samedi 7 janvier 2012

L'allogène de la gare du Nord...


Bon, je prends le risque mais tant pis. Quand je vais à Paris, j'y vais en train, train de banlieue dont le terminus, une fois traversée la Seine St Denis, est la gare du Nord. A chaque fois, je suis impressionné de voir en cette immense gare le nombre ahurissant de gens de couleur. Ainsi, si par exemple vous êtes vers 16h30 ou 17h00 par ici, que vous êtes blanc de peau, vous paraissez presque " anecdotique ", vous devenez l'allogène de passage.

En clair, la population immigrée, d'origine étrangère,  issue de nos Dom-Tom ou des ex-colonies est très fortement représentée. C'est une évidence, un constat.

Mais bon, je n'ai jamais voulu trop parler de ce sujet, trop polémique, peut-être bien qu'on irait me traiter d'affreux et d'ignoble raciste-Français-de-souche... Délicat comme sujet. Il y a des chose que l'on peut voir, comme par exemple que l'on ait sciemment abandonné des territoires aux populations immigrées, mais dont on ne doit pas parler. C'est ainsi.

Et puis, je tombe sur cet article du Parisien, le plus bel exemple de langue de bois journalistique de ces 10 dernières années, qui fait état du dernier recensement dans le 9-3. La population y augmente beaucoup, plus que partout ailleurs en France. On y construit des logements, la natalité se porte bien, les villes se tirent la bourre pour savoir laquelle sera la plus démographiquement énergique... C'est dire ! L'article se termine par cette phrase : "Et depuis l’an 2000, on fait toujours plus de bébés en Seine-Saint-Denis que partout ailleurs dans l’Hexagone".  Pas un mot, pas une allusion sur l'éventuel dynamisme démographique des populations immigrées, pas un mot sur toussa quoi !

Alors, j'ai été faire un tour sur Wikipédia. Et on y apprend que si le 9-3 compte 1 528 413 habitants, 455 000 sont d'origine étrangère en situation régulière et 150 000 sont des clandestins !  La démographe Michèle Tribalat, en séance plénière au Sénat, annonçait même en février 2011 que dans la plupart des villes du 9-3, moins de 5% des jeunes de - de 18 ans étaient d'origine européenne ! En 2005, 57% des jeunes de moins de 17 ans étaient d'origine étrangère en Seine Saint Denis. Le 9-3, un département français dont 50% de la population est d'origine étrangère ! je passe sur les autres statistiques toutes aussi édifiantes.

C'est ainsi, lecture achevée, que j'ai enfin compris le cosmopolitisme constaté gare du Nord. Cette révélation m'entrainait néanmoins dans un abîme de perplexité: Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment admettre que certains voudraient nous faire croire que l'immigration n'est pas ( plus ? ) un problème ? Comment imaginer la France de demain ? Faut-il faire avec ? Comment ne pas comprendre la réceptivité de certains aux thèses du FN ? Est-il tolérable, admissible pour un souchien de se sentir allogène en son propre pays ? Est-ce là le nouveau visage de la France ? Comment a-t-on pu laisser des départements entiers se transformer de telle manière ? Que peut-on craindre ? Pourquoi nos politiques et élus ont-ils laissé faire? Comment nier l'existence d'une remise en cause de notre identité nationale ?...

Alors, on fait quoi maintenant, on laisse faire, on continue ?  On ne dit rien, on ne voit rien, on n'entend rien...comme les 3 singes. Ils en pensent quoi nos candidats à la présidentielle ? A chaque élection, j'entends les éditocrates nous dire que l'immigration et toussa sera un des enjeux majeurs... Mouais, à chaque fois, j'entends cela, mais je ne vois pas grand chose qui change.

Folie passagère 997.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

54 commentaires:

  1. Tiens les DOM-TOM ce n'est plus la France ?

    Tes écris sont crasseux. Je vis dans le 9-3 avec mes vraies blondes, et j'emmerde les cons.

    Ne prends pas le temps de me répondre, je ne repasserai plus par ici.

    RépondreSupprimer
  2. @david burlot: allons bon, qu'y a -t-il de crasseux ? Y a -t-il des sujets dont on ne pourrait pas parler ?

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais, la fille black sur l'image, c'est ma frangine et devine quoi: Elle vote!
    Étonnant non?

    RépondreSupprimer
  4. Ah c'est malin ! Vous avez fâché David Burlot, mon cher Corto !
    Vous demandez : "Alors, on fait quoi maintenant, on laisse faire, on continue ?"
    Ben oui ! Que voulez-vous faire ?
    Surtout ne me répondez pas non plus : vous aggraveriez votre cas qui déjà n'est pas fameux !

    RépondreSupprimer
  5. @bembelly: c'aurait pu être la mienne aussi, qui vote aussi ! Comprenne qui pourra.

    RépondreSupprimer
  6. @marianne: je n ai pas faché david burlot, il a survolé le billet, y a lu les mots immigration, origine étrangère, et hop ! c'est parti...il s'est juste emporté

    RépondreSupprimer
  7. Tout mon soutien corto.
    Il vaut ce qu'il vaut mais votre constat est des plus lucides.
    Bonne année à vous !

    RépondreSupprimer
  8. @fredi m. :Vous ici ??? :) comment ça il vaut ce qu il vaut ? il est ce qu il est un constat, rien d'inventer de ma part . Lucide oui .
    merci en tt cas pour vos voeux, les miens a vous et votre famille en retour !

    RépondreSupprimer
  9. Corto, comme la banquise tu dérives mais toi c'est du côté obscur de la force et c'est pas fameux du tout.

    Ressaisis toi bordel

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas "survolé" mais bien lu ton billet (et tu ne fais que supposer que David l'ai fait).
    Tu exprime une réalité sur le 93, quoiqu'en t'emmêlant dans les chiffres (50% de la population du département) mais ce n'est pas très important.
    Tu sais, bien sûr, que tu présente un cas extrème (sans jeu de mot) ?
    Que personne n'a "abandonné de territoire aux immigrés" mais que ce territoire a plutôt été imposé ?
    Que tu mélange allègement nationalité et couleur de peau...
    Et que ton article fleure bon le racisme "souchien' ?

    Si c'est volontaire, c'est ton droit, et adios
    Sinon, il va falloir éclaircir sérieusement tes propos

    RépondreSupprimer
  11. @melclalex: je dérive ? il va falloir que tu m'explique. Vous êtes terrible, toi avec gentillesse, Burlot avec agréssivité...alors je réitère ma question: y aurait-il des sujets, comme l immigration, comme l'évolution de la population d un département dont il ne faudrait pas parler sous peine d'être automatiquement taxé de je ne sais quoi de pas sympathique.

    RépondreSupprimer
  12. Certains sujets appellent les insultes pas les arguments.
    Soyez heureux: pour l'instant ce ne sont que les insultes.
    Faites attention la prochaine fois.

    RépondreSupprimer
  13. @majicwoofy:

    j'exprime une réalité, nous sommes d'accord.
    les chiffres, ce n'est pas moi c'est Wikipédia et Tribalat
    Un cas extrème pour ce qui est d'un département, je te l'accorde. Certaines ville en France sont ds le même type de situation L'Institut Montaigne s'en est ému et n'a pas été traité de raciste pour autant. Tribalat a dit la même chose au Sénat, et elle n a été tritée de rien du tout.
    Je ne melange pas couleur de peau et nationalité, je ne suis ni débile, ni frontiste.
    Mon article ne fleure pas le racisme "souchien" il est juste un constat et je pose quelques questions, c'est tout. Tiens j invite quiconque à se présenter ligne 4 du métro et en descendre vers 17h, gare du nord, chacun pourra constater comme quoi qu'il y a un truc ( j'ose pas dire problème )
    Quant à me taxer éventuellement de raciste, ce serait soit totalement débile, soit ne pas me connaître. Je t'accorde sans problème la deuxième option.

    RépondreSupprimer
  14. @panglos: promis je m appliquerai ! C'est curieux comme certains sujets n'ont même pas le droit d'être évoqué... Ca me sidère plus encore que le constat fait ds ce billet

    RépondreSupprimer
  15. fallait t'y attendre aux insultes , simplement, prendre la ligne 7, la Courneuve-Mairie d'Ivry, est une aventure exotique

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir au Maître des clés,
    Bonsoir à toutes et à tous,
    Ferais-je erreur, cher maître des clés, si je vous sens un rien polémiste ?
    Je le sais volontaire, mais je vous avoue que la posture ne vous va pas si bien que vous pourriez le penser, acceptez mes excuses pour cette remarque.

    Tout est dans le fond de vos réflexions, mais les non-dits sont si nombreux qu’ils déclencheront nécessairement le malaise, vous le savez bien.

    Je crois connaître votre savoir-être alors je pense comprendre que l’exemple du 93, département particulièrement touché socialement n’est pas innocent. Je pense comprendre que l’ensemble est teinté d’un simple constat de coexistence difficile quand les rapports de force s’inversent par endroit ou par moment. Mais pourquoi ne pas poser de véritables questions utiles ?

    Voici celles que je me pose parfois :

    Le cosmopolitisme pose-t-il un problème en lui-même ? Je ne le crois pas, et, oserai-je le dire, je ne l’espère pas.

    Mais l’affluence d’une population que la Frances ne peut plus accueillir décemment et sa concentration en certaines zones urbaines sont-elles le reflet d’une immigration sereine ? Je ne le crois pas non plus.

    Je crois l’avoir déjà dit ici, je pense que nier l’existence d’une véritable question est aussi improductif que l’essentialiser de manière simpliste.

    Il suffirait pourtant de se parler, calmement, courtoisement.

    Oui, il suffirait…

    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  17. Je pense qu'il faudrait arrêter avec français = blanc = catho.
    Ca fait des années que je suis la plus blanche, je m'en porte plutôt bien ....
    Mes enfants élevés en milieu cosmopolite ne font jamais référence à la couleur de peau (description d'un nouveau camarade de classe, ben il fait ma taille, il a les cheveux frisés, je le rencontre il est noir comme l'ébène, détail non mentionné), mon deuxième ne sait même pas ce que racisme veut dire.
    Je pense que l'indifférence à la couleur de peau, c'est possible, le mélange, c'est beau.
    Ensuite, ce qui est plus embêtant, c'est quand les populations immigrés sont agglutinéees discriminées. Mais le problème, c'est un peu aussi nous, non ?

    RépondreSupprimer
  18. Beaucoup de personnes refusent d'aborder cette thématique plus par mépris idéologique pour la civilisation française et pour les cultures étrangères qu'autre chose. Ce n'est pas nouveau et c'est malheureusement triste pour le pays. Il faudrait aussi rappeler que le multiculturalisme est historiquement surtout un trait des empires, pas de démocratie saine et viable.

    RépondreSupprimer
  19. Euh tu sais que certains Départements d'outre mer sont français bien avant des départements comme la savoie ou les alpes-maritimes (Nice). Euh, ton billet sonne un peu comme tintin au Congo Cousin !

    RépondreSupprimer
  20. J'ai l'impression que tu découvres, Corto.
    Tu n'étais pas au courant ?
    Bonne année quand même, meilleurs voeux à toi et tes proches.

    RépondreSupprimer
  21. Oui et bien ceux qui se drapent dans les DOM, allez donc voir s'ils sont exempts de racisme...
    Vous allez en revenir !

    RépondreSupprimer
  22. @bombay: "Ensuite, ce qui est plus embêtant, c'est quand les populations immigrés sont agglutinéees discriminées. Mais le problème, c'est un peu aussi nous, non ?"
    Et bien je crois que tu as bien résumé le truc. Avec en complément que le problème "si il est nous" c'est aussi qu on n'a même plus en France le droit d'aborder ces choses là et éventuellement y trouver remède.

    Ficelle: Bienvenue ici ! Le multiculturalisme est devenu une véritable plaie puisqu'il nous faut aujourd'hui l'accepter ou se taire.

    @littlecelt: D'abord, je ne suis pas ni ton cousin, ni ta cousine. Quant aux Dom-Tom, pour y avoir habité pendant 10 ans, j'ai une vague idée de ce que c'est. C'est en Guadeloupe d'ailleurs que l'on m a traité de"sale blanc", jamais en Afrique où j ai aussi vécu.

    @carine: hello ! bonne année à toi et à toute ta famille !
    je ne découvres rien, j'ai voulu aborder un truc, je vois que la majorité des commentaires ici ou sur twitter concerne mon supposé racisme et non d'apporter quelques réponses ou solutions aux questions que je me pose en fin de billet. Desespérant ! peut-être bien que ds mon prochain billet , j'aborderai ma façon de faire la confiture de fraises: pas de couilles, pas d'embrouilles !
    bisous a toi

    RépondreSupprimer
  23. Ce sont les chantres de la tolérance qui te foncent dedans quand tu abordes un vrai problème qu'ils refusent de voir, Corto.
    Tout de suite les anathèmes...
    D'accord avec toi aussi sur les DOM.
    Ya que sur Jeanne que je ne suis pas d'accord ^^

    RépondreSupprimer
  24. @loc: le style est volontiers polémiste,les réactions sont à la hauteur !
    Vois-tu, cela fait un moment que j avais envie de parler de ce que je vois gare du Nord. Mais j osais pas, me disais-je, je vais me faire traiter de tous les noms ( à l'instant de facho sur twitter ) et puis par hasard je tombe sur cet article du Parisien qui "évoque" le problème sans l'aborder. Oui, il y a des endroits de France où le "cosmopolitisme", que d'aucun appelleront multiculturalisme ou diversité, est un fait, est de rigueur. Est-ce mal ou bien ? Chacun aura sa réponse. Pour ma part, je pense qu'il est criminel (ds le sens qu un jour cela fera des dégâts ) d'avoir laissé s'installer ce genre de ghettos en moins de 20 ans. La chose n'est pas sereine pour te reprendre. Le cosmopolitisme serait pkoi pas une bonne chose a condition qu il soit largement admis ou consenti. je ne pense pas que ce soit le cas

    RépondreSupprimer
  25. Voilà bien longtemps que je ne suis pas venu chez toi. Bonne Année, donc... (un souhait très langue de bois, non ?)
    C'est quand même plus pratique de ne pas être Black, même dans notre beau pays de France... Si j'étais Black - et pauvre - comme les gens qui habitent le 9-3, soupe-au-lait comme je suis, j'aurais eu de gros problèmes, c'est sûr.
    Que te dire ? Tu ouvres la bote de Pandore de façon un peu brouillonne, non ?
    Comme on fait son lit, on se couche. En France, nous avons ce que nous méritons.
    Alors, tes sentiments, à la gare du Nord, c'est loin d'être l'essentiel, tu le sais bien...

    RépondreSupprimer
  26. Cher Maître des clés,
    J’avais donc bien compris qu’au delà de votre constat bien brutal, vous pointiez du doigt cette coresponsabilité entre accueillants et accueillis si gênante pour beaucoup.

    J’avais la conviction qu’il s’agissait bien là du fond de votre pensée.

    Il y a quelque temps déjà, je me demandais si les gens vous lisaient pour vous comprendre ou pour vous répondre, je crois que plusieurs intervenants sur ce billet vous ont donné la réponse, dans un sens ou dans l’autre d’ailleurs.

    Comme je l’écrivais à Mademoiselle Ammad qui, hélas, a refusé la discussion : « Je crois que je ne respecte pas celui que j’accueille si je lui offre mon garage et l’eau de mes gouttières pour tout breuvage ».

    Je n’ai pas la certitude que l’indécence soit davantage dans votre constat que dans l’attitude de ceux qui se contentent de vouloir curer les gouttières.

    Très cordialement

    RépondreSupprimer
  27. La bonne blague du "arreter avec le français=blanc=catho" de celle qui n'a pas dépassée sa barre d'immeuble. Des calvaires sur le bord de toutes les routes, une église dans chaque village ou ville. Un calendrier basé sur la religion chrétienne...C'est fini tout çà.
    Combien de noir ou d'arabe a la Roche-sur-Yon, Clermont-Ferrand, Bar-sur-Aube ?
    Et curieusement pas de problème du genre ligne de bus coupée, de voiture brulée, de deal de stup' industriel.
    Je sais, je sais, ce sont des régions riches, aéroports, zone industrielle florissante, bassin d'emplois majeur, activité commerciale et logistique importante, proximité de la capitale, vraiment rien a voir avec la Seine-saint-denis.
    Je sais vous allez trouver un article de la charente-libre ou de Vosges-Matin ou l'on parle d'un délinquant condamné, qui va hautement équilibrer la comparaison, je sais...Il sera peut-être même avec un nom d'origine africaine ou nord-africaine, mais il sera bien français on est d'accord : c'est ecrit sur ses papiers.
    Que cette région soit un tonneau des danaïdes des subventions, allocations, aides diverses et variée a l'installations des entreprises ou à l'éducation maintient curieusement la pauvreté, le chomage. Curieusement.
    Chomage qui touche principalement les jeunes femmes d'origine immigrée. Bien sûr leur taux de fécondité et l'age de la première grossesse n'est en rien un frein à l'embauche, si ce n'est dans la vision forcément discriminatoire des patrons.
    L'implantation de population blanche et chrétienne dans les pays d'afrique ou d'ailleurs c'était l'horreur, pire la colonisation !
    Le mouvement inverse de pays d'origine pourtant richissime en ressources naturelles, l'algérie ou la côte d'ivoire, c'est un bienfait !!Un bienfait qui ne pose aucun problème. La police n'intervient pas du tôut sur des violences au motif de sorcellerie, les pompiers ne se déplacent pas du tout pour des feux "spontanés" toutes les nuits, les urgences n'ont aucun problème d'auscultation d'aucune sorte avec des populations ouvertes et tolérantes, non,non !
    Les offices HLM n'ont aucun problèmes a gérer la cohabitation des différentes ethnies qui ne se supportent pas turques/kurdes, arabes/africain, etc...
    C'est propre la seine-saint-denis.
    Bon on a bien quelques classes moyennes des communes du val de marne ou des haut de seine qui vident leurs poubelles au pieds des barres HLM de sevran, mais on va les imposer encore plus pour régler çà.
    Hautement compatible qu'on vous dit !
    Le refus de l'instruction française, histoire, langue n'a aucun impact sur le décrochement dans le classement pisa, tout và bien !!
    Je terminerai sur les DOM-TOM, fantastiques régions où il n'y aucun blancs sur les panneaux publicitaires, un problème d'impression sans doute, où la corruption est la règle si l'on veut se faire brancher l'eau et l'électricité dans un délais... raisonnable, où l'on vous dit textuellement que pour les promotions professionnelles : "t'as pas la bonne couleur de peau...(blanc)", vivement que l'indépandance qui est demandée localement -dans des meeting politique en créole histoire de rassembler- leur soit attribuée çà enlevra toute réminiscence post-coloniale.
    Il n'y a vraiment aucune question à se poser. Surtout si l'on est pas blanc et chrétien.
    A.g.

    RépondreSupprimer
  28. Bon ! Je vais essayer, mon cher Corto, d'être un peu moins faux-cul que dans mon premier commentaire.
    "L'allogène de la gare du Nord" on s'en fout !
    Il est largement temps pour vous, de vous faire à l'idée que la population française a changé de nature ou si vous préférez, de couleur.
    Le petit blond aux yeux bleus est en voie d'extinction. Inutile de pleurer là-dessus.
    Les enfants de mes amies qui ont fait des bébés avec "des gens de couleur" ont des enfants magnifiques.
    Mais la question qui n'a pas fini de me turlupiner est celle-ci : pourquoi les Franco-tunisiens ou les Tunisiens vivant sur notre sol, ont voté à 40% pour un parti extrémiste aux élections tunisiennes ?
    Et là personne ne m'a donné la réponse.

    RépondreSupprimer
  29. @lika:hello, coucou toi ! je croyais que tu t'étais retiré de l'activité bloguesque ! mes meilleurs voeux !
    Je n ouvre pas la boite à machin,je fais un constat qu je défie quiconque de contredire. De façon un peu brouillonne possible: c'est tte la difficulté d'aborder un sujet...difficile dans un billet qui se doit d être court.
    Ceci dit je ne sais pas si nous le méritons mais nous avons bien ce que nous avons laissé faire, aurorisé, permis, voire encensé ( accueil , diversité, etc...)

    @loc: "vous pointiez du doigt cette coresponsabilité entre accueillants et accueillis si gênante pour beaucoup." merci d 'avoir compris. la suite c'est que si il y a coresponsabilités ( ce que je crois foncièrement ) c'est qu'il y a maintenant les conséquences à gérer. Or, comme sur ce sujet, il faudrait, avant de gérer, pouvoir en parler sans etre taxé de tous les maux du monde... Continuons à laisser faire... Le drame ou la folie d'un homme viendront bien assez tôt pointer notre inconscience.
    Merci a toi

    @ag: Bienvenue ici.et merci pour ton commentaire qui est lui aussi un constat..épicé. Pour avoir vécu aux Antilles-Guyanne pendant quelques années je ne peux qu'abonder ds ton sens sur ce point.
    cdlt,

    RépondreSupprimer
  30. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  31. Marianne:
    Tous mes voeux d'abord.
    La réponse ? Tout le monde la connaît, et vous aussi.
    Simplement, si vous la dites haut et fort, on vous "traite" d'islamophobe et DONC de raciste ^^
    Les musulmans franco-tunisiens mais plus tunisiens que français (supprimons la double nationalité, il faut choisir !)et les tunisiens de France ont voté pour le parti islamiste parce que c'est leur intérêt. Ils ont intérêt à ce que la charia s'installe partout, et ce sera le cas chez nous dans quelques années, il suffit d'attendre et de continuer sur notre lancée (et surtout sur la leur). C'est une question de conquête contenue dans l'islam, qu'on le veuille ou non et refuser de le voir, c'est se cacher derrière son ptit doigt.
    Si ce n'était pas une question d'hégémonie chez nous, ils repartiraient chez eux maintenant qu'ils ont satisfaction. C'est la conquête de l'Europe et du monde, nous n'avons plus ni de jeanne d'Arc, ni de Charles Martel, ni de De Gaulle. Nous n'avons bientôt plus d'histoire. C'est voulu comme ça.
    Mais je reste optimiste.
    V
    Voilà. J'attends les coups de gourdin.

    RépondreSupprimer
  32. @albathorgal: non désolé, je ne peux accepter le lien que tu proposes.

    RépondreSupprimer
  33. Lorsque venant du nord, de Londres, d'Amsterdam, de Bruxelles, ou de Cologne, en train, Thalys ou Eurostar, on arrive à Paris, à la Gare du Nord, et que l'on se retrouve alors seul Blanc dans une rame de métro, on fait le même constat que vous et l'on s'interroge sur le devenir de la France, effectivement.
    Célestin

    RépondreSupprimer
  34. @marianne: "Il est largement temps pour vous, de vous faire à l'idée que la population française a changé de nature ou si vous préférez, de couleur." Ma chère, il y a belle lurette que je m'n suis rendu compte. Après approuver ou pas, trouver cela bien ou pas, s'en satisfaire... A chacun de penser ce qu'il veut puisque sur ce sujet, il semblerait dangereux d'en parler...

    Et dans ce que j évoque,point besoin d'en rajouter avec un éventuel pb de religion... Nous ne pourrions même plus éviter les coups de bâtons

    @célestin: Joli prénom, j'adooore :) et bienvenue ici. On s'interroge en effet, on voudrait pouvoir s'interroger et avoir des réponses mais là...

    RépondreSupprimer
  35. Vous ne comprenez pas que le simple fait de constater que vous êtes parfois le seul blanc dans une gare parisienne est déjà du racisme.

    Il ne faut pas en parler, il faut faire semblant de ne pas le voir (ni de l'entendre) ou alors seulement pour s'en féliciter et faire, avec les moutons, l'éloge du vivre ensemble dans la diversité africaine. C'est la loi.

    RépondreSupprimer
  36. Et quand vous arrivez à Roissy-Charles de Gaulle ?
    Un préfet a sauté juste pour avoir dit qu'on se croirait en Afrique.

    RépondreSupprimer
  37. Mariane,

    Votre changement par mixage, c'est du pipeau !
    Les deux couples et demi que vous connaissez qui ont des uber-kindern métissés c'est super pour eux mais c'est du flanc au niveau social. Les mariages mixtes c'est rien. Une fiction adrianakarambesque.
    La disparition du blanc elle n'est effective que dans les instruments de la propagande. Télé, média, pub, là oui le remplacement est très net. Sans asiatiques d'ailleurs. Il n'y a aucun asiatique en France d'ailleurs, c'est bien connu. Eux ne sont pas discriminés. Curieusement.

    Le blanc/chrétien dans la société il ne disparait pas, il est comprimé dans un même espace avec des populations aux modes de vies incompatibles.
    Vous pouvez gommer la chrétienté a coup d'anneau insipide en déco de Noël sur les champs ou d'une énième annonce de prêtre pédophile, il y a toujours des crèches sous les sapins dans les foyers. On offre toujours des chocolats pour paques, il y a toujours une galette, on parle toujours du chemin de saint-jacques etc... Ca c'est pour le familial.
    Ne me faites pas croire que la publicité a récupéré tout çà en intégralité c'est impossible.

    Professionnellement, le ou la discriminé positif ne font pas illusion longtemps face à la concurrence interne ou la réalité économique. Public ou privé. Vous pouvez repassez trois, quatre fois le reportage sur le patron maghrebin dans la bd propio de club de rugby qui a réussi -en publiant de la daube et prenant l'eau ces derniers mois mais c'est pas le sujet, vraiment pas...- çà n'efface pas la très grande majorité de parasite. Je ne parles même pas des revendications délirantes comme les salles de prières dans les usines citroën d'Aulnay on va pas rentrer dans le cas de plus en plus particulier.

    Les données sur la natalité sont trompeuses.
    Déjà elles s'inversent très facilement (exemple russe) et l'émigration n'est pas impossible.
    Ensuite elles ne sont portées que par les mesures incitatives.
    Pas de bol, les caisses sont vides.
    La multiplication des "erreurs informatiques" sont de plus en plus nécessaires pour justifier les retards de paye des fonctionnaires, les fournisseurs de l'état sont réglés à des dattes qui sont encore plus des blagues qu'auparavant, les préteurs fuient : pour faire rapide c'est la dèche !
    Ca va être dur de maintenir le rythme sans prendre en compte les grognements de ceux qui tirent le traineau.
    Pour le moment çà se traduit par 25 % d'intention pour un vote "extrême", comprendre de droite normale n'importe où ailleurs, dont tout le monde se fout car sans représentation et conséquences réelles.
    Mais si vous regardez un peu dans le détails, les entreprise ne livrent plus dans certaines zones, les médecins ne se déplacent plus,là où l'on fait les vannes quand on offre du saucisson ou un pot avec champagne, le courrier n'est plus distribué, les seuls représentants étatiques sont les antennes de la CAF et des Assedic...
    Ca c'est pour les réactions soft de prise de conscience progressives. D'adaptation sous contraintes et surveillances.

    J'ai hâte de voir quand elles seront libres.

    A.g.

    RépondreSupprimer
  38. marianne ARNAUD : "Il est largement temps pour vous, de vous faire à l'idée que la population française a changé de nature ou si vous préférez, de couleur. Le petit blond aux yeux bleus est en voie d'extinction. Inutile de pleurer là-dessus."

    Marianne, j'espère que les extrêmistes dans votre genre ne représente qu'une petite minorité de la population...
    Le génocide d'un peuple autochtone n'a rien de normal ni d'acceptable, ne vous en déplaise.

    RépondreSupprimer
  39. J'arrive au 37ème commentaire et je constate que certains constats, pourtant évidents, passent très mal. Etrange comme ces sujets déclenchent les tempêtes. Pourquoi?
    Pourquoi ne peut-on pas dire que la dominante ethnique change en Seine-saint-Denis ou ailleurs? Pourquoi n'aurait-on pas le droit de s'en inquiéter?
    C'est vrai que c'est sympa la diversité culturelle, quand tout le monde est d'accord pour partager, respecter et s'ouvrir. J'habite en SSDenis depuis 20 ans (et pas au Raincy) et je vois le changement galoper. Les premiers à s'en plaindre, ce sont mes copains turcs, marocains, antillais...
    Désolée, mais je suis gênée de voir de plus en plus de femmes et de fillettes voilées, de devoir chercher un commerçant non halal, de croiser des gens qui crachent par terre parce que chez eux, ça se fait, de subir les conversations poussées à fond les décibels, et surtout, de voir dans le regard de pas mal de gens une fermeture totale à ce que je suis moi: une Blanche. Point.
    Et je ne parle pas de cette question épineuse de la délinquance. De là - là, c'est sûr que les raccourcis sont faciles, mais comment ne pas les comprendre? Les gens ont besoin d'exprimer leur malaise. On le leur interdit, parce que "ça ne se fait pas". Résultat, ils finissent par basculer dans des idées discutables et se poujadisent. C'est normal.
    Même les ouverts, les bonnes volontés, les pas-racistes-pour-deux-sous finissent par se sentir envahis par des usages et des attitudes qui les mettent mal à l'aise. Alors les autres....

    Corto, tu as eu raison de dire ce que tu ressentais, parce que beaucoup ressentent la même chose. Ce n'est pas "mal". C'est ainsi.
    La couleur de peau est devenue un révélateur de quelque chose qui cloche. Et bien souvent, en effet, quelque chose cloche: voir plus haut.
    Les Blancs n'ont pas l'apanage du racisme. Je dirais même que d'une manière générale, ils sont plutôt tolérants. Et patients.

    Voilà un lien vers un article fort intéressant, publié par Tarik Yildiz, 25 ans, diplômé de Sciences-Po Paris et doctorant en sociologie politique, qui point du doigt le racisme anti Blancs.
    http://yahoo.bondyblog.fr/201102110001/%C2%AB-le-racisme-anti-blanc-un-sujet-de-societe-que-nous-devons-affronter-%C2%BB/

    Il faut discuter librement de ces choses.
    Sans haine, sans anathème.
    Sinon, on est cuit.

    RépondreSupprimer
  40. Au passage, j'adore quand chez toi on me dit que j'ai pas dépassé ma barre d'immeuble :-) (je peux pas répondre précisément, c'est un anonyme)

    RépondreSupprimer
  41. @ag et wagg: il me semble que vous n'avez pas du tout bien saisi ce que marianne voulait dire. Vous êtes excusés, vous ne la connaissez pas.

    @lo: je ne peux qu adhérer à tout ce que tu dis. Normal, s'uis blanc aussi :)
    Plus sérieusement, mon blog, c'est un endroit où je dis ce que je veux. Et je savais en écrivant ce billet que je m'attirerai quelques foudres des bien-pensants qui bondissent dès qu on parle de couleur. Mais je suis ulcéré de voir ce qu on a laissé faire dans certaines bankieues sans rien dire et malgré les millions injectés par la droite ou la gauche pour "rénover". On a fait des guettos à "blacks", à peine le dénonce-t-on, les guetthos pas les blacks, que l'on se fait incendier ( voir le 1er com de Burlot par ex ou bine l'abruti qui me traite de facho sur twitter).
    Après, cette concentration ne peut effectivement que susciter malaise ,incompréhension, au pire racisme. Les "blancs" sont tlérants dis tu, je crois surtout qu'ils ont fermé les yeux, n'ont pas voulu voir tout à leu bonheur qu'ils étaient de constater qu'on "enfermait" ces populations "étrangères" dans des réserves. Sauf qu un beau jour la réserve n 'est plus assez grande: ça déborde, d'où le malaise...

    J'ai lu le lien que tu as mis, il a de la chance le gars, il peut écrire ce qu'il veut, pas de lézard, il s'appelle Tarik Yildiz, magines s'il s'était appelé Etienne Dupont ou Jean Lafleur !
    bises a toi

    @bombay magic: don't care ! Comment cela va-t-il en Inde en ce moment ? bises

    RépondreSupprimer
  42. Corto, mais voyons, il y a des choses qui ne se disent pas! Tu n'avais donc pas compris que l'immigration était un sujet tabou?

    En transgressant le tabou, tu provoques des réactions pavloviennes: des mecs, qui ont été dressés pour cela, viennent invariablement crier au racisme et au dérapage. Car l'immigration, vois-tu, on n'en parle pas, c'est un thème qu'il faut laisser au Front national.

    Des décennies de SOS Racisme et la hantise, savamment entretenue, de se voir comparé à un nazi ont permis de bien formater les esprits. Ainsi, l'immigration n'existe pas. Ou alors, si on admet qu'elle existe, on vantera ses bienfaits.
    On préfère faire l'autruche. On ne veut pas voir que les flux migratoires, s’ils ne sont pas maîtrisés, compromettent tout espoir d’insertion des populations issues de l'immigration qui sont déjà en France.

    Je suis venu en France pour les fêtes de Noël. Et j'ai fait le même constat que toi. En gare du Val d'Argenteuil, nous étions les seuls blancs, ce qui n'est pas un problème en soi. Ce qui était plus gênant, c'est ce sentiment d'étrangeté qui nous a envahis quand nous avons réalisé que nous étions les seuls à parler français... Mais voilà, apparemment, ce sont des choses qui ne doivent surtout pas être dites...

    Enfin, j'ajouterai une chose. Quand j'étais gamin, on n'était pas obsédé par la couleur de peau des gens. On s'en foutait. Par exemple, Janvion, Trésor et Tigana n'ont jamais été montrés du doigt comme les "Blacks" de l'équipe de France de football. C'était avant la création de SOS Racisme.

    RépondreSupprimer
  43. @frédéric: surtout ne pas dire... taire les difficultés, les problèmes, etc... toute vérité n'est-elle pas bonne à dire, faut croire que non.
    Pour le reste rien a ajouter a ton com si ce n'est que ta conclusion est parfaitement bien vue.

    RépondreSupprimer
  44. Pour mettre tout le monde d'accord, (à moins que cela n'ouvre d'autres polémiques), voici l'adresse d'un blog où on parle de toutes "ces choses" d'une manière beaucoup plus pragmatique - et pour cause - que chez nous, parce que là-bas c'est une question de vie ou de mort.

    http://www.benillouche.com/

    RépondreSupprimer
  45. J' ai beau lire et relire le billet de Corto, je ne sais pas où certains trouvent des mots crasseux peut être dans leurs esprits torturés.

    Je prends très souvent le métro et dur certaines lignes , je me sens seule heureusement que mon épousé est là et me faire rire en imitant ma tête d' ahuri.

    Ma petite épouse est sénégalaise et fière de son origine et pourtant certains moments, elle me considère comme un dangereux gauchiste me trouvant parfois trop conciliant.

    Je pense qu'elle connait bien les africains et leurs petits travers.

    Elle ne se blanchit pas la peau, chez elle on reste couleur locale et si elle se défrise, c'est que le cheveux noir c'est difficile à coiffer.

    Maintenant, revenons aux aveugles volontaires (ceusses qui aiment les blondes)dans le 9-cube, le premier prénom donné aux garçons naissants, statistiques de 2009: Mohamed et parmi les 10 suivants,6 ont une origine non postale sauf peut être si le calendrier des Postes évolue lui aussi.

    Pour les filles: Sarah et toutes les demoiselles portant ce joli prénom ne sont pas d'origine hébraïque et blondes comme les blés.

    A l' intervenant qui nous fait un cour d'histoire, il a oublié certaines régions du Sénégal qui faisaient parties du Royaume de France mais c'était à l'époque de la colonisation que l'on nous reproche aujourd'hui dans les bonnes maisons socialistes et autres appellation d'origine politiquement correct.

    Le dernier territoire attaché à la France en 1947 (Traité de Paris)fut le fort du chaberton jusque là il faisait partie intégrante de l'Italie (commune de Cesana Torinese).

    Les DOM-TOM sont aussi selon certains gauchistes ,une résurgence du passé colonialiste de la France et certains antillais se verraient bien indépendants, qu' on leurs donne sans coup férir.

    Malheureusement, la situation n'en prend pas le chemin avec la départementalisation de Mayotte futur gouffre économique, un Lampédusa puissance 1000.

    Pour finir ce qui me gêne, ce n'est pas la présence d'une population non européenne mais le fait que cette dernière refuse se conformer aux lois de la République.

    Les amateurs de blondes devraient ouvrir leurs yeux car si le droit de vote est accordé aux immigrés en cas de victoire de leur champion, ils devraient se pencher sur les élections tunisiennes où 40 % des tunisiens résidants en ce pays ont voté pour le parti islamiste "Enarda".

    Pour qui croyez vous que les immigrés de confession musulmane voterons en cas d'élection, pour le PS mais bien sûr et la marmotte met le chocolat dans le papier d' alu.

    Les blondes porteront le tchador en terre du 9-cube quant à la Basilique Saint-Denis n'en parlons pas.

    Juste pour terminer, je suis souvent entouré de personnes d'origine africaine quand j'accompagne ma douce au salon de coiffure du côté de Barbes, je me sens bien mais il est vrai qu'il n' y a aucune agressivité de la part des dames m'entourant, c'est certainement parce que je ressemble à Alain Delon.

    C'est bon d' être beau, Brad fait gaffe, j' ARRIVE.

    Comme je suis un affreux raciste, ma fille aînée, sublime métisse pratique la danse orientale, je dois être un peu masochiste aussi.

    RépondreSupprimer
  46. @grandpas: certains trouvent des propos crasseux dès qu'apparaissent les mots "couleurs" de peaux, noir ou blanc, banlieue, ghettos... ce sont généralement les mêmes qui trouvent fabuleux la diversité, le "progressisme", la dilution de l’identité nationale sans comprendre que cela puisse perturber d'autre personne. Ce sont le mêmes qui au nom du "on est tous frères" se voilent la face quant à la musulmanisation d une partie du territoire...

    Quand à me traiter, moi, de crasseux ou de raciste, j'en rigole encor

    RépondreSupprimer
  47. ouf ! les commentaires des gens qui regardent autour d'eux sont là....les baba-cool-bobos qui se sentent bien partout, tant mieux pour eux s'ils aiment le hallal et les voiles ailleurs que sur les voiliers, moi, tu le sais Corto, j'habites dans mon HLm du 19 eme, depuis quelques années, chaque fois qu'un de mes vieux voisins lâchent la rampe, ils sont sytématiquement remplacès par des africains ou des magréghins
    il ne doit pas y avoir de blancs qui attendent un HLM, on pourrait en mettre un sur 2 non ? comme Grandpas ou Lo, je ne faisait pas de différence ni de racisme primaire, pas plus que mes voisins non plus,il y a quelques années, j'aimais bien mon quartier quand il était équilibré, les commerces sont tous hallal, plus de charcutier, ni de tripiers, les supers marchès ne vendent plus de porc, mais on entends des choses de plus en plus souvent dans nos quartiers, ça ne sent pas bon du tout !! à force de vouloir faire du vivre ensemblent sous prétexte de bons sentiments, on va vers des catastrophes..
    certains de tes commentateurs m'ont souvent insultée à ce sujet, me traitant moi aussi de vieille conne raciste et réac, j'ai travaillé presque 20 ans dans un milieu social et je sais ce que c'est que les allocs et les aides sociales, le jour ou enfin, le peuple de france prendra conscience des choses, ça risque d'être explosif et peut-être plus tôt que certains ne le voudrait !!!

    RépondreSupprimer
  48. @boutfil: vieille raciste embourgeoisée ! :)
    mais tu as tout a fait raison, je crois que tout est question d'équilibre. Lorsque celui-ci est rompu, c'est portes ouvertes à tous les malaises, à tous les excès.
    Le vivre ensemble ne se pose aujourd'hui uniquement parce que l'on a rompu cet équilibre sinon le pb ne se poserait pas.
    Perso,et compte tenu de la crise, je suis persuadé qu'il ne suffit que de très peu de choses pour la cocotte n'explose. Mais bon, hein, puisque la gauche hollandaise nous promet le rêve français... pkoi s'en faire. Jusqu au jour où une petite étincelle et hop, boum !

    RépondreSupprimer
  49. Corto, la seule question à se poser est assez simple : quel sens peut avoir la France si elle n'est plus peuplée majoritairement de français ?
    Là, et je mets des sous-titres pour les alter-comprenants, je parle des "souchiens", de français au sens ethnique du terme, ceux qui ont créé ce pays, sa langue, sa culture, ses traditions.

    RépondreSupprimer
  50. @koltchak: plus aucun sens mais chut...hein , chut la police bienveillante des modernoeuds veille

    RépondreSupprimer
  51. Je vois que les commentaires sont de janvier.
    Vous décrivez un phénomène tandis que la gauche n'est pas encore au pouvoir.
    Je compatis avec vous sur ce qui va se passer le 6 mai.
    Amitiés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @pierre: billet de janvier = commentaire de janvier . Et finalement je ne fais qu ecrire ce que publie aujourd'hui Millet :)

      Et effectivement, y a de quoi compatir
      cordialment

      Supprimer
  52. Hello, after reading this awesome post i am also delighted to
    share my familiarity here with colleagues.

    Look into my page: MelvinCHandke

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen