mercredi 11 janvier 2012

Hollande, l'art de l'improvisation ou amateurisme ?


Alors avant hier, François Hollande nous sort le truc de la mort qui va le faire gagner: Si je suis élu, je supprimerai le quotient familial pour le remplacer par, concrètement... on ne sait pas trop quoi: on a parlé d'envoi de chèques et de crédit d'impôts. Sont-ce là même chose ? On est un petit perdu; cafouillage !

Hier, le bon François et ses collègues, devant la bronca qu' a soulevé cette proposition, se mettent en mode rétropédalage: Il ne s'agit plus de le supprimer le quotient, juste de moduler ! on est perdu ! Recafouillage ! On peut supposer qu'ils vont essayer de corriger le tir, de dire que l'incompréhension vis à vis de ce projet est dûe aux éléments de langage grossiers qu'ont mis en place les snipers du camp d'en face. Ce qui est sûr c'est que cette proposition hollandaise est la preuve éclatante d'un certain amateurisme, au moins dans la communication qui en a été faite.

On résume: Proposition de supprimer le quotient familial. Cafouillage. Modulation. Recafouillage et... plouf !

On peut tout de même se poser la question: Ces gens, les socialistes, sont des gens responsables, citoyens, au fait des enjeux socio-énonomiques et toussa; bref, qu'ils connaissent, au moins dans les grandes lignes, ce dont ils parlent quand ils soumettent au bon peuple l'idée de supprimer le QF, rien de moins que de chambouler totalement la politique familiale. Savent-ils vraiment de quoi ils parlent ? Comprennent-ils à quoi, sur ce coup-là, ils se sont attaqués ? 

Permettez-moi d'en douter car ce matin, de la plume d'un bon socialiste que je ne citerai que sous la torture, fervent défenseur de François Hollande, j'ai lu ceci:

" Outre le fait que défendre une politique nataliste, alors que la terre dépasse les 7 milliards d’individus et que la France est au top au sein de l’Europe, est totalement crétin et réactionnaire ce qui n’est pas antinomique, loin s’en faut, il faudrait mieux rappeler les casses successives de ce modèle par les gouvernements de droite…" 

Relisez bien cette première partie de phrase, c'est géant !

J'en suis resté comme deux ronds de flan ! J'en suis maintenant sûr et certain: Marianne ( la République pas la commentatrice ), pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu'ils font ! Ils ne savent plus de quoi ils parlent.

Sur ce je me magne, j'ai un train de banlieue à prendre. A ce soir !

Folie passagère 1002.
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

13 commentaires:

  1. D'autant, mon cher Corto, que moi (la commentatrice, pas la République) je ne leur pardonnerais pas !

    RépondreSupprimer
  2. L'article publié ce matin même, sur Slate.fr, intitulé : "Le quotient familial ou comment aider les classes populaires" signé Olivier Ferrand, président de la fondation Terra Nova, celle-là même qui préconisait un changement d'électorat pour le PS, me fait supputer que cette brillante idée n'est pas celle de François Hollande, pas plus d'ailleurs qu'aucune des autres qu'il a défendues jusqu'ici et qu'il a dû soit amender soit annuler, ce qui explique cette impression d'improvisation ou d'amateurisme que Hollande donne constamment, ainsi que vous le faites remarquer.

    RépondreSupprimer
  3. @marianne: J'avoue que j ai du mal a les suivre , les socialistes. A écouter le micocosme des éditocrates et autres, ils ont finalement bien réussi leur primaires, ils auraient tout pour gagner, ils ont les moyens financiers et humains, ils ont "un leader" ( à mon avis une erreur de casting), ils ont les outils comme Terra Nova et pourtant, et je ne suis pas le seul à le dire, même à gauche, comment expliquer cet espèce d'impression de cafouillage, d'amateurisme et dimprovisation depuis que Hollande a été désigné...

    Comment l'expliquer si ce n'est en pointant du doigt justement Hollande, à moins , comme je l'ai lu, une volonté sourde, cachée, perverse de finalement ne pas vouloir vraiment l'emporter... Ou un petit peu des 2 ?

    RépondreSupprimer
  4. Ça devient une manie des politicards, de tirer plus vite que leur ombre en balançant des idées géniales avant d'avoir réfléchi.
    Sarko était assez bon dans cet exercice. Faut croire qu'il a fait des émules.

    Droite, gauche...ils confondent leur mission (qui n'est pas rien, tout de même) et le métier de bateleur à la foire à la saucisse.
    Pauvre France...

    RépondreSupprimer
  5. Et en plus ils ne savent pas ce qu'ils disent! Ils ne le comprennent que lorsque les "bénéficiaires" de leurs projets leur expliquent pourquoi il faudrait revoir la copie.

    RépondreSupprimer
  6. Et vincent Peillon aujourd'hui: ""Aujourd'hui, c'est la gauche qui peut faire perdre la gauche"

    @lo: Je crois, mais on va dire que je ne suis pas objectif, que Sarko a fini par se calmer et être bien plus réfléchi qu en début de mandat.
    Et je crois bien que les socialistes ont pris le relai. Ceci dit, droite ou gauche globalement les VIP sont tt de même grandement à la ramasse. Tien, un vrai et grand défi: réconcilier le "peuple " avec la politique!

    @pangloss: hier un journaliste de gauche, sur Fce 2 disait que cette proposition était formidable car elle permettrait à ceux qui ne payent pas d'impôt...de ne pas en payer plus ! (sic ). je dinais avec mes parents, on en a éclaté de rire

    RépondreSupprimer
  7. "orto74 a dit…

    @marianne: J'avoue que j ai du mal a les suivre , les socialistes. A écouter le micocosme des éditocrates et autres, ils ont finalement bien réussi leur primaires, ils auraient tout pour gagner, ils ont les moyens financiers et humains, ils ont "un leader" ( à mon avis une erreur de casting), ils ont les outils comme Terra Nova et pourtant, et je ne suis pas le seul à le dire, même à gauche, comment expliquer cet espèce d'impression de cafouillage, d'amateurisme et dimprovisation depuis que Hollande a été désigné..."

    Tu veux dire comme un candidat qui disait que la taxe Tobin était une aberration et qui s'apprête aujourd'hui à l'imposer à l'ensemble des Pays de l'UE ?

    RépondreSupprimer
  8. @elmone: Ns sommes d'accord, fut un temps, il y a longtemps, où Sarko était contre cette taxe. Il me semble que les circonstances ont changé depuis, non ?par contre, Et si j ai bonne mémoire, lorsqu'il avait la présidence de l'europe, il y a environ 2 ou 3 ans, ll avait annoncé clairement sa volonté de la mettre en place

    RépondreSupprimer
  9. A propos de la taxe Tobin, mon cher Corto, Sarko n'a jamais dit que la taxe Tobin était une "aberration" en soi. Il a fait remarquer que si la France était la seule à la mettre en ^place cela ne pourrait pas marcher.
    Aujourd'hui il semblerait qu'il veuille tenter le coup au prétexte qu'il faut bien qu'il y ait un pays qui commence et donne l'exemple aux autres.
    Ceci dit ce n'est pas gagné, mais inutile de faire des gorges chaudes sur ce genre d'"aberration".

    RépondreSupprimer
  10. ben tu vois, je crois bien que la gauche, le pouvoir, ils en veulent pas !! parce que ça va être une telle merde dans les mois, voir les années à venir, qu'ils préfèrent être au chaud, le cul au sec, qu'aller prendre des baffes....ils seront à hurler au loup dans l'opposition ce sera beaucoup plus simple que d'aller au charbon! ah les braves gens !!!

    RépondreSupprimer
  11. @marianne: Oui ben d un autre côté, et si on part du principe que cette taxe est une bonne chose ( la gauche ne la réclamait-elle pas ?) faut bien qu'il y en ait un qui se lance , non ? :)

    @boutfil: au pire, les 2 premières années , il nous feront le coup de l'héritage poisseux. C'est un truc qui marche pas mal, à droite comme à gauche

    RépondreSupprimer
  12. Une belle peau de banane, cette taxe Tobin, là, tout de suite, et fort bien placée de la part du Président Sarkozy : il est a priori le seul et le mieux placé aux niveaux national et international pour mettre en ordre cette taxe, si elle doit/peut exister. L'ami Molette n'a pour ce faire ni l'expérience, ni les réseaux, que cela lui plaise, à lui ainsi qu'à toute la gochosphère, ou non.

    Quant aux lignes de celui que tu ne veux pas nommer, tant de charité et de bon-sens laisse rêveur ^_^

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Vivre en Européen