jeudi 5 janvier 2012

Eva Joly assimile la France à la Syrie ou à La Tunisie !


Le mois de janvier voit nos politiques se prêter au jeu de la cérémonie des vœux à tout le monde et à chacun. Ces cérémonies à répétition prennent un reflet tout particulier en ce début d'année électorale. Pour Sarko, ce seront peut-être les dernières. Pour les autres, une occasion de montrer les dents, de dire: "oui, je suis là ! Faîtes moi confiance, ayez confiance en moi, les autres ce sont que des nazes". Les uns comme les autres en profiteront pour caillasser leurs adversaires politiques et/ou pour faire avaler tout plein de couleuvres à ceux qui les écouteront béats. D'autres encore, frisant le lyrisme ou bien encore éthérés en ces lendemains de festivités, glisseront entre deux je vous souhaite, une ou deux promesses qui bien sûr n'engageront qu'eux-mêmes. C'est le jeu.

Et bien moi, j'aime bien écouter nos politiques nous souhaiter tout plein de bonnes choses. Ils sont si loin de nous qu'au moins une fois par an, j'ai l'impression qu'ils pensent à nous avec tendresse. Alors, je les écoute autant que faire se peut. Et puis des fois, on tombe sur une perles ou deux; les dites perles qui me font dire que certains n'auraient pas sucés que des glaçons pendant les fêtes. Ainsi et quand bien même, nos sympathiques élus n'ont pas encore fini leur tour de piste, je tenais à porter à votre connaissance le discours le plus tarte qu'il m'ait été donné d'entendre: celui de Gro Eva Farseth, plus connue sous le nom de Eva Jolie-Joly. Vous pourrez le trouver en intégralité ici. Ne vous marrez pas, c'est du lourd, la dame de Norvège à l'accent-dont-on-ne-doit-pas-se-moquer, est candidate à la présidentielle.

La femme aux lunettes rouges conclut ainsi: " Je nous souhaite que le mois d’avril ait en France un parfum de jasmin. Je souhaite qu’il soit l’occasion d’un véritable printemps démocratique. " Genre, la France de Sarkozy, la France d'aujourd'hui, c'est comme la Tunisie, l'Egypte, la Libye, et pourquoi pas, la Syrie ! La Jolie-Joly nous promet que si dans 100 jours elle est élue, elle se tient  prête à relever le défi d’une République irréprochable. Parangon de vertu, la Jolie-Joly, sans doute, c'est ce qui se dit par chez nous, certainement pas ce qui se raconte à Madagascar.

Alors puisque l'air lui semble ici aussi irrespirable qu'en Tunisie ou en Syrie, je ne saurai que trop conseiller à la Dame de Norvége d'aller voir ailleurs si nous y sommes. A Madagascar, en Corée du Nord ou pourquoi pas en Birmanie.

Moi, si j'avais un petit vœu a exprimer comme ça, pour le plaisir, ce serait qu'Eva Joly nous oublie, tout simplement. Ce n'est pas que je n'aime pas Eva, je la trouve simplement nulle et non avenue, une erreur de casting dont seuls les écolos ont le secret.

Folie passagère 994.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

14 commentaires:

  1. @corto : la France c'est peut être pas comme la Tunisie ou la Syrie (on ne tire pas encore sur les manifestants, on se contente de les conspuer et de les méprisermême quand il y en a trois millions...)mais quand par exemple un directeur de radio et non des moindres doit aller se mettre à genoux devant une groupie sarkozyste de bas étage parce que sa chroniqueuse a dit du mal du grand gourou, ça remémore les pires heures de la Pravda au temps de Staline... Sauf que Val ne sera aps (pas encore) fusillé...

    RépondreSupprimer
  2. Si elle s'engage, mon cher Corto, à faire libérer tous les journalistes que Sarkozy a jeté en prison, c'est bien, non ?

    RépondreSupprimer
  3. Parfum de jasmin! Quel est l'imbécile qui lui écrit ses discours?

    RépondreSupprimer
  4. @GdC: oui, c'est cela Philippe Val, puisqu'il s'agit de lui, ne sera pas fusillé, c'est bien non ? Et quant à la pôvre sophia Aram, pâle succédanée de ce triste et vulgaire Guillon en aura marre d'allumer grossièrement les gens qu 'elle n'aime pas et uniquement ceux-ci, peut-etre ne sera-t-on plus obligé d'écouter autre chose que F Inter.
    Quant à comparer partie du PAF à la Pravda, non, je t'aime bien, mais faut pas déconner non plus.

    @marianne: Bien sur que c'est bien, le seul problème c'est que les journaleux en France, y en a pas un en prison. Sarko est vraiment un petit joueur... à moins qu'on ne lui cherche les poux là où il y en a pas.

    @pangloss: je crains hélas, qu'elle ne les écrive elle -même, la drôlesse

    RépondreSupprimer
  5. Je suis obligée d'avouer que je n'ai pas réussi à tout lire.
    Ce qu'elle dit m'ennuie affreusement. Son lyrisme ne réussit pas à combler la vacuité total de son discours.
    Bon enfin, heureusement, son accent chatoyant divertit un peu.

    RépondreSupprimer
  6. Elle n'est pas mieux que la Marine, elle joue sur la peur des gens celle du cataclysme météorologique, une fin du Monde avant le 21 Décembre 2012.

    En plus, elle me fait penser à un croque-mitaine.

    Si tu ne manges pas ta soupe, je fais venir Éva-lunettes rouges: "Che fiens te sermonner, pense au petit africain qui meurt de faim, sale petit morveux raciste".

    Brrrr!!C 'est vrai ça fait froid dans le dos!

    RépondreSupprimer
  7. Comment, mon cher Corto, la France c'est "la Syrie ou la Tunisie" et il n'y a pas un seul journaliste en prison !
    Pourquoi voter pour Eva-la-Rouge alors ?

    RépondreSupprimer
  8. @lo: vacuité du discours c'est tout a fait cela avec en plus un truc bizarre: de la méchanceté, de l'aigreur, du "lave plus blanc que blanc", je ne sais pas trop mais c'est fort pénible.

    @grandpas: tiens c'est peut etre le mot que je cherchai ds le com fait à Lo: croque mitaine, donneuse de leçons. Moi c'est pas elle qui me fait peur mais plutot les gens qui l'ont poussé là.

    @marianne: mais vous verrez qu'elle fera au moins 4 à 5% des voix pas plus mais bon c'est déjà ça de trop.

    RépondreSupprimer
  9. Peut-on seulement envisager une seconde de porter à la plus haute fonction de la France, (même si elle n'est pas toujours occupée comme elle mériterait de l'être), un "O-Cédar" à lunettes rouges, ayant un accent comme une râpe à fromage ?
    Amicalement
    Nettoue

    RépondreSupprimer
  10. @nettoue: bienvenue ici. Il s'agit pas de l'élire;tout le monde sait qu'elle n'a aucune chance, elle aussi. Par contre elle représente les ecolos avec tt ce qu il y a d'extrème chez eux. Le pire c'est ds des villes comme Paris où meme en étant minoritaires, ils arrivent à faire la pluie et le beau temps.

    RépondreSupprimer
  11. Cher Corto, le pire de ton article est sans doute dans le commentaire de GdeC : comparer France-Inter et la Pravda, rien de moins ! Au moins Guillon, Aram et consorts ne croupissent-ils pas au goulag. Ce serait drôle pour de l'humour, c'est plus embêtant quand il s'agit de bêtise, d'ignorance ou de mauvaise foi aveugle.

    Merci pour l'article en lien, fort instructif sur le personnage.

    Amicalement.
    Al.
    PS / Et je crois que tu devrais écouter France-Inter, pour la double bonne raison que c'est toujours intéressant d'avoir, de façon moins caricaturale que celle de tes contempteurs, l'avis d'en face, et que pour une radio de gauche, je t'assure, ils sont loin de faire allégeance (eux !) au PS et à ses affidés -Demorand en premier. La parole y est certainement moins partisane qu'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  12. @al west: c'est tout GdC, il ne fait jamais ds la demi-mesure !
    France Inetr, pas besoin d 'écouter, dès qu il s y passe quelque chose c'est automatiquement relayé par la gauchosphère.
    Quant à Joly... ses histoires malgaches commencent à remonter tout doucement

    RépondreSupprimer
  13. @ Corto : ouh-là, ça sent le méthane, pour elle ! Quant à F.-I., tout comme le Téler', je ne suis qu'un indécrottable. Je crains que les cousins qui me traitent de bobo (mais de droite !) aient affreusement raison -)

    RépondreSupprimer
  14. @al west: parce qu'en plus tu lis telérama ... soupirs :)

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

L’église byzantine Saint-Louis de Paimbœuf, en Loire-Atlantique