vendredi 6 avril 2012

Les questions qui fâchent... qu'on ne pose pas à Hollande


Hier Sarkozy présentait au cours d'une conférence de presse le chiffrage de son programme. Etape attendue, les degauches qui trépignent et raillent la supposée absence de programme du président-candidat vont être enfin servis. On y parle dettes, déficits, économie, projet pour la France, pensions de retraite, immigration, Europe etc... rien que du très sérieux donc.

Lors de la séquence question/réponse, un journaleux ( dont les collègues journalistes ne semblent pas avoir retenu le nom ) de Merdapart pose à Sarko une question sur le supposé financement " occulte "de l'achat d'un appartement sur l'île de la Jatte. Façon Merdapart: tout dans les sous-entendus, style fouille-poubelles & gravats, mais rien de probant quant à une illégalité fantasmée de l'opération. Bref, une question visiblement provocatrice qui n'avait certainement pas lieu d'être à ce moment. Le journaleux, sans doute en quête de notoriété, est remis logiquement et vertement à sa place par Sarko: " Je reconnais bien-là, l'obsession de Mediapart sur ma personne, sur mon patrimoine plutôt que sur mes idées. ". Question suivante !

Ce qui me saute aux yeux depuis quelques temps, c'est l'espèce d'aplomb avec lequel certains journalistes tentent " d'accrocher " Sarkozy ou ceux de son camp - on se souviendra de la question incongrue ( car n'ayant rien à voir avec le propos du moment ) de la Pulvar à Copé sur le plateau d'On n'est pas couché - sans jamais rendre la pareille quand ils ont Hollande ou son clan en face d'eux. Deux poids, deux mesures ?

C'est vrai, quoi, j'aimerai que Merdapart et Plenel, que la croqueuse de roses, que Domenach, que Szafran et consorts passent à la question qui fâche le peut-être futur président, juste histoire de faire comme pour le temps de parole: équité et égalité de traitement. Tenez par exemple, ce serait bien que Hollande nous éclaire sur les points suivants:

- Le financement de sa villa de Mougins  avant et post-séparation d'avec La Madone du Poitou,
- Pourquoi n'arrivons nous pas à cerner avec précision et sans contestation possible l'état de son patrimoine et de ses revenus ?
- Pourquoi ne s'est-il pas présenté aux primaires PS en 2007 ?
- Connaissait-il, comme la plupart des caciques du PS, les errements de DSK ? Et pourquoi n'a-t-il pas pris la défense de Tristane Banon et d'Anne Mansouret ?
- Qu'a-t-il fait du temps de son règne à Solférino pour circonvenir et mettre le holà aux dérives mafieuses de certaines fédérations PS ? Etait-il au courant pour Guérini, pour Navarro, pour Kucheida, pour Delongeville
- Pourquoi a-t-il refusé, comme 99% du bureau national du PS, de valider et de donner l'importance qu'il méritait à l'audit de Montebourg sur la gestion plus que trouble de la fédé PS des Bouches du Rhône ?
- Qu'a-t-il pensé des tricheries évidentes et reconnues commises lors du congrès du PS de 2008 qui mit fin à son mandat et vit la victoire de La Martine sur son ex ?
- Que répond-il aux accusations de tricheries répétées au sein du PS et dénoncées par l'ancien membre éminent du PS Jean Luc Mélenchon ?
- Pourquoi, alors qu'il ne pouvait l'ignorer, n'a-t-il pas dénoncé le financement illicite de la campagne électorale de la députée PS Andrieux ( mis en examen ).
- Pourquoi, alors qu'il était secrétaire général du PS, Hollande a-t-il validé la candidature de Patrick Sève aux sénatoriales alors que celui-ci était mis en examen pour attribution "curieuse " de marchés publics ?
- Que répond-il à ceux qui dénoncent sa gestion calamiteuse de la Corrèze ?

Vous en voulez d'autres ? Point trop n'en faut sachant que de toute façon aucun de nos hérauts de l'information ne se permettra avec Hollande ce qu'ils se permettent avec Sarkozy !

Je pressens déjà les degauches me dire: " Faites le ménage à droite et après on discutera, blablabla..." A ceux là, je me permettrai de citer le candidat Hollande: " Si les socialistes essaient de voir l’œil dans la poutre du voisin plutôt que de regarder ce que nous pouvons bâtir ensemble, alors les Français peuvent se détourner de nous."

