ça n'a pas l'air de choquer grand monde. Tout juste un petit rappel à l'ordre !


Ça se passe comme cela à l'Assemblée Nationale !

Folie passagère 1564.
Image
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

19 commentaires:

  1. Ah ben voilà, mon cher Corto !
    Encore un billet négatif pour ces pauvres socialistes qui se démènent comme de beaux diables pour faire passer une loi qui, disent-ils, est réclamée à corps et à cris par le peuple français tout entier !
    Alors voilà qu'on va leur reprocher une petite triche "qui ne change rien".
    Vous allez voir que demain on va leur reprocher que les études d'impact de la loi n'ont pas été faites.
    Que la loi comporte des lacunes. qu'elle a été rédigée dans la précipitation de la part du gouvernement.
    Et que sais-je encore ?
    Les socialistes français, après bien d'autres, vont avoir à mesurer combien il est difficile de faire le bonheur des peuples malgré eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: et après cela, on va nous dire que débat il y a eu, que l opposition a été la reine de l'obstruction et toussa. Ce qui me sidère, c'est que là,la triche est avérée et même plusieurs fois renouvelée ( voir le lien sur "semaine" ) et que ça n'émeut plas plus que cela et le president de séance et Jacob.

      Tenez avez-vous vu ce nouveau sondage : 61% des maires seraient pour la suspension de cette loi :

      http://www.mairespourlenfance.fr/sondage

      et avez vous lu le rapport du Conseil d'état qui emet de sérieuses réserves sur cette loi !

      précipitation et impréparation, dites-vous...

      Supprimer
  2. et c'est tout ce qu'il en dit le perché au perchoir ? ah bien bien sûr ça passe mieux comme ça hein !! et la droite, c'est tout ce qu'elle fait là ? aussi nuls ces mecs de droite, chaque fois qu'ils pourraient mettre les pieds dans le plat, ils se couchent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Boutfil: et merde ! je suis 100% d'accord avec toi

      Supprimer
    2. Ben quoi ? Mais c'est ça la démocrassie.

      Quel crédit apporter à des gens qui feignent de s'opposer devant les caméras mais qui se tutoient et se tapent dans le dos dans les couloirs de l'assemblée, du sénat, des conseils généraux, régionaux et municipaux ?

      Néanmoins, je suis d'accord sur un point : il y a bien clivage. Mais ce n'est pas entre droite et gauche, mais entre les Français et les élus. Tout le monde sait que les socialauds et leurs alliés sont des pignoufs et des ordures bien décidés à briser ce qu'il reste de la société traditionnelle. En revanche, à part quelques députés réellement combatifs, nous avons tous pu voir la soi-disant opposition se dégonfler et briller par son absentéisme, voire sa collaboration active ou passive.

      La corde pour tous.

      Supprimer
    3. @Kotchack: qui se tutoient... tu as oublié ds ta liste qu ils se tutoyaient aussi au diner du Siècle , de Bildelberg ou de la Triatérale !

      Pour le reste, tout a fait d'accord et ce pseudo débat sur le mariage pour tous aura été une belle occasion d ouvrir les yeux sur ces pignoufs ( de gauche et de droite ). Ceci dit, comme il n est pas dans mes habitudes de pendre mes adversaires ni même mes ennemis , on fait comment ?

      Supprimer
    4. Eh bien il va falloir envisager de changer d'habitudes.

      Supprimer
  3. Ceci procède sans doute de la "république exemplaire"...des menteurs et des tricheurs.
    Tout a été mis en place pour que personne ne réagisse, la presse ne fait pas son boulot, l'opposition non plus, et donc les électeurs n'ont que des informations soigneusement filtrées et orientées. Internet est encore un espace d'information mais pour combien de temps ?
    Il faut se rendre à l'évidence, la démocratie est bien malade et la plupart des gens n'en ont pas conscience,tout contents qu'ils sont d'avoir viré Sarko le fascho...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @nana: exemplaire !La presse ne fait pas son boulot , clair ! et heureusement qu il y a comme tu dis internet. Au citoyen de s'informer. Le pb, c'est que je suis sûr que la majorité des citoyens, dégoutéé se désintéresse de tout cela. hélas. Oui démocratie bien malade.

      Supprimer
  4. Il n'est plus temps de critiquer la soupe qu'on veut nous faire avaler. Ce sera bientôt le moment de renverser la table pour empêcher ces parasites de se goberger à nos frais. N'est-ce pas ce que craint Valls?.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Pangloss: bien sur que selon moi aussi il serait bien temps de renverser la table. Manque encore la petite goutte ou l'étincelle pour mettre le feu aux poudres.

      Supprimer
  5. Eh oui nana, la république exemplaire, démocratie s'il en est revient simplement à ses fondamentaux montagnards...de gauche soit-dit en passant. Quant à nos orléanistes de droite, ils suivent comme des grands l'exemple de Philippe Egalité, le (autocensure) qui a voté la mort de son cousin, ce qui a mis la balance du coté du progrès...

    C'est fou comment on revient à ses fondamentaux, déjà qu'on avait les procès républicains...

    Vryko

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Vryko: tu me dis si je me trompe mais ton Philippe c'est pas ce sang-bleu qui soutint la Révolution avant que celle-ci ne le décapite ?

      Supprimer
  6. La seule réponse de Bartolone à l'interpellation de Christian Jacob est :"Je demande aux membres du PS de n'utiliser que les boîtiers en face d'eux". Point à la ligne, passons à un autre sujet.
    Voilà une réponse qui a dû faire trembler de peur les socialistes ... brrrr ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @sen: clair et notes tout de même aussi le peu d'offuscation du Jacob: ils ont triché, c'est pas bien !

      Supprimer
  7. Au début des années 90 un de mes amis, habitant dans l’Hérault, avait enquêté sur une association de conseillers généraux de ce département où le PS est majoritaire depuis des lustres.
    Cette association alimentée par les subventions du Conseil Général servait essentiellement à payer moult repas, voyages etc. à ses membres.
    Persuadé d’avoir soulevé un gros lièvre, il s’empressa d’aller trouver le maire de son village, membre du Parti Républicain de l’époque, pour le mettre au courant et lui demander comment dénoncer ce scandale.
    Celui-ci éclata de rire et lui dit : "mon pauvre ami, on ne peut rien faire car il y a des élus du PR dans cette assemblée et ils sont tous membres de cette association ! "
    Autrement dit quand tout le monde en croque, on fait coin-coin…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @mauricette: et c'est la danse des canards . Essayons d'admettre tout de même qu ils ne sont peut-etre pas tous pourris

      Supprimer
  8. Le plus honteux dans cette histoire c'est que personne ne dise rien, pas un mot dans les médias comme d'hab, et comme dit plus haut, la droite est totalement inexistante dans son rôle d'opposant... Il manque un leader, un vrai...
    Et pendant ce temps, le peuple se fait plumer et personne ne respecte sa voix... La colère monte....

    Titi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @titi: comme tu dis, c'est ça qui m a choqué: Jacob s'offusque aussi peu que bartolone: okay, ça triche un peu, mais bon... et il faudrait se réconcilier avec ces gens là chargés de nous représenter?

      Oui, la colère monte

      Supprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique