dimanche 15 janvier 2012

Les hommes et les femmes sont belles !


Grossière faute de grammaire dans le titre de ce billet ? Que nenni les amis, juste la concrétisation d'une idée toute simple de féministes pétitionnaires désœuvrées: le masculin ne doit plus l'emporter sur le féminin, c'est la règle de proximité qui doit s'appliquer !

Ainsi bottes et mocassins seront cirés, pantalons et chemises seront repassées. Les idiots et les féministes sont connes tandis que les femmes et les hommes sont intelligents, les femmes et les hommes sont gros tandis que les hommes et les féministes sont belles, etc, etc...
Vous avez compris ? Non ?

Tenez, madame Zoughebi, vice-présidente (PCF) du Conseil régional de l' Ile de France vous l'explique: "Dès l'enfance, cette règle inscrit dans le symbolique l'idée que l'un des sexes est supérieur à l'autre. Je le dis en songeant à ma carrière professionnelle de bibliothécaire et à mon amitié pour les livres : c'est la langue qui permet de dire le réel, c'est elle qui transforme, ou non, les choses. Si l'on veut donner de la visibilité aux femmes dans l'espace social, il faut adopter la règle de proximité, qui est à la fois simple et souple : elle redonne de la liberté et du jeu à la langue."

Pas convaincus ?

Madame Costa-Lascoux, une huile du CNRS enfonce le clou: " Nous sommes au XXIe siècle, adoptons donc la règle de proximité, qui est plus simple et plus esthétique. Elle sonne mieux à l'oreille, elle offre plus de liberté dans l'écriture, et surtout, elle est plus égalitaire. "

Elle sonne mieux à l'oreille, elle est plus égalitaire... bien, bien, bien... Après cela comment considérer que le marasme et la crise dans lesquelles nous sommes puissent être considérées comme importantes ?

Ce qu'il y a de bien avec les féministes de pacotille, c'est que même un dimanche matin, elles m'amusent.

Folie passagère 1008.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

43 commentaires:

  1. Réponses
    1. @Vlad: parfois, moi aussi, il m'arrive de prendre très au sérieux H16

      Supprimer
  2. Réponses
    1. oui, j'ai vu:) l'article du Monde vaut tout de meme le détour !

      Supprimer
  3. Affligeant... Entre l'histoire du Mademoiselle, et ça... Ben y en a vraiment qui ont de durs combats à mener...
    (soupir)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @flaconhill: désœuvrées, te dis-je, désœuvrées les pauvresses :)

      Supprimer
  4. Je reste fasciné par cette propension du PCF en état de mort clinique à enfourcher tous les dadas les plus ridicules de l'époque, depuis qu'il a été abandonné (ou l'inverse…) en rase campagne par la classe ouvrière.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @didier goux: PCF un jour, PCF, toujours ! ça le fait quand même. Une valeur sûre

      Supprimer
  5. Bonjour Corto,

    En effet, votre titre ne sonne pas bien. Mais c'est parce que nous avons appris autrement.

    Je dois dire que contrairement à vous, et en ma qualité de nana très loin du PCF, je trouve cette "règle de proximité" assez juste. J'avoue que j'ai toujours un peu de mal à dire à mon petite neveu qui a déjà tendance à 9 ans à jouer les machos, qu'en orthographe, c'est le masculin qui l'emporte.

    Par contre, il est vrai que celui qui tient la plume, pourra construire ses phrases de façon à privilégier le masculin ou le féminin, mais après tout pouquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @cyrielle: oui pourquoi pas, mais franchement, z'ont rien d'autres à faire ces féministes à 2 balles ? A chercher la petite bête, elles se ridiculisent plus qu autre chose.
      Comme l'a noté didier Goux, j'adore ton "petite " neveu :)

      Supprimer
  6. Tout est bon pourvu que ce soit "égalitaire".
    Une idée qui, je le crois, mon cher Corto, irait dans le bon sens : que celles qui doivent faire remplacer leurs prothèses mammaires, choisissent plutôt de se faire poser des prothèses de testicules ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @marianne: des prothèses testiculaires en lieu et place de prothèses mammaires, vous voulez vraiment que je vire ma cuti ou quoi ?

      Supprimer
  7. Oups,
    Je voulais dire ... à "mon petit neveu". Oui, je sais c'est particulièrement mal venu dans CE commentaire.

    RépondreSupprimer
  8. Forcément, si vous l'appelez "mon petite neveu", il est normal que cet enfant soit un peu perturbé.

    Ou mère-turbé, je ne sais plus.

    RépondreSupprimer
  9. Réponses
    1. Si je n'avais pas réagi aussi vite, j'aurai pu répondre : oups... "père-de ! ". Je sors, j'ai honte...

      Dans le même registre, le commentaire de Al West, un peu plus bas n'est pas mal non plus. Mon "e" en trop est celui qui lui manque.

      Supprimer
    2. @cyrielle: bien vu pour le "e" de Al west , encore que je le soupçonne de l'avoir fait exprès
      biz a toi

      Supprimer
  10. J'ai la "proximité" en horreur et je veux que mes fautes d'ortographe me soient
    personnelles. Alors, je ne respecterai pas cette règle imbécile . La grammaire
    pour moi, c'est comme une religion et dans ce domaine, le masculin l'emporte
    et c'est comme ça. On ne va quand même pas bousculer mes repères au nom d'une
    "égalité" dont je me tamponne. Olive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @olive: ah bien pour une fois , nous voici d'accord, cette "égalité" à la con ou à la conne, je ne sais plus très bien, on s'en tamponne

      Supprimer
    2. Pour la rime il faudrait dire "à la conne".

      Supprimer
    3. @marianne: pour la rime ou pour le rythme ?

      Supprimer
  11. Tout est dans "l'emporte", comme si c'était une victoire. Or, c'est juste une convention. Comme celle de rouler à droite même si on est de gauche.

    RépondreSupprimer
  12. @pangloss: quoi ? que lis-je ? les gauchisses veulent faire passer la conduite à gauche ? je vais finir par voter Le pen ou Asselineau

    RépondreSupprimer
  13. La langue structure notre représentation du monde et notre pensée. Et les conventions de la langue sont signifiantes, comme toutes les conventions sociales.

    Mais vous n'avez pas honte de parler du marasme de la crise alors que des milliers de gens meurent de faim à travers le monde ?
    Ahem.

    RépondreSupprimer
  14. @mélusine: Le croiras-tu ? même pas honte ! na !

    RépondreSupprimer
  15. Quel misogyne ce Corto ! Qui te dit que les féministes sont toutes connes ? Ne peut-il y en avoir d'intelligents ?

    Amicalement.
    Al.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @al west: je n ai ps dit que toutes les femmes étaient connes, juste les féministes :)

      Supprimer
    2. @ Corto : ce ne sont pas les propos que je t'ai prêtés. Tu n'as pas dit que toutes les femmes étaient connes, tu as juste considéré -par défaut, puisque tu l'accordes au féminin- que les féministes étaient du beau sesque.

      :)
      Al narquois.

      Supprimer
  16. le problème dans tous ça c'est que j'essaie de demander à mes petits fils de parler correctement (oui je suis vieux, je sais...) va falloir que je fasse une sacrée mise à jour de mon logiciel !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @francis: pas a toi de mettre à jour ton logiciel mais aux féministes d'aller se faire réviser le garage à neurones

      Supprimer
  17. De toute façon, rien de grave dans 30 ans on sera tous barbus avec une longue chemise, accompagnés de d'ombres sans forme, les ex-féministes seront enveloppées de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @granbdpas: rigole ! je ne supporte pas la barbe ni les barbus, ça pique et ce sont en général de vrais garde-mangers , beurk !

      Supprimer
  18. La carte du Tendre déclinée par Alfredo, le coiffeur, avait laissé les jambes molles à la Gravosse .
    -Alexandre-Benoît, de grâce, voiturez-moi les commodités de la conversation !
    Le cocu obtempéra sans mot dire, car sa grammaire n'avait pas fait de vélo, mais il en avait gros sur la patate.
    Tristement, il déniaisa un flacon.
    -Le Port au foin, pensa-t-il, le Port aux foins, bordel de merde !

    RépondreSupprimer
  19. @piréee: qu'est-ce à dire, j'ai rien compris :)

    RépondreSupprimer
  20. Les féministes ridicules sont les précieuses de notre temps.

    RépondreSupprimer
  21. Ah, le bon vieux débat ...
    On peut dire au petit neveu que l'accord au masculin est un usage, et que ce n'est pas parce qu'on le respecte que "le masculin l'emporte", mais parce que ce masculin-là est à considérer comme une espèce de neutre. Que ça n'aurait strictement aucun intérêt de chambouler la grammaire pour faire plaisir à des personnes qui doutent à ce point de la valeur des femmes, de leur égalité. Qu'on dit l'Homme, une personne, un individu, une âme, le soleil et la lune, et que pour accorder le tout, comme on n'a pas de neutre, c'est ce masculin de neutralité qui prévaut, pas de quoi fouetter un participe.

    RépondreSupprimer
  22. @suzanne: pas de quoi fouetter un participe en effet mais ce genre de féminisme à 2 balles, on peut ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fouetter le féminisme ? à grands coups d'attributs du sujet ?

      Supprimer
    2. excellent , je m incline ! :)

      Supprimer
  23. bon c'est pas bien grave, non ?
    Ceci étant, moi je m'en fous un peu, j'ai arrêté de bosser depuis quelques années et reconnais dont la justification d'être celle qui en fait plus à la maison (entre temps, j'ai le temps pour faire ce que j'aime, je pense que je suis la mieux lotie). Mais je me prends à rêver que mes futures belles-filles penseront qu'elles ne sont pas les seules à savoir maîtriser le fonctionnement d'un lave-linge (j'espère même que mes fils auront un sacré choc).
    Bon Corto, qu'est ce qui t'arrive depuis 1 mois :-) j'ai l'impression que tu veux jouer à la "provoc réac" ? (élevée chez les soeurs, femme au foyer, mère de 3 fils, coréens chinois indiens baisez mes pieds, je tiens ton bluff - on m'a même proposé recemment d'écrire pour le blog de mission chrétienne - mais bon, je t'ai lu moins systématique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Bombay Magic : j'ignore quels âges ont vos fils mais on peut imaginer que dans dix, vingt ans, nous (ils) vivrons(t) tous dans une sorte de plasma qui nous(leur) permettra de vivre nus et nourrira par capillarité, dispensant les habitants des-dites tâches ménagères (lessive, vaisselle cuisine...)

      Sic
      Al

      Supprimer
  24. @bombay: 1ere partie de ton com, ok, j en profite pour dire que je suis le beau-fils, gendre, mari ou fils idéal, je sais tout faire à la maison, y compris ranger le lave vaisselle; une vraie perle !

    pour la 2eme partie, je ne fait pas ds la provoc réac, je deviens réac ou plutot nouveau réac, nuance ! D'ailleurs, on ne devient pas nouveau réac par hasard, on t'y pousse :)

    et regarde mon billet d'aujourd hui sur Rioufol, c'est te dire si je suis contaminé

    RépondreSupprimer
  25. @Corto c'est normal, les gays sont mieux c'est pour ça que vous êtes une vraie perte pour la gente féminine

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP