dimanche 8 janvier 2012

Homophobie ordinaire, tranquille, peinarde...


Début de soirée devant le JT de 20h. Le journaliste nous présente différents candidats républicains en course pour la prochaine élection présidentielle américaine.

L'un deux Rick Santorum, ultraconservateur, a déclaré il y a quelques temps que l'homosexualité était assimilable à un comportement bestial. Mieux encore, il met dans le même sac que l'homosexualité, la pédophilie, l'inceste et la zoophilie.

Un vrai mec ce Rick Santorum: " La définition du mariage n’a jamais inclus l’homosexualité. Et il ne s’agit pas que des homosexuels, mais aussi “homme + enfant” et “homme + chien” ".

- Le vieux: Tiens, on a le droit de dire ce genre de choses aux Etats-Unis ? Sous-entendant, quel chouette pays...

- Moi: Oui, tu as le droit là-bas, même celui de dire des conneries !

- Le vieux:  Oui et bien, ça c'est pas des conneries !

- Moi: Et toi, pourquoi t'es si con ?

Fin de la conversation.

Folie passagère 998.
     
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

17 commentaires:

  1. Le mot d'homophobie lui-même est ambigu et il est exploité de manière volontairement exagérée pour avancer des revendications politiques. Les préférences sexuelles (appelons-les comme ça) sont du ressort de la vie privée. Les exigences des uns et les oppositions des autres pour en faire des arguments pour modifier les règles de la société ne sont pas pertinentes.
    PS: T'as quelque chose contre les vieux?

    RépondreSupprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec Pangloss, mon cher Corto.
    Mais être autorisé à dire ce genre de conneries n'a pas que des désavantages : au moins les cons sont repérés.
    Je me demande combien il y a de politiques, chez nous, qui pensent à peu près la même chose et qui ne se permettent pas de le dire ?

    RépondreSupprimer
  3. @pangloss: il ne s'agit pas d'en faire des arguments pour modifier la société, il s'agit juste de prendre en compte le fait que les homosexuels ont droit de cité, mieux comme je le dis souvent droit à l'indifférence. Ni plus, ni moins. L'homophobie tend juste à nier ce droit.

    je n'ai strictement rien contre les vieux qui ont compris que leur grand âge ne les autorisent pas à dire n'importe quoi.

    @marianne: c'est clair qu au moins les cons sont ainsi vite repérés. Le hic, c'est qu'ils ne s'estiment pas cons du tout.

    RépondreSupprimer
  4. Beaucoup d' homosexuels demandent simplement de vivre comme tout le monde mais d'autres sont plus agressifs et l' agressivité n' amène que des ennuis et les cons qui vont avec.

    Parfois, il faut savoir s' arrêter.

    RépondreSupprimer
  5. Dans l'absolu l'heterosexualite est tout aussi bestiale...
    Mais bon, ca fait longtemps que je pense que la religion sert essentiellement a canaliser la sexualite pour stabiliser la societe ( et oui corto, tu mets en peril la societe en ne contribuant pas aux 2.1 enfants par femme ;-)
    Ceci etant, je pense que les nouvelles generations sont bien plus tolerantes que les precedentes et tu en jugeras mieux que moi mais je crois que l homoPhobie recule. J entendais l'autre jour mon fils speculer sur l homosexualite de son prof de lettres, mais sans jugement, ce n etait no plus ni moins interessant que de speculer sur le fait que la prof de musique couche avec le prof de sports. Quand j etais gamine, ces choses la etaient cachees

    RépondreSupprimer
  6. PS: je n'avais pas regardé sa photo, il est effrayant!!! Il a le faciès buté d'un rouleau compresseur ...

    RépondreSupprimer
  7. @grandpas: vivre comme tout le monde, ni plus, ni moins, ce qui suppose tout de même d'avoir les mêmes droits que...tout le monde, non ?

    @bombay: je pense aussi que l'homophobie "violente" recule: il y a moins d'agressions verbales ou physiques. Pour ce qui est de ce que j'appelerai l'homophobie "rampante", j'en suis nettement moins sûr.

    @bombay: tout de même ! il est effrayant comme le sont tous ces ultras conservateurs américains

    RépondreSupprimer
  8. Qu'est-ce que c'est que ce "droit à l'indifférence"
    A y réfléchir, je crois que tout fonctionne dans
    la réalité avec la notion de différence. On ne
    peut pas empêcher que les gens procèdent ainsi
    et vous-même, quand vous faites un post sur la
    surreprésentation de gens de couleur gare du Nord,
    vous pointez des différences. Ëtre homosexuel ça veut dire etre différent d'un hétéro, je ne vois pas ce que le "droit" peut résoudre en la matière.
    Multiplier les lois et les appels à la tolérance
    n'empêchera jamais que chacun en fin de compte
    ressent ce qu'il veut, ou ce qu'il peut à hauteur
    d'idéaux personnels et subjectifs face à une différence.