Qu'il se rassure pour ce qui est de se détourner de lui, le 6 mai, ce sera fait !

Folie passagère 1112.
 
D'accord, pas d'accord: atoilhonneur@voila.fr

25 commentaires:

  1. J'imagine que vous êtes tout aussi critique vis-à-vis de la partialité du figaro ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ainsi que l'écrivait Blaise Pascal, mon cher Corto : "Qui veut faire l'ange fait la bête."
    Cela a toujours été le problème des socialistes, qui aiment à se parer de vertus qu'ils n'ont pas.
    Et puisque l'ancien chauffeur de Mitterrand affirme que Hollande ressemble à Mitterrand comme deux gouttes d'eau, et donc devrait être élu en 2012, comme Mitterrand l'a été en 1981, rappelons à nos concitoyens que c'est sous les septennats de Mitterrand que la Vème République a connu les plus sordides affaires de son histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait peut-être créer un observatoire des affaires à moins que ce ne soit l'inverse :-)

      Supprimer
    2. @marianne: Hollande ressembler à Mitterrand ? Comme dirait Fabius " on rêve " . Mitterrand, que je n ai jamais porté ds mon coeur avait une certaine classe, cultivé, stratège etc... Hollande qu on le veuille ou non, et a la difference de Mitterrand, est là, candidat, un peu beaucoup grâce à un coup de hasard, la defection de DSK. ne l oublions pas !

      nb: ce billet a été lu 327 fois en 2 heures de temps ! assez incroyable :)

      Supprimer
    3. @koltchak: il faudrait surtout que les journalistes fassent le boulot pour lequel ils sont payés ( abattement d impot de 9000 euros inclus ) sans prendre partie.de l investigation en somme. Qu'ils sachent intervenir à bon escient. Qu'ils cessent d accuser sans preuve ( façon merdapart )...je sais je rêve !

      Supprimer
  3. Mon avis, cher Corto, c'est que "Si les socialistes essaient de voir l’œil dans la poutre", c'est pas très catholique, comme aurait dit feu-Frêche.

    Joyeuses Pâques -)

    RépondreSupprimer
  4. @al west: au moins as-tu remarqué toi que la paille ou la poutre avait été remplacé par un oeil ! meme pas capable ce Hollande de reprendre correctement une citation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis absolument atterré par cette citation lue sur le lien, sur lequel je n'avais pas cliqué : elle ne veut absolument rien dire, cette phrase. C'est ÉNORME que sur la page de sa bio, personne ne le lui ait dit ! C'est un fake, ou bien ?

      Supprimer
    2. @al west: Non, non, ce n est pas un fake. On retrouve cette citation à l'identique à plusieurs endroits officiels ! Futur président ?

      Supprimer
  5. Corto, vous avez parfaitement raison, mais n'oubliez pas que Sarko est un vrai pourri. Entre Karachi et Bettancourt, il y a de quoi faire...

    RépondreSupprimer
  6. @skandal: c'est vrai faut lui poser ces questions à Hollande !
    Pour Sarkozy, pourri ? Karachi ? Bettancourt ? A ce jour, hormis le conditionnel employé par les journalistes ou les supputations du Canard, rien ne prouve qu'il soit impliqué ds une de ces affaires. Et par ailleurs, une ou des enquêtes judiciaires ( dont aucune n impliquent a ce jour Sarkozy directement ) ne font pas culpabilité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous faites pas plus royaliste que le roi, tout le monde sait qu'il est mouillé.

      On sait que les compte de Balladur étaient truqués et que Sarko était le trésorier...

      On peut aussi dire la même chose des "affaires" d'Hollande dont vous parler.

      C'est comme pour DSK, tout le onde le sait mais on ne dit rien.

      Cela n'enlève rien au fait que Sarko me semble infiniment plus compétent que mimolette, mais le fait est que c'est un pourri.

      Supprimer
    2. @skandal: Plus royaliste que le roi, ah non, tt de même ! "On sait, tout le monde sait ..." ben moi je ne sais rien. Aujourd'hui rien ni personne ne permettent de présenter Sarko comme coupable de quoi que ce soit. Tu peux le faire toi ? Non, comme " on " .

      Pour DSK, petite nuance, certains savaient et l'on dit. J'en connais au moins 5: Sarko ( cf le livre de Catherine Nay ), Jean Quatremer ( journaliste a Libération qui a du publier sur son propre blog ce que son journal refusait de faire paraître a propos de DSK lors de sa nomination au FMI ), Tristane Banon ( qui l'a confirmé en 2007 de memoire sur le plateau de Ardisson), sa mère Anne Mansouret et moi !

      Supprimer
    3. Pour Les comptes de Campagne de Balladur, tous le conseil constitutionnel le savait, certains l'ont récemment avoué.

      Pour 2007, Bettancourt le sait, Woerth le sait, De Maistre le sait, la secrétaire de Liliane le sait etc...

      Vous pouvez vous voilez la face sur l’honnêteté de Sarkozy, le fait est que c'est un pourris.

      Mais encore une fois, cela n'enlève rien à la nullité de Hollande et au fait qu'effectivement personne ne lui pose les questions qui dérangent et que de toutes façons, le PS est un parti de pourris, de tricheurs et de menteurs.

      Comme l'UMP...

      Supprimer
  7. Et pour ceux, mon cher Corto, qui se demandent encore si Fraise-des-Bois a bien le "gabarit" d'un président, qu'ils regardent donc cette vidéo pour se forger leur idée.

    http://www.dailymotion.com/video/x5xsl_villepin-lachete_news

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Marianne, vous auriez pu prévenir que la vidéo était déconseillée au public sensible. Heureusement, je suis féru des docus animaliers, et les comportements grégaires d'une partie de l'Assemblée ne sont pas sans me rappeler les cris d'une meute de singes hurleurs rassemblés autour du mâle Alpha.

      Tu parles, Charles !

      Amicalement.
      Al.

      Supprimer
    2. @marianne: dommage que ce soit Villepin qui lui donne la réplique !

      Supprimer
    3. Je ne suis pas d'accord avec vous, mon cher Corto !
      Ce qu'il y avait de très emblématique, dans cette vidéo, c'est que Hollande reprochait au gouvernement ce dont les socialistes eux-mêmes étaient responsables. Ce qui souligne leur incompétence.
      Je comprends que cela ait pu rendre Villepin fou-furieux d'indignation.
      Ce qui était très caractéristique, c'est ce besoin pressant de quitter la salle étroitement entouré, comme protégé par les siens, ce qui rendait encore plus flagrante l'accusation de lâcheté proférée à son encontre par Villepin.
      En politique aussi, il y a des moments où la vérité a l'air de sortir toute nue du puits, celui-ci était un de ces moments-là.

      Supprimer
    4. @ Al West
      En l'occurrence "le mâle" ne faisait-il pas pâle figure devant la charge incendiaire du "lama" qu'il venait de provoquer ?
      J'ai en effet entendu dire que pour un certain écrivain qui en a même fait un livre, et qui assimile les hommes politiques à des animaux, Villepin est un lama.
      Pour moi, ce jour-là, Hollande aurait été un ouistiti !

      Supprimer
    5. Des tartufes simplement et c'est faire insulte à Molière.

      Supprimer
    6. @ Marianne : en effet, je devais être saoul hier, quand j'ai comparé l'ami Molette à un mâle alpha. Pour l'occasion, je serais presque tenté de parler de mâle bêta, mais je crains qu'on y voie de la malice !

      ;-) (aïe, mon œil !)

      Supprimer
  8. Réponses
    1. @jérémie: Journaliste , moi ? Les rienologues, les vulgarisateurs comme disait d'eux Balzac dans " Les Journalistes " ah , non certainement pas. Plus pourri comme milieu , difficile.

      Supprimer
  9. @marianne: rassurez vous j ai vu tout cela et je ne peux que conseiller le visionnage e cette vidéo ( pour ceux qui seraient capable de l ananlyser comme vous ) mais c'est plus fort que moi, je ne supporte pas Villepin

    RépondreSupprimer

Les commentaires " anonyme " seront systématiquement rejetés. La modération des commentaires étant activée, leur parution peut prendre quelques temps. Les commentaires hors-sujet ne seront pas validés.

Les larmes du drapeau - FTP