    RépondreSupprimer
  9. @anonyme: comme indiqué les coms anonymes ne sont pas pris en compte. dommage, y avait de quoi répondre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutafé ;-)
      Je ne suis pas l'anonyme du dessus mais, découvrant votre blog, je pense m'y inscrire avec plaisir.

      Supprimer
    2. @anonyme: bienvenue ici, mais prends un nom , un pseudo, c'est plus sympa
      biz

      Supprimer
  10. Ne pas avoir le droit de dire des conneries n'empêche pas d'être con, avoir le droit de l'ouvrir sans limite non plus. Surtout que la définition de 'connerie' est assez relative dans ce cas.
    Par exemple on a le droit de dire qu'on est pour le mariage des prêtres homosexuels, à priori c'est pas une connerie puisqu'il s'agit de défendre les droits d'une minorité, ça entre dans le schéma bien pensant. En revanche dire qu'on est opposé à cette proposition citoyenne parce qu'on croit que c'est une connerie vous classera systématiquement dans la catégorie des vieux cons réactionnaires.

    RépondreSupprimer
  11. Ce qui est ennuyeux, dans le discours de ce monsieur, c'est qu'il est haineux. Encore un peu et il inciterait le citoyen à pendre les homosexuels par les cojones, en les mettant sur le même plan que les violeurs d'enfants (rien de mieux pour donner un autre genre d'envie bestiales aux bonnes gens).
    Le magnifique film "Broadback Moutain"raconte assez bien comment l'homosexualité est perçue dans 'Amérique profonde. C'est effrayant.
    Je pense donc qu'il faut s'inquiéter du discours de ce monsieur.

    Je pense aussi que des manifestations style Gay Pride n'arrange pas l'image des homosexuels. J'ai du mal à comprendre d'où vient ce besoin de s'exhiber avec des plumes partout.
    Ils sont différents: c'est un fait. Très bien. Et alors?
    Je ne vois pas en quoi leur sexualité nous regarde.

    La vie sexuelle des gens m'indiffère totalement (sauf si les gens en question me donnent des envies bestiales, bien s'entend :)), tant qu'ils me fichent la paix et n'agressent pas mon espace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se demande bien comment le fait de participer à une parade festive, une fois par an et sous une soleil presque estival, peut agresser votre espace. Que je sache, le carnaval de Rio - et la gaypride en est très loin dans son ostentation plumesque - n'est là pour agresser personne, bien au contraire. Par ailleurs il faut peut-être vous rappeler que c'est certainement le seul jour où tout les homosexuels se sentent enfin la possibilité d'être simplement ce qu'ils sont en se promenant très tranquillement et ensemble sans aucune crainte de vindicte quelle qu'elle soit plus ou moins violente.

      Votre réaction est manifeste de celui ou celle qui colporte un préjugé, n'ayant jamais assisté à aucune gay pride, plus grosse manifestation de France. Vous y auriez vu plus de neuf personnes sur dix, tout à fait anonymes, hommes, femmes et enfants, dans un accoutrement des plus passe-partout, simplement tout à fait contents d'y être pacifiquement et tranquillement parmi d'autres, de toutes catégories et d'âges possibles. Réunis aussi autour d'un mot d'ordre politique, revendiquant le droit de citer dans la Cité, et alors ? N'est-ce pas ceux-là même qui ont permis à 9 personne sur dix, tout à fait hétérosexuelles, de profiter des droits et devoirs du PACS, ce après le désastre qu'à occasionné une affreuse pandémie et les insultes proférées en haut lieu par certains représentants de la République ?

      Supprimer
  12. @lo: encore un peu...dis tu, mais il en est là le bougre. Il place les homos au même niveau que les pédophiles, l'inceste ou les animaux, c'est dire.

    Brockebak Mountain, quel film, je me souviens que lorsqu il est sorti monj père disait "encore un film de pédés".

    Pour la gay pride, même si je trouve cela rigolo, j en pense la même chose que toi. Un folklore qui dessert plus la "cause " qu'autre chose.

    RépondreSupprimer
  13. @titus: ce ne peut être une proposition citoyenne puisqu'elle concernerait les pretres et patati et patata , laïcité !

    RépondreSupprimer
  14. Hi there! I could have sworn I've visited this blog before but after browsing through a few of the posts I realized it's
    new to me. Regardless, I'm certainly delighted I discovered it and I'll be
    bookmarking it and checking back frequently!

    my web blog ... click here

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